Clés de l’Amour inconditionnel des Indiens Hopi

Nébuleuse du cœur – Photo de Cédric Thomas
avec son aimable autorisation

 

Clés de l’Amour Inconditionnel des Indiens Hopi.

Tu es unique, différent de tous les autres. Sans réserve ni
hésitation, je te permets d’être dans ce monde comme tu es,
sans une pensée ou une parole de jugement …  Je ne vois
aucune erreur dans les choses que tu dis ou fais, sens et
crois, car je comprends que tu t’honores toi-même en étant
et en faisant ce que tu crois être bon pour toi.

Je ne peux pas traverser la vie avec tes yeux ni la voir à
travers ton cœur.  Je n’ai pas été là où tu as été ou
expérimenté ce que tu as  expérimenté, voyant la vie de ton
point de vue unique. Je t’apprécie tel que tu es, étant ta
propre et unique étincelle de la Conscience Infinie,
cherchant à trouver ta propre façon individuelle à créer une
relation avec le monde. Sans aucune réserve ou aucun doute,
je te laisse faire chaque choix  afin que tu puisses
apprendre de la façon qui te paraît appropriée.  Il est
vital que tu sois unique, tel que tu es, et non pas la
personne que je pense ou que d’autres pensent que tu
« devrais » être.

Dans la mesure de mes capacités, sans me dénigrer ou créer
un engagement, je te soutiendrai en cela. Je ne peux pas
savoir ce qui est mieux pour toi, ce qui est vrai ou ce dont
tu as besoin, car je ne sais pas ce que tu as choisi
d’apprendre, comment tu as choisi de l’apprendre, avec qui
ou en quelle période de temps.

Seul tu peux sentir ton excitation interne et écouter ta
voix intérieure – je n’ai que ma propre voix.

Je reconnais que, bien que différents les uns des autres,
toutes les manières de percevoir et de vivre les différentes
facettes de notre monde… sont toutes valables.

Sans réserve ni hésitation j’admets les choix que tu fais à
chaque instant. Je n’émets aucun jugement à ce sujet car il
est essentiel d’honorer ton droit à ton évolution
individuelle, car ceci donne le pouvoir à ce droit même pour
moi et pour tous les autres.

A ceux qui voudraient choisir un chemin sur lequel je ne
peux pas marcher… et même si je choisissais de ne pas
dépenser ma puissance et mon énergie sur leur chemin, jamais
je ne te refuserai le don d’amour que Dieu m’a donné pour
toute la Création. Comme je t’aime, ainsi je serai aimé.
Comme je sème, je récolterai.

Sans réserve ni hésitation, je te laisse le droit universel
de libre arbitre pour marcher sur ton propre chemin, en
créant des étapes, ou bien, en  te tenant tranquille quand
tu sens que cela est approprié pour toi.

Je ne peux pas toujours voir l’image élargie de l’Ordre
Divin,  il n’y aura donc pas question de juger si tes pas
sont grands ou petits, légers ou lourds, ou s’ils conduisent
vers le haut ou vers le bas, parce que cela ne serait que
mon point de vue.

Même si je te vois ne rien faire et je juge que cela est
indigne, je reconnais que tu pourrais être le seul à porter
une grande guérison en restant calme, béni par la Lumière de
Dieu.

Parce que c’est le droit inaliénable de toute vie, de
choisir sa propre évolution, et sans réserve ou doute, je
reconnais ton droit à déterminer ton propre avenir.

Avec humilité, je m’incline devant le constat que le chemin
que je pense être le meilleur pour moi, n’est pas forcément
le meilleur pour toi. Ce que je pense n’est pas
nécessairement vrai pour toi.

Je sais que tu es guidé comme je le suis, suivant ton
enthousiasme interne afin de connaître ton propre chemin.

Je sais que les diverses races, les religions, les coutumes,
les nationalités et croyances dans notre monde nous
apportent une grande richesse et nous procurent les
avantages et les enseignements d’une telle diversité.

Je sais que chacun de nous apprend à sa façon unique afin de
retourner cet amour et sagesse au TOUT.  Je comprends que
s’il n’y avait qu’une seule façon de faire quelque chose, on
n’aurait qu’une seule personne.

J’apprécierai ta lumière intérieure unique,  que tu te
comportes  ou non de la façon que je crois que tu devrais,
même si tu crois en des choses auxquelles je ne crois pas.

Je comprends que tu es vraiment mon frère et ma sœur, même
si tu es né dans un lieu différent ou que tu as des idéaux
différents.

L’amour que je ressens est absolument pour tout ce qui EST.
Je sais que toute chose vivante fait partie d’une
conscience et je ressens un amour profond pour le tout…
et pour chaque personne, animal, arbre, pierre et fleur,
chaque oiseau, rivière et océan, et pour tout ce qui est
dans le monde.

Je vis ma vie au service de l’amour, en étant le meilleur
que je peux, me rendant plus sage dans la perfection de la
Vérité Divine, me rendant plus heureux, plus sain, et de
plus en plus abondant et joyeux.

Bien qu’au long du chemin tu puisses me plaire,
m’être indifférent ou me contrarier, je ne

cesserai pas de t’aimer, d’honorer ta singularité et de te
permettre d’être TOI.

Ceci est la clé de la paix et l’harmonie dans nos vies et
notre Terre parce qu’elle est la pierre centrale de l’Amour
Inconditionnel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code