Apprenons à penser par nous-mêmes

 

Nous poursuivons notre voie et la nouvelle année nous pousse encore vers la compréhension de soi, ses attachements et ses résistances. La tâche intérieure est loin d’être terminée. La montée en puissance de l’énergie ne nous laissera aucun répit. Nous sommes engagés dans le processus d’élévation. Le moment présent est à vivre de plus en plus consciemment pour ne plus laisser nos pensées nous diriger. Car notre esprit humain nous domine et nous ôte toute liberté individuelle.

Le Soi ne peut se révéler par la forme de domination de l’ego. Le vouloir est l’ego, le pourvoir est l’ego, le désir est l’ego, l’attachement est l’ego, la reconnaissance est l’ego, le jugement est l’ego … Toutes ces formes d’être, ces conditionnements de l’être humain sont de lourdes charges qu’il convient de lâcher. C’est un remaniement intérieur qui doit voir le jour en soi pour laisser l’Être s’exprimer. C’est apprendre à reconnaitre en nous tous les fonctionnements égotiques qui nous tiennent fermement.

La voie est ouverte mais la tâche intérieure reste encore à établir. L’énergie elle-seule ne peut tout faire. Tant que nos pensées nous domineront, nous serons liés à la dualité, nous demeurerons dans l’enfermement de la vie humaine et poursuivrons dans la séparation et la souffrance.

La pensée doit être à notre service et non l’inverse. Les conditionnements intérieurs sont à inonder de lumière. Il est nécessaire d’accueillir cette vérité et d’observer nos fonctionnements liés à l’ego. Il est important de vivre l’instant présent consciemment et s’abandonner à ce qui est. Se détacher des pensées incessantes qui nous dirigent et redevenir soi pleinement, sans doute, sans peur et sans limite. Vous savez déjà cela. Mais alors pourquoi l’être humain s’emploie-t-il à poursuivre dans cette mouvance ? Pourquoi a-t-il autant de difficulté à changer ? Parce qu’il n’est pas libre d’être qui il est, tout simplement.

Actuellement, il est important de nous ouvrir à la conscience de nos désirs, de nos attachements aux êtres et à la matérialité, de notre pouvoir sur les autres et sur la vie, de notre contrôle, de nos résistances, de l’illusion dans laquelle nous sommes englués pour ne plus les suivre. Croyez-vous que le chemin est cela ? Nous sommes engagés sur la voie de l’instant présent et nous apprenons à nous délester de tous les conditionnements humains qui nous orientent toujours vers une autre recherche, un autre bien-être, une vie meilleure, et j’en passe. Nous apprenons à penser par nous-mêmes. Nous apprenons à ne plus vouloir et à redevenir « nus », totalement libres, sans entrave, sans lien, sans domination, sans orientation mentale. Nous apprenons à ouvrir notre Cœur à nous-mêmes car nous sommes la Vie à l’intérieur de nous. Nous recherchons toujours un apaisement extérieur, un bien-être extérieur alors que nous possédons tout à l’intérieur.

L’ego nous pousse loin du Soi intérieur pour garder le pouvoir. Il ne veut pas que nous nous posions dans notre Cœur car il sait que ce serait la fin pour lui.  Il nous fait croire à l’illusion et nous adhérons à ce qu’il nous dit. Nous le suivons les yeux fermés tellement il parait crédible. Il nous programme si bien que toute raison est perdue. Il nous endort, il nous manipule sans que nous puissions douter de ce qui se joue. C’est une mise en scène très savante à laquelle nous répondons. Alors pourquoi ne pas ouvrir notre conscience sur le jeu de la vie humaine ? Ce serait tellement salvateur ! Apprendre à reconnaitre la manipulation mentale pour la lâcher et redevenir soi-même. Accueillir ce qui est sans lutte pour ne pas le nourrir. Nous avons assez lutté dans ce monde. Nous avons assez nourri la vie humaine par la négativité de l’ego. Construisons aujourd’hui un monde de paix en étant Soi et détaché de l’emprise de l’ego. Prenons les bonnes décisions et agissons pour la Terre. Il est temps de ne plus se détourner de la réalité. Il est temps d’Être soi, unis et libres.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

 

L’identité réelle de l’être humain

L’être humain est souvent insatisfait. Il demande toujours plus à l’univers ou bien il l’accuse de sa condition. A l’inverse, lorsqu’il obtient ce qu’il souhaite, sa joie ne dure pas car elle est basée sur un attachement.

Comprenons que la vie ne peut nous donner la plénitude par un apport extérieur à soi. Par contre, créer sa condition à partir du Cœur, place l’être dans la justesse de la vibration émise. Là, dans l’antre intérieur, il n’est nul besoin d’un bonbon pour adoucir l’existence. La foi agit car nous sommes positionnés dans notre réelle identité créatrice et l’utilisons, non pas par attachement mais simplement parce que nous sommes la Vie.

La conscience agit et sa puissance crée. L’élan donné n’est pas séparé de soi. La foi est cela. Elle réalise par l’état de conscience, par l’identité réelle qui nous est propre. Et toute l’énergie déployée par nos efforts à errer et à rechercher un moyen d’exister, ne peut nous apporter la reconnaissance intérieure de Qui Nous Sommes réellement.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org