Vivre en paix avec soi-même

La Paix« Que l’on ne s’y trompe pas :
celui qui pense que la douceur s’oppose à la force,
qu’elle est synonyme de faiblesse ou de peur, fait fausse route.

Au contraire l’homme affable ne s’emporte pas à toute occasion
et contre tous ceux qui ne partagent pas son avis.
Il ne réagit pas avec susceptibilité quand il se sent attaqué.
Il n’est pas pusillanime lorsqu’on lui fait un reproche.

En revanche, il peut accepter la critique
sans se sentir obligatoirement visé.

C’est une personne, qui vit en paix avec les autres,
parce qu’elle est en paix avec elle-même,
Elle a mis de l’ordre à l’intérieur d’elle-même ;
tout cohabite dans l’harmonie, tout va ensemble.

Elle ne perd plus d’énergie dans les conflits.
En revanche, elle peut poursuivre un but avec constance.

La douceur englobe, en effet, le courage,
puisé dans cette harmonie intérieure,
de mener à bien et dans la sérénité
toutes les tâches que l’on juge bon d’accomplir.

La personne au caractère doux n’imposera rien par la violence.
Sa persévérance sera, sur la durée,
bien plus efficace que toutes ces actions menées tambour battant. »

(Anselm Grün)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code