La réconciliation avec soi

Pour vivre en paix, il est nécessaire de se réconcilier avec soi. Les souffrances intérieures sont présentes en chacun et il est important de les comprendre et de les aimer pour pouvoir vivre en harmonie avec soi-même, ainsi qu’avec les autres.

Mêmes si ces souffrances ne sont pas conscientisées, il faut savoir quelles sont là, quelles nous conditionnent, qu’elles peuvent établir un mal-être ou bien de la colère. Nous avons vécu de nombreuses vies de dualité, et il y a en nous une part qui doit être apaisée pour que nous puissions retrouver notre liberté.

En nous demeure une part de lumière et d’amour. En nous demeurent les blessures et souffrances vécues. La libération de celles-ci nous permet d’entrer dans l’intégration que nous sommes des êtres humains et que nous sommes tous les mêmes. Se pardonner ses actes passés fait grandir. Nous sommes-là dans une compréhension universelle qui pose un autre regard sur l’être humain, sur ses sentiments négatifs et ses souffrances.

Personne n’est parfait. Nous sommes tous humains et nous pouvons aujourd’hui accepter les erreurs du passé. Tout être doit trouver en lui la lumière. Tout être doit apaiser cette part de lui qui est encore présente et qui ré-agit parfois car elle a besoin d’être reconnue et aimée.

Si vous êtes conscients de la négativité qui ré-agit encore en vous, ne la repoussez pas car elle reviendra tôt ou tard. Au contraire, accueillez-la avec tout votre amour. Ne jugez pas, ne considérez pas que c’est mal. Unissez-la à votre partie lumière/amour qui est en vous. Prenez conscience de ce côté ombre que chacun possède. Vous n’êtes pas différents des autres. Chacun a son propre bagage négatif et sachez que celui-ci vous a fait grandir pas à pas vers l’amour et la lumière.

Pour trouver la paix intérieure et ne plus être soumis à la volonté de cette part d’ombre qui se réactive de temps en temps, faites la paix avec vous-mêmes et avec vos actes passés. Donnez-lui tout votre amour. Considérez-la comme une personne et prenez-la dans vos bras. Dites-lui que vous l’aimez et apaisez-la.

L’amour véritable, c’est s’accueillir tel que l’on est. L’amour véritable c’est également reconnaître la partie de soi qui est en souffrance. Sans cette reconnaissance, vous ne reconnaissez pas qui vous êtes, vous refoulez cette part de négativité qui attend d’être libérée par l’amour. Sans cela vous ne pouvez changer.

Se reconnaître permet de se pardonner. L’être humain a souvent répercuté ses souffrances sur les autres mais il doit comprendre aujourd’hui qu’il a attiré à lui les êtres nécessaires à son évolution. Tout a un sens, rien n’est le fait du hasard, il n’y a aucune injustice dans tout ce qui vient à nous et même les souffrances vécues sont justes. C’est pourquoi, le pardon pour soi et pour les autres est une nécessité pour trouver la paix en soi.

Êtes-vous prêts à vous pardonner et à vous aimer ?
Êtes-vous prêts à pardonner et à aimer ?

Mirena, le 26 Février 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Je me choisis

Un très beau texte qui touche à la liberté de l’être, au droit d’être humain, pour le meilleur et le moins bon. Vivre, essayer de vivre, s’accepter, se pardonner, se reconnaître pour grandir…

Je ne veux plus me nier,
Nier mes sentiments, mes besoins, mes attentes.
Je veux être respectée, écoutée, entendue.
J’ai le droit de respirer, de me dire,
J’ai le droit de dénoncer, de penser, de crier,
J’ai le droit d’exister.

Je veux vivre debout,
Être en paix avec moi-même.
Je veux grandir, changer, m’aimer,
Je veux rêver, rire, m’épanouir.
J’ai besoin d’air, j’ai besoin de m’écouter.
J’ai besoin de décider pour moi, avec moi,
En fonction de mes besoins à moi,
De ce que je veux faire de ma vie.

J’en ai marre de vivre en fonction des autres,
Pour être aimée.
J’en ai marre de faire des courbettes,
Pour acheter la paix ou ne pas être seule.
Je choisis de vivre, de vivre ma vie
Je choisis de vivre mes sentiments,
Mes émotions, mes rêves, mes espoirs.

Je veux me vivre jusqu’au bout, telle que je suis.
Je me réserve le droit d’essayer, de me tromper,
De recommencer, d’essayer encore, et de réussir.
Pendant la transition,
J’accepte ma souffrance, ma déception,
J’accepte mon insécurité, mon désespoir.
J’accepte ma colère contre les autres,
On ne m’avait rien promis.

J’accepte ma colère contre moi,
De m’être si longtemps niée et oubliée.
Je suis en sevrage, car je sais qu’avec le temps,
Ces sentiments vont s’atténuer et disparaître,(peut-être)
Remplacés par le pardon.
Je sais qu’avec le temps,
Mon cœur va guérir d’avoir parfois mal aimé.

Et peut-être qu’avec le temps,
J’accepterai d’oser à nouveau,
De tenter l’expérience,
D’aimer et d’être aimée.

Source inconnue et transmis par Annie Fortin.

Mirena, le 4 Février 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

rose trémièrePhoto Mirena

Un avenir incroyablement lumineux est devant vous

 Saul, transmis par John Smallman

Le temps de se sentir déçu est fini. Vous êtes entrés dans le Nouvel Âge et ses bienfaits seront de plus en plus apparents au fil de l’année. Vous avez tous fait un travail incroyable pour y parvenir, et vous êtes très respectés pour cela. Le divin champ d’énergie qui enveloppe la planète et toutes les formes de vie qu’elle soutient est désormais beaucoup plus intense et beaucoup plus efficace que jamais auparavant dans votre histoire humaine parce que votre Nouvel Âge lui permet de l’être. Plus vous devenez conscients et éveillés plus est grande l’énergie que vous pouvez porter et utiliser pour le plus grand bien de tous.

Après des éons de stagnation et de désespoir encouragés par les conflits et les désaccords incessants entre vous, l’humanité est indiscutablement en train d’avancer spirituellement. Lorsque vous êtes en conflit vous partez de l’ego, d’un sentiment d’isolement, d’abandon et de peur, et votre ego veut y remédier en luttant contre l’ennemi, quel qu’il puisse être, et en le détruisant. Des millions d’egos qui luttent pour avoir le dessus ne fournissent pas un environnement dans lequel l’amour, la compassion, l’acceptation, le respect, ou la guérison mutuelle peuvent croître et prospérer.

Avec l’accroissement rapide du désir de l’humanité que tous sur la planète vivent en harmonie — même si c’est seulement pour éviter des guerres plus destructrices — le chemin d’une formidable croissance spirituelle s’est ouvert, parce que le désir de vivre en harmonie avec les autres permet à l’influence de l’amour de se développer pour devenir un aspect majeur de toutes les relations humaines. Cette croissance de l’influence et de la puissance de l’amour dans chaque individu qui le désire peut désormais s’auto-entretenir, et vous verrez par conséquent d’énormes changements se produire partout dans le monde à mesure que le Nouvel Âge s’affermit dans les cœurs de ceux qui choisissent la paix plutôt que le conflit.

Le Nouvel Âge est un aspect de vous-mêmes, de chaque individu, qui se manifeste comme amour, respect et compassion pour tous ceux avec lesquels vous interagissez. Il conduit infailliblement à des échanges d’idées pacifiques et harmonieux qui mettront fin à la souffrance et aux privations endémiques sur Terre depuis la nuit des temps. Et par voie de conséquence la confiance entre vous se développera, sera révérée, et deviendra la norme, comme il se doit.

Vous voyez encore de nombreux conflits à travers la planète, mais les nouvelles énergies avec lesquelles vous êtes tous en train de vous engager aideront les parties impliquées à entamer des négociations qui réussiront à y mettre fin. Ensuite, il sera bien sûr très nécessaire que beaucoup d’entre vous participent à la reconstruction de ce que tant de guerres ont détruit, en réparant les infrastructures dont dépendent les civilisations modernes — santé, éducation, propreté de l’environnement et eau propre en abondance — et en restaurant le respect pour la mine d’or de toute l’humanité que représentent les différentes cultures qui font de vous ce que vous êtes : UN.

Vous ne pouvez pas vivre divisés, en jugeant les autres comme « pires ou meilleurs que* ». Vous l’avez essayé pendant des éons et il est clair que ça n’a pas marché. Maintenant, avec le Nouvel Âge fermement établi et toutes les énergies incroyables qu’il a apportées, vous êtes capables de développer des sociétés qui travaillent ensemble de manière créative pour le bien de tous sur votre belle planète. Une approche « taille unique* » n’est pas la voie du progrès. Vos nouvelles capacités de communiquer très rapidement avec n’importe qui partout dans le monde vous ont démontré avec force que la coopération fonctionne et qu’elle peut réunir divers groupes pour résoudre des problèmes qui ne pouvaient être résolus de manière isolée — les applications informatiques open-source sont un merveilleux exemple de ce type de coopération en action — et ce genre de coopération enthousiaste et amical est appelé à s’intensifier. Un avenir incroyablement lumineux est devant vous, n’attendant que vous pour le saisir et le mettre en œuvre pour la satisfaction et la joie de toute l’humanité.

Puisque le Nouvel Âge est arrivé il est maintenant temps de libérer tout sentiment de colère, de déception ou de ressentiment que vous avez pu vivre, et de vous engager complètement avec lui en vous ouvrant pleinement dans l’amour envers tous vos frères et sœurs, en particulier ceux dont vous croyez qu’ils vous ont offensés ou qu’ils ont profité de vous. Le vrai pardon se produit quand il est offert à la place du blâme ou du jugement, quelle que soit la situation. Personne ne peut honnêtement dire qu’il n’a jamais offensé quelqu’un (la justification de l’avoir fait n’a pas sa place ici !), mais s’en tenir au ressentiment que cela provoque et y revenir sans cesse c’est comme vous remplir de liquides corrosifs qui vous détruiront. En avançant pleinement et joyeusement dans ce Nouvel Âge auquel vous avez tellement aspiré, pardonnez, prospérez, et profitez vraiment du don de la vie qui vous est accordé si tendrement par votre Père.

Avec tellement d’amour, Saul.

Traduction AD Transmis par www.anneduquesne.com
Page d’origine : http://johnsmallman.wordpress.com/2013/01/02/there-is-an-incredibly-bright-future-ahead-of-you
—–

L’influence des schémas ancestraux dans nos comportements

J’ai constaté, lors des purifications de l’ADN que je transmets, que beaucoup sont menés par des mémoires négatives qui appartiennent au passé ancestral et parental. Elles agissent avec toute leur représentation négative, avec leur puissance d’origine et influencent grandement les êtres dans leur vie de chaque jour.

Nous avons hérité des mémoires de nos ancêtres et de nos parents, tout comme de leurs ressemblances physiques. Nous avons les mêmes yeux, la même couleur de cheveux, la même couleur de peau, les mêmes attitudes qu’eux. Nous constatons ces ressemblances de parents à enfants. Mais nous ne voyons pas l’héritage des mémoires qui font évoluer l’être dans les mêmes schémas et comportements sans qu’il ait la pleine maîtrise de sa vie.

Lors de la purification de l’ADN, de grandes libérations se font. Les êtres qui connaissent un enfermement négatif à cause de ces mémoires, peuvent se libérer d’un passé lourd qui ne leur appartient pas. Ils sont soumis à agir, à penser, à faire comme l’ont fait leurs ancêtres et ils n’ont pas conscience de ce qui est. Ils sont dans des positionnements négatifs qui peuvent être de colère, de peurs, de soumission, de violence, de dépendances à l’alcool, au sexe, etc. … Ils obéissent à ces énergies qui sont imprimées dans les cellules de leur  ADN.

C’est pourquoi, souvent l’incompréhension est présente car la conscience de ce qui est n’est pas établie. L’être subit sa vie dans la souffrance morale, mentale, physique, émotionnelle. Il n’arrive pas à s’épanouir et attire à lui les situations et les personnes qui sont en résonance profonde avec ses mémoires. Il agit au travers de la conduite que lui donnent ces mémoires. Il est orienté par elles. Il est mené par elles. Il pense avec elles. Il parle avec elles. L’énergie qu’elles dégagent attire l’énergie qui est sur la même fréquence. Il ne comprend pas pourquoi il vit toujours les mêmes schémas de vie, pourquoi il rencontre toujours le même type de personnes, pourquoi il n’arrive pas à vivre en harmonie et à s’épanouir comme il le désire, pourquoi il est toujours influencé à agir par des comportements négatifs, pourquoi il n’arrive pas à sortir de certains schémas négatifs…

Bien entendu notre âme a choisi de naître avec ces mémoires. Elle a voulu vivre ses expériences à travers elles dans la dualité. Aujourd’hui pourtant, il est possible de les purifier et d’entrer dans la nouvelle ère sans ce lourd bagage génétique. Nous pouvons prendre conscience de tout cela et aller dans la libération qui nous revient, sans jugement mais avec amour car nous avons grandi grâce à elles. Maître Saint-Germain nous offre avec la purification de l’ADN, de grandes et belles libérations pour nous retrouver réellement sans toute cette négativité qui nous a longtemps gardés dans la souffrance. Il nous fait le cadeau d’intégrer que tout le négatif doit maintenant partir car il n’est plus en accord avec les énergies présentes. Nous devons faire un travail intérieur en ce sens et nous ouvrir à la guérison de nos cellules de l’ADN.

Les souffrances deviennent obsolètes. Nous ne sommes plus obligés de souffrir pour découvrir la lumière. Tout ce que nous avons vécu jusqu’à présent faisait partie de la dualité et nous permettait de connaître les opposés pour la réalisation de notre âme : le négatif pour le positif, le noir pour le blanc, le mal pour le bien, etc. …  Nous ne pouvions connaître la lumière sans expérimenter l’ombre. Mais maintenant, nous avons l’opportunité d’entrer dans une ère différente qui nous ouvrira à une autre compréhension de la lumière par l’amour. Nous allons expérimenter l’amour sous toutes ses formes. Nous allons pouvoir intégrer cette forme dans sa profondeur et dans sa beauté. Nous avons la chance d’être à l’orée de cette ère et de pouvoir aider l’humanité à cette grande transformation.

En libérant nos mémoires cellulaires de leur négativité, nous entrons dans cette guérison qui aidera le passage et permettra que les corps s’allègent, que les ouvertures de conscience se fassent en accord avec les nouvelles énergies et le travail intérieur que nous auront à réaliser. En le faisant sur nous, nous le faisons également sur nos enfants car le lien qui  nous unit est également purifié. En effaçant les mémoires négatives de notre corps, nous les effaçons également chez nos enfants. Les enfants qui naîtront par la suite seront de plus en plus légers, de plus en plus purs dans leur ADN. Ils n’auront plus ce lourd passé qui ne leur appartient pas. Ils viendront peu à peu sur Terre avec un ADN purifié et ne seront plus influencés par le négatif. Ils pourront alors vivre librement ce qu’ils ont choisi de vivre.

Nous sommes les meneurs de ce passage dans la nouvelle dimension. Nous pouvons aider l’humanité à se défaire de la négativité en nous ouvrant à une nouvelle conscience qui fera de nous des êtres libres et maîtres de leur vie.
Franchissons donc les différents paliers de la conscience pour nous rapprocher de notre lumière intérieure. Ôtons nos habits négatifs pour mettre notre robe de lumière !

Mirena, le 18 Mars 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.