Remercier le passé

Demeurer dans le passé nous maintient souvent dans les origines de la souffrance et avec elle, tout ce que cela représente. Sans acceptation de notre vécu, sans remerciement, nous restons en lui et nous bloquons notre avancement.

Pour laisser partir le passé, il est impératif de le remercier. Ainsi, nous ouvrons pleinement votre conscience à de nouvelles possibilités et capacités d’avancement. Nous acceptons ce que nous avons vécu en comprenant que nous avons grandi grâce à lui. La négativité nous a montré la voie de la lumière. Les êtres que nous avons rencontrés nous ont permis d’intégrer les leçons et les expériences de vie. Tout a été une grande ressemblance avec nous-mêmes, et nous avons subi la réactivité pour ne pas nous voir tels que nous sommes, pour ne pas souffrir.
.

Accepter cela, permet de fermer la porte du passé pour être en paix avec lui et avec les souffrances que nous avons eues. Accepter cela, permet d’ouvrir la porte de l’avancement car ainsi nous coupons le lien avec le passé. Nous savons ce que nous avons vécu, et rien ne peut désormais nous retenir à lui. Par le remerciement, nous nous dégageons de lui. Par le remerciement, nous appliquons également le pardon pour ce qui a été, mais également pour nous-mêmes.

Nous devons également remercier les êtres que nous avons rencontrés. Ils nous ont permis d’avancer sur notre chemin. En sachant que nous sommes 100 % responsables de ce qui vient à nous, nous comprenons que nous les avons attirés pour être mis face à ce qui doit être dépassé. Garder en soi le ressentiment, la honte, la culpabilité, la tristesse, nous maintient dans la séparation …

Nous devons aussi nous pardonner pour nos actes passés. Il ne sert à rien de rester bloqués dans ces moments de souffrances et donc d’illusion. La grande scène de la vie nous y a placés et nous y avons joué nos rôles. L’être humain a longtemps résisté à l’autre, il a trop souvent répercuté ses illusions et leurs causes sur ce qui est extérieur à lui. Aujourd’hui, il est temps de regarder le miroir de la vérité et de tourner le dos à l’ego et à son pouvoir directionnel.

Pardonner, se pardonner, remercier, aimer, sont des états de grâce qui libèrent du joug de l’illusion et donc du passé. Nous avons tous cheminé longtemps avec ces formes égotiques. Il est temps maintenant de les laisser aller.

Remercier le passé, c’est découvrir sa propre lumière intérieure. C’est également reconnaitre la vérité qui demeure en tout ce qui est. Pardonner, remercier et aimer, ouvre le chemin de l’avancement et du recevoir. Ainsi, plus rien ne nous retient. Plus rien n’entrave nos pas. Nous sommes la lumière et nous marchons dans l’acceptation de la vie et de tout ce qu’elle nous apporte.

Tout est comme il se doit d’être et nous sommes toujours à la place que nous avons choisi d’occuper. Belle réflexion à vous…

Mirena, le 24 Février 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Fermer la porte du passé

Le creux de la vague

Nous vivons actuellement des moments exceptionnels de grande purification et d’élévation, voire d’illumination. Beaucoup d’êtres sur la voie de l’avancement intérieur connaissent des moments difficiles et ne comprennent pas pourquoi. Ils luttent contre ces énergies qui bousculent ce qui a encore besoin d’être épuré. Ce sont les différentes phases de l’Ascension en soi et donc de la progression intérieure.

Ces moments difficiles mettent en évidence le passé négatif, les états émotionnels et mentaux négatifs, les schémas de l’ego, les peurs, les doutes … qui sont notre vécu et qui ont encore besoin d’être remis à l’univers pour être dépassés. Ces étapes sont des prises de conscience de soi qui doivent être accueillies avec tout notre amour, plutôt qu’affrontées avec notre ego. Elles doivent être considérées comme des cadeaux de l’avancement.

Les comprendre ainsi permet de passer ces « creux de vague » qui nous mettent face à nous-mêmes, qui nous mettent face à qui nous sommes. Nous devons accueillir ce qui sort de nous, le considérer avec amour et le remettre à l’univers. Cette ombre ainsi éliminée, nous permet de grandir intérieurement pour monter les marcher de l’élévation.

Ces transformations parfois douloureuses, permettent de grandes envolées en chacun. Elles nous font progresser dans la profondeur de la conscience et ainsi, nous pouvons passer à autre chose, à une autre purification…

La voie de l’élévation n’est pas la voie la plus facile. Ceux qui connaissent ces états de transformation savent de quoi je parle. Vous qui souffrez dans votre corps et qui êtes soumis à des états émotionnels et mentaux déstabilisants, vous pouvez comprendre maintenant qu’ils sont la voie de l’élévation. Plus vous lutterez contre eux, plus vous les rejetterez, plus vous serez en souffrance. Par contre, si vous les considérez avec cette compréhension-là, si vous les aimez, ils passeront plus facilement…

La voie de l’avancement ne doit pas être une lutte intérieure, ni une lutte contre les autres. Elle est une phase d’assimilation de lumière en votre corps, en votre esprit et elle ne doit rien représenter d’autre pour vous. Laissez donc de côté votre ego. Il résiste, il persiste, il ne veut pas perdre le pouvoir. Il vous dit peut-être de tout lâcher, de prendre une autre voie. Et si tel est le cas, il gagnera cette partie-là du jeu de la vie…

Nous devons comprendre que la résistance de l’ego est une forme négative qui nous met face à ce qui doit être dépassé. Il faut avoir beaucoup de courage pour accepter ceci, pour accepter qui nous sommes, car nous sommes tous les mêmes dans les moments de découragement, dans ces moments de désespoir où l’ego nous guide par son pouvoir vers une issue de 3e dimension, vers un retour en arrière qui nous fera descendre les marches que nous avions commencées à gravir.

A qui la faute ? A personne, sinon à soi-même. Nous sommes mis devant notre propre miroir. Ces moments de découragements, s’ils sont considérés avec amour, sont des progressions intérieures. S’ils sont considérés avec l’ego, ils sont des miroirs de ce qui doit être dépassé.

Alors, considérons ces moments de « creux de  vague » comme des initiations de lumière qui nous font grandir. « La faute à l’autre » n’est qu’un état de 3e dimension, un état qu’il est temps de lâcher. Nous devons nous accepter tels que nous sommes, avec humilité. Les états négatifs quand ils nous touchent profondément, sont des miroirs de « qui nous sommes », uniquement cela et ils doivent être éliminés.

Prenons donc ces « creux de vague » avec amour. Acceptons-les au plus profond de nous-mêmes, comprenons-les et remettons leurs états négatifs dans les mains de la lumière de l’univers qui nous aidera à dépasser ces états de conscience limités. Et remercions tous les Êtres de lumière qui nous font passer ces étapes de l’Ascension, qui nous guident jour et nuit afin que nous soyions prêts le moment venu.

L’état de la progression est d’abord un regard de soi mais il ne doit pas être limitatif. Il doit être large, beau, amour et lumière. Il doit être acceptation. C’est ainsi que nous grandirons. C’est ainsi que nous Serons !

Que la paix soit enfin dans vos cœurs !

Mirena, le 17 octobre 2012.

Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Naître et renaître par Maître Hilarion

Naître et renaître, voilà les mots à poser dans vos cœurs…

Je suis Maître Hilarion, celui qui porte le Rayon Vert de la guérison vers votre acceptation. Je vous adresse ces mots aujourd’hui pour vous ouvrir à la conscience de qui vous êtes. Car il est un temps qui se termine et il est un temps qui commence. Mais, savez-vous où sont posés vos pas ? Se situent-ils dans l’immensité ou bien dans le monde de l’homme ? Votre réponse doit être claire. Elle est votre choix de vie, elle est votre vie.

L’ère nouvelle est là, bien présente. Vous réalisez actuellement de grands changements en vous. Vos corps s’alignent sur les énergies et vous font souvent souffrir. Vous voulez que tout se réalise rapidement, mais savez-vous que tout va très vite, que tout se pose très vite ? Ces changements, comme je  dans vous le disais, sont de grands bouleversements pour l’être humain. Le Rayon Vert de la Guérison peut pourtant vous aider à les intégrer vos corps physiques.

Vous devez toutefois choisir votre voie. Il est temps de choisir ce que vous voulez établir. Il ne sera bientôt plus possible de marcher à côté de votre chemin. Vous devez y mettre les deux pieds et accepter que tout est désormais différent, que votre voie est celle de la Vérité. Vous devez poursuivre vos efforts. Vous devez alléger encore et encore votre corps physique et vos corps subtils. Vous devez rectifier tout ce qui n’est pas dans l’axe de la lumière. Il est temps d’avancer sur cette voie nouvelle faite de lumière, de justesse, de sagesse, d’amour et de vérité. Les écarts doivent se faire de plus en plus rares. Vous qui optez pour la lumière, vous devez ne plus vous retourner sur le passé, ne plus regarder la dualité, ne plus vivre par elle et pour elle. Il est temps de prendre votre volonté afin d’accueillir se passage en vos cœurs éternels.

Cette année 2012 forge votre volonté et votre accession à la lumière. Vos choix sont donc importants. Certes, il n’est pas facile de se dessaisir de plaisirs éphémères, il n’est pas facile de voir ce qui est obsolète, de regarder l’ombre qui dissimule la vérité. Vous avez pourtant choisi ce tremplin lors de votre venue sur Terre. Mais aujourd’hui, vous devez confirmer votre choix et ne plus revenir sur les écarts de la 3° dimension. Vous devez tenir votre choix. Vous devez le réaliser peu à peu et lâcher ce qui est trop lourd à porter.

Certains dos se courbent. D’autres se redressent. Des êtres souffrent alors que d’autres renaissent à la Vie. A force de volonté et de rigueur, les voiles sombres se défont et la lumière émerge enfin de la profondeur. Il est heureux de voir ces renaissances. Il est doux de les guider.

Les lumières s’éclairent peu à peu et la Terre s’illumine. Il reste pourtant encore de nombreuses lumières enfouies dans la profondeur des êtres et ma guidance est pour eux. Je souhaite que tous, vous vous ouvriez à cette compréhension. Les efforts doivent se poursuivre. Les œuvres intérieures doivent se réaliser. Vous êtes sur le point de passer par la porte de l’immensité. Ne relâchez pas vos efforts. Sachez que vous attirez à vous toutes les compréhensions nécessaires et toutes les opportunités qui pourront vous alléger. Ne perdez pas espoir et gardez vos choix lumineux. Si votre désir est réel, vous pourrez accueillir le meilleur dans votre vie. Mais pour cela, poursuivez votre chemin de lumière et ne le perdez pas de vue, ne retournez pas en arrière, regardez toujours la lumière qui brille et qui vous conduit vers ce passage.

Tout se place de plus en plus rapidement. Le retour est immédiat. Alors, acceptez cette renaissance, prenez la en vous pour accueillir le meilleur.

Naître et renaître, voilà les mots à poser dans vos cœurs…

Maître Hilarion, Chohan du Rayon Vert et de la Flamme Sacrée de la Guérison et de la Manifestation .

Transmis par Mirena, le 10 Août 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.
Photo Mirena. 

 

 

Dépasser les épreuves que la vie nous envoie

Nous sommes tous confrontés aux épreuves que la vie nous envoie et nous les recevons souvent de plein fouet. Nous ne voyons pas toujours ce qu’il y a à comprendre et nous sommes déstabilisés par ce qui nous arrive. Notre mental s’emballe, nous vivons des émotions négatives qui nous mènent bien au-delà de ce que nous aimerions. Nous n’avons à ce moment là aucun moyen pour nous relever dans la positivité et malgré nous, nous répondons aux messages négatifs de notre mental par l’inquiétude, la peur, ou tout autre sentiment négatif.

Pourtant avec détachement, nous pouvons relativiser tout ce que nous recevons, tout ce que nous attirons à nous. Nous savons que la vie est une création que nous renouvelons à chaque instant par nos pensées, par nos paroles, par nos actes. Elle est notre reflet et par l’attirance des énergies, nous recevons ce qui nous correspond pour grandir chaque jour un peu plus.

Il n’y a pas de hasard. Si nous sommes attentifs, nous pouvons voir ce qui vient avec une autre vision. Nous pourrons ainsi lâcher prise et rester centrés dans l’énergie positive. Répondre au négatif ne fait qu’accentuer notre état négatif. Lâcher prise permet de rester soi-même et de vivre avec compréhension chaque étape de la vie.

La progression dans les divers paliers de la conscience, nous ouvre une vision plus claire et nous fait accepter ce qui vient. Nous pouvons ainsi comprendre et entrevoir un horizon nouveau qui sera fait d’acceptation et changera la perception de notre vie. En acceptant les épreuves de la vie, nous lâchons le mental et nous nous ouvrons la compréhension des choses. Alors, nous accueillons le nouveau dans notre vie car nous avons grandi. Par contre, si nous vivons mal ces épreuves, nous attirons à nous d’autres situations négatives jusqu’à ce qu’elles soient bien intégrées en profondeur, par notre esprit humain et notre conscience.

Vivre le détachement permet de ne pas souffrir. Ce n’est pas de l’indifférence mais l’acceptation de ce qui est, l’acceptation de ce rôle que nous jouons tous dans notre vie. Nous sommes des êtres humains. Nous expérimentons la matière et la dualité est bien présente pour nous le rappeler. A nous de comprendre et surtout d’intégrer cette forme de vie que nous avons choisie lors de notre incarnation. Lutter n’engendre que la souffrance ; la souffrance morale, la souffrance mentale, la souffrance émotionnelle, la souffrance physique. Notre travail individuel de chaque jour nous apporte ces situations, ces épreuves, dans notre travail, dans notre foyer, dans nos relations, dans tout ce qui est et qui peut nous faire grandir.

Nous ne devons pas nous juger, ni juger les autres. Nous devons simplement accepter et comprendre ce que nous vivons. Nous devons accepter avec amour ce que veut notre âme, ce que nous faisons, même si nous n’arrivons pas toujours à ce que nous désirons.

La vie a un rôle grandiose qui peut nous révéler dans l’amour et la lumière. Nous devons la considérez ainsi avec tout notre amour et la remercier pour ce qu’elle nous offre chaque jour. La conscience est  et demeurera toujours le facteur de notre progression. A nous de grandir dans sa profondeur pour guérir de tous nos maux.

Belle continuation à toutes et à tous dans la conscience de la vie.

Mirena, le 29 Février 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.