Le choix de la transparence

Les énergies du mois de mars bousculent certains d’entre nous et ouvrent encore une fois à la possibilité de se transformer. Le nettoyage intérieur se poursuit dans la profondeur. Chacun à son rythme et en fonction de son parcours. Ressentez-vous peut-être depuis quelques jours cette énergie et le besoin d’aller à l’essentiel, de ne plus tourner en rond et de ne plus s’infliger ce que l’on ne veut plus ?

Il arrive un temps ou l’allègement en profondeur devient une nécessité. Dans nos pensées et comportements, dans nos relations et situations amicales, familiales et professionnelles qui manquent de clarté, dans ce qui n’est plus en accord avec qui nous sommes. Ce qui est caché, faussé et manipulé n’a plus sa place dans de telles énergies et remonte à notre conscience. Nous y voyons de plus en plus clair et poursuivre dans la fausseté n’est plus envisageable. L’envie de transparence et de légèreté devient une évidence. L’envie de la transformation également en se situant sur la fréquence de la justesse et de la vérité.

Le poids de la négativité et celui que nous nous sommes si souvent imposés par amour ou par obligation, n’est plus en accord avec qui nous sommes aujourd’hui, et nous ressentons un profond désir de nous en évader. Par amour nous ne pouvons tout accepter car au contraire, celui-ci rime avec clarté, justesse et vérité. Ce qui n’est pas sur cette fréquence ne pourra bientôt plus perdurer. Ou alors, ce ne sera pas de l’amour.

Le ménage se fait de plus en plus profondément. Nous passons à la vitesse supérieure de l’allègement dans notre vie. De nouveaux états de conscience voient le jour et il est impossible pour certains de poursuivre avec de faux-semblants. Les relations opaques et tristes, basées sur la fausseté se défont aussi.

Un vent intérieur de transparence souffle dans notre cœur et la lourdeur ne peut y rester accrochée. Le besoin d’être vrai, d’être juste, d’être soi-même sans obligation ni fausseté, devient réalité. Nous ne pouvons nous imposer de subir nos croyances erronées ou la peur, ou encore la manipulation.

Être vrai demande aussi de se voir en toute clarté en acceptant sa propre responsabilité dans ce qui est vécu. L’autre nous montre toujours ce qui est à modifier en soi et c’est ce qui nous fait nous comprendre et grandir.

Alors avec respect, il est possible d’opter pour de nouveaux choix de vie, plus en accord avec qui nous sommes réellement. Il est également possible de dire non à ce que nous ne souhaitons plus. Résister et subir c’est souffrir, et nous imposer ce que nous ne voulons plus aussi. Un vent léger souffle dans nos cœurs. Avec lui nous pouvons choisir de devenir libres. Plus libres que jamais auparavant, nous pouvons poursuivre dans la joie et la paix, sans ces liens négatifs qui bloquent notre progression et en devenant de plus en plus juste avec nous-mêmes et avec les autres.

Le chemin est fait de choix. Le changement passe aussi par là.

Mirena, le 5 Mars 2017
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site : www.audeladesmots.org

 

Au-delà de l’inconscience collective

Nous sommes actuellement dans une phase destructrice et constructive à la fois. C’est pourquoi, il est impératif de nous positionner clairement pour choisir ce que nous désirons et qui nous désirons être. Nous ne pouvons poursuivre en étant négatifs et en même temps chercher le bonheur et la paix. Nous ne pouvons continuer à nourrir le négatif et à vouloir vivre dans le bien-être. 

Il est difficile, de plus en plus difficile de résister. Chacun le constate actuellement. La résistance nous maintient dans la souffrance, beaucoup sont dans le mal-être et dans la peine. C’est pourquoi, il nous incombe de faire des choix de vie  qui peuvent nous transformer et transformer l’humanité. Nous ne pouvons poursuivre dans l’inconscience humaine mais nous positionner dans la conscience divine, celle qui régit l’Univers de sa loi immuable.

Nous cacher derrière l’ego amplifie le processus négatif que nous développons au-delà de nous. Nous ne serons jamais libres avec lui. Il nous incombe d’en prendre conscience pour devenir réellement vivants. Pour cela il est impératif de s’observer, d’observer l’ego et ses mécanismes destructeurs de lumière. Car il essaie toujours de garder le pouvoir et si nous sommes attentifs, nous constatons qu’il n’est autre que le côté négatif de notre être. Il entretient la lutte et instaure son contrôle. Ainsi nous demeurons dans la souffrance et sous son emprise.

Nous nous devons de lâcher, de lâcher prise sur le contrôle que nous entretenons. La résistance fait mal et nous épuise. Lâcher pour un regard profond de nous-mêmes et de nos fonctionnements. Ne plus rester positionnés derrière nos masques. Ne plus nous mentir ! Ne plus demeurer inconscients !

Nous nous devons de nous ouvrir aux libérations sans résistance mais dans le lâcher prise total. Ne pas lutter car la lutte nourrit le négatif et la souffrance. L’accueil et l’acceptation de ce qui est, par contre, nous libèrent.

Nous nous devons de ne plus nous sentir séparés de nos créations de vie. Devenir enfin responsables de qui nous sommes, de l’émission de nos états négatifs qui se répercutent au-delà de nous et nous reviennent par la même occasion. La puissance de l’énergie nous renvoie immédiatement ce que nous émettons. Si nous n’y prenons garde, nous sommes rapidement déstabilisés. L’émotionnel est mis à mal et nous ne pouvons que lâcher pour ne pas souffrir.

Nous nous devons de faire des choix opportuns pour développer la lumière sur Terre. Oui faire le choix de ne plus nourrir le négatif. Faire le choix de n’adhérer à aucun mouvement, à aucun parti politique ni à aucune religion, pour ne pas être sous le pouvoir par l’ombre. Ce qui ne nous ôte pas nos propres opinions.  Au contraire, nous sommes ainsi nous-mêmes, autonomes et complémentaires. Ainsi nous demeurons libres dans nos pensées et convictions, sans influence aucune pour agir librement, pour instaurer le changement et construire une nouvelle vie. Plus de lutte de pouvoir entre nous mais une grande ouverture sur les autres êtres humains et la vie.

Il nous incombe de demeurer libres dans notre corps, dans notre aura et notre esprit, libres d’être, de faire et de penser. Libres d’agir sans influence aucune de l’ombre.

Nous ne sommes pas des victimes mais des créateurs de vie et c’est à nous qu’il advient maintenant de faire le bon choix pour vivre heureux sur Terre.

Nous nous devons de ne plus agir dans l’inconscience humaine mais dans la conscience divine.

Mirena, le 13 Février 2017
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site :
www.audeladesmots.org

 

 

De nouveaux choix sont à faire

*

Un autre monde pointe son nez et avec lui le changement intérieur qui implique de grandes transformations pour de nouveaux états de conscience. Ceux-ci nous montrent aujourd’hui que nos anciennes croyances, nos vérités édifiées en 3e dimension sont obsolètes. Le changement est profond et il nous ouvre la porte à d’autres directions plus en accord avec l’élévation du taux vibratoire actuel.

La vérité est qu’il n’y a aucune vérité ou plutôt une infinité de vérités non figées et en constante progression tout comme l’est l’Univers sans fin. Nous sommes aujourd’hui aptes à en accueillir de nouvelles et à faire de nouveaux choix.

Notre conscience évolue, elle s’ouvre à l’universalité et son savoir. Ce qui était bon et bien pour nous ne l’est plus à ce jour et nous prenons actuellement une nouvelle voie, la voie de la 4e et 5e dimension.

L’être se doit de lâcher le passé et comprendre qu’y retourner le retient à lui. Les expériences ont été des stades de l’avancement. Il est temps de ne plus rester dans les schémas anciens et dans les croyances qui entretiennent la forme duelle en nous.

L’élan de la Vie se forme dans notre énergie. Rien n’est plus pareil, ni moi, ni vous, ni le monde, ni nos vérités qui demeurent sans fin et en constante transformation. Nous sommes des êtres illimités et nous le découvrons actuellement. Nos potentialités s’expriment et le meilleur s’active dans la profondeur de notre cœur.

Rappelons-nous à chaque instant que la vie n’est pas un combat ni une lutte. La vie n’est pas la souffrance ni la tristesse. La vie n’est pas le pouvoir ni la différence. La vie n’est pas l’enchainement au passé, ni à un maitre, ni à une personne. La vie n’est pas l’extériorité et sa recherche. La vie n’est ni la haine ni la peur. Elle est la liberté de l’être dans toute sa splendeur. Elle est la douceur et la joie. Elle est l’amour et la lumière. Elle est le Soi profond qui émerge actuellement.

La vie est autre que celle que nous avons connue jusqu’à présent. A nous de l’accueillir totalement jusque dans nos cellules et sans peur pour faire de nouveaux choix, plus en accord avec ce que nous désirons, plus en accord avec qui nous sommes aujourd’hui, pour un changement durable et harmonieux. N’ayons pas peur de changer et de lâcher prise sur ce que nous connaissions, sur ce que nous étions. Si nous savons qui nous sommes, alors nous pouvons nous positionner dans le changement.

La vie est belle et il est temps de la construire par notre amour et notre lumière, par la positivité et la paix, par l’accueil de l’autre sans jugement, ni discrimination, ni racisme. Ceci en toute humilité et connaissance de cause. Il est vraiment temps de ne plus suivre le monde obscur pour ne plus être relié à lui.

Pour construire une nouvelle vie, faisons les choix en conséquence. Il ne suffit pas de vouloir. Il est impératif d’agir maintenant.

Mirena, le 2 Février 2017
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

 

Révélation d’un nouvel état de conscience

*

La lumière et l’amour que nous détenons dans nos cœurs sont notre laisser passer, notre sésame pour les dimensions supérieures.

Croire en soi, en toute simplicité et humilité, c’est savoir Qui on est et c’est aussi reconnaitre ses capacités multidimensionnelles. Non pas pour s’évader de la dualité mais pour les intégrer ici dans notre vie, les révéler à chaque instant, à chacun de nos souffles. La vie est ici en nous et sur Terre à la fois. C’est ici que nous nous accomplissons et non ailleurs.

Toutes les évasions extérieures sont des illusions. Elles nous éloignent de la force du Cœur. Reconnaitre Qui on est, au contraire, nous implique dans ce que nous faisons et nous rapproche de la Vie à laquelle nous appartenons. Être présent dans ce que nous faisons, disons et pensons, déploie cette puissance.

Ne plus adhérer à la négativité et sortir enfin de son emprise, c’est comprendre que nous sommes autre chose que ce nous avons toujours vu, que ce que nous voyons sur Terre. Le formatage négatif nous colle à la peau depuis si longtemps. Or aujourd’hui, il est nécessaire d’en sortir en le modifiant consciemment ; être vigilant et s’observer. Rectifier le négatif en positif pour laisser l’énergie du cœur se révéler. La tâche intérieure demande rigueur et volonté.

L’avenir est à la révélation de notre Amour/Lumière. Nous allons nous idéaliser en lui, l’intégrer pleinement et s’intégrer totalement à lui. Car nous sommes cela et rien d’autre. Toute la simplicité de la chose devient de plus en plus évidente et la facilité avec laquelle nous nous transformons grâce à lui devient une force intérieure que seule la conscience déploie.

Les états de conscience de chacun se transforment et la foi prend place dans les cœurs. Ne recherchez plus à l’extérieur ce que vous avez en vous. Ayez confiance en vous, estimez-vous, reconnaissez que vous êtes la lumière et l’amour. Plus votre état de conscience sera dans cette vérité, plus vous ouvrirez votre cœur à qui vous êtes et révèlerez le Divin qui sommeille en vous.

La lumière et l’amour peuvent tout transformer et purifier. C’est la force du cœur qui parle aujourd’hui et non celle du mental qui vous égare à l’extérieur. Le jour où vous vous reconnaitrez dans la puissance intérieure du cœur, vous serez alors situé dans un nouvel état de conscience transformateur et idéalisateur. Vous déploierez et rayonnerez le Feu divin pour aider l’humanité à se relever.

Mirena, le 10  Janvier 2017
Site www.audeladesmots.org