La recherche du bonheur

Nous devons connaître la puissance du cœur pour nous épanouir en elle et par elle. Elle est la fusion d’une vie dans la Vie. Avec elle, le bonheur est présent et il nous nourrit au quotidien.

Combien d’êtres recherchent cette puissance et ne la trouvent pas ?
Combien d’êtres se nourrissent de l’extériorité en pensant qu’ils sont sur le bon chemin ?

Maître Saint-Germain nous initie pourtant à la puissance de la liberté individuelle qui réside en nous ainsi qu’à la puissance du cœur qui fait partie de cette liberté. Mais beaucoup trop d’entre nous ne comprennent pas ce qu’elle représente. Beaucoup trop restent dans les schémas du mental et le suivent sans même avoir conscience de leur fausse liberté.

Nous sommes conditionnées par de faux semblants, par le mental négatif, par le pouvoir d’une société en perdition et avec elle, nous ne devons pas sombrer. Nous devons au contraire nous relever et lâcher tous nos lourds fardeaux de négativité, toutes nos grosses valises qui renferment des schémas dépassés, des souffrances et des traumatismes du passé. Nous devons regarder devant nous et nous alléger de toute la négativité qui nous alourdit. Bien évidemment, elle nous a fait grandir et ceci a été notre choix de vie et d’âme.

Mais aujourd’hui, nous avons le choix de vivre plus légèrement, de vivre dans l’harmonie et le bonheur. Nous entrons dans une ère de liberté qui n’acceptera pas les lourdeurs du passé. Les choix sont à faire maintenant. Les souffrances sont des expériences du passé. L’élévation de notre conscience est maintenant à privilégier.

Ne nourrissons pas les peurs que l’on nous tend. Laissons-les derrière nous. Allons avec foi sur ce chemin de la liberté qui sera une véritable délivrance de notre état de 3e dimension. Prenons la voie de l’amour et de la lumière. Il est temps de lâcher la lourdeur. Il est temps de rectifier tout ce qui peut l’être. Enfin, il est temps d’entrer dans ce qui vient en privilégiant une qualité de vie dans la positivité de nos pensées, de nos paroles, de nos actes, de nos choix, de nos comportements, de nos envies, de nos idéalisations. Nous devons nous respecter en œuvrant avec une conscience belle et lumineuse, une conscience de valeur faite de lumière et d’amour.

Il est temps que cesse la violence. Il est temps que cesse la lutte. Il est temps de ne plus nourrir le négatif et d’alimenter tout ce qui est positif. L’œuvre en soi doit être ainsi faite. Il est temps de lâcher tout ce qui n’est plus en accord avec les nouvelles énergies.

Je reviens encore sur les énergies négatives qui sont en nous car beaucoup ne comprennent pas pourquoi ils souffrent, pourquoi ils sont perdus dans leur vie. Ils ne savent pas comment faire pour être heureux, pour vivre en harmonie avec ceux qui les entourent. Pourtant, le choix à faire est simple. Il est simple et en même temps compliqué car les êtres recherchent encore des solutions extérieures à leur mal-être. Elles n’ont pas encore compris que tout se passe en soi, à l’intérieur de soi. Elles n’ont pas encore compris que l’autre n’est qu’un miroir qui parle, un miroir qui joue un rôle pour nous faire comprendre ce qui doit être conscientisé et purifié. Nous sommes les seuls à pouvoir changer ce qui est. Les autres ne le peuvent pas sauf dans l’illusion et celle-ci ne peut plus tenir actuellement. Tout se défait car les énergies actuelles nous mettent face à ce qui doit changer en nous.

Alors, lorsque l’on me demande pourquoi le bonheur n’est pas présent, je réponds qu’il se trouve bien en soi, mais pour le trouver, il faut ôter toute la négativité qui le recouvre. Il faut changer sa vie, ses choix négatifs, ses schémas dépassés, laisser le passé pour accueillir la nouvelle conscience qui ouvre des vues différentes. Ah ! Qu’il est difficile de laisser ses repères anciens, qu’il est difficile de se séparer du pouvoir du mental négatif qui nous conduisait jusqu’à présent dans des actions/réactions illusoires. Il est nécessaire de comprendre cette purification. Et nous devons l’établir à tous les niveaux. Le changement ne se fera qu’à cette condition et personne ne peut faire l’œuvre de l’avancement à notre place. Nous sommes les seuls à pouvoir changer, à vouloir changer. Et oui, souvent les peurs prennent le pas sur la volonté humaine et sur le courage de chacun. Nous savons ce que nous avons et nous manquons de foi en l’avenir, en ce qui sera.

Le bonheur, l’amour, la lumière, la paix, l’harmonie, la sagesse, la vérité, la connaissance, … sont en nous et non ailleurs. A nous de les trouver. A nous de développer la puissance du cœur. Nous ne devons plus nous tourner vers des illusions extérieures qui sont éphémères. Celles-ci ne durent pas. Rapidement elles cessent de nous contenter et il faut toujours les renouveler.

Le cœur, l’Esprit, l’Être, sont les nouvelles sources intérieures à découvrir. La conscience doit s’y fixer. Connaître l’avenir, nul ne le peut car nous le construisons pas à pas, en nous défaisant de notre négativité, en œuvrant en nous pour permettre à notre lumière intérieure de prendre sa place. Il ne sert à rien de nourrir les peurs et de sombrer avec elles. Il ne sert à rien de rester dans la souffrance. Il ne sert à rien d’attendre.

L’œuvre à réaliser doit se faire en nous pour permettre à la Terre de s’élever en vibration. Nous devons semer notre amour, nos pensées de lumière, notre paix, notre positivité et lâcher toute la négativité qui essaie de nous retenir. Ouvrons notre cœur, œuvrons dans l’amour, par l’amour, pour l’amour.

Qu’il en soit ainsi!

Mirena, le 15/11/12.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Le choix de cette année 2011 par Maître Saint-Germain

Bonjour à tous mes frères de la terre. Je suis heureux de pouvoir vous retrouver par l’intermédiaire de ces mots qui vont vous transmettre les énergies de cette année 2011.

Voici pour vous, venu le moment de la transparence sur ce qui va vous apporter un temps nouveau et de belles perspectives de création de vos vies. Le temps nouveau doit vous transporter dans une raison de bénédiction intérieure.

C’est pourquoi, vous ne devez pas rechercher ailleurs les moyens de progresser ni ceux pour vous idéaliser. La société ne peut vous apporter qu’un message négatif et l’illusion que vous êtes bien à cette place. Elle veut vous mener comme elle le fait depuis fort longtemps. Elle veut poursuivre en vous soumettant à ce qu’elle désire. C’est par le pouvoir qu’elle vous entraîne et en vous maintenant dans l’illusion.

Mais aujourd’hui, si je viens vous donner ce message, c’est parce qu’il est temps de trouver en vous l’essence de votre divinité. Ne regardez plus ailleurs. N’écoutez plus ce que l’on vous dit. Rentrez donc en contact avec votre intériorité.

Posez-vous, aimez-vous, respectez-vous, pensez à vous. Vous le pouvez si vous le désirez. Ne vous agitez plus, cela ne sert plus à rien. Maintenant que les énergies du changement sont là, et elles vont devenir de plus en plus fines, de plus en plus lumineuses, de plus en plus puissantes, vous devez vous respecter en agissant à votre mesure et non pour une société décadente qui vous perd dans ses fausses directions.

Prenons l’exemple de vos gouvernements. Ils ne pensent qu’au pouvoir qu’ils ont, à l’argent qui les mène, aux richesses de ce monde. Ils oublient l’essentiel : vous. Combien de peuples souffrent, meurent de faim alors qu’il y a assez de nourriture pour tous ? Combien de peuples s’enfoncent dans la misère humaine alors que leurs dirigeants profitent de richesses qui ne sont pas les leur ? Combien de femmes et d’hommes se laissent diriger par une société de consommation qui leur montre l’éphémère ? Beaucoup se laissent entraîner par elle et se laissent emporter par des plaisirs qui ne durent pas et qu’ils doivent sans cesse répéter.

Mais, savez-vous que tous les plaisirs que vous recherchez à l’extérieur de vous ne sont que des illusions ? Ils ne durent pas, ne vous satisfont que sur le moment. Vous les recherchez encore et encore pour vous situer dans le plaisir humain, celui du paraître et non celui de l’être.

Cette différence est très importante. Elle est même la clé de votre avenir. Et cette année 2011 doit vous placer dans cet ouvrage de recherche intérieure. Vous ne pourrez poursuivre en continuant à vous égarer sur le chemin de la dépendance de votre société. Vous devez comprendre que cet égarement n’est pas celui qu’il va falloir conserver. Il faut, au contraire, vous relier à votre Être intérieur pour trouver le bonheur et la joie de vivre dans une créativité nouvelle qui vous éloignera de la négativité de votre vie et vous fera ressurgir dans la lumière divine.

Vos pas sont ceux qu’ont suivi les hommes depuis fort longtemps. L’égarement extérieur n’est qu’une illusion de la société et du pouvoir qui la dirige, pour vous mener à sa guise et vous endormir.

Aujourd’hui, avec les énergies nouvelles, vous devrez choisir. Car ce choix sera pour tous. Personne ne pourra l’omettre. Vous devrez vous orienter vers la conscience intérieure qui vous ouvrira des voies certaines d’accomplissement.

Les énergies changent. Tout ce qui était pratiqué jusqu’à présent ne pourra plus l’être. Tout ce qui n’est pas dans la lumière ne pourra poursuivre. Les hommes ont aussi à faire cette ouverture de conscience en eux. C’est en se reliant à leur Être qu’ils pourront continuer. Toute la poudre aux yeux de votre société disparaîtra. Elle a d’ailleurs commencé à se dissoudre. La négativité ne résistera pas à la lumière. Le pouvoir s’envolera aussi.

Dans l’instance du moment, vous trouverez la ressource d’avancer sur votre voie. Les moments d’incertitudes partiront grâce à votre volonté et votre foi. Savoir mener votre chemin dans de nouvelles directions s’apprend. Il suffit pour cela de le vouloir et d’aller puiser en vous, les ressources de votre intériorité qui prendront la direction de votre vie.

Sachez qu’il est temps de regarder le changement avec des yeux nouveaux. N’ayez pas peur. Ne recherchez pas à l’extérieur de vous la direction de votre vie. Intériorisez-vous et vous saurez où vous devez aller, ce que vous devez accomplir. La lumière accompagnera vos pas et l’ombre ne pourra vous mener. Ceci est important. Ceci est le choix que vous devez faire. Et vous êtes les seuls à pouvoir le faire. Personne ne peut décider pour vous. Personne ne le pourra plus.

Le bonheur se trouve en vous. La lumière est en vous. La création de votre vie est votre liberté. Votre liberté est votre intériorité et la réponse à toute votre création de vie. Voici le nouveau chemin qui s’ouvre maintenant à l’humanité. Les énergies qui sont là vous y poussent. Alors, ne résistez pas. Posez-vous, laissez passer ce qui vous bouscule en vous intériorisant et en vous disant que c’est l’ombre qui part, que la lumière va bientôt prendre sa place et que vous allez vivre libres, heureux, dans la pleine liberté de qui vous êtes et de son aura. Vous allez vivre dans la lumière et l’amour sera votre direction, votre indicateur de vie, votre accomplissement.

Soyez les bienheureux de ce nouveau monde qui s’annonce. Soyez bénis pour votre choix et sa réalisation.

La nouvelle vie sera belle si vous vous défaites de vos fardeaux lourds et encombrants. Bientôt, vous ne pourrez plus les porter. Relevez-vous dans la lumière de votre intériorité et laissez-vous porter par elle. Soyez ceux qui dirigent leur vie et ne soyez plus soumis à ce que l’on vous dit, à ce que l’on veut vous faire prendre. Soyez les seuls décideurs, les seul meneurs de vos pas. Dans la lumière et l’amour vous pourrez tout.

Maître Saint-Germain.

Transmis par Mirena le 20/02/11.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Bugarach par Maître Saint-Germain

En ce dimanche d’été, mon compagnon et moi avons entrepris une randonnée au Mont Bugarach dans l’Aude. Comme le Mont Shatsa en Californie, il est l’une des douze grandes portes énergétiques de la terre.
Nous avons été appelés à découvrir ce lieu en sachant que quelque chose se passerait là-bas. Et en effet, lorsque nous sommes arrivés en vue du Mont Bugarach, Maître Saint-Germain m’a demandé de lâcher consciemment, lors de l’ascension, tout ce qui n’avait plus lieu d’être dans ma vie pour être remplacé par le nouveau. Ceci devait être fait pour l’activation du changement.
Voici le message qu’il m’a ensuite transmis en haut du mont.

En ces lieux bénis où l’énergie déborde de ses sens, en ce mont divin où règne le silence, l’homme découvre les vertus spirituelles. Car ici se nomme l’espérance et tout ce qui s’y rapporte.
L’homme sait où trouver ce qu’il a besoin et c’est pourquoi tu es ici Mirena, en ces lieux où tout se trouve, où tout se crée, où tout est donné. Tu as franchi la porte intemporelle. Tu as gravi ce mont de la liberté individuelle. Tu as fait le choix de t’y trouver et tu as trouvé la force et le temps d’y accéder.
Lorsque la porte est franchie, tu as accès à la vérité. Ce qui est dit avec le cœur est accompli. Que chacun sache que sa vérité s’y trouve et c’est à chacun d’aller la chercher.
L’ascension de ce mont est en réalité une ascension spirituelle qui permet de lâcher les lourds bagages que vous portez depuis fort longtemps. La faculté de retrouver votre liberté individuelle vous est donnée par la force des énergies qui éveillent la conscience et activent la réalisation.
A tous ceux qui désirent progresser sur la voie de la lumière, je leur demande d’oser se rendre en ce mont de Bugarach pour retrouver la liberté de l’Être. Il n’est pas d’ascension plus pure pour le monde de l’homme. Chacun peut trouver l’essence même de sa divinité.
Sur ce chemin qui monte à son accession, priez, demandez et vous serez exaucés. Lâchez vos peurs, vos doutes, lâchez votre semence humaine, vos tracas, vos liens rigides et sombres. Nommez-les, dites-leur que vous ne les voulez plus. Lâchez-les au fur et à mesure de votre ascension.
Ensuite, accueillez le nouveau. Demandez, formulez vos désirs pour l’avenir. Tout ce qui part sera remplacé par vos souhaits. Tout ce qui n’a plus lieu d’être en votre vie se défera pour laisser la place aux énergies nouvelles et à la création de votre avenir. Car en ces lieux tout est dans le tourbillon de la volonté multidimensionnelle.
Après la tempête, le calme vient et vous pouvez le trouver. Tout ce qui sera activé en conscience et avec amour se réalisera. Veillez aussi à trouver l’essence de la création, c’est-à-dire le cœur même de votre Être. Il vous dira « Qui vous Êtes » et où est votre chemin. L’onde de force en ces lieux est divine. Elle mène à l’ascension de l’Être, à l’accession de votre liberté. Chacun doit trouver ici l’emploi de la progression et c’est maintenant que naît la possibilité d’y parvenir.
La voie est ouverte pour tous, sachez-le. La porte inter dimensionnelle doit être franchie. Il n’est pas ici de légende humaine. Il est seulement une proposition d’aller vers la lumière. Le cœur en chacun doit s’activer. Le règne de l’Être doit se faire. Le monde se meurt et la liberté est maintenant nécessaire à tous pour que vive l’instant premier, celui de la création, afin que vous puissiez connaître l’énergie créatrice et sa force intemporelle.
Vivez libres, mes frères, libres de tout préjugé, de toute contrainte, libres en vos choix, en votre vouloir. Je suis Saint-Germain, l’Être qui vous donne la possibilité de trouver votre liberté. Ces lieux bénis ont trop souvent été bafoués. La connaissance des hommes a été celle qu’ils ont voulu qu’elle soit. Car le monde ne veut pas la liberté de l’homme. Il désire le pouvoir sur chacun pour un règne de gloire. Aujourd’hui pourtant, je vous révèle la connaissance de ces lieux. Il n’est pas ici de leurres humains. Il est simplement une volonté divine de vous faire entrer dans la volonté de l’Être et de créer une vie nouvelle de liberté de vos choix, de liberté d’être tout simplement.
Cette porte multidimensionnelle est une ouverture que certains peuvent voir. Elle détient la clé de l’ascension. Elle ouvre votre cœur, votre conscience. Elle vous donne les images du bonheur.
Chaque buis qui pousse en ces lieux représente l’aspect divin de chacun. Il délimite l’essence de l’Être de celle de l’homme. Il vous montre le chemin de la liberté, vous accompagne vers la connaissance et vous délivre ses bienfaits créateurs. La limite n’est plus. L’homme qui progresse recouvre peu à peu ses sens et se donne pleinement à la création de ce qu’il désire, au fil nouveau de sa vie qui défile et lui montre la voie. L’ouverture est née. La conscience s’active. Elle se relie au cœur de l’inné et ouvre la porte de la liberté.
Chaque pas est un pas vers la liberté. Chaque être a en lui le vouloir de la progression mais aussi le choix d’y accéder. Regardez le chemin qui monte. En bas vous avez le monde de l’homme et ses limites humaines, le manque de liberté évident. En haut vous avez le monde de l’incréé, celui qui vous ouvre les portes de la création et du monde de la liberté individuelle et éternelle. Ce chemin est votre chemin. Vous êtes entre ces deux mondes et c’est maintenant que vous devez choisir.
Quel est votre choix ? Voulez-vous rester dans le monde matériel, basé sur l’excès ou bien désirez-vous vous diriger vers le monde de la liberté de votre Être qui vous donnera la création illimitée. La porte et les paliers que vous gravirez vous apporteront la légèreté de l’Être et la création de votre vie.

Maître Saint-Germain.

Extrait du livre Les Maîtres de la Liberté par Mirena.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Purifiez votre âme grâce à l’amour par Sananda

Vous nourrissez une belle perspective d’avenir en vous projetant dans le changement. Pourtant, la seule leçon à retenir est celle de l’amour. Vous voulez un plan, une manœuvre, une technique, pour aller sur ce chemin de l’ouverture grandiose de l’humanité sur un nouveau plan dimensionnel. Mais savez-vous que votre chemin devra être fait de lumière, d’amour, de joie, de paix, afin de nourrir et combler vos âmes ? La densité n’aura que le souvenir d’un goût amer. Votre nouvelle voie laissera en vous la douceur de l’amour, sa tendresse aussi, et la teneur de la lumière. L’infini horizon sera là, en vous, pour un épanouissement de votre cœur avec qui vous mènerez vos pensées et vos paroles. Vous serez libérés de la densité.

Vos âmes, quant à elles, seront dans la joie des retrouvailles, dans le bien-être de la nouvelle dimension. Elles savent qu’elles ne seront plus soumises à la souffrance car elles iront en accord avec vous et l’amour de votre cœur, dans une fusion parfaite avec vos pensées. Tout se déroulera avec la liberté de l’Être qui conduira votre voie.

Vos âmes sont des perles de lumière divine qui ont souffert. Il faut les aimer et panser leurs plaies. Elles ont eu à affronter la densité et ont besoin de repos. Un repos bien mérité pour ces perles lumineuses. Elles ont subi votre parcours souvent chaotique. Il faut maintenant leur redonner toute leur lumière, les faire briller de tous leurs feux, afin qu’elles rayonnent de leur beauté, de leur aura. C’est en les aimant que vous les purifierez de la négativité.

Vous pratiquez actuellement une purification de votre corps, de vos corps. Mais, avez-vous pensé à votre âme ? Elle se réalise depuis des millénaires grâce aux expériences que vous accomplissez. Parfois, elle se repose lors de sa montée dans l’univers. Mais son aura est empreinte de la souffrance que vous avez ressentie lors de vos différentes incarnations.

Il faut maintenant la libérer, elle aussi. Il faut penser à elle. En lui envoyant tout votre amour, vous pouvez la faire briller et lui enlever ces empreintes. Dites-lui merci, dites-lui que vous l’aimez. Rapprochez-vous d’elle. Vous l’avez trop souvent oubliée. Elle doit, elle aussi, par votre conscientisation, devenir plus légère pour vous accompagner dans l’ère nouvelle. Vous êtes liés, vous et elle, elle et vous. Vous êtes deux et non seuls à avancer sur votre chemin.

La nourriture spirituelle est une formidable relation d’amour avec vous, avec votre âme, avec l’univers et la Source du Tout. En aimant votre âme, vous vous aimez aussi et vous envoyez votre amour à l’humanité, à l’univers et à la Source, car vous formez un tout et ce tout vous revoie cet amour amplifié.

C’est cela la nourriture spirituelle. C’est donner et recevoir et c’est dans l’amour que se font les plus grandes réalisations.

Sananda.

Transmis à Mirena, le 31/10/11.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.