Le pouvoir du changement par Maha Chohan

Lorsque vous marchez sur votre chemin avec des vues trop rigides, vous ne pouvez laisser s’épanouir l’âme, telle une fleur qui s’ouvre aux rayons du soleil et bénéficie de sa radiance. Vous ôtez toute présence en vos actes. Vous êtes vous, simplement, dans toute votre puissance humaine.

Les actes sont beaux lorsqu’ils sont conçus avec amour. Ils sont « limite » lorsqu’ils sont investis par un mental fort qui les mène. Tout ce qui est mentalisé est posé avec doute, méfiance et sans amour. Tout ce qui est fait avec le cœur, sans recherche, sans attente, sans jugement, simplement avec l’accueil de la vie, telle qu’elle est, telle qu’elle vient à vous, est une preuve d’amour et donc entraîne une libération du flux de l’âme en votre corps. A ce moment, vous êtes vous et vous êtes aussi dans votre présence. Tout ce qui est dégagé par votre action s’extériorise au-delà de votre être et vous irradiez cette puissance, cette beauté qu’est la présence en vous.

Tout comme les mots, les actions sont des positions spirituelles qui vous  définissent au-delà de tous les schémas humains. En effet, chaque son, chaque geste dépose en l’univers sa vibration et dégage sa séquence. Celle-ci ouvre alors la porte au positif comme au négatif. Chaque être déploie ainsi sa forme d’être bien au-delà de l’aspect qu’il montre, qu’il entretient.

Les vibrations sont un tout dans l’univers, un monde de basse et de haute fréquence, une création de chaque instant où se vit la vérité ou bien l’illusion. Chacun a accès à ces ondes de vie qui partent à chaque instant car elles sont créées par vos pensées, vos paroles, vos actions. Chaque être est pourvu de la toute puissance de l’univers et doit aujourd’hui connaître la portée de ses créations. Il est important que chacun sache que le vent qu’il crée peut provoquer la tempête par la puissance des énergies qu’il déploie. Il est important aussi qu’il sache que chaque acte d’amour qu’il dégage peut transmettre une nouvelle conscience, une guérison à celui qui la reçoit. Rien n’est inactif dans l’énergie. Tout se joue avec l’intention, tout se perd ou tout se gagne, tout se crée dans l’ombre ou la lumière.

C’est pourquoi en ces jours où le changement apporte la puissance des énergies, vous devez savoir et aussi comprendre, intégrer et agir en toute conscience en sachant que ce que vous donnez peut grandir ou détruire et vous revient avec toujours plus de puissance pour une compréhension nécessaire. Tant que vous n’aurez pas intégré toute cette compréhension, vous jouerez le même acte, la même scène jusqu’à ce qu’elle soit transformée et admise par votre psyché.

L’onde de vie est forte, elle est puissante. Elle définit la puissance des énergies afin que vienne la guérison en chacun. Elle prend ou donne, elle fait ou défait, elle vit en chacun de vous et vous donne l’élan de votre existence. Chaque être a en lui la possibilité du changement. C’est grâce aux énergies qu’il peut se transformer et transformer sa vie. La base de toute action est la pensée. La parole joue aussi la partie et nécessite une application fondamentale basée sur l’amour.

Toute substance de création humaine est forgée par l’esprit humain et se définit en la matière. Bientôt vous créerez sans matière et la singularité sera une ouverture de la floraison de l’âme qui vous transmettra la puissance divine pour une implantation de votre psyché humaine en énergie pure et simple qui déploiera sa nature sans matérialisation. Sa vibration sera si fine qu’elle ne pourra être perçue dans le monde de la matière et intensifiera de ce fait le processus divin dans toute création. L’harmonie des énergies établira un véritable processus d’actions intemporelles, qui créeront en l’instant, pour la nécessité, et disparaîtront dès que le moment ne sera plus. L’alchimie remarquable se fera.

Mais pour le moment, je vous demande de prendre conscience de la valeur de mes mots et de ce qu’ils vous transmettent. Ils vous sont donnés pour une compréhension des lois de l’univers afin que vous privilégiez dans l’amour et la positivité chaque pensée, chaque parole, chaque geste. Tout a sa fonction d’être : vous, votre vie, les personnes qui vous entourent, la simplicité ou les complications, la sagesse ou l’excès, les rires ou les pleurs, l’abondance ou le besoin, le soleil ou la pluie… Tout dans votre monde est votre création, de même que l’ombre et la lumière sont votre projection. Tout a sa raison d’exister car c’est vous qui le créez : un monde dans votre monde, l’humanité dans l’univers.

Votre reflet vous lance aujourd’hui un appel au secours. Il vous montre votre création, il vous montre votre monde, celui que vous avez édifié en toute logique. Il vous dit que maintenant vous ne pouvez poursuivre sans conscience, sans compréhension. Vous ne pouvez plus dire que vous ne savez pas. Vous ne pouvez plus ne rien voir, ne rien entendre. Votre état se montre aux yeux de tous. Vous ne pouvez tourner le dos à cette création car la puissance des énergies vous renvoie immédiatement ce que vous créez et vous ramène à la conscience de ce que vous avez édifié.

Alors, pourquoi ces lamentations, ces pleurs ? Vous savez maintenant que vous pouvez changer votre vie pour une vie meilleure basée sur l’amour, la beauté, l’abondance. Vous savez que vous avez le pouvoir de tout changer car le pouvoir des mots est en vous, le pouvoir de la pensée est en vous, le pouvoir d’action est en vous. Vous pouvez vous transformer et transformer votre vie. Celle est si simple que vous n’osez le croire. Pourtant, tout est en vous je vous l’assure. Tout est puissance nouvelle et individuelle de transformation.

L’esprit crée et l’âme vous montre le chemin, vous délivre la raison éternelle. Sachez qu’il est temps mes enfants, d’appliquer cette transformation en votre vie pour noyer toute illusion de l’ego, toute négativité humaine. Vous pouvez agir ainsi et j’attends de vous une grande transformation en vos cœurs.

L’illusion doit se défaire de vous et vous devez vous défaire de l’illusion. Certes, cette tâche sera de chaque instant car vous devrez rectifier peu à peu les empreintes passées et tout votre vouloir sera nécessaire pour cela, toute votre volonté devra être requise pour affirmer votre choix.

L’illusion ne peut s’effacer en un jour. Elle est celle qui recouvre toute votre humanité et vous devez ôter le voile pour libérer votre essence afin que celle-ci prenne en main votre destinée, votre nouvelle vie, pour un monde meilleur parmi les mondes.

Maha Chohan.

Transmis par Mirena, le 22/06/09.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Le besoin de se libérer

Se libérer devient un besoin. Pour cela, nous devons agir sur la purification de tout le négatif qui est en nous pour ne pas subir la tristesse et la souffrance. Lorsque l’être est prêt, se présentent à lui les situations nécessaires au grand nettoyage de son corps et de ses corps. Dans ce domaine, la pensée est très importante. Elle intervient puissamment dans le changement. Faire le choix par la pensée d’entrer dans l’élimination des schémas et comportements obsolètes qui sont en nous, permet d’en placer le commencement. Le pouvoir de la pensée est puissant. Il transmet l’onde avec de plus en plus de puissance. Les énergies présentes nous rapprochent un peu plus chaque jour de la Source et leur forme vibratoire élevée nous pousse dans cette créativité qui nous répond de plus en plus rapidement.

Nous éprouvons donc la nécessité de nous libérer de tout ce qui nous pèse. Ces fardeaux de 3° dimension ne sont plus en accord avec les vibrations actuelles. Nous sommes soumis à épurer, à transformer, à comprendre et intégrer les formes négatives de notre mental, ainsi que les schémas, les comportements négatifs et les blocages, pour les lâcher et les transformer. En effaçant les anciennes mémoires, nous accueillons en nous un jour nouveau qui laisse la place à l’Être que nous sommes. Nous ôtons peu à peu les voiles de la séparation et une nouvelle vision, une nouvelle conscience s’ouvre à nous. Plus nous entrons dans la profondeur de notre purification, plus nous nous rapprochons de la Source.

En ôtant les voiles sombres de notre être, nous nous tournons vers ce qui est plus en accord avec nous-mêmes. La conscience s’ouvre, s’élargit. Ce qui était accepté, ne l’est plus maintenant. Nous avons besoin de changer à tous les niveaux. Le taux vibratoire nous met en relation avec d’autres personnes. Les anciennes relations se défont. Les habitudes alimentaires changent. Le mental négatif faiblit. Nous sommes en accord avec de nouveaux schémas, de nouveaux comportements. Nous lâchons ce qui est lourd, ce qui nous entraîne vers le bas. C’est pourquoi certaines personnes ressentent le besoin de changer de vie, de changer de profession… Ceci n’est pas une fuite mais une autre compréhension de la vie. Vivre dans la souffrance et entourés de liens qui nous étouffent ne nous permet pas de nous envoler vers ce qui nous appelle.

Nos choix de vie sont importants. Certains ne veulent pas en changer. Les anciens schémas sont fortement ancrés en eux. Les croyances aussi. La matérialité les retient. La peur de manquer également. Ils sont dans la souffrance mentale, physique et ne savent pas ce qui les fait souffrir. Ils cherchent où est la faute, où est la responsabilité. Ils n’ont pas encore compris qu’ils sont les seuls responsables de leur vie et de ce qui les fait souffrir. Ils n’ont pas encore ouvert leur cœur à la transformation d’eux-mêmes. Le mental négatif les tient fermement. Mais jusqu’à quand ?

Si nous souffrons, c’est que nous avons quelque chose à comprendre. Ce quelque chose se trouve en nous et non ailleurs. L’amour de soi et l’humilité nous permettent de nous voir réellement dans une vérité vraie. J’insiste sur ces mots car ils sont souvent loin de l’esprit humain. L’homme préfère se convaincre qu’il n’est pas responsable de ce qu’il vit. Le changement passe par cette compréhension. Les voiles sombres peuvent parfois être karmiques, ancestraux mais il y a aussi une part de notre propre création dans ce que nous vivons. Et tant que nous resterons éloignés de cette vision, tant que nous resterons dans nos croyances obsolètes, nous souffrirons.

La vie est pourtant bien simple si nous lui portons un autre regard. Un regard juste, humble, qui nous montre ce qui est à lâcher. Le changement ne peut intervenir sans notre vouloir. Ceux qui choisissent de lâcher permettent des renaissances intérieures mais se placent aussi dans le recevoir de la vie qui envoie la transformation. Le positif remplace le négatif. Les opportunités se présentent. Le cœur s’ouvre. L’amour se répand. Le corps et l’esprit accueillent l’ouverture de la conscience à un autre niveau.

J’ai constaté avec la purification de l’ADN de grands changements dans l’ouverture de la conscience. La transformation ne se fait pas seulement dans les mémoires cellulaires. Elle se transmet à tout le corps, à notre aura, à notre esprit, à notre mental, à notre émotionnel. La vision de la vie et de nous-mêmes se fait plus profonde. Nos comportements se modifient. Nous laissons les anciens schémas de vie pour en accueillir de nouveaux plus en accord avec nos vibrations. Nous percevons de nouvelles ouvertures, de nouvelles compréhensions. Nous nous rapprochons de la lumière et de l’amour. Ceux qui veulent réellement la transformation peuvent l’accueillir à tous les niveaux et il est beau de voir les transformations se faire en profondeur.

Le besoin de nous libérer influence aussi notre vie. Nous attirons tout ce qui est nécessaire à ce grand changement. Nous vivons une époque magnifique et nous avons une immense chance de participer à ce renouveau. La terre doit s’épurer. Alors commençons par nous épurer ! C’est en nous transformant, c’est en nous ouvrant à d’autres niveaux de conscience plus élevés que nous pourrons entreprendre une nouvelle vie plus équitable, plus sage, plus propre, plus positive. Nous pouvons entreprendre de sauver la planète en nous purifiant de notre négativité. Seul notre changement pourra changer le monde et l’humanité. Si tout va mal actuellement, c’est pour nous montrer que nous ne pouvons continuer dans cette ouverture négative de la vie.

Alors, lâchons nos peurs. Ouvrons-nous à la compréhension de ce que les ondes vibratoires nous offrent pour ne plus souffrir. Nous avons un grand potentiel à notre disposition. L’ère nouvelle nous envoie les outils de la transformation et du changement intérieur. Prenons-les pour aller sans souffrance sur notre chemin. Je le répète encore, la souffrance n’est pas un passage obligé. Nous pouvons aller sans peur, avec la foi et l’amour car nous attirons à nous qui nous sommes.

Belle réflexion à toutes et à tous.

Mirena, le 16 Février 2012.

Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

L’argent : relation positive ou négative ?

Dans notre société, l’argent est perçu négativement. Nous sommes confrontés chaque jour à cette possession car il est indispensable pour vivre. Mais cette relation que nous avons avec lui, est faussée par notre appréciation. Beaucoup le situe dans un rôle sombre, un rôle négatif.

L’argent est en réalité un échange que nous devrions considérer comme positif. Rien en lui n’est négatif, sauf la perception que nous en avons et que nous en faisons.  Lorsqu’il n’est pas employé avec excès, pour un profit ou un moyen de s’enrichir, il est simplement un moyen d’échange et il transmet une énergie. Toute conviction négative retient l’argent. Toute peur à son sujet, crée un besoin. Trop de personnes ont une relation négative avec lui. Elles pensent que l’argent n’est pas bon, qu’il n’est que profit et pouvoir pour certains. Pourtant, si nous considérions tous cette relation positivement, nous pourrions l’apprécier à sa juste valeur.

Toutes nos relations doivent comporter un échange. Elles ne peuvent s’établir dans une seule direction. Les personnes qui pensent devoir recevoir sans donner sont dans l’erreur. Elles doivent comprendre que dans cette relation, il n’y a aucun échange et donc, l’énergie ne peut circuler correctement.

Trop de personnes pensent également que la spiritualité est un chemin où l’argent n’a pas sa place. Elles pensent que cette voie doit être faite de pauvreté, de souffrances, d’abstinence, de sacrifices…, pour plaire à Dieu. Mais le temps de la séparation et de la soumission à ces schémas de vie est heureusement terminé. Nous sommes entrés dans une ère qui nous enseigne d’autres vues, d’autres relations avec l’argent. Nous nous installons dans un monde qui sera meilleur à condition de le créer dans un autre état d’esprit et avec beaucoup d’amour. L’illusion s’en va et avec elle, beaucoup de nos conceptions erronées de la vie. Nous découvrons notre esprit créatif et nous ne nous sentons plus séparé du Divin. Car ce Dieu c’est nous ! Ce Dieu ne juge pas, ne punit pas. Ce Dieu dont nous faisons partie nous guide dans l’amour plutôt que dans l’illusion, la séparation et la souffrance.

Alors il est temps maintenant de se mettre à l’œuvre afin d’intégrer de nouveaux schémas de vie, comme celui de notre rapport avec l’argent. Tout travail mérite salaire, même lorsqu’il s’agit d’un travail spirituel. Quand il n’y a pas d’excès dans les tarifs pratiqués, l’échange est à sa juste mesure. Les femmes et les hommes qui guident, qui aident, effectuent souvent un travail rigoureux qui relève lui aussi d’un échange. S’il n’y a pas d’échange, comment l’énergie peut-elle circuler librement ? Un blocage s’installe et le résultat n’est pas à sa juste mesure. Où est le mal dans ce contexte ? Il n’est que dans le jugement, dans la croyance. Nous sommes tous des femmes et des hommes incarnés et nous avons tous besoin d’argent pour vivre. Le concept vivre d’amour et d’eau fraîche est encore une illusion. Souffrir pour vivre aussi. Rester pauvre également.

L’argent est simplement un moyen de remercier la personne pour son travail. Il est un simple bout de papier, une pièce en métal. Mais il est encore ce que nous y mettons, une intention positive ou bien négative. C’est pourquoi beaucoup de personnes n’accueillent pas en elle l’abondance. Elles se limitent par leurs pensées et restent dans le manque car elles ne s’ouvrent pas à l’accueil de l’argent. Elles reçoivent leur limitation, leur peur, et se placent dans la création négative du manque. La foi en l’univers pourrait pourtant ouvrir de grandes portes en elles et ainsi elles attireraient l’abondance. L’univers est une source de bienfaits lorsque l’énergie qui nous relie à lui par nos pensées, par nos paroles, par nos actes, est dénuée de toute négativité, de toute peur, lorsque nous sommes bien alignés et que l’échange des énergies se fait correctement. Faire confiance en l’univers et intégrer qu’il nous apportera tout ce dont nous avons besoin est réellement une belle opportunité de grandir dans la fusion de notre soleil intérieur et non dans la séparation. Nous  intervenons dans le lâcher prise plutôt que dans le contrôle de notre vie.

Nous pouvons être heureux, en parfait accord avec les énergies et attirer également l’abondance par notre création positive. A nous de savoir ce que nous voulons : rester dans l’illusion et dans le manque ou bien vivre dans l’abondance.

Mirena, le 7 Décembre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

La sécurité matérielle

Depuis notre enfance, nous avons appris à nous mettre à l’abri du besoin par nécessité. On nous a inculqué que l’argent procure le bonheur et nous nous sommes installés dans cette vision, cette protection toute relative et éphémère. Nous avons cru qu’avec lui, nous pouvions tout obtenir et le pouvoir s’est installé. Le paraître a grandi avec ce pouvoir. Ce pouvoir du paraître a complètement dénaturé notre vie. Nous avons recherché à  l’extérieur de nous, la sécurité par un avide besoin d’argent pour combler tous nos vides intérieurs. Sans rien voir, nous nous sommes laissés entraînés dans la spirale de la société de consommation, par l’attrait d’un bonheur éphémère et dévastateur en soi puisqu’il nous a relié à la peur du manque. Avoir de l’argent pour être bien dans notre vie, a endormi notre véritable nature.

Mais aujourd’hui, nous devons réellement nous poser les questions suivantes :
–    Pourquoi ce besoin permanent d’acheter ?
–    Sommes-nous plus heureux (se) ainsi ?
–    Quelles sont les conséquences de ces accumulations matérielles ?

Lorsque nous regardons le monde autour de nous, nous pouvons constater que rien ne va. L’argent n’a pas pratiqué sa magie. Il a seulement endormi les masses afin que le pouvoir puisse mener à bien sa volonté. Les femmes et les hommes ne sont pas plus heureux car, maintenant que les pays riches se découvrent de leur superbe, la peur enfle chaque jour un peu plus. L’argent et le  profit engendrent l’effondrement du système capitaliste, avec peut-être, la faillite des banques qui entraînera une peur mondiale, la peur du manque d’argent.

Alors, aujourd’hui nous devons réapprendre à vivre avec l’abondance que peut nous donner la vie. Elle est là, à notre portée. Elle nous tend les bras et notre nouvelle vie devra être axée à lâcher la peur du manque. Nous devons encore une fois, nous lancer dans la créativité positive de notre vie afin d’attirer à nous l’abondance.

Attirer l’abondance n’est pas attirer l’argent. C’est attirer à soi, tout ce que nous avons besoin, quand nous en avons besoin. Pour cela, il faut lâcher notre peur du manque. Il s’agit là de toute une réorganisation de notre esprit humain pour accueillir ce que les énergies peuvent nous donner. Bien entendu dans ce schéma, la foi doit être présente et le profit ne doit pas intervenir. L’univers peut tout nous donner si nous sommes sur notre chemin de vie, si notre esprit est ouvert à l’attraction de l’abondance et c’est cette nouvelle vision que nous devons avoir de l’avenir.

Si nous créons des peurs, nous attirerons à nous le manque. Si nous allons en conscience vers le renouveau que l’univers nous propose, nous pouvons avoir le meilleur et nous ne manquerons de rien.

Certains diront que cette façon de voir l’avenir est bien utopique. Pourtant, en étant informés comme nous le sommes par les enseignements, en étant ouverts à la créativité de notre vie, en étant dans le présent et non dans le passé ou l’avenir, nous avons cette possibilité, cette vérité qui est une logique des énergies. Mais pour cela, il faut vouloir lâcher ses acquis, avoir la foi en ce que nous savons, et prendre le chemin de l’éveil en pratiquant chaque jour sa montée en soi. Tout se travaille et l’attraction de l’abondance également.

Lâcher ses acquis est très difficile. Il est plus facile, pour l’instant, de se laisser porter par les schémas qui sont en nous, plutôt que les laisser aller en travaillant sur soi. Mais dans quelques temps, qu’adviendra-t-il de cette position humaine ? Croyez-vous qu’elle puisse tenir longtemps ? Je ne le pense pas. L’humanité va connaître un grand changement qui, par ailleurs, a déjà débuté.

C’est pourquoi, nous devons réagir maintenant pour ne pas nous laisser envahir par nos peurs. Nous devons réapprendre à vivre et modifier la peur du manque par la confiance en la vie qui peut nous apporter tout ce dont nous avons besoin, des besoins simples qui nous ouvrirons à la vie juste et belle qui se trouve en nous et non à l’extérieur de nous.

Car nous n’avons pas besoin de beaucoup de choses pour être heureux. Il suffit d’être sur notre chemin de vie, dans la réalité de la vie et non dans l’excès. Il suffit d’ouvrir notre cœur et notre conscience à ce qui est, simplement mais véritablement.

Mirena, le 06 Novembre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.