Bugarach par Maître Saint-Germain

En ce dimanche d’été, mon compagnon et moi avons entrepris une randonnée au Mont Bugarach dans l’Aude. Comme le Mont Shatsa en Californie, il est l’une des douze grandes portes énergétiques de la terre.
Nous avons été appelés à découvrir ce lieu en sachant que quelque chose se passerait là-bas. Et en effet, lorsque nous sommes arrivés en vue du Mont Bugarach, Maître Saint-Germain m’a demandé de lâcher consciemment, lors de l’ascension, tout ce qui n’avait plus lieu d’être dans ma vie pour être remplacé par le nouveau. Ceci devait être fait pour l’activation du changement.
Voici le message qu’il m’a ensuite transmis en haut du mont.

En ces lieux bénis où l’énergie déborde de ses sens, en ce mont divin où règne le silence, l’homme découvre les vertus spirituelles. Car ici se nomme l’espérance et tout ce qui s’y rapporte.
L’homme sait où trouver ce qu’il a besoin et c’est pourquoi tu es ici Mirena, en ces lieux où tout se trouve, où tout se crée, où tout est donné. Tu as franchi la porte intemporelle. Tu as gravi ce mont de la liberté individuelle. Tu as fait le choix de t’y trouver et tu as trouvé la force et le temps d’y accéder.
Lorsque la porte est franchie, tu as accès à la vérité. Ce qui est dit avec le cœur est accompli. Que chacun sache que sa vérité s’y trouve et c’est à chacun d’aller la chercher.
L’ascension de ce mont est en réalité une ascension spirituelle qui permet de lâcher les lourds bagages que vous portez depuis fort longtemps. La faculté de retrouver votre liberté individuelle vous est donnée par la force des énergies qui éveillent la conscience et activent la réalisation.
A tous ceux qui désirent progresser sur la voie de la lumière, je leur demande d’oser se rendre en ce mont de Bugarach pour retrouver la liberté de l’Être. Il n’est pas d’ascension plus pure pour le monde de l’homme. Chacun peut trouver l’essence même de sa divinité.
Sur ce chemin qui monte à son accession, priez, demandez et vous serez exaucés. Lâchez vos peurs, vos doutes, lâchez votre semence humaine, vos tracas, vos liens rigides et sombres. Nommez-les, dites-leur que vous ne les voulez plus. Lâchez-les au fur et à mesure de votre ascension.
Ensuite, accueillez le nouveau. Demandez, formulez vos désirs pour l’avenir. Tout ce qui part sera remplacé par vos souhaits. Tout ce qui n’a plus lieu d’être en votre vie se défera pour laisser la place aux énergies nouvelles et à la création de votre avenir. Car en ces lieux tout est dans le tourbillon de la volonté multidimensionnelle.
Après la tempête, le calme vient et vous pouvez le trouver. Tout ce qui sera activé en conscience et avec amour se réalisera. Veillez aussi à trouver l’essence de la création, c’est-à-dire le cœur même de votre Être. Il vous dira « Qui vous Êtes » et où est votre chemin. L’onde de force en ces lieux est divine. Elle mène à l’ascension de l’Être, à l’accession de votre liberté. Chacun doit trouver ici l’emploi de la progression et c’est maintenant que naît la possibilité d’y parvenir.
La voie est ouverte pour tous, sachez-le. La porte inter dimensionnelle doit être franchie. Il n’est pas ici de légende humaine. Il est seulement une proposition d’aller vers la lumière. Le cœur en chacun doit s’activer. Le règne de l’Être doit se faire. Le monde se meurt et la liberté est maintenant nécessaire à tous pour que vive l’instant premier, celui de la création, afin que vous puissiez connaître l’énergie créatrice et sa force intemporelle.
Vivez libres, mes frères, libres de tout préjugé, de toute contrainte, libres en vos choix, en votre vouloir. Je suis Saint-Germain, l’Être qui vous donne la possibilité de trouver votre liberté. Ces lieux bénis ont trop souvent été bafoués. La connaissance des hommes a été celle qu’ils ont voulu qu’elle soit. Car le monde ne veut pas la liberté de l’homme. Il désire le pouvoir sur chacun pour un règne de gloire. Aujourd’hui pourtant, je vous révèle la connaissance de ces lieux. Il n’est pas ici de leurres humains. Il est simplement une volonté divine de vous faire entrer dans la volonté de l’Être et de créer une vie nouvelle de liberté de vos choix, de liberté d’être tout simplement.
Cette porte multidimensionnelle est une ouverture que certains peuvent voir. Elle détient la clé de l’ascension. Elle ouvre votre cœur, votre conscience. Elle vous donne les images du bonheur.
Chaque buis qui pousse en ces lieux représente l’aspect divin de chacun. Il délimite l’essence de l’Être de celle de l’homme. Il vous montre le chemin de la liberté, vous accompagne vers la connaissance et vous délivre ses bienfaits créateurs. La limite n’est plus. L’homme qui progresse recouvre peu à peu ses sens et se donne pleinement à la création de ce qu’il désire, au fil nouveau de sa vie qui défile et lui montre la voie. L’ouverture est née. La conscience s’active. Elle se relie au cœur de l’inné et ouvre la porte de la liberté.
Chaque pas est un pas vers la liberté. Chaque être a en lui le vouloir de la progression mais aussi le choix d’y accéder. Regardez le chemin qui monte. En bas vous avez le monde de l’homme et ses limites humaines, le manque de liberté évident. En haut vous avez le monde de l’incréé, celui qui vous ouvre les portes de la création et du monde de la liberté individuelle et éternelle. Ce chemin est votre chemin. Vous êtes entre ces deux mondes et c’est maintenant que vous devez choisir.
Quel est votre choix ? Voulez-vous rester dans le monde matériel, basé sur l’excès ou bien désirez-vous vous diriger vers le monde de la liberté de votre Être qui vous donnera la création illimitée. La porte et les paliers que vous gravirez vous apporteront la légèreté de l’Être et la création de votre vie.

Maître Saint-Germain.

Extrait du livre Les Maîtres de la Liberté par Mirena.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Le repère des peurs par Maha Chohan

Un regard nouveau se lève sur la terre.
Une conscience nouvelle émerge.
Le ciel étoilé se remplit de lumières qui scintillent.

Vous aussi, mes enfants, vous éclairez peu à peu tous les coins sombres de votre être. Les aspérités disparaissent, la superficialité aussi. La montée de la lumière en vous déploie ses ailes et vous  prenez l’envol majestueux de la liberté, votre liberté d’homme, celle qui vous libère de vos liens sombres et rugueux, de vos voiles qui recouvrent votre Être par l’illusion. Vous entrez dans la conscience nouvelle, vous allez avec elle vers un choix de vie différent, vers de nouvelles attitudes de vie et une ouverture large et belle de la vraie « Vie ». Les ailes de la liberté stimulent votre élévation. Vous goûtez à la transparence, à cette vertueuse idéalisation de l’Être. L’émergence nouvelle se fait peu à peu et vous l’aimez car elle vous montre la compréhension de toute chose et ses aspects merveilleusement porteurs.

Si je vous parle ainsi, c’est pour vous dire que vous avez fait un grand pas dans l’action nouvelle. Vous vous situez maintenant dans l’avancement car vous lisez ces lignes. Vous avez entrepris un travail d’épuration car vous essayez de comprendre et vos choix ont changé aussi car votre taux vibratoire s’est élevé. Votre conscience s’est modifiée et rien n’est perçu comme avant.

Ce message est là pour vous aider à vous situer dans cette avancée. Beaucoup sont perdus car ils n’ont plus leurs repères anciens. Ils attendent le renouveau, l’espèrent et se projettent aussi. Je tiens pourtant à leur dire qu’il a déjà commencé grâce à leurs nouveaux choix de vie, grâce à leur ouverture de conscience. L’Esprit la libère en vous. Chaque pas effectué dans la lumière libère une zone d’ombre. Tout travail d’avancement  vous donne une liberté nouvelle. Tout acte d’amour développe l’amour. Une chose  demeure pourtant avec importance chez vous tous. Il s’agit de vos peurs. Elles vous définissent et définissent aussi votre héritage. Certaines vous ont été transmises. D’autres sont vos créations. Mais toutes sont bien ancrées en vos cellules. Elles sont bien arrimées et développent dès leur activation des actions négatives. Elles reviennent sans cesse et bloquent votre progression. Elles sont vous et vous êtes elles. Vous vivez avec elles et le plus souvent vous n’êtes pas conscients de leur action. Elles vous tiennent fermement, croyez-moi.

Aujourd’hui vous devez savoir et prendre conscience de leur force et de leur dépendance. Car vous êtes dépendants d’elles. Lorsqu’elles sont activées, elles libèrent un flux si puissant qu’elles vous entraînent bien malgré vous car vous ne les avez pas reconnues. Elles vous entraînent dans leur direction et vous pensez que cela est votre choix. Vous êtes si liés que vous ne faites qu’un. Vous respirez avec elles, nous dormez avec elles, vous vivez avec elles.

Afin de vous libérer peu à peu de ces peurs, cela est une nécessité, vous devez prendre conscience de leur pouvoir en vous, de leur vie dans votre vie, de leurs errances, de leur violence même, de l’emprise qu’elles ont sur vous. Cette nouvelle conscience s’appelle le repère. Ce repère fera de vous un observateur. Il sera pour vous l’évidence de ce qu’elles sont, de ce qu’elles pratiquent, de ce qu’elles vous obligent à établir. En toute conscience vous saurez et de ce fait, vous les désactiverez. Plus vous serez présent et attentif à leur action, plus vous vous détacherez de leur puissance et entrerez alors dans la force active de votre présence qui libèrera la transition, la modification.

Peu de personnes ont conscience de leurs peurs. Elles vivent avec elles sans le savoir. Elles se laissent emporter par elles, c’est une évidence. Et je désire ardemment que vous établissiez cette évidence en constatant les changements qu’elles occasionnent en vous. C’est le repère qu’il vous faut établir.

Lorsque vous constatez un changement brusque de comportement en vous, une déstabilisation subite, il y a obligatoirement une activation de vos peurs. Celle-ci est due à un moment donné à un mot, une phrase, une pensée, une situation qui résonne avec elles et vous renvoie leur puissance. Elles qui étaient endormies, se réveillent d’un seul coup et gagnent tout votre être pour mener leur danse réactive. Vous entrez alors dans leur pulsion et n’êtes plus maîtres de vos réactions. C’est bien évidemment en toute inconscience que vous allez et vous entrez si bien dans leur jeu que vous vous identifiez à elles sans même vous en apercevoir.

Ce jeu peut vous mener loin et aussi longtemps que vous n’aurez pas pris l’évidence de ces actions, aussi longtemps que vous n’en serez pas conscients. C’est pourquoi ce repère dont je vous parle doit s’établir en vous. Lorsque vous percevrez vos peurs, tout changera et elles diminueront peu à peu car la conscience vous indiquera que vous êtes vous et qu’elles sont elles. Vous installerez alors une vision nouvelle et l’emprise qu’elles ont sur vous faiblira.

Dans la conscience tout s’établit car vous rejoignez votre présence. Dès l’instant où vous la situez dans l’action, les liens qui vous tiennent sont coupés. Vous libérez alors le flux de votre intériorité et vous percevez les actions différemment. Vous savez. Vous entrez dans le monde de la créativité consciente et vous activez alors le recul de la négativité, de l’ombre. Chacun a un repère à acquérir pour jouer de cette possibilité. Chacun se doit de le trouver, de l’exposer à la lumière pour libérer ses peurs. Vous avez accès à cette opportunité. Soyez pleinement conscients de ce qu’elle peut établir.

–    Prenez conscience de l’activation de vos peurs. Ceci est le repère.
–    Regardez leur action. Voyez là où elles veulent vous mener.
–    Constatez seulement leur force. Ne leur résistez pas, ne vous perdez pas avec elles. Sachez seulement qu’elles sont l’évidence de la situation.
–    Laissez-les passer sans répondre.
–    Dites les mots suivants autant de fois que vous le voudrez :

« Je suis dans ma présence.
   J’active ma présence.
   Ma présence fait disparaître mes peurs. »

Visualisez en vous la lumière de votre présence. Elle est belle, elle est douce, elle est amour. Les peurs vont rapidement s’estomper pour ensuite disparaître. Vous avez gardé votre pouvoir. Vous êtes libérés de ces liens. Vous avez franchi un pas de plus dans l’avancement. L’onde négative s’en est allée. La lumière s’est installée en vous.
Voilà pour vous mes enfants, une  belle oraison, une oraison d’amour que je vous donne pour vous aider à avancer encore plus loin dans la différence de l’être pour l’Être. Soyez ceux qui saisissent ce choix d’aller encore plus loin dans la compréhension, la conscience, la transmutation. Cette vie nouvelle qui s’annonce transfigurera tous les schémas de vie que vous vous êtes imposés. Vous serez enfin libres d’aller dans la création consciente de ce qui est, dans l’univers du Tout et ses possibilités.

Je suis heureux pour vous et je reviens bientôt pour vous transmettre de nouveaux messages dans l’Esprit et la conscience.

Maha Chohan.

Transmis par Mirena, le 23/07/2009.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.