La foi en votre pouvoir créateur

Certain(e)s sont dans l’attente que tout dans leur vie devienne lisse, sans aucun petit grain de sable venant perturber le cycle de leurs journées. Certain(e)s pensent qu’en ascensionnant, cela sera le cas. Sans le savoir, il sont là encore dans une attente en rapport avec une peur. Or, nous ne sommes pas en quête de facilité mais bien de Paix. Et la Paix à ce jour, se trouve d’abord à l’intérieur de soi.

C’est de cette Paix qui engendrera nos réactions nouvelles face aux difficultés, que découlera la Paix à l’extérieur qui permettra de résoudre toute difficulté facilement parce que nous ne lui accordons alors plus la même importance, permettant aux évènements de se dénouer de la manière la plus parfaite
.Car ce monde n’a pas encore changé dans sa totalité. Il est en cours de changement, à la mesure du changement de chacun. Les personnes évoluant dans notre vie qui ne sont pas en paix continuent de créer dans le conflit ce qui peut toucher à votre sphère même si vous-même êtes en paix. La paix des autres n’est pas dépendante de votre paix même si, par votre contact justement, elle en élève certains. Certains ne prennent pas cette paix et c’est là leur libre arbitre.Voilà pourquoi certains diront « qu’il ne se passe rien » car pour eux c’est le cas. Ils enchainent difficultés sur difficultés, ne connaissant pas qu’ils permette cela, tandis que vous-même connaissez DANS LA MÊME CONJONCTURE du monde une Paix venant de l’intérieur de vous.

Tout ceci pour vous dire que même ascensionné, d’une part nous sommes toujours en agrandissement de nous-même l’ascension n’étant pas un coup de baguette magique ! mais un changement d’état d’être dimensionnel ouvrant à une plus large perception des choses (un point de vue supérieure) vous allez tout de même encore rencontrer certains jours des difficultés, obstacles, qui viendront se présenter à vous, issus du monde, puisque ce monde dans lequel nous vivons est en transformation mais non encore changé dans sa totalité et qu’il faudra non plus « affronter » mais gérer paisiblement, ce qui vous permettra de vous améliorer sans cesse et de grandir ! car rien ne nous vient de l’extérieur ! rien ne se règle sans nous ! Gardez-vous bien alors de baisser les bras ! Certains en perdront leur foi et peut-être leur chemin même après leur ouverture de conscience ! car s’installe parfois alors une incompréhension ouvrant sur une cruelle déception voyant que les choses ne sont pas telles que VOUS les aviez imaginées parce que vous pensiez « fuite ».

Mais c’est de votre attitude et de votre Foi, le « croire SANS VOIR », que tout EST déjà résolu, que dépendra pour vous la manière dont les choses se résoudront effectivement. Là est la différence. La loi de la raison. Ou la Foi de Dieu en vous, qui ne vous rend pas impuissant !Je puis vous dire que cette Foi là, qui connaît intimement, devant les plus grandes épreuves tentant de toucher aux peurs ancestrales de ce monde, peu de gens l’ont encore…Il est facile d’avoir la Foi lorsque tout va bien ou pas trop mal…Vouloir échapper à toute difficulté est non seulement utopique mais une fuite. C’est très inconsciemment un désir « d’ailleurs » où cela serait « mieux » « plus facile ». Notre âme a accepté cette incarnation ET ses difficultés et elle est capable de toutes les surmonter. Elle est venue apprendre comment les surmonter par la maîtrise du soi. Là est notre but : celui de l’évolution. Évoluer ne veut pas dire échapper mais bien dépasser par la compréhension et la maîtrise de l’émotionnel dont le principal ennemi est la peur ainsi que le doute qui l’induit.

Au fur et à mesure que vous développerez la maîtrise de votre mental et de toutes vos pensées, vous verrez que votre attitude face à « une tuile » même financière changera. Et que même « la peur de tout perdre » ne vous touchera plus. Non plus la peur de « perdre » un être cher. Non plus la peur d’une « catastrophe » terrestre…même en cas de mouvements de la Terre provoquant ses changements.

Vous serez alors à même de trouver les solutions, d’avoir la patience nécessaire face à un quelconque problème, acceptant l’instant présent sans plus vouloir vous mettre la tête dans le sable !

Vous saurez même aider celles et ceux pris dans les filets de la peur. Vous saurez faire preuve d’un sang-froid issu de votre Paix intérieure et de votre compréhension que l’illusion est le voile de l’ignorance laissant croire uniquement les circonstances sous nos yeux sans connaître que dans les plans supérieurs de notre conscience supérieure se trouve toutes les solutions déjà créés sur le plan de l’astral et….qu’il n’y a plus qu’à ordonner à l’Univers !

Mais surtout vous saurez, qu’avec la Foi inébranlable, tout ce que vous demandez vous sera accordé.
Et quoi que vous ayez sous les yeux, vous saurez que cela est déjà résolu de la manière la plus parfaite qui soit. Ce que vous attirerez à vous, tandis que si vous rentrez dans une panique ou un découragement, là alors vous donnez prise de nouveau au monde de l’illusion, vous ne croyez que ce que vous voyez, et donnez puissance à tout ce qui permet aux forces prédatrices (ayant programmé sur un plan astral l’inverse ses plans d’Ombre qui peuvent s’immiscer là où il y a une faille), d’instaurer toutes ces difficultés et de les faire perdurer.

Dans la Foi, en VOTRE propre pouvoir créateur en tant qu’être divin issu de La Source Première vous avez autour de vous un bouclier de Lumière. VOUS ÊTES cette Lumière ! Et en prenant dans vos bras, en accueillant dans la Paix tout ce qui est, toute Ombre s’y dissout.

Alors, chers et chères, tenez ferme dans la Foi ! En toute circonstance et gardez votre cœur en Paix.

Bien à vous.

Antara Guérisseuse d’Ame Eveilleuse

 

La Purification de l’ADN

L’ère nouvelle nous attend. La dualité prend fin. L’illusion aussi. La souffrance n’est maintenant plus nécessaire à notre réalisation. Si nous le désirons, nous pouvons nous ouvrir à la Lumière, à l’Amour, à la Paix. Nous avons la possibilité de déposer nos fardeaux de 3e dimension pour aller librement sur notre chemin et entrer dans les différents paliers de la conscience supérieure.

Les mémoires négatives inscrites dans notre ADN sont des liens qui nous retiennent dans le passé. Elles nous empêchent d’évoluer librement dans notre vie. Elles nous maintiennent dans la peur. De ce fait, nous n’arrivons pas à vivre par le cœur. Nous sommes bousculés émotionnellement et mentalement car leur influence nous ôte notre pleine capacité d’être et notre propre liberté individuelle d’avancement.
Maître Saint-Germain nous offre avec cet enseignement une compréhension simple de cette inscription négative. Par ses énergies, il nous transmet la compréhension afin que nous puissions purifier tous ces liens négatifs. Grâce à l’Esprit, la lumière remplace toutes nos mémoires racines cellulaires négatives, karmiques et ancestrales, ainsi que celles que nous avons créées depuis notre naissance et que nous avons transmises à nos enfants.
Paru aux Editions Hélios : www.editionshelios.com/
En vente sur le site : 15,90 € + 3 € de frais de port pour la France.
Pour les DOM TOM et l’étranger, me contacter.

Contact: mirena@audeladesmots.org

 

L’extériorité ou l’intériorité ? (2)

Je poursuis cette réflexion car elle a été appréciée et certains sont restés sur leur faim…

L’intériorité est une phase transcendante qui nous unit au Tout. Elle devient une nécessité lorsque nous avons conscience que la voie extérieure est l’illusion. Avec elle, nous nous unissons à cette conscience supérieure qui est en nous et nous entrons dans la compréhension de la Vie.

Avec elle, nous prenons conscience de ces états qui nous mènent et nous malmènent. L’émotionnel et le mental sont les meneurs de notre vie illusoire, de notre rêve. Ils nous conduisent dans la dualité et non dans l’harmonie et l’amour. C’est pourquoi, il est bon de se retirer en soi, de se poser dans le calme, de vivre avec cette pause, d’écouter le silence qui nous entoure, de le toucher, de laisser aller la douceur de notre cœur… Il est bon de se re-trouver… Dans ce calme intérieur, le mental n’a plus sa puissance d’action, il s’éteint peu à peu car nous donnons la priorité à notre ressenti, à notre pouvoir intérieur et à sa voix. Alors, viennent à nous les compréhensions et nous savons ! Nous savons sans élaboration, sans construction, sans mentalisation. Nous savons ce qui est bon pour nous, pour notre voie, nous comprenons nos rêves illusoires et nous recevons des cadeaux d’intégration qui nous permettent d’avancer et de lâcher nos fardeaux.

Se poser et s’intérioriser ne veut pas forcément dire s’asseoir et attendre dans le calme. Nous pouvons vaquer à nos occupations sans stress, sans bruit, en prenant plaisir à créer dans le silence, à lire des livres qui nous élèvent, à écouter la musique qui nous plaît, à regarder se dérouler la vie, sans que le mental prenne le dessus. La marche dans la nature est aussi un déroulement de l’intériorité, une union avec le Tout, une fusion avec la terre. C’est en elle, que je prends mon inspiration, et que viennent la conscience, la raison du cœur et leur développement. La nuit  est aussi porteuse de découvertes intérieures, de messages. Maître Saint-Germain qui est mon guide actuellement, vient parfois me réveiller la nuit pour me transmettre ses enseignements et ses guidances. Car à ce moment là, le mental est calme. C’est là que je reçois les plus belles choses.

Nous avons tous intérêt à nous intérioriser. Si nous courrons sans arrêt, comment la lumière peut-elle émerger en nous ? Comment les guides peuvent-ils se faire entendre ? La méditation est la même chose que l’intériorisation. Elle est une voie d’ouverture vers l’intérieur. Elle calme le mental et laisse remonter la lumière. Mais nous pouvons la pratiquer sans nous asseoir, en nous calmant et en faisant les choses en conscience, sans attente, simplement avec le plaisir de ressentir qui nous sommes de l’intérieur. Si nous restons dans l’attente de quelque chose, nous sommes dans l’illusion, dans l’extériorité. Nous ne nous positionnons pas à l’intérieur de nous et coupons tout moyen de nous relier à notre Être.

Nous devons vraiment faire la différence entre « intériorité » et « extériorité ». L’attente extérieure est une illusion, le déploiement extérieur est une illusion, le paraître est une illusion. Nous devons réapprendre à Être nous-mêmes, simplement Nous, en nous et non à l’extérieur de nous. C’est là qu’il fait beau, c’est là que se trouve l’amour, c’est encore là qu’apparaissent les différents niveaux de conscience.

Le ressenti, l’inspiration intérieure sont des ressources qui développent la puissance de notre avancement. Dès que nous sommes dans notre intériorité, nous comprenons que tout nous appartient ; notre construction de vie, nos pensées, nos paroles, nos actes sont nous. Ils nous appartiennent et nous conduisent là où nous les posons. Nous sommes responsables de ce que nous construisons, de nos pas et de leur déroulement sur notre chemin de vie. Tout ce qui est extérieur à nous n’est que dualité et donc, illusion. Nous devons rester nous-mêmes en toutes circonstances et être présents dans toute construction de vie, en être conscients.

Voilà pour le développement de cette réflexion. J’espère qu’il pourra satisfaire vos questions, votre découverte intérieure. Je vous souhaite un beau parcours intérieur afin qu’il vous dise qui vous êtes réellement.

Mirena, le 22 Novembre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Le temps est le repère de l’homme

Qu’est-ce que le temps ? Il est un repère que les hommes se sont donnés pour vivre en relation avec les autres hommes dans leur monde. Mais qu’en est-il réellement ? Pourquoi cette création nous limite-t-elle ? Parce qu’elle n’est pas intégrée à sa juste valeur.

Il est vrai que nous avons besoin de ce repère pour vivre, pour nous repérer dans notre évolution. Le temps a été créé par rapport à la rotation de la terre, mais aussi par sa position face au soleil et aux autres planètes. Il a été défini en années, en mois, en semaines, en jours, en secondes. Nous avions besoin de ce réglage de l’humanité sur le temps.

Mais aujourd’hui, notre conscience nous élève au-delà de cela. Elle nous montre cette relation de l’homme au temps, qui n’en est pas vraiment une. Nous savons que nous sommes dans l’espace temps, à plusieurs endroits en même temps. Nous vivons des vies parallèles dans les différentes dimensions de l’univers. Ceci est plutôt compliqué à concevoir, c’est pourquoi je reviens à notre dimension terrienne définie par le temps.

Les dates sont des créations que l’homme a aussi définies par rapport au temps qui s’écoule. Elles représentent le moment de vie écoulé, le moment de vie qui s’écoule, et aussi le moment de vie qui vient. Avec une conscience supérieure nous pourrions voir qu’il s’agit du même instant et de sa probité. Car tout se vit dans l’instant qui Est et qui Demeure. Ce n’est qu’avec la capacité du pouvoir de la conscience que nous définissons l’instant de l’homme, ou bien l’instant de l’éternité, qui sont la même chose mais ne sont pas perçus dans leur réalité vraie. La dualité différencie la vie. L’éternité l’associe à ce qu’elle est car nous ne formons qu’un seul tout.

Les dates donc sont des créations, des repères. Dans la conscience collective, nous les avons définies par notre savoir humain, par notre intellectualisation, et leur avons attribué des chiffres. Ces chiffres représentent la signification que l’homme a définie, et ils se développent par leurs vibrations. Amplifiés par la conscience, l’homme leur a donné un pouvoir créatif par sa pensée, par ses croyances. La conscience de masse, qui est aussi la conscience collective, transmet donc un énorme pouvoir de signification, de compréhension et donc, de création. Cette conscience collective a mené et mène les hommes depuis des milliers d’années. Elle représente le pouvoir créatif à grande échelle.

Alors, que nous soyons le 11/11/11, ou bien une date quelconque, ceci représente à lui seul, le moment présent de l’éternité. Par contre, au niveau de la conscience collective, tout le monde se base sur ces repères de dates et leurs significations car l’homme en a besoin pour évoluer. De ce fait, la masse amplifie par sa pensée et ses croyances, la création de ce que cela peut représenter sur sa vie et sur terre. Si bien que certaines significations comme le 11/11/11, ouvrent des portes et transmettent par la conscience collective, des pouvoirs amplifiés.

La conscience collective est une amplification de la pensée de l’homme et de ses croyances. Elle donne le pouvoir amplifié de la création par celles-ci. C’est ce qui conduit aux soulèvements de la société, aux guerres, aux religions et à la condition humaine, mais aussi au pouvoir créatif, à la transformation positive de chacun quand la conscience est axée dans cette direction.

Voilà pour cette définition, cette précision sur la conscience de chacun, qui je le répète, peut déployer à grande échelle un pouvoir immense dans notre univers. A nous de le créer dans l’amour, la paix et la sagesse.

Transmis par Mirena, le 13 Novembre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.