Que l’Amour soit le révélateur du meilleur de la vie !

L'Amour est le révélateur du meilleur de la vie !*

En cette nouvelle année, je remercie pour tout ce que j’ai reçu tout au long de l’année 2014. Je remercie pour le bon, pour le moins bon, car tout a été source de compréhension et de dépassement.

Merci à vous tous chers lecteurs et amis pour vos messages, pour votre présence aimante et lumineuse. Grâce à vous je m’épanouis dans l’écriture de messages et de guidances, et cela m’apporte beaucoup de joie et de plaisir. Merci pour nos rencontres, nos échanges, nos partages, ainsi que pour votre amour !

Je m’ouvre maintenant à l’année 2015 avec amour et positivité. Ma quête existentielle demeure ancrée dans mon cœur et je laisse le mouvement de la vie me placer là où je dois être. Ainsi tout ce qui vient à moi est juste pour la poursuite de mon chemin.

Mon guide me disait hier :
« L’être humain est toujours en recherche d’autre chose que ce qu’il possède. A quoi bon vouloir connaitre l’avenir ou vouloir être autre chose que les personnes que vous êtes ! A quoi bon vouloir ceci ou cela ! Le plus important pour la poursuite de votre chemin dans cette nouvelle année est d’être simplement bien avec vous-mêmes, bien dans votre vie et en accord avec qui vous êtes et ce que vous êtes. Soyez vrais, soyez vivants ! Vous êtes des êtres humains et progressez à chaque instant vers la découverte du Soi. Vous existez grâce à vos qualités mais également grâce à tout ce qui est moins bien. Vous accordez trop d’importance à ce qui n’est pas vrai ! L’essentiel est de vivre en accord avec vous-mêmes, sans culpabilité, sans regret, sans colère. La vie est une ouverture pour vous tous, à condition de rester vrais avec vous-mêmes.
Soyez également amour. Donnez votre amour, aimez-vous, aimez ceux qui vous entourent, aimez la nature, aimez la vie, aimez le soleil, aimez l’univers… Seul l’amour vous ouvre les portes de la Vie, les portes de l’avancement. Recentrez-vous sur votre amour et sur votre lumière et ainsi, vous trouverez la paix et la joie profonde. »

Aujourd’hui je sais que la vie est faite de bienfaits pour nous tous à condition que nous nous reconnaissions dans notre amour, dans celui de l’univers et de la vie. A force d’aimer tout se fait, tout se place, tout s’enclenche et la vie nous ouvre les portes de la richesse intérieure. C’est en étant dans l’énergie de l’amour que nous changeons nos comportements et schémas négatifs et que nous attirons les opportunités lumineuses ainsi que la richesse de la vie.

Je nous souhaite l’Amour à profusion ! Que la nouvelle année soit porteuse de l’Amour afin que l’humanité ne souffre plus, afin qu’elle vive dans la joie, la paix et l’abondance de la vie!

Que l’Amour soit le révélateur du meilleur de la vie !
Merveilleuse année 2015 à vous toutes et à vous tous !

Mirena, le 1er Janvier 2015.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Le bonheur est la clé de la vie

Quand j’étais petit, ma mère m’a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l’école, quand on m’a demandé d’écrire ce que je voulais être plus tard, j’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, je leur ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie.
– John Lennon –

Le bonheur est une source intarissable de bienfaits. Il transmet la Vie. Il nous aligne sur des vibrations élevées qui nous portent et qui nous transforment.

Beaucoup le recherchent à l’extérieur d’eux-mêmes et souvent, compensent leur mal-être par des achats, par des dépendances, par des assouvissements éphémères et illusoires qui ne durent qu’un temps. Toutes ces recherches extérieures montrent que l’être n’a pas compris ce qu’est le bonheur et où il se situe.

Le bonheur se vit de l’intérieur. Il se ressent dans notre corps, dans notre cœur, dans notre esprit. Lorsque nous sommes heureux, nous sommes emplis de l’énergie du bonheur. Elle est si puissante qu’elle comble le vide intérieur. Ainsi, nous n’avons plus besoin d’aller rechercher ailleurs ce qui pourrait nous permettre d’être heureux. Nous vibrons dans cette énergie lumineuse.

Trop de personnes sont tristes et soumises à ce qui est, à leur entourage, à leur profession, à leurs croyances. Elles ont peur de prendre les rênes de leur vie et ne se donnent pas l’opportunité d’être heureuses. Elles ne trouvent pas l’harmonie et la sérénité. Elles subissent leur vie plutôt qu’elles ne la vivent. Leurs choix sont restreints car elles restent dans des croyances négatives qui les retiennent prisonnières. Elles n’arrivent pas à exprimer leur plein potentiel créatif ainsi que leurs choix de vie. Elles restent cloisonnées dans une vie qui n’est pas celle qu’elles aimeraient vivre. Elles agissent par obligation et non par plaisir.

Et si aujourd’hui, vous vous faisiez plaisir ?
Et si aujourd’hui, vous alliez dans la direction de votre choix ?
Et si aujourd’hui, vous ne subissiez pas votre vie ?
Et si aujourd’hui, vous viviez enfin heureux ?

Pour cela, vous devez analyser ce qui ne vous convient pas, ce qui n’est pas en accord avec vous, ce qui ne vous élève pas. Peu à peu, vous devez le changer car vous avez le choix de le faire. Les peurs sont à éliminer. L’œuvre intérieure doit se réaliser en ce sens. Vous devez renaître à vous-mêmes, avec envie, avec conviction, avec volonté, avec plaisir, avec bonheur et dans la paix.

Si vous êtes heureux, vous êtes dans l’amour. Vous avez envie de transmettre ce bonheur qui vous porte et vous le rayonnez, vous le transmettez à ceux que vous côtoyez. Ainsi, vous construisez votre vie dans la positivité et vous attirez à vous toutes les bonnes choses qui sont sur la même vibration que le bonheur. Vous vous transformez grâce à lui et le plus important, c’est que vous ne subissez plus votre vie. Vous la vivez pleinement en accord avec la personne que vous désirez être. Vous accomplissez également la voie de votre âme qui vous pousse dans cette direction.

Il est temps que chacun ouvre sa conscience au bonheur. Nous sommes ce que nous pensons. Alors pensons « bonheur » et exprimons-le. Il doit venir de l’intérieur pour ne pas être éphémère. Toutes les attirances extérieures ne sont qu’illusion et ne comblent nullement le mal-être intérieur.

Je vous souhaite de le découvrir et de le ressentir pour trouver la justesse de la vie. Car la vie c’est de vivre heureux et libre de l’être !

Belle réflexion à toutes et à tous.

Mirena, le 17 Décembre 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Photo Mirena

 

L’extériorité ou l’intériorité ? (1)

L’hiver arrive peu à peu, le froid est bientôt là. Nous évoluons aux rythmes des saisons, nous menons notre vie en fonction de celles-ci. Nous savons que nous entrons dans une saison où il est bon de se poser un peu, de prendre le temps, de nous intérioriser pour nous découvrir… Après avoir passé l’été à l’extérieur, nous passons maintenant à l’intérieur grâce à l’hiver.

Cette saison qui n’est pas toujours appréciée car il fait froid, est pourtant une période intense au point de vue intérieur. Si nous nous réglons sur elle, nous pouvons nous poser, tout comme elle, entrer en nous, faire le point sur ces derniers mois et en tirer les conclusions, donc les bénéfices. Car le regard sur soi est un geste d’humilité, de pleine conscience, qui nous montre notre image. Les bons, les mauvais moments, ne sont pas importants. Il ne doit pas y avoir de jugement. Ce qui compte est le travail que nous avons effectué grâce à eux et avec eux. Nous pouvons faire le point sur notre avancement, sur nos changements et en tirer profit.

–    Que s’est il passé ces derniers mois ?
–    Y a-t-il eu un changement en moi, dans ma vie ?
–    Qu’ai-je réglé ou pas ?
–    Quel est le point que je peux encore approfondir, que je peux libérer ?

Il ne s’agit pas de faire un étalement, mais un constat qui, s’il est fait en toute sincérité, peut nous apporter des réponses. En nous intériorisant, en nous posant, nous pouvons avoir une vue juste de notre chemin. Il ne s’agit pas de revenir en arrière pour rejouer encore les mêmes scènes par la pensée, mais au contraire accueillir avec le cœur les évènements de ces derniers mois pour les comprendre et leur dire merci pour le travail qu’ils nous ont permis d’effectuer en nous.

L’intériorité mène à cela. Elle nous initie, elle nous montre, elle nous dévoile, elle nous permet de nous libérer, de prendre conscience. Elle est un outil à notre avancement car elle est pleinement dans l’instant. Avec elle, nous ne nous évadons pas. Au contraire, nous restons bien centrés sur nous, sur notre vie, sur notre corps, à l’écoute… Avec elle nous ne fuyons pas !

L’extériorité, quant à elle, est une vision éphémère, un rêve de projections, une constante évasion de notre être pour une vie souvent chaotique, pleine à ras bord, qui nous tient plutôt qu’elle ne nous libère. Nous croyons répondre à nos envies, à nos besoins, mais en fait elle nous tient de toute sa force et nous conduit dans la mêlée de nos émotions et de notre mental. Avec elle, pas de repos. Avec elle, une infinité de mouvements, qu’ils soient du corps ou de l’esprit. Un mouvement sans cesse répété qui nous éloigne de notre Être intérieur, de notre voie initiatique et de tous ses bienfaits. Nous y entrons pourtant volontiers pour essayer de nous débarrasser de nos problèmes, pour nous occuper l’esprit, pour ne pas entendre ce que notre voix pourrait nous dire. Car nous mettre à nu devant qui nous sommes, devant notre création est parfois déplaisant. Nous préférons foncer, renverser les barrières et courir à perdre haleine pour ne pas être rattrapés par le temps. Cette éphémère construction est pourtant notre création de chaque jour. Nous ne voyons pas, nous n’entendons pas. Nous préférons l’évasion inconsciente à la conscience de notre évasion.
Alors aujourd’hui, il est temps de regarder notre comportement d’action. Il est temps car les changements sont là, bien présents, et nous bousculent. Nous devons prendre conscience de cet état de notre vie et essayer de nous poser, de nous intérioriser fréquemment pour nous retrouver, pour retrouver notre lumière et sa douce chaleur. Notre travail prend beaucoup de temps sur notre vie. Mais il reste toutefois les week-ends, les soirées… La télévision, quant à elle, n’arrange rien. Elle est le constat de notre vie actuelle. Elle nous endort dans la violence, dans l’immoralité, dans la peur…. Elle nous empêche de nous poser pour entendre notre voix, pour entendre la raison du cœur. Elle est elle aussi le reflet de notre existence.

Prenons l’hiver comme un cadeau, même s’il pleut, même s’il fait froid, même si nous manquons de soleil. Le soleil est dans notre cœur. Si nous le découvrons, il illuminera nos journées, il nous réchauffera, il nous transmettra sa douceur, sa connaissance. Il sera pour nous un fidèle ami, un maître qui nous conseillera, nous initiera. Profitons de ses bienfaits et entrons en nous pour le retrouver…

Transmis par Mirena, le 21 Novembre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.