Change ta vibration et le reste suivra

Si tu souffres, change ta vibration en égayant ta vie.
Mets une note de positivité dans celle-ci et le reste suivra.
Si tu es triste, change ta vibration.

Mets une note de joie dans celle-ci et le reste suivra.
Si tu es en colère, change ta vibration.

Modifie tes pensées de colère en pensées de paix et le reste suivra.
Si tu es dans la peur, change ta vibration.

Détends-toi, relâche les tensions, aime-toi, fais du bien à ton corps,
à ton esprit, à ton cœur et le reste suivra.
Si tu es fatigué, change ta vibration.

Prends le temps de te reposer, connecte-toi à la nature,
ancre-toi à la Terre et le reste suivra.
Si tu es déçu, change ta vibration.

Accueille avec compréhension ce qui t’es donné pour grandir
et le reste suivra.
Si les autres ne te conviennent pas, s’ils ne sont pas
comme tu le souhaites,
change ta vibration.
Ouvre ton cœur, ne nourris pas le ressentiment, permet à l’amour
de circuler et le reste suivra.
Si on te fait du mal, change ta vibration.
Pardonne et le reste suivra.

En toute circonstance, sois positif, sois amour, sois paix,
Sois la vie dans toute sa splendeur, rayonne cette vibration et le reste suivra.
Sois ouvert aux valeurs positives de la vie.

La progression intérieure se réalisera ainsi avec stabilité,
avec légèreté tu te libèreras, et le reste suivra.

La positivité et l’amour donnent à l’ouvrage un élan merveilleux.
Tu attires à toi qui tu es, car tu es ce que tu vibres. Souviens-toi toujours de cela.
Si ton rayonnement est beau, tu reçois le beau et l’abondance de la vie.
La vibration positive et aimante est source de bienfaits.

Elle est la loi de l’Univers qui te renvoie toujours ton reflet.
L’intégrer te permet de vivre des moments intenses et libérateurs.

La clé du changement, tu la détiens dans ton cœur.
Tu es Ta vibration, tu es Ta conscience.
Et les autres ne sont pas responsables de ce que tu vis.
Alors dans le bien-être du corps, dans l’esprit libre et le cœur léger,

sache que tu peux changer ta vie et celle des autres également.

Le changement commence bien par soi-même. Il n’est pas extérieur à soi.

Mirena

Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site : www.audeladesmots.org

Voyez le meilleur en tout

Message canalisé par Patrick Giani le samedi 3 juin 2017 aux aurores :

« Lorsque vous vous branchez sur le négatif, non seulement vous lui donnez de l’importance mais vous risquez de le devenir.
Aussi, n’accordez pas trop d’importance à ce que vous entendez autour de vous, à ce que vous lisez ça et là sur telle ou telle personne, sur tel ou tel sujet. Si vous le faites, c’est que votre conscience n’a pas atteint l’état d’Éveil et de Grâce.
VOYEZ LE MEILLEUR EN TOUT, car en réalité tout ce que la Source a conçu est parfaitement en place à tout moment et dans n’importe quelle dimension. Si ça ne l’était pas, alors votre monde s’écroulerait comme un château de cartes et retournerait au néant. Car l’UNivers de l’UN ne connaît pas d’échec. Votre monde serait aussitôt recyclé et immédiatement remplacé par un autre univers, avec ses milliards d’étoiles et de galaxies.

Évitez les ragots, les médisances, les rumeurs de complots et les critiques acerbes. Ne répondez pas aux menaces, aux insultes, aux vexations et aux attaques. Laissez-les se « tuer dans l’œuf » en adoptant une attitude probe, détachée, lucide par rapport à la situation. Ainsi, votre rayonnement permettra de rétablir harmonie, équilibre et paix, en vous et autour de vous. Lorsque la Vérité éclate, elle le fait toujours avec retenue, douceur et bienveillance. Votre attitude doit être exemplaire, aussi doit-elle être discrète et compatissante.
La colère, que vous êtes parvenus à maîtriser, doit vous apparaître chez autrui comme une révolte intérieure de l’âme qui se sent à l’étroit dans la personnalité parce que celle-ci cherche à justifier ses actes et ses paroles. Difficile pour les humains non conscients de lâcher leurs convictions personnelles, leurs concepts étroits et limitatifs, leurs idéaux forgés depuis des années, voire des dizaines d’années. Par votre absence de jugement, votre silence et votre sourire compatissant, vous les amenez à réviser tout cela, à relativiser leur colère ou leur indignation, et à considérer le « troisième point de vue » qui permet à la conscience de sortir de la dualité.

Voyez le meilleur en tout et soyez le meilleur en tout.
Quoi que vous fassiez dans la vie et quelles que soient vos activités, faites-les du mieux possible. En ayant conscience que, ainsi, vous contribuez à rétablir et à conserver l’harmonie dans cet UNivers manifesté.
Toutefois, ne cherchez pas à être parfait car la perfection n’est pas de ce monde, elle n’est pas possible dans les dimensions de l’incarnation. En revanche, vivez-le sur le plan spirituel car si vous vous calez sur les dimensions sacrées de la Source, alors tout est parfait.
Enfin, soyez indulgents envers ceux qui pataugent encore dans les contradictions profondes, envers les faibles d’esprit et les « handicapés du cœur ». Eux aussi font leur cheminement, comme vous l’avez fait jadis, et comprenez que vous auriez été déçu et amer si l’on vous avait jugé ou sermonné, à l’époque…

Soyez aimants comme l’est la Source-Père envers toutes ses créatures. Embrassez la Vie, toutes les manifestations de la VIE-UNE comme si vous embrassiez vos propres enfants. Nul amour ne vaut d’être vécu s’il n’est pas sincère, dévoué et inconditionnel.
Vivez cet Amour inconditionnel au jour le jour, vivez le TOUT AMOUR à chaque seconde de votre existence et vous serez heureux à jamais, comblés pour toujours dans toutes les dimensions de votre Être, dans toutes les facettes de votre existence.
Et un jour, vous LE rejoindrez, dans toute sa Gloire et sa Magnificence.
Soyez bénis. »

Source : http://www.giani.fr/messages_celestes.htm

Partagé par laPresseGalactique.org – le Quotidien qui Réunit

 

 

La liberté de penser

 

Par les temps qui courent, il est important d’agir avec discernement et compréhension pour rester totalement libre de ses pensées. Il est nécessaire de n’adhérer à rien ni à personne pour garder sa liberté de penser. Cela ne signifie pas être indifférent à ce qui se passe dans le monde. Au contraire, l’esprit est ainsi libre de toute connexion et de tout égrégore. L’homme est donc libre de ses choix, libre d’agir sans aucune influence. Il voit plus clairement la vérité en toute chose et ne se laisse pas manipuler.

Se rallier à une cause, à une religion, ou à une personne et être convaincu que cela fera changer le monde, est une porte ouverte en soi qui permet à une connexion de se faire et à une énergie étrangère de s’immiscer. Celle-ci agit alors pour sa propre gouverne et a le pouvoir sur les choix qui sont faits. Elle maintient l’être sous son influence mais également sous l’influence de la masse qui adhère elle aussi à celle-ci.

C’est pourquoi, l’être humain se doit de rester libre dans ses pensées, dans ses actes, dans ses décisions et choix. C’est en n’adhérant à rien qu’il peut agir libre dans son esprit et faire le choix qu’il souhaite, sans aucun lien ni aucune influence.

Mirena
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site : www.audeladesmots.org

Toucher aux moments précieux de la Vie

Alors que l’être humain recherche des solutions extérieures pour se comprendre et comprendre la vie, pour grandir également sur son chemin de lumière, il s’égare loin de ce qui pourrait lui apporter la paix.
Le mental a alors le pouvoir sur ses pensées et il ne comprend pas qu’il fait fausse route. La mesure de ses recherches le perd et le nourrit de superficiel et d’éphémère.

L’authenticité quant à elle, se découvre à force de pause intérieure et d’observation du mental pour ne pas le suivre. Ces pauses nourrissent de l’intérieur et laissent remonter l’intuition, la créativité et la connaissance.

****

Je vous propose un petit texte issu de ma recherche intérieure :

Quand on sort de l’illusion, on touche aux moments précieux de la Vie.
Ainsi on demeure dans l’instant totalement uni à lui.
Le caractère sacré de toute chose et de tout être devient une vérité.
Plus rien n’existe sinon ce qui est « ici et maintenant ».

Le faire demeure dans la pause et les tâches quotidiennes s’effectuent en elle, en ce qui est, dans la fluidité et avec simplicité.
L’amour vibre dans le cœur et on le reconnait partout, en nous, en chaque être, et en chaque chose.
L’état de l’amour devient l’onde qui agit et tout s’accomplit sans effort, sans stress, sans calcul, sans que le temps soit compté.
La légèreté et la fluidité occupent l’espace.
La grâce se déploie.

On voit, on entend, on se sent vivant, de plus en plus.
On touche au caractère subtil de la vie.
L’attention se pose, le mental se tait.
Le rythme divin se ressent profondément.
On devient présent à la Vie, simplement cela, sans recherche et sans besoin de combler le vide, la solitude, sans vouloir ni pouvoir.
On savoure les moments précieux qu’elle procure.
La paix intérieure s’installe et la joie profonde rejaillit du cœur.

Tout se place avec volupté « ici et maintenant » dans l’espace libéré de l’illusion et dans la perfection de ce qui est.
On se sent bien, simplement bien, comblé et sans attente.
On se sent vivant comme jamais on ne l’a été.

Mirena
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site : www.audeladesmots.org