Le lait de vie

Une phrase articulée est un univers, un mot prononcé est un monde avec son soleil, un son émis est une planète, une terre de vie. Sachez qu’en réalité, vous êtes un dieu pour les paroles que vous faites naître de votre bouche. Elles créent et supportent des mondes que vous ne soupçonnez pas mais que vous devez maintenant ne plus ignorer. Les plus anciens textes que porte notre Terre proclament que tout vint d’un son émis par le Père. Cela n’est pas une vaine affirmation. La vibration est la vie la plus originelle qui se puisse concevoir. Il importe donc, pour œuvrer dans la voie du Sans-Nom, que les mots ne tombent point de vos lèvres mais en coulent doucement comme un lait de vie. Il importe qu’ils n’en surgissent point tel un torrent mais se répandent paisiblement ainsi qu’une onde de fraîcheur. D’autres frères que moi vous ont enseigné l’analogie et ses principes, recevez donc mes paroles selon ceux-là. A compter d’aujourd’hui, vous essaierez de voir en chaque mot un système solaire, vous en boirez la racine signifiante en tant que feu central, vous en ressentirez chaque syllabe, chaque son comme autant de planètes…

Sachez bien que ces sons sont matière sur un plan que vos regards et votre réflexion ne peuvent encore appréhender. Retenez-le, la matière est une force. Il vous faudra apprendre à la faire rouler selon votre cœur car, comme toute énergie, elle se montre duelle, vivifiante ou dévastatrice… De l’exactitude de votre prononciation, de la chaleur que vous saurez y enclore par les vibrations de votre cœur dépendra son action…

De mémoire d’Essénien – Daniel Meurois et Anne Givaudan.
Editions Le Passe-Monde.

Transmis par Mirena, le 17 Janvier 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code