Mon petit paradis

Mon petit paradis

J’aime dire que je vis dans un paradis de paix et de beauté ! Ici dans mon lieu de vie, je suis en totale fusion avec la nature, avec les animaux, avec notre Terre Mère… Un besoin  essentiel pour moi car c’est ici que je puise la ressource intérieure pour grandir sur mon chemin. Ici, je suis en parfaite harmonie avec la Vie. Ici je vis au rythme des journées, je travaille, j’organise des rencontres, des initiations, je me repose, je me laisse porter…

Qu’il est bon de sentir le soleil sur sa peau! Qu’il est bon de s’ouvrir à la vie et aux autres! Qu’il est bon d’accueillir les enfants, la famille, les amis, et se retrouver à nouveau pour rire, partager et échanger… L’été est bien présent maintenant et je profite pleinement de ce qu’il me transmet.

S'émerveillerS’émerveiller devant une fleur, écouter le chant des oiseaux, regarder les arbres se balancer au gré du vent… Rien de compliqué dans tout cela mais pour moi, c’est une véritable richesse, un bonheur de pouvoir apprécier cette beauté, de pouvoir la vivre… Un bonheur également partagé par mon compagnon avec qui je parcours ce chemin si beau de l’éveil de soi.

Le bonheur est celui que nous créons dans notre petit univers. Créer ses envies, son bien-être, la jouissance d’une vie choisie… Tout cela est possible et il en résulte de ce que nous y mettons à chaque instant.

Vivre en harmonie avec soi-même et avec les autres, profiter de la vie, être en accord avec l’univers… Vivre pleinement et donner l’impulsion de ce que l’on désire être, de ce que l’on désire vivre… Être libéré des contraintes, des croyances, des limites et définir ce bonheur d’être que l’on désire vivre en toute simplicité, loin de ce que l’on nous soumet et en toute liberté…

N’est-ce pas cela le bonheur ?

Mirena, le 11 juillet 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Une réflexion au sujet de « Mon petit paradis »

  1. hummm quel appel à la nature, j’entends la rivière qui chante au milieu des champs, j’ai une moustache de lait car je n’ai attendu que le lait soit filtré, je suis passer dans le poulailler pour gober un oeuf et là à l’ombre d’un arbre, nu pieds dans l’herbe, je chatouille mon compagnon avec une longue herbe ….rien qu’une petite photo et j’y suis, merci Mirena gros bisousssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code