Rien ne s’explique et tout se vit

Celui qui souhaite tout connaitre de lui-même et des autres, est dans le contrôle de la vie.
Son mental le pousse ardemment à comprendre ce qu’il vit, à l’analyser et le décortiquer.
Or, s’il se place dans l’énergie du cœur, il ouvre la porte à l’Amour qu’il contient et comprend alors que rien ne s’explique mais se vit.
Il comprend ce qui est indicible et invisible.
Au-delà des mots et de la pensée, il découvre l’essence même de la Vérité. 

Mirena
http://www.audeladesmots.org

 

 

Dépasser les épreuves que la vie nous envoie

Nous sommes tous confrontés aux épreuves que la vie nous envoie et nous les recevons souvent de plein fouet. Nous ne voyons pas toujours ce qu’il y a à comprendre et nous sommes déstabilisés par ce qui nous arrive. Notre mental s’emballe, nous vivons des émotions négatives qui nous mènent bien au-delà de ce que nous aimerions. Nous n’avons à ce moment là aucun moyen pour nous relever dans la positivité et malgré nous, nous répondons aux messages négatifs de notre mental par l’inquiétude, la peur, ou tout autre sentiment négatif.

Pourtant avec détachement, nous pouvons relativiser tout ce que nous recevons, tout ce que nous attirons à nous. Nous savons que la vie est une création que nous renouvelons à chaque instant par nos pensées, par nos paroles, par nos actes. Elle est notre reflet et par l’attirance des énergies, nous recevons ce qui nous correspond pour grandir chaque jour un peu plus.

Il n’y a pas de hasard. Si nous sommes attentifs, nous pouvons voir ce qui vient avec une autre vision. Nous pourrons ainsi lâcher prise et rester centrés dans l’énergie positive. Répondre au négatif ne fait qu’accentuer notre état négatif. Lâcher prise permet de rester soi-même et de vivre avec compréhension chaque étape de la vie.

La progression dans les divers paliers de la conscience, nous ouvre une vision plus claire et nous fait accepter ce qui vient. Nous pouvons ainsi comprendre et entrevoir un horizon nouveau qui sera fait d’acceptation et changera la perception de notre vie. En acceptant les épreuves de la vie, nous lâchons le mental et nous nous ouvrons la compréhension des choses. Alors, nous accueillons le nouveau dans notre vie car nous avons grandi. Par contre, si nous vivons mal ces épreuves, nous attirons à nous d’autres situations négatives jusqu’à ce qu’elles soient bien intégrées en profondeur, par notre esprit humain et notre conscience.

Vivre le détachement permet de ne pas souffrir. Ce n’est pas de l’indifférence mais l’acceptation de ce qui est, l’acceptation de ce rôle que nous jouons tous dans notre vie. Nous sommes des êtres humains. Nous expérimentons la matière et la dualité est bien présente pour nous le rappeler. A nous de comprendre et surtout d’intégrer cette forme de vie que nous avons choisie lors de notre incarnation. Lutter n’engendre que la souffrance ; la souffrance morale, la souffrance mentale, la souffrance émotionnelle, la souffrance physique. Notre travail individuel de chaque jour nous apporte ces situations, ces épreuves, dans notre travail, dans notre foyer, dans nos relations, dans tout ce qui est et qui peut nous faire grandir.

Nous ne devons pas nous juger, ni juger les autres. Nous devons simplement accepter et comprendre ce que nous vivons. Nous devons accepter avec amour ce que veut notre âme, ce que nous faisons, même si nous n’arrivons pas toujours à ce que nous désirons.

La vie a un rôle grandiose qui peut nous révéler dans l’amour et la lumière. Nous devons la considérez ainsi avec tout notre amour et la remercier pour ce qu’elle nous offre chaque jour. La conscience est  et demeurera toujours le facteur de notre progression. A nous de grandir dans sa profondeur pour guérir de tous nos maux.

Belle continuation à toutes et à tous dans la conscience de la vie.

Mirena, le 29 Février 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Se centrer grâce aux énergies de la nature

La nature s’éveille doucement à la vie. Elle sort peu à peu de son sommeil hivernal. Nous faisons nous aussi comme elle. Nous sortons de l’hiver et découvrons à nouveau  les puissantes énergies qui montent de la terre.

J’aime cette nature qui s’éveille. Dans mes belles montagnes du Cantal, je prends le temps de regarder autour de moi, de ressentir la caresse du soleil et du vent, d’écouter le chant des oiseaux. Je me connecte au silence qui me transmet la liaison avec l’instant.

Il est vrai que j’ai la chance d’habiter un lieu qui me permet d’être moi-même dans l’espace et l’énergie qui me conviennent. Je fais de longues promenades dans la montagne. Je regarde cette immensité qui me lie au soleil, aux arbres, aux rivières, à la Terre et au Tout. Je me sens bien car je capte tout l’amour qui se dégage de ces lieux magnifiques où je suis en harmonie et avec paix avec moi-même.

Dans la nature, je médite, je lâche le mental. Je fusionne avec ce qui est autour de moi. L’autre jour, lors d’une promenade, je me suis rendue compte que j’étais observée par un mouflon qui se tenait seulement à quelques mètres de moi. Il n’a pas eu peur de moi. Il a ressenti que j’étais en paix et que je n’étais pas menaçante. Il m’a regardé, nous nous sommes regardés un long moment. Je l’ai photographié à plusieurs reprises. Cet instant magique a empli ma journée de bonheur.

Nous devons apprécier et nous rapprocher des énergies que nous transmet la nature. Elle est le lieu qui nous enracine à la Terre, le lieu qui nous centre, qui nous ressource, qui nous nettoie, qui libère notre mental, qui nous ouvre l’esprit et le cœur. Nous devons profiter de la belle éclosion du printemps et de la montée des énergies pour recevoir ce cadeau qui est à notre portée. Il suffit de vouloir le prendre pour en bénéficier. Même si vous habitez en ville, vous pouvez aller dans la nature le week-end. Elle est une aide généreuse pour notre équilibre.

Le matin lorsqu’il fait beau, je prends un moment pour me centrer dans le soleil qui se lève. Tout d’abord, pieds nus sur l’herbe, je m’enracine profondément, jusqu’au magma de la terre. J’utilise son énergie rouge que je fais remonter dans tout mon corps.
Puis je fais descendre l’énergie du soleil, l’énergie de la Source, dans mon corps et dans mes racines.

Ensuite, j’aligne mes chakras bien ouverts, devant et derrière. Je place les couleurs une à une : rouge, orange, jaune, vert et rose, bleu ciel, bleu indigo et violet.
Je prends ensuite un moment où je remercie, un moment où je parle avec l’univers. J’écoute le silence, le bruit du vent, le chant des oiseaux.
Je me mets en position favorable pour commencer une belle journée.

Il est possible aussi de se rendre près d’une cascade pour purifier son émotionnel. Je le fais de temps en temps près de chez moi, devant une grande cascade qui est magnifique. Je me laisse bercer par son bruit et je lui demande de nettoyer mon émotionnel. Je médite près d’elle et je laisse se faire le travail.
Vous pouvez également demander au soleil de brûler votre mental négatif, de le purifier. Comme dans le cas précédent, vous pouvez méditer et laisser le travail se réaliser.
La nature et les éléments de la nature sont des outils précieux que chacun peut employer librement chaque jour. Il suffit de les remercier après chaque travail individuel.

Je vous souhaite un bon week-end dans la découverte de la nature et de son apport en énergie belle et positive.

Mirena, le 2 Mars 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Aidons le monde nouveau à s’installer

Alors que la société va mal, que le système politique joue les devants de la scène, que la tromperie et le pouvoir mènent l’humanité, certains attendent une fin du monde dans la peur. Cette peur transmise par ceux qui préfèrent rester dans cette évidence de vie n’apportera rien de bon et ne fera qu’amplifier la perte d’un monde devenu maintenant obsolète.

Je ne peux pourtant adhérer à cette ouverture sombre qui se répand sur notre terre. Je ne peux entretenir cette force négative. Mon cœur me dit de rester éloignée de ce que l’on veut nous transmettre. Loin des informations, loin des politiques, loin de la violence, loin de la peur que l’on veut me donner, je me détache de tout cela. Je ne suis pas indifférente pour autant mais je préfère rester dans une autre vision de la vie. Une vision faite de positivité, une vision d’amour et de compassion. Cette année 2012 ne sera pas la fin du monde. Elle est dans une énergie d’amour et de compassion que nous devons tous prendre et relever. Nous devons la développer dans notre cœur et la répandre autour de nous. Nous sommes des exemples pour nos enfants. Nous devons leur montrer la puissance du cœur.

Il y a tant à faire sur notre belle terre ! Alors que les hommes politiques se confrontent pour une place de pouvoir, alors qu’ils dépensent des sommes astronomiques pour leur belle campagne électorale, d’autres meurent de froid et de faim dans la rue.  Alors aujourd’hui, je préfère développer mes capacités à autre chose plutôt qu’entretenir cette force négative que l’on veut nous transmettre. Je préfère poursuivre ma tâche intérieure et développer l’amour et la compassion pour les répandre sur l’humanité qui souffre. Si chacun travaille sur lui en ce sens, si chacun prend garde de ne pas répondre aux peurs que l’on veut nous transmettre, alors ces forces négatives perdront de leur puissance. L’amour et la compassion ont une grande force d’action. Elles peuvent tout ! En œuvrant ainsi, nous pouvons développer une belle énergie qui nous protègera des basses vibrations. Nous ne pouvons rester ainsi et nous laisser mener par la peur.

La compassion est une œuvre à réaliser. Avec elle, nous n’adhérons pas à ce que l’on nous montre. Nous nous détachons en ne répondant pas par la colère, par la peur ou d’autres émotions négatives. Nous restons centrés sur cette vue du monde du pouvoir et nous ne prenons pas partie pour cette forme de non liberté. Nous lui envoyons l’amour pour la guérir. Nous la considérons telle qu’elle est sans y répondre. Nous comprenons que tout a un sens et que la raison de ce sens peut changer. Nous ne prenons pas sur nos épaules toute la peine du monde. Nous savons que tout est à sa place et nous œuvrons pour aider à guérir ces plaies profondes. Nous envoyons notre amour à toute cette ombre. Nous nous défaisons de ce système en restant libres d’agir, libres de penser, libres de parler, sans peur, sans violence, sans jugement.

Le nouveau monde est là. Il ne permettra pas un tel enfermement de la liberté individuelle de chacun. Il n’autorisera pas que se poursuive un tel système mondial. Seuls ceux qui seront dans l’amour et la compassion, seuls ceux qui resteront dans la lumière, pourront faire renaître une nouvelle vie. Tout va changer dans les prochaines années. Tout va s’éclaircir pour l’ouverture et le développement d’un monde plus juste, plus vertueux, plus harmonieux, un monde où la peur et la violence ne seront plus d’actualité.

Aidons ce nouveau monde à s’installer. Aidons par notre amour et notre compassion à entretenir ces ondes vibratoires élevées pour transformer, purifier et nous défaire du pouvoir et de l’enfermement dans lequel nous sommes. Nous avons un beau potentiel dans notre cœur, une belle lumière qui peut nous protéger, nous transformer et aider le monde à se relever.

Nos enfants doivent recevoir cette ouverture de vie. Ils doivent sortir eux aussi de ce système négatif et permettre que d’autres valeurs se répandent. Nous devons œuvrer en nous, dans notre famille et autour de nous. Tant de personnes ont besoin d’aide et d’assistance. Tant de personnes ont besoin d’amour et de compassion. En donnant par le cœur, nous pouvons soulager les autres… un geste d’amour, un regard attentionné, un partage du cœur, une aide matérielle… Voilà les belles raisons d’un amour compassion.

Pourquoi ne sèmerions-nous pas les graines de l’amour et de la compassion dès aujourd’hui?

Mirena, le 1er Mars 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.