De nouveaux choix sont à faire

*

Un autre monde pointe son nez et avec lui le changement intérieur qui implique de grandes transformations pour de nouveaux états de conscience. Ceux-ci nous montrent aujourd’hui que nos anciennes croyances, nos vérités édifiées en 3e dimension sont obsolètes. Le changement est profond et il nous ouvre la porte à d’autres directions plus en accord avec l’élévation du taux vibratoire actuel.

La vérité est qu’il n’y a aucune vérité ou plutôt une infinité de vérités non figées et en constante progression tout comme l’est l’Univers sans fin. Nous sommes aujourd’hui aptes à en accueillir de nouvelles et à faire de nouveaux choix.

Notre conscience évolue, elle s’ouvre à l’universalité et son savoir. Ce qui était bon et bien pour nous ne l’est plus à ce jour et nous prenons actuellement une nouvelle voie, la voie de la 4e et 5e dimension.

L’être se doit de lâcher le passé et comprendre qu’y retourner le retient à lui. Les expériences ont été des stades de l’avancement. Il est temps de ne plus rester dans les schémas anciens et dans les croyances qui entretiennent la forme duelle en nous.

L’élan de la Vie se forme dans notre énergie. Rien n’est plus pareil, ni moi, ni vous, ni le monde, ni nos vérités qui demeurent sans fin et en constante transformation. Nous sommes des êtres illimités et nous le découvrons actuellement. Nos potentialités s’expriment et le meilleur s’active dans la profondeur de notre cœur.

Rappelons-nous à chaque instant que la vie n’est pas un combat ni une lutte. La vie n’est pas la souffrance ni la tristesse. La vie n’est pas le pouvoir ni la différence. La vie n’est pas l’enchainement au passé, ni à un maitre, ni à une personne. La vie n’est pas l’extériorité et sa recherche. La vie n’est ni la haine ni la peur. Elle est la liberté de l’être dans toute sa splendeur. Elle est la douceur et la joie. Elle est l’amour et la lumière. Elle est le Soi profond qui émerge actuellement.

La vie est autre que celle que nous avons connue jusqu’à présent. A nous de l’accueillir totalement jusque dans nos cellules et sans peur pour faire de nouveaux choix, plus en accord avec ce que nous désirons, plus en accord avec qui nous sommes aujourd’hui, pour un changement durable et harmonieux. N’ayons pas peur de changer et de lâcher prise sur ce que nous connaissions, sur ce que nous étions. Si nous savons qui nous sommes, alors nous pouvons nous positionner dans le changement.

La vie est belle et il est temps de la construire par notre amour et notre lumière, par la positivité et la paix, par l’accueil de l’autre sans jugement, ni discrimination, ni racisme. Ceci en toute humilité et connaissance de cause. Il est vraiment temps de ne plus suivre le monde obscur pour ne plus être relié à lui.

Pour construire une nouvelle vie, faisons les choix en conséquence. Il ne suffit pas de vouloir. Il est impératif d’agir maintenant.

Mirena, le 2 Février 2017
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

 

La conscience de l’intra terre…

Je ressens fortement les vibrations de la Terre ces derniers temps, je ressens les énergies d’Adama, il me livre ce message…
« Je suis Adama et je te parle maintenant. Les énergies de la Terre sont différentes, les ressens-tu? J’attire ton attention sur les vibrations nouvelles que tu as reçues, le noyau central envoie plus d’énergie à la surface de la terre.
L’ancrage des êtres humains de la surface est désormais plus profond. Essaie d’imaginer vos véhicules de manifestation comme des programmes gérés en partie par le noyau central. Celui-ci a ouvert ses codes d’accès à certains d’entre vous.
Les mieux ancrés ont la possibilité de se relier à la Source de Vie, par le noyau central de la terre. Ces personnes ne sont plus des véhicules pré-programmés par leur lignée directe. Ils sont capable de se reprogrammer à volonté, toutes les fois qu’ils se trouvent entravés par des énergies qu’ils portent et qui ne leur conviennent plus.
Les êtres libérés, ayant accès au code source, comprennent que les limites de leur incarnation provenaient de l’héritage de leurs lignées imprégné dans leurs cellules. Ils sont capable de reprogrammer ces cellules encodées par le langage de lumière.
Ainsi ils se libèrent de leur karma familial, du karma de leur lignée stellaire, etc et par la même, ils libèrent leurs lignées.
Lorsque vous vous incarnez, vous quittez la conscience unifiée pour représenter l’énergie de vie dans un avatar. Cet avatar porte en lui les mémoires de ses lignées au niveau cellulaire. La conscience qui l’habite va cheminer dans sa vie pour permettre l’évacuation des énergies bloquant l’évolution vers la lumière.
Vous êtes des avatars, vous pouvez reprogrammer vos mémoires cellulaires. Elles ne vous appartiennent pas, elles appartiennent à vos lignées, au sein desquelles vous êtes incarnés pour l’Amour de l’évolution.
A présent vous ne serez plus soumis à vos peurs, vous pourrez les contempler et intuitivement vous saurez comment les évacuer… Grâce à toute cette nouvelle lumière en vous.
Adama je suis, et je me manifeste afin que vous constatiez ces nouvelles fonctionnalités actives en vous! Fils de l’Un je vous salue, je vous porte en mon cœur. »

Message d’Adama, des mondes Intra Terre.
Reçu en canalisation par Aurélie Pech le 21 janvier 2014.

Vous pouvez reproduire ce texte pour le transmettre à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner ce site: www.smilingsky.fr

L’Amour par Kuthumi

Il est un monde nouveau parmi le monde. Il est aussi une vie parmi les vies. L’élaboration d’une vie future se crée actuellement pour mieux défendre l’emploi de la raison. La séquence intellectuelle est parvenue à son plus haut sommet. Demain, elle descendra dans la profondeur pour ne plus reparaître. C’est ainsi que l’union se fera dans un monde meilleur. Elle aura une autre signification du mot « vie ».

La vie a pour origine un ordre divin. Elle a été donnée pour que vienne la reconnaissance en ce monde. Elle a été crée pour une meilleure compréhension de qui est Dieu. En ces temps désunis, l’ordre divin va être réinstauré. Il n’est pas de solution plus divine que celle de l’Apogée.

Les hommes ont donné leur vie pour une vie de peurs, de doutes, de souffrances. Ils ont ainsi accueilli l’illusion et non la reconnaissance de ce qu’ils sont.
Jésus a donné sa vie pour une libération qui intervient maintenant. Il a permis que se fasse la création d’un monde chrétien pour que la croyance soit. La chrétienté est l’élimination d’une vie austère et singulière. En ce sens, elle a limité une autre vision de la réalité.
Les lieux saints ont donné leur histoire et ont créé une révélation. Celle d’une réalité divine qu’elle a entretenue. L’ordre divin s’est donc peu à peu établi.
L’antéchrist a aussi permis que se fasse l’oubli de la création.
Ces révélations ont été toutes conventionnelles. Elles sont et seront celles de la raison du Seigneur.

Aujourd’hui, le monde est établi dans l’illusion. Les hommes perdent peu à peu l’emploi de la raison et s’enferment dans des croyances utopiques. Elles leur sont données pour fermer la porte à leur divinité. Elles sont là pour effacer en eux le peu de place qu’il reste à l’Amour. Cet amour qui doit rejaillir du cœur des hommes pour les mener à l’élévation. Il est sans esprit et demeure dans l’oubli.
Aujourd’hui pourtant, vous devez le reconnaître pour l’utiliser. Il est temps qu’apparaisse en vous son emploi pour vous guider. Car la lueur d’un monde nouveau pointe à l’horizon et bientôt, il sera trop tard.
Son emploi doit vous aider à vous laisser porter par la vie. Chaque instant doit être présent d’amour. Chaque moment doit pouvoir vous faire vivre avec lui, et son ressenti doit vous communiquer une douce chaleur en votre cœur. La peine en ce monde ne s’effacera pas sans amour. Elle est telle qu’elle ne peut disparaître des lieux où elle a été créée par les hommes. Ses énergies puissantes ne peuvent être anéanties sans un vouloir commun des hommes de cette terre.

Appelez l’énergie d’Amour.
Regardez-la descendre du ciel. Elle est rose et lumineuse.
Demandez-lui de vous entourer de sa douceur.
Elle s’enroule autour de vous, vous inonde de ses énergies.
Ressentez-la, elle frôle votre peau, s’enroule de la tête aux pieds et pénètre peu à peu vos cellules.
Aimez ces énergies, remerciez-les. Elles vous sont données pour relever le monde de sa peine.
Commencez par vous. Puis faites de même pour vos enfants, vos parents, vos amis, les êtres qui vous sont chers et poursuivez, poursuivez autour de vous.
Nettoyez avec elles votre maison, votre rue, votre ville et poursuivez encore et encore, toujours plus loin.
Il n’y a aucune limite à répandre l’Amour autour de vous.
Cet Amour doit pénétrer, entourer la Terre Mère et continuer son chemin dans l’univers.
Regardez autour de vous. Tout est plus clair, plus léger, ne trouvez-vous pas ?
Respirez cet Amour qui s’est répandu, profitez de lui au maximum et recommencez cet exercice dès que vous le pourrez, dès que vous le voudrez.
Vous ressentirez bientôt un besoin d’utiliser cet Amour pour vous sentir mieux. Votre peine s’estompera et partira pour laisser place à la lumière de votre cœur. La terre sera peu à peu débarrassée de sa peine.
Parlez-en autour de vous, transmettez ce message et pratiquez cet exercice pour la purification de votre être et de votre terre aussi.

Il faut que les hommes soient dans la conscience de la purification. Tout doit être entrepris pour libérer vos corps et la terre aussi doit être aidée en ce sens. Le moment est venu de vous mettre au travail, en conscience, en parfaite humilité et dans l’amour de ce que Dieu vous envoie.
Les messagers ont un regard lointain me direz-vous. Nous sommes pourtant là pour vous aider par tous les moyens que nous mettons à votre portée. Si vous réalisez ces actions en conscience, vous gagnerez en lumière.

L’Amour est une essence divine. Avec l’Amour vous pouvez tout. Lorsque vous aurez acquis cette possibilité en vous, vous comprendrez mes mots. Ils vous sont donnés pour un travail individuel et aussi pour l’humanité. Car il vous faut apprendre que bientôt l’individualisme ne sera plus. Vous vivrez dans un monde d’amour ouvert sur un emploi communautaire. Vous devrez vivre pour vous-mêmes et aussi pour les autres. Personne n’aura un quelconque pouvoir. Personne ne sera plus important que son prochain. Tout sera porté par l’Amour divin et l’égalité règnera.

C’est pourquoi aujourd’hui il vous faut commencer ce travail. Il vous aidera et vous permettra d’entamer un travail pour les autres. N’oubliez personne. Les rancœurs doivent aussi disparaître. L’Amour doit prendre sa place en vous et autour de vous.
Remerciez le ciel pour ce cadeau. Il vous libèrera peu à peu. L’action doit commencer maintenant pour un monde meilleur. C’est vous qui devez la commencer. Le temps est venu. Cette libération interviendra dans l’union des cœurs et la désunion de ce monde.

Tout doit être entrepris. Aidez-vous et aidez pour un monde meilleur. Ces instants de pratique des énergies divines seront un moteur pour votre avancement.
Ils seront le début d’une avancée en ce monde. Ils donneront le choix à chacun d’aller ou  pas dans la voie de l’élévation. Car tout doit être fait pour aider l’humanité à s’élever et c’est vous, petites perles de vie, qui pouvez lancer ce défi d’ouvrir enfin un travail communautaire de purification.

Vos cœurs sont beaux, ils sont emplis d’énergie divine. Regardez-vous dans votre unité. Vous êtes lumière. Ne laissez pas vos cœurs endormis par la peine. Rejaillissez, vous le devez, vous le pouvez.

Je suis Kuthumi, grand instructeur de ce monde.
Je vous délivre ma volonté et celle de tous les Êtres de lumière qui m’entourent.
Recevez notre Amour, il vous est transmis à chaque instant. C’est lui qui nous a permis de nous installer dans la lumière. Vous devez le prendre et faire de même.
La place est maintenant venue à l’Amour.
Ouvrez vos cœurs et laissez se faire en vous cette purification qui vous apportera la lumière.

Kuthumi.

Transmis par Mirena le 15 Décembre 2007.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Le repère des peurs par Maha Chohan

Un regard nouveau se lève sur la terre.
Une conscience nouvelle émerge.
Le ciel étoilé se remplit de lumières qui scintillent.

Vous aussi, mes enfants, vous éclairez peu à peu tous les coins sombres de votre être. Les aspérités disparaissent, la superficialité aussi. La montée de la lumière en vous déploie ses ailes et vous  prenez l’envol majestueux de la liberté, votre liberté d’homme, celle qui vous libère de vos liens sombres et rugueux, de vos voiles qui recouvrent votre Être par l’illusion. Vous entrez dans la conscience nouvelle, vous allez avec elle vers un choix de vie différent, vers de nouvelles attitudes de vie et une ouverture large et belle de la vraie « Vie ». Les ailes de la liberté stimulent votre élévation. Vous goûtez à la transparence, à cette vertueuse idéalisation de l’Être. L’émergence nouvelle se fait peu à peu et vous l’aimez car elle vous montre la compréhension de toute chose et ses aspects merveilleusement porteurs.

Si je vous parle ainsi, c’est pour vous dire que vous avez fait un grand pas dans l’action nouvelle. Vous vous situez maintenant dans l’avancement car vous lisez ces lignes. Vous avez entrepris un travail d’épuration car vous essayez de comprendre et vos choix ont changé aussi car votre taux vibratoire s’est élevé. Votre conscience s’est modifiée et rien n’est perçu comme avant.

Ce message est là pour vous aider à vous situer dans cette avancée. Beaucoup sont perdus car ils n’ont plus leurs repères anciens. Ils attendent le renouveau, l’espèrent et se projettent aussi. Je tiens pourtant à leur dire qu’il a déjà commencé grâce à leurs nouveaux choix de vie, grâce à leur ouverture de conscience. L’Esprit la libère en vous. Chaque pas effectué dans la lumière libère une zone d’ombre. Tout travail d’avancement  vous donne une liberté nouvelle. Tout acte d’amour développe l’amour. Une chose  demeure pourtant avec importance chez vous tous. Il s’agit de vos peurs. Elles vous définissent et définissent aussi votre héritage. Certaines vous ont été transmises. D’autres sont vos créations. Mais toutes sont bien ancrées en vos cellules. Elles sont bien arrimées et développent dès leur activation des actions négatives. Elles reviennent sans cesse et bloquent votre progression. Elles sont vous et vous êtes elles. Vous vivez avec elles et le plus souvent vous n’êtes pas conscients de leur action. Elles vous tiennent fermement, croyez-moi.

Aujourd’hui vous devez savoir et prendre conscience de leur force et de leur dépendance. Car vous êtes dépendants d’elles. Lorsqu’elles sont activées, elles libèrent un flux si puissant qu’elles vous entraînent bien malgré vous car vous ne les avez pas reconnues. Elles vous entraînent dans leur direction et vous pensez que cela est votre choix. Vous êtes si liés que vous ne faites qu’un. Vous respirez avec elles, nous dormez avec elles, vous vivez avec elles.

Afin de vous libérer peu à peu de ces peurs, cela est une nécessité, vous devez prendre conscience de leur pouvoir en vous, de leur vie dans votre vie, de leurs errances, de leur violence même, de l’emprise qu’elles ont sur vous. Cette nouvelle conscience s’appelle le repère. Ce repère fera de vous un observateur. Il sera pour vous l’évidence de ce qu’elles sont, de ce qu’elles pratiquent, de ce qu’elles vous obligent à établir. En toute conscience vous saurez et de ce fait, vous les désactiverez. Plus vous serez présent et attentif à leur action, plus vous vous détacherez de leur puissance et entrerez alors dans la force active de votre présence qui libèrera la transition, la modification.

Peu de personnes ont conscience de leurs peurs. Elles vivent avec elles sans le savoir. Elles se laissent emporter par elles, c’est une évidence. Et je désire ardemment que vous établissiez cette évidence en constatant les changements qu’elles occasionnent en vous. C’est le repère qu’il vous faut établir.

Lorsque vous constatez un changement brusque de comportement en vous, une déstabilisation subite, il y a obligatoirement une activation de vos peurs. Celle-ci est due à un moment donné à un mot, une phrase, une pensée, une situation qui résonne avec elles et vous renvoie leur puissance. Elles qui étaient endormies, se réveillent d’un seul coup et gagnent tout votre être pour mener leur danse réactive. Vous entrez alors dans leur pulsion et n’êtes plus maîtres de vos réactions. C’est bien évidemment en toute inconscience que vous allez et vous entrez si bien dans leur jeu que vous vous identifiez à elles sans même vous en apercevoir.

Ce jeu peut vous mener loin et aussi longtemps que vous n’aurez pas pris l’évidence de ces actions, aussi longtemps que vous n’en serez pas conscients. C’est pourquoi ce repère dont je vous parle doit s’établir en vous. Lorsque vous percevrez vos peurs, tout changera et elles diminueront peu à peu car la conscience vous indiquera que vous êtes vous et qu’elles sont elles. Vous installerez alors une vision nouvelle et l’emprise qu’elles ont sur vous faiblira.

Dans la conscience tout s’établit car vous rejoignez votre présence. Dès l’instant où vous la situez dans l’action, les liens qui vous tiennent sont coupés. Vous libérez alors le flux de votre intériorité et vous percevez les actions différemment. Vous savez. Vous entrez dans le monde de la créativité consciente et vous activez alors le recul de la négativité, de l’ombre. Chacun a un repère à acquérir pour jouer de cette possibilité. Chacun se doit de le trouver, de l’exposer à la lumière pour libérer ses peurs. Vous avez accès à cette opportunité. Soyez pleinement conscients de ce qu’elle peut établir.

–    Prenez conscience de l’activation de vos peurs. Ceci est le repère.
–    Regardez leur action. Voyez là où elles veulent vous mener.
–    Constatez seulement leur force. Ne leur résistez pas, ne vous perdez pas avec elles. Sachez seulement qu’elles sont l’évidence de la situation.
–    Laissez-les passer sans répondre.
–    Dites les mots suivants autant de fois que vous le voudrez :

« Je suis dans ma présence.
   J’active ma présence.
   Ma présence fait disparaître mes peurs. »

Visualisez en vous la lumière de votre présence. Elle est belle, elle est douce, elle est amour. Les peurs vont rapidement s’estomper pour ensuite disparaître. Vous avez gardé votre pouvoir. Vous êtes libérés de ces liens. Vous avez franchi un pas de plus dans l’avancement. L’onde négative s’en est allée. La lumière s’est installée en vous.
Voilà pour vous mes enfants, une  belle oraison, une oraison d’amour que je vous donne pour vous aider à avancer encore plus loin dans la différence de l’être pour l’Être. Soyez ceux qui saisissent ce choix d’aller encore plus loin dans la compréhension, la conscience, la transmutation. Cette vie nouvelle qui s’annonce transfigurera tous les schémas de vie que vous vous êtes imposés. Vous serez enfin libres d’aller dans la création consciente de ce qui est, dans l’univers du Tout et ses possibilités.

Je suis heureux pour vous et je reviens bientôt pour vous transmettre de nouveaux messages dans l’Esprit et la conscience.

Maha Chohan.

Transmis par Mirena, le 23/07/2009.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.