Agir en pleine conscience

 

La conscience actuelle nous oriente vers un retour à soi et à ses propres fonctionnements pour une ouverture sur la vérité. L’homme voit son chemin à l’extérieur de lui et il le suit, dirigé par le mental.  Or le chemin n’est pas séparé de soi , il est intérieur car c’est en soi que la vie humaine est inscrite. C’est ici que nous créons nos zones d’ombre, c’est encore ici que figurent nos blessures et nos mémoires. Enfin, ce que nous sommes intérieurement se répercute à l’extérieur et nourrit l’humanité de sa forme duelle.

En tant qu’être conscient, la dimension matérielle doit être considérée avec clarté. Le temps où l’on évitait ce face à face avec ses propres actes se termine, la transparence permettant d’accueillir et d’accepter la vérité pour une transformation durable. Beaucoup trop d’individus demeurent encore dans la séparation de leurs propres conditionnements négatifs et dans un état de victime qui ôtent toute transformation. Ce qui n’est pas accepté en soi, ne peut être changé. L’acceptation permet d’enclencher la transformation et l’univers apporte alors l’opportunité de s’en libérer. Ce qui est inscrit en nous, nourrit l’humanité. Nous ne sommes donc pas étrangers à ce qui se passe aujourd’hui dans le monde.

Chaque fois que nous subissons une déstabilisation, c’est à l’intérieur que notre regard doit se poser pour une mise en lumière de ce qui nous déstabilise, de ce qui fait mal ou de la mémoire qui est réactivée. C’est ici et non ailleurs qu’elle doit être transmutée, par notre Cœur de Lumière qui apaisera le conflit de la pensée et de l’énergie de la situation. En utilisant notre puissance d’Amour, sans jugement mais en acceptant que nous sommes le créateur de cette déstabilisation intérieure, la transformation se fera sans souffrance mais en toute conscience. Il n’y aura alors plus de résistance et le lâcher prise permettra à l’énergie de demeurer stable, en alignement avec la Lumière de la Source.

Il est nécessaire de ne plus reporter notre mal-être sur les autres mais au contraire, le reconnaitre en soi pour le transformer. S’unir en conscience à ce qui est, l’accueillir avec amour, dans la puissance du Cœur. Nous ne devons plus nous limiter et de ce fait, limiter notre pleine capacité à nous transformer intérieurement. Notre responsabilité à accueillir nos zones d’ombre, nos blocages, nos états d’être ou notre déstabilisation fait partie d’un niveau de conscience libérateur. L’irresponsabilité laisse alors la place à la transparence et à l’honnêteté des situations qu’il convient d’appliquer en soi.  L’illusion se découvre, les situations sont mises en lumière et aucun doute ne persiste.

Nous pouvons agir pour l’humanité simplement en nous transformant de l’intérieur, en pénétrant dans notre conscience qu’il convient de considérer en toute clarté. Notre responsabilité à changer nous revient aujourd’hui et c’est par soi que tout commence et que tout se fait. Mais pour cela l’honnêteté de nos propres fonctionnements doit voir le jour. Je dirai même la transparence de ce que nous sommes réellement doit émerger en pleine lumière.

L’ouverture de sa conscience est le chemin à emprunter pour une répercussion positive sur l’ensemble de l’humanité.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

Apprenons à penser par nous-mêmes

 

Nous poursuivons notre voie et la nouvelle année nous pousse encore vers la compréhension de soi, ses attachements et ses résistances. La tâche intérieure est loin d’être terminée. La montée en puissance de l’énergie ne nous laissera aucun répit. Nous sommes engagés dans le processus d’élévation. Le moment présent est à vivre de plus en plus consciemment pour ne plus laisser nos pensées nous diriger. Car notre esprit humain nous domine et nous ôte toute liberté individuelle.

Le Soi ne peut se révéler par la forme de domination de l’ego. Le vouloir est l’ego, le pourvoir est l’ego, le désir est l’ego, l’attachement est l’ego, la reconnaissance est l’ego, le jugement est l’ego … Toutes ces formes d’être, ces conditionnements de l’être humain sont de lourdes charges qu’il convient de lâcher. C’est un remaniement intérieur qui doit voir le jour en soi pour laisser l’Être s’exprimer. C’est apprendre à reconnaitre en nous tous les fonctionnements égotiques qui nous tiennent fermement.

La voie est ouverte mais la tâche intérieure reste encore à établir. L’énergie elle-seule ne peut tout faire. Tant que nos pensées nous domineront, nous serons liés à la dualité, nous demeurerons dans l’enfermement de la vie humaine et poursuivrons dans la séparation et la souffrance.

La pensée doit être à notre service et non l’inverse. Les conditionnements intérieurs sont à inonder de lumière. Il est nécessaire d’accueillir cette vérité et d’observer nos fonctionnements liés à l’ego. Il est important de vivre l’instant présent consciemment et s’abandonner à ce qui est. Se détacher des pensées incessantes qui nous dirigent et redevenir soi pleinement, sans doute, sans peur et sans limite. Vous savez déjà cela. Mais alors pourquoi l’être humain s’emploie-t-il à poursuivre dans cette mouvance ? Pourquoi a-t-il autant de difficulté à changer ? Parce qu’il n’est pas libre d’être qui il est, tout simplement.

Actuellement, il est important de nous ouvrir à la conscience de nos désirs, de nos attachements aux êtres et à la matérialité, de notre pouvoir sur les autres et sur la vie, de notre contrôle, de nos résistances, de l’illusion dans laquelle nous sommes englués pour ne plus les suivre. Croyez-vous que le chemin est cela ? Nous sommes engagés sur la voie de l’instant présent et nous apprenons à nous délester de tous les conditionnements humains qui nous orientent toujours vers une autre recherche, un autre bien-être, une vie meilleure, et j’en passe. Nous apprenons à penser par nous-mêmes. Nous apprenons à ne plus vouloir et à redevenir « nus », totalement libres, sans entrave, sans lien, sans domination, sans orientation mentale. Nous apprenons à ouvrir notre Cœur à nous-mêmes car nous sommes la Vie à l’intérieur de nous. Nous recherchons toujours un apaisement extérieur, un bien-être extérieur alors que nous possédons tout à l’intérieur.

L’ego nous pousse loin du Soi intérieur pour garder le pouvoir. Il ne veut pas que nous nous posions dans notre Cœur car il sait que ce serait la fin pour lui.  Il nous fait croire à l’illusion et nous adhérons à ce qu’il nous dit. Nous le suivons les yeux fermés tellement il parait crédible. Il nous programme si bien que toute raison est perdue. Il nous endort, il nous manipule sans que nous puissions douter de ce qui se joue. C’est une mise en scène très savante à laquelle nous répondons. Alors pourquoi ne pas ouvrir notre conscience sur le jeu de la vie humaine ? Ce serait tellement salvateur ! Apprendre à reconnaitre la manipulation mentale pour la lâcher et redevenir soi-même. Accueillir ce qui est sans lutte pour ne pas le nourrir. Nous avons assez lutté dans ce monde. Nous avons assez nourri la vie humaine par la négativité de l’ego. Construisons aujourd’hui un monde de paix en étant Soi et détaché de l’emprise de l’ego. Prenons les bonnes décisions et agissons pour la Terre. Il est temps de ne plus se détourner de la réalité. Il est temps d’Être soi, unis et libres.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org 

 

 

Vers un nouvel état de conscience

 

Rien n’est plus vivant que le moment présent et ce que vous vivez à cet instant, car c’est dans l’instant que tout se passe. Mais la plupart des individus demeurent étrangers à cette vérité.

L’instant est la pause. La pause dans le Cœur et son énergie bienfaisante. Il n’est pas le manque d’action mais au contraire la voie qui mène à la Conscience universelle. Dans cet espace nait la clarté et il est alors possible de sortir de l’illusion qui règne en soi et dans la société.

La conscience du moment permet à l’esprit humain d’agir dans une liberté d’action consciente, sans lien, sans emprise ni pouvoir. Et cela change tout car le moment est vécu pleinement, son accès développant une ouverture claire sur tout ce qui est.

L’humanité est en grand changement et cela passe souvent par la violence qui ressurgit. Elle se libère de l’ombre peu à peu, dans la logique de l’énergie. Mais l’individu est capable de vivre autrement ce passage en s’unissant par le Cœur dans la conscience du moment qui peut lui apporter la paix pour la rayonner. Dans le silence intérieur se trouvent la stabilité et toutes les opportunités d’évolution. Dans cet espace, il n’y a aucune violence mais un retour à la Vie libre de tout lien et de tout attachement qui libère sa puissance lumineuse et aimante.

L’année qui se termine a été déstabilisante pour certains. Nous allons encore accueillir d’autres ondes de vibration élevée. Le changement est en cours. A nous de demeurer stables pour vivre ces moments de transformation des consciences sans verser dans l’émotion ni le mental. C’est ainsi que les passages difficiles seront des moyens d’évolution, des tremplins vers la liberté individuelle et non des descentes vibratoires difficilement vécues. Le nouveau monde se construira sur les fondations stables de la Paix, de la Lumière et de l’Amour.

Je vous souhaite une belle fin d’année et un passage en 2019 dans la joie et la Lumière du Cœur.
Je souhaite que la nouvelle année soit pour tous une révélation intérieure vers le meilleur !
Je souhaite que la Conscience de la Vie émerge au sein de l’humanité !
Je souhaite à l’énergie de la paix de rayonner en chacun sans influence ni retenue !

Meilleurs Vœux à tous !

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

La croyance d’appartenir au passé

 

Il est réellement possible de sortir du carcan de la 3e dimension pour évoluer dans un espace de liberté universelle. L’ancienne énergie nous tient encore et a un certain pouvoir sur nos pensées. En découle une retenue conditionnelle qui freine notre élan. Nous doutons de la vie et de nous-mêmes. Nous avons du mal à passer à autre chose. Nous ne savons que faire pour sortir de l’emprise de l’énergie du passé. En réalité, nous luttons contre la vie.

Si nous regardons la chose avec simplicité, nous pouvons comprendre notre position dans cette incarnation. Elle a été rude parfois mais joyeuse aussi. L’essentiel est de considérer avec clarté l’énergie dans laquelle nous avons évolués, celle que nous avons entretenue par la croyance d’appartenir au passé. Elle est inscrite en nous et nous retient dans ce qui a été. Ainsi, nous le revivons sans fin, y compris ses souffrances. Nous demeurons sous leur emprise sans même en être conscients. Cette énergie forme un tout auquel nous restons reliés, un tout qui nous colle à la peau et nous ôte notre liberté d’évolution.

Pourtant le passé n’est qu’une énergie qui vit en nous car nous l’entretenons et le mental sait très bien agir pour qu’il en soit ainsi. Nous ne sommes pas notre vécu ancien. Nous sommes le moment, simplement l’instant où notre souffle est. Rien d’autre n’existe sinon ce qui est ici et maintenant.

L’énergie du passé est une illusion entretenue par beaucoup d’êtres humains. Or si nous analysons la chose, il n’y a rien qui, dans l’instant présent, puisse appartenir au passé, sinon sa mémoire. Elle est la conscience du vécu qui nous a permis d’acquérir une certaine compréhension et un certain savoir de nous-mêmes. Hormis cela, nous sommes une personne et une âme sur le chemin de la vie.

L’ignorance nous maintient sous la coupe du passé car nous croyons y appartenir alors qu’il n’en est rien. Le passé est un passage qui nous permet d’évoluer vers la lumière. Le passage dans une infinie succession de moments. Il nous conduit toujours dans l’instant qui est et rien d’autre n’existe. Le moment passé n’existe déjà plus car nous sommes à nouveau dans un autre espace de vie.

Rien n’est figé dans l’Univers. Rien n’est figé dans l’incarnation. Seule la croyance du contraire l’est.

A méditer…

Mirena
Source : www.audeladesmots.org