Reprendre le pouvoir intérieur

Le pouvoir intérieur

La souffrance intérieure provient d’un manque de lâcher prise, d’un manque de compréhension et d’acceptation vis-à-vis de la vie et de la relation de cause à effet des énergies. Elle est une lutte avec soi-même.

Chaque être a en lui un potentiel infini de création qu’il ne soupçonne même pas car il est souvent dans l’illusion négative que lui soumet son mental. Il érige de ce fait des barrières qui entravent la bonne circulation de l’énergie et donc nuit à sa fluidité.

Les limites émises ne sont pas toujours conscientisées. Elles déterminent pourtant beaucoup d’expériences dans la vie de chacun. Le potentiel qui demeure en soi ne peut ainsi se révéler pleinement car il est soumis aux limites de l’être ; limites mentales, intellectuelles, émotionnelles et physiques. Chaque pensée négative est une limite qui s’inscrit dans l’aura et se répercute dans le corps physique.

Nous sommes appelés à nous rapprocher et à nous unifier. Or, tant que nous n’aurons pas entièrement confiance en nous-même ainsi qu’en la vie, nous ne pourrons nous installer confortablement et durablement en elle. Le fait de poser des limites par notre façon d’être, nous ôte ce rapprochement et cette fusion intérieure.

Nous répondons négativement à bien des choses. Il suffit d’être attentif à nous-même et d’observer nos réactions qui sont bien souvent le fruit du pouvoir du mental négatif et donc de nos peurs. Mais de quoi avons-nous peur ? Pourquoi résister ainsi à ce que la vie vous montre ? Pourquoi l’être humain veut-il absolument garder le contrôle ?

La négativité influence grandement nos choix de vie. Les liens qui nous unissent à elles nous ôtent notre liberté et nous n’en sommes pas toujours conscients. Or, par les temps de grands changements qui s’annoncent, il est utile de les conscientiser, de les couper et de les purifier en les mettant en lumière pour s’en détacher et basculer dans l’énergie du cœur. Les attentes extérieures ne sont plus d’actualité. De même que s’en remettre à l’autre pour avancer. Et chacun doit voir sa propre responsabilité dans toutes les circonstances de vie négative. La conscience doit s’élargir et chaque être doit être en mesure d’identifier ses propres zones d’ombre pour les éclaircir et les éliminer. Ceci demande une parfaite humilité et honnêteté vis-vis de soi-même pour pouvoir se dévoiler et œuvrer sur sa partie sombre afin de la mettre en lumière. Les détours n’éviteront  qu’un temps, ce qui est devant soi.

Nous devons retrouver notre propre pouvoir intérieur, le pouvoir du cœur.

Mirena, le 14 Mai 2014
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code