Rester centré sur le coeur

 Par Inelia Benz

Une des techniques que nous pouvons utiliser pour l’ascension est de rester « Centré sur le cœur ». Mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ? Eh bien, cela ne signifie pas « sois bon », ou « sois affectueux », ou « sois indulgent », quoique ces choses peuvent se produire quand nous sommes centrés sur le cœur ; ce sont alors des effets secondaires.

Rester centré sur le cœur est, en fait, une action physique. C’est comme si vous utilisiez le « tapis roulant », cet appareil en conditionnement physique, pour maintenir votre corps physique en pleine forme. Cet exercice est conçu pour déplacer notre conscience du centre de la tête / l’ego vers le centre du cœur / le Soi supérieur.

La première chose à faire est de repérer le centre du cœur. C’est la région derrière le sternum, allant vers l’échancrure de la veine jugulaire, et descendant vers les omoplates. Toute cette région contient votre « Centre du cœur ». Elle englobe ce qu’on appelle le chakra du cœur, le chakra de l’ange ou le chakra de l’omoplate. C’est « l’Essence du Soi ».

Ce centre contient votre existence physique, incluant le corps émotionnel, le corps physique et celui de l’ego, ainsi que la connexion de votre Soi supérieur ou, liaison à la Divinité.

Après avoir situé le Centre du cœur, vous deviendrez conscient de sa présence, de l’espace qu’il occupe dans le monde physique et, respirerez de cet endroit. Quand vous inspirez, il se remplit de la force vitale ; et quand vous expirez, la force vitale se répand dans le reste de votre corps et dans votre espace vibratoire.

Une fois par jour, au minimum, déplacez votre « centre de vision », de là où vous imaginez être installé à l’intérieur de votre corps ou le centre de votre tête, vers votre Centre du cœur.

C’est simple.

Quand vous débutez cet exercice, vous pourriez ressentir remonter de fortes émotions négatives. Elles remontent afin d’être libérées. Remerciez-les et, libérez-les. Éventuellement, vous serez capable de rester centré sur le cœur, dans une joie complète et dans l’amour.

Source Ascension.com

Le creux de la vague

Nous vivons actuellement des moments exceptionnels de grande purification et d’élévation, voire d’illumination. Beaucoup d’êtres sur la voie de l’avancement intérieur connaissent des moments difficiles et ne comprennent pas pourquoi. Ils luttent contre ces énergies qui bousculent ce qui a encore besoin d’être épuré. Ce sont les différentes phases de l’Ascension en soi et donc de la progression intérieure.

Ces moments difficiles mettent en évidence le passé négatif, les états émotionnels et mentaux négatifs, les schémas de l’ego, les peurs, les doutes … qui sont notre vécu et qui ont encore besoin d’être remis à l’univers pour être dépassés. Ces étapes sont des prises de conscience de soi qui doivent être accueillies avec tout notre amour, plutôt qu’affrontées avec notre ego. Elles doivent être considérées comme des cadeaux de l’avancement.

Les comprendre ainsi permet de passer ces « creux de vague » qui nous mettent face à nous-mêmes, qui nous mettent face à qui nous sommes. Nous devons accueillir ce qui sort de nous, le considérer avec amour et le remettre à l’univers. Cette ombre ainsi éliminée, nous permet de grandir intérieurement pour monter les marcher de l’élévation.

Ces transformations parfois douloureuses, permettent de grandes envolées en chacun. Elles nous font progresser dans la profondeur de la conscience et ainsi, nous pouvons passer à autre chose, à une autre purification…

La voie de l’élévation n’est pas la voie la plus facile. Ceux qui connaissent ces états de transformation savent de quoi je parle. Vous qui souffrez dans votre corps et qui êtes soumis à des états émotionnels et mentaux déstabilisants, vous pouvez comprendre maintenant qu’ils sont la voie de l’élévation. Plus vous lutterez contre eux, plus vous les rejetterez, plus vous serez en souffrance. Par contre, si vous les considérez avec cette compréhension-là, si vous les aimez, ils passeront plus facilement…

La voie de l’avancement ne doit pas être une lutte intérieure, ni une lutte contre les autres. Elle est une phase d’assimilation de lumière en votre corps, en votre esprit et elle ne doit rien représenter d’autre pour vous. Laissez donc de côté votre ego. Il résiste, il persiste, il ne veut pas perdre le pouvoir. Il vous dit peut-être de tout lâcher, de prendre une autre voie. Et si tel est le cas, il gagnera cette partie-là du jeu de la vie…

Nous devons comprendre que la résistance de l’ego est une forme négative qui nous met face à ce qui doit être dépassé. Il faut avoir beaucoup de courage pour accepter ceci, pour accepter qui nous sommes, car nous sommes tous les mêmes dans les moments de découragement, dans ces moments de désespoir où l’ego nous guide par son pouvoir vers une issue de 3e dimension, vers un retour en arrière qui nous fera descendre les marches que nous avions commencées à gravir.

A qui la faute ? A personne, sinon à soi-même. Nous sommes mis devant notre propre miroir. Ces moments de découragements, s’ils sont considérés avec amour, sont des progressions intérieures. S’ils sont considérés avec l’ego, ils sont des miroirs de ce qui doit être dépassé.

Alors, considérons ces moments de « creux de  vague » comme des initiations de lumière qui nous font grandir. « La faute à l’autre » n’est qu’un état de 3e dimension, un état qu’il est temps de lâcher. Nous devons nous accepter tels que nous sommes, avec humilité. Les états négatifs quand ils nous touchent profondément, sont des miroirs de « qui nous sommes », uniquement cela et ils doivent être éliminés.

Prenons donc ces « creux de vague » avec amour. Acceptons-les au plus profond de nous-mêmes, comprenons-les et remettons leurs états négatifs dans les mains de la lumière de l’univers qui nous aidera à dépasser ces états de conscience limités. Et remercions tous les Êtres de lumière qui nous font passer ces étapes de l’Ascension, qui nous guident jour et nuit afin que nous soyions prêts le moment venu.

L’état de la progression est d’abord un regard de soi mais il ne doit pas être limitatif. Il doit être large, beau, amour et lumière. Il doit être acceptation. C’est ainsi que nous grandirons. C’est ainsi que nous Serons !

Que la paix soit enfin dans vos cœurs !

Mirena, le 17 octobre 2012.

Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Le Rayon Blanc

MERCREDI

LE QUATRIEME RAYON

LA FLAMME DE L’ASCENSION

Photo Mirena – www.audeladesmots.org

Couleur                      Blanc

Chakra                        Racine  (1)

Chohan                      Séraphis Bey

Archange                   Gabriel

Maître Ascensionné  Marie

Qualités                      Ascension
                                    Concept immaculé
                                    Pureté
                                    Beauté
                                    Perfection
                                   Transparence
                                    Discipline
                                    Honnêteté
                                    Clarté
                                    Art

Le Rayon Blanc est celui de la pureté. Il est aussi celui des artistes et de tous les êtres candidats à l’Ascension.
La Flamme de l’Ascension contient la fréquence et les couleurs de toutes les autres Flammes. Sa puissance et son rayonnement sont illimités. Sa capacité de transformation est puissante. Elle a le pouvoir de purifier les créations humaines négatives passées et les transforme en lumière.


PRIÈRE POUR LE QUATRIÈME RAYON DE GUÉRISON
PRIÈRE POUR L’ASCENSION PERSONNELLE

Au nom de ma bien-aimée Présence Divine « JE SUIS », je demande à recevoir les initiations requises pour me qualifier pour l’Ascension. Je demande à ce qu’un grand rayon cosmique de la Flamme de la Pureté enlève de mon esprit, de mes pensées, de mes sentiments, de mon corps physique et de tous mes corps subtils, toute vibration de création humaine qui est impure dans sa substance et qui est moindre que ma Perfection Divine en Dieu.

Puisse la Flamme de Pureté transmuter de ma réalité
toutes les énergies négatives résiduelles !
Puisse l’Amour du Christ grandir en moi
par la puissance de la Flamme de l’Ascension !
Puisse la Flamme de la Résurrection réveiller les
Mémoires de mon plan divin,
pour que je puisse être libre pour toujours de toutes
discordes que j’ai créées !

J’affirme que JE SUIS la Pureté en action.
JE SUIS la Pureté de Dieu établie dans mon esprit,
mon corps et mon âme.
Permettez-moi aussi d’invoquer la Pureté
pour toute parcelle de vie sur Terre.
Permettez-moi d’invoquer la Pureté pour ma famille,
mes amis et pour toute la famille de Dieu,
tous les Royaumes et pour la Terre Mère.
Et il en est ainsi, bien-aimé JE SUIS !

Prière transmise par : Aurélia Louise Jones, Les Sept Flammes Sacrées.

Transmis par Mirena, le 18 Juillet 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

 

 

 

Pardonner pour être en paix

Nous devons évoluer dans l’ère nouvelle avec un passage qui soumet bien des états, des schémas et des comportements au grand nettoyage. Nous sommes mis devant des situations pour nous permettre de comprendre ce qui ne va pas dans notre vie et ce qui a besoin d’être épuré pour pouvoir avancer sur notre chemin. Nous ne pouvons plus marcher avec le fardeau que nous avons en nous et notre dos ne peut plus supporter ce poids lourd qui demande à être considéré et réglé. Les énergies ambiantes sont là pour nous rappeler au fur et à mesure de notre avancée, ce qui n’a pas encore été réglé et nous prenons en pleine face ce qui n’est plus en accord avec le nouveau monde.

Nous nous révélons parfois par la force des choses. Nous sommes soumis à faire des choix pour nous libérer de ces entraves, de ces liens sombres qui nous tiennent fermement. Nous devons nous ouvrir à une vue plus simple de la vie, en comprenant que nous sommes des êtres soumis aux expériences de la dualité pour nous révéler dans la lumière. Peu à peu, la conscience se révèle dans la profondeur. Nous entrons dans des compréhensions de plus en plus profondes et évidentes. Nous lâchons ce qui n’est plus en accord avec nous, avec notre profonde révélation d’être libres de toute attache sombre de la dualité.

Mais ce choix n’est pas si facile à réaliser car nous devons lâcher notre mental qui résiste avec force à ce que nous voulons établir en notre vie et en notre corps. Pour cela, nous devons nous rendre à l’évidence que le pardon est celui qui permet de remonter vers la lumière. En effet, lorsque notre mental s’emballe et nous déballe toute sa litanie négative sur les autres, sur la vie, sur ce qui ne va pas, sur le monde… nous devons avoir le réflexe de ne pas le suivre et de pardonner. Pardonner est la prière de l’homme qui conduit ses pas dans la lumière. Elle est le reflet de la Vie, la pleine floraison de l’âme. Sans pardon, nous ne pouvons nous ouvrir à l’avancement. Celui qui reste dans la croyance de la dualité ne peut se révéler sans pardon.

Pardonner c’est vivre ce qui est avec compréhension et humilité. L’homme a trop souvent besoin d’un autre pour rejeter la faute de ce qui est. Il ne veut pas regarder ce qui ne va pas en lui. Il ne veut pas entrer dans la compréhension de la vie. Il se laisse entraîner par la force de son mental négatif et résiste en soutenant qu’il n’est responsable en rien.

Or, tout ce que nous vivons est notre reflet : notre vie, nos relations, nos souffrances, nos maladies… Tout ce qui est autour de nous nous ressemble. C’est comme si nous avions un miroir autour de nous qui nous révèle qui nous sommes par ce que nous attirons. Car nous attirons qui nous sommes. Ceci a pour but de nous révéler ce qui ne va pas. Et avec le pardon, nous pouvons sortir de la souffrance et entrer dans la profondeur de la conscience pour voir plus loin que le bout de notre nez en comprenant le jeu de la vie et le rôle de premier que nous tenons.

Le pardon est la grâce de l’univers. Il nous unit à la lumière. Il peut tout gommer, il peut tout effacer et surtout, il nous permet de lâcher notre ego. Il est le sauveur de notre monde et il le restera. Sans pardon, nous vivons dans la souffrance et nous espérons que l’autre changera, que le monde lui-même changera. Mais ceci appartient au passé et à dualité. Nous devons renaître à l’évidence de l’ouverture nouvelle qui naît et qui n’est plus limitée désormais. Nous ne sommes plus obligés de souffrir, de rester dans le monde de l’ego et de la soumission de l’être. Nous pouvons être nous-mêmes sans les voiles de la séparation pour vivre libres, heureux, dans l’amour et la lumière qui est en nous.

La conscience sera déterminante dans la nouvelle vie. Elle est l’ouverture en soi, la compréhension des étapes de l’Ascension et non la révélation de l’homme dans l’ego et le pouvoir. Les anciens schémas, les anciennes compréhensions sont maintenant obsolètes. Nous devons nous révéler par le pardon pour pouvoir évoluer dans la nouvelle dimension.

Le monde meilleur est là. A nous de le saisir par la compréhension de ce qui est et par l’ouverture du pardon en soi pour une vie de paix.

Mirena, le 3 Avril 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.