Devenons des êtres conscients

« Le mental est un magnifique outil si l’on s’en sert à bon escient. Dans le cas contraire, il devient très destructeur. Plus précisément, ce n’est pas tant que vous utilisez mal votre mental, c’est plutôt qu’en général vous ne vous en servez pas du tout, car c’est lui qui se sert de vous. » Eckhart Tolle

 

Le monde a besoin d’êtres conscients pour que l’humanité se relève dans la lumière. Mais pour cela, les prises de conscience sont à faire pour évoluer vers le meilleur en cessant de suivre à corps perdu ce que l’on nous dit, ce que l’on nous montre, ce que l’on veut nous faire croire. Les êtres humains sont conditionnés par la peur qui nous ôte toute liberté individuelle. Notre liberté de pensée en est alors affectée.

Si nous sommes attentifs, nous constatons que le manque de liberté individuelle est flagrant dans le monde de l’homme. Par nos créations mentales, nous permettons à l’illusion de se déployer en nous pour nous retenir prisonniers. La conscience de cette vérité fait trop souvent défaut et l’humanité est menée de main de maitre par l’illusion.
Inconsciemment et jour après jour, nous renforçons nos mentalisations, nous les nourrissons car nous écoutons notre mental et non notre Cœur. Si bien qu’il nous est impossible d’avoir l’esprit en paix et notre grande puissance mentale nous entraine loin de la pause intérieure. Le passé et l’avenir sont des projections que le mental nous tend, nous éloignant ainsi de la source du Cœur.

Pour que le monde se relève et voit enfin la clarté de ce qui est, il est important d’accueillir nos mécanismes mentaux et leur puissance déstabilisante pour les comprendre. Car sans reconnaissance de ce qu’ils sont, il est impossible d’engager le changement.

Le mental négatif est source d’illusion et trop d’êtres errent sans conscience de ce qui est. Loin de la compréhension de ses mécanismes destructeurs parfois, il nous transmet sa direction avec subtilité et nous versons dans un ego « orgueil » qui prend l’ascendant sur notre énergie. Il nous pousse loin du cœur et nous sommes dans l’incapacité de vibrer sur la fréquence de l’amour pour ressentir la vérité et se laisser guider par notre âme.

L’ego, à qui nous donnons tout pouvoir inconsciemment, nous pousse également toujours plus loin dans la connaissance intellectuelle recherchée à l’extérieur de nous. Ce qui nous coupe de l’énergie du Cœur et de la Connaissance universelle. L’avidité pour la connaissance intellectuelle prend place, poussée par notre mental. Mais en se plaçant de la sorte dans le savoir intellectuel qui parait enrichissant et élevant, nous nous éloignons de la Connaissance infinie que nous sommes et qui se situe en nous. Elle pourrait nous conduire par sa sagesse et son amour infini vers le meilleur de la vie.

Le mental se fait un malin plaisir à nous considérer légitimement dépendant du savoir humain. Alors qu’il suffit de se poser et d’écouter son cœur pour se relier à l’intuition, se relier à son âme et au savoir universel, tout est fait pour nous perdre dans cette grande illusion et donc dans la déconnexion intérieure. Il suffit de voir comment les médias font d’un simple fait-divers un roman à plusieurs volumes. Comment ils maintiennent l’être en perpétuel dilemme et dans la peur. Il demeure alors de plus en plus soumis à l’énergie de masse qui adhère elle aussi à ce qui est. L’être humain sera à l’avenir de plus en plus déstabilisé par ces annonces d’où l’importance pour tous d’être conscients de la réalité de la vie dans laquelle nous sommes.

De liberté de pensée il n’y a car le mental vit en nous et nous entraine loin de la raison du Cœur, inconsciemment et sûrement. Nous appliquons à la lettre son langage, pensant être le créateur de nos pensées alors qu’il n’en est rien. Nous sommes sous sa tutelle et lui obéissons les yeux fermés. Et plus nous le suivons, plus nous le nourrissons, plus son pouvoir directionnel est grand et plus il nous éloigne de la raison du Cœur et de la sagesse qu’il renferme.

La vibration du Cœur, quant à elle, est conductrice de vérité, de sagesse, de simplicité, d’humilité, d’équilibre et de fluidité. Elle est la nouvelle vie, la Connaissance universelle. Elle engendre la joie, la paix et l’abondance des vraies valeurs. L’être qui vibre sur la fréquence du Cœur a accès à l’intuition et à la magie de la vie qui lui apporte par sa fluidité, ce qui est bon pour sa voie et sa progression. Elle est l’état de l’Amour inconditionnel, la dimension dans laquelle nous versons actuellement. Le vouloir du mental laisse alors place au voulu de l’âme.

Dans l’énergie du cœur la sagesse conduit. L’être n’a pas la nécessité d’affirmer qui il est, ni ses connaissances, ni ses croyances, car il est cela dans sa vie et le rayonne. Il est authentique et simple, dénué d’ego. Il sait Qui Il Est et il connait la vérité. L’état du Cœur révélé, il exprime l’Être.

Les énergies nous pousse à découvrir cette supercherie et à ne plus vivre par procuration, liés au mental et soumis aux connexions qui ont été générées. L’objectif à atteindre n’est pas extérieur à soi, l’abondance encore moins. Plus on se rapproche de sa Lumière intérieure, plus les prises de conscience émergent et la vérité prend place dans la simplicité. Car le Cœur est simple, authentique et humble, sans fioriture ni cliquant et sans pouvoir. On sait Qui On Est et cela fait tout. Plus d’illusion ni de mensonge. Nous ne sommes pas séparés mais au contraire nous sommes La Vie en totalité et le Cœur qui vibre en nous, nous en montre le chemin pur et aimant. Le jugement stoppe alors. Rien n’est plus beau que de se sentir vrai et libre.

Il est nécessaire que l’être humain s’ouvre à la vérité et sorte de son inconscience en reconnaissant ce processus d’enfermement par le mental, car sans accueil de ce qui est, il est impossible de sortir de son emprise et entamer le changement. Il est important pour cela de discerner le vrai du faux et agir dans la justesse de nos fonctionnements pour rester stables. Cette vérité est en fonctionnement sur Terre depuis la création des univers et elle l’est toujours aujourd’hui car les connexions autour de nous sont puissantes. Le mental humain a grossi dans l’inconscience des pensées et il est le triste reflet de ce que nous avons permis qu’il soit.

Être dans la victimisation ou dans la plainte démontre bien que nous n’avons pas compris ce qui se joue alors que nous sommes créateurs de ce que vivent l’humanité et la Terre. Avoir peur de la vérité démontre également le pouvoir du mental dans ses pensées et ses émotions et l’emprise qu’il a sur nous. Nous voulons le changement ? Alors il est temps de ne plus rester dans le déni de ce qui est, de ne plus générer le négatif pour sortir de l’emprise de la matrice négative en avançant vers le renouveau qui arrive.

Le nouveau monde aura besoin d’êtres conscients pour réorganiser la société et la vie sur Terre. Des êtres qui ne seront pas des spectateurs mais des artisans de lumière situés dans l’état vibratoire du Cœur.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

A la rencontre des mondes parallèles

Les mondes parallèles

Nous nous ouvrons aux mondes parallèles, aux divers espaces multi dimensionnels qui sont autour de nous. Certains demeurent également en nous. Nous appartenons au microcosme et au macrocosme. Nous sommes à la fois l’infiniment grand, l’infiniment petit et l’Unité aussi. Notre conscience appréhende peu à peu ces aspects de l’Univers et très bientôt nous les découvrirons dans la simplicité de « Qui Nous Sommes ».

Mais pour cela, il est impératif de nous ouvrir à la puissance de l’Amour divin qui demeure dans nos cœurs afin de nous laisser porter par celle-ci. Lorsque nous découvrons cette puissance infinie, notre conscience s’ouvre au-delà de nos limites et de nos croyances. Nous faisons ainsi un pas vers la découverte de l’Univers qui demeure en nous et autour de nous.

Par l’intention nous avons la capacité de nous y déplacer, de voyager par la pensée et de nous y déposer pour découvrir tous ces mondes merveilleusement beaux. Plus nous serons libérés de nos mémoires et de nos liens négatifs, plus notre conscience avancera dans cette découverte, libérant peu à peu toute la simplicité de l’Univers qui n’est autre que l’ampleur de nos capacités à vivre en Lui.

L’Amour divin est le nôtre et il est important de nous en rapprocher pour toucher à l’infiniment grand et à l’infiniment petit. En nous unissant à Lui, en fusionnant avec ses énergies, en les semant autour de nous, nous entrons dans la conscience universelle du Tout et nous nous rapprochons peu à peu de sa conscience.

C’est grâce à l’Amour que nous comprenons les autres, la vie, le bien et le moins bien. C’est grâce à l’Amour que nous ne voyons plus les différences, la séparation, et que nous unissons notre conscience à la conscience du Tout. Ainsi il est possible de vivre dans l’harmonie, en paix avec soi-même ainsi qu’avec les autres.

L’Amour nous rapproche également de la nature, des végétaux, des minéraux, des animaux, du ciel et des étoiles, du soleil et de La Source. Avec Lui, nous ne faisons qu’Un et nous appartenons à cette vérité. Ainsi nous dépassons toutes nos limites et allons au-delà de notre vie humaine.

Nos déplacements dans les diverses dimensions vont s’étendre. Dès lors que nous sortons de nos limites, il demeure en nous un appel vers ce retour à La Source que nous ressentons profondément. Nous retrouvons ainsi nos capacités multi dimensionnelles et nous accédons aux diverses formes de la connaissance qui sont des fragmentations de la Connaissance universelle.

Il est temps aujourd’hui de comprendre cela pour sortir de nos limites intellectuelles. Il est temps de ressentir l’appel de notre âme pour enfin aller au-delà de ce que nous connaissons. Il est temps d’user de nos capacités multi sensorielles, multi dimensionnelles afin de nous projeter hors du temps, dans l’espace divin de l’Univers auquel nous appartenons.

Pour cela, pas de peur, pas de mental négatif mais du lâcher prise. C’est en nous laissant porter par notre volonté que nous sortons des limites du temps humain pour découvrir l’infini de nos capacités.

Les connaissances humaines doivent être dépassées afin de nous en remettre uniquement à notre intuition et à notre âme. Elle seule sait mieux que quiconque nous conduire sur les sommets de l’élévation.

Mirena, le 2 Décembre 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Le rythme de l’univers

Le souffle est la vie. Il est la lumière divine qui entre en nous, qui illumine notre corps et notre aura. Si vous entrez dans cette conscience, vous pouvez vous aligner sur le rythme de l’univers.

Respirez profondément et faites pénétrer en vous l’oxygène de vie. Elle passe par vos narines, pénètre vos poumons, les gonfle et nourrit votre corps de cet élixir de vie.
De même que l’oxygène permet la vie à votre corps, il y a autour de nous des particules de lumière qui, si elles sont inspirées en conscience, peuvent vous aider à vous aligner sur le rythme de l’univers.

Nous, les êtres humains, nous sommes unis au temps, à l’heure qui nous conduit chaque jour, qui rythme notre vie humaine à chaque instant. Mais, il existe également un rythme beaucoup plus intense, un rythme fait de vibrations élevées et qui lui, n’est pas axé sur le temps de l’humanité. Il est le souffle de l’univers, l’atome positif et l’atome négatif qui nourrit votre conscience. Il peut, si vous l’apportez à votre conscience humaine, vous faire entrer dans les différentes étapes de la conscience universelle.

Pour cela, enracinez-vous à la Terre. Puis, alignez vos chakras. Ouvrez-les bien grands devant et derrière et posez les couleurs de la nouvelle dimension :

Blanc pour le chakra racine
Violet pour le chakra sacré
Rubis et Or pour le chakra
du plexus solaire

Rose pour le chakra du cœur
Bleu paon pour le chakra de
la gorge

Vert pour le chakra du 3° œil
Doré pour le chakra coronal

Nous devons nous ouvrir à la nouvelle conscience et basculer en elle. Les couleurs que je vous donne, sont les couleurs de la nouvelle ère. Elles vous permettent d’entrer dans la conscience de l’ère qui est là maintenant.

Puis, appelez l’énergie de la Source, l’énergie du Grand Soleil Central. Elle descend jusqu’à vous. La pensée est puissante. Les paroles également. L’intention donnée vous permet de faire descendre cette colonne de lumière et de la faire pénétrer dans votre aura, dans votre corps.

Aidez-vous par la visualisation, par la respiration qui est le souffle de l’univers. Inspirez et faites pénétrer ces vibrations d’amour/lumière en vous. Expirez et rejetez toute la négativité qui est en vous. Nettoyez votre aura. Purifiez votre corps, vos organes, vos douleurs, votre fatigue, vos peurs, etc…

Rappelez-vous, le rythme de l’univers fait pénétrer en vous les énergies du Grand Soleil Central. Ces énergies sont les énergies de la guérison. Vous pouvez ainsi, en inspirant, puis en expirant, vous aligner sur l’énergie de Vie, sur l’échange de Vie, et entrer dans les états supérieurs de la conscience universelle.

En inspirant, puis en expirant, vous devez ressentir les énergies qui entrent et qui sortent de votre corps. Elles vous portent, elles vous élèvent. Accordez-vous à elles, laissez votre mental de côté et balancez votre corps. Laissez-vous bercer par le rythme de l’univers, par le rythme de la Vie. Inspirez, expirez…

Cette pratique vous permet d’élever vos vibrations et d’entrer dans un niveau de conscience élevé. Elle vous aide à dépasser vos limites humaines, elle vous oriente vers la guérison du corps et de l’esprit humain, elle apaise votre mental. Bref, elle est une source infinie de bien-être.

Je vous souhaite une belle découverte du rythme de la Vie.
Avec amour et lumière,

Mirena, le 3 Décembre 2012.

Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.
Photo Mirena.

La conscience de « qui nous sommes » pour trouver la paix

L’ouverture est grande, profitons-en ! Profitons de ce que nous avons à notre portée et de ce que nous pouvons nous offrir. La vie peut nous combler et nous devrions en profiter.

Pourquoi chercher quand il n’y a rien à trouver ?
Pourquoi pleurer quand la joie est en nous ?
Pourquoi la peur quand la foi et la conscience peuvent nous transmettre la paix ?

Tout est en nous en notre demeure intérieure. Chacun a à franchir sa porte, à accueillir sa lumière, à se laisser porter par sa douceur. Chacun peut trouver sa voie, celle qui grandit, illumine, guérit, donne, celle qui est amour…

L’intériorité est un choix de vie qui apporte la paix. Dans le monde où nous vivons, où tout est sublimé par la peur, il est important de se relier à ce Tout qui est en nous. Nous voulons le meilleur dans notre monde de consommation et nous achetons pour combler le vide. Nous ne comprenons pas que tout ce qui est à l’extérieur, ne nous apportera pas la joie ni la paix, ne nous satisfera pas. Car l’extériorité est éphémère. Tout ce qui est matériel est éphémère. Toute situation extérieure est éphémère. Rien n’apporte la paix sinon l’intériorité. Rien ne nourrit sinon la paix. Rien n’est plus beau que la paix en nous.

Aujourd’hui, nous arrivons à une étape décisive de notre vie, une étape nouvelle qui nous montre « qui nous sommes réellement » en accueillant l’intériorité pour nous découvrir véritablement et découvrir notre potentialité intérieure. Nous aurons besoin de cette paix intérieure pour ne pas tomber dans l’égarement de la vie, dans celui de la peur et de la souffrance. Beaucoup se posent des questions sur leur avenir. Cet avenir sera fait de ce que nous construirons. Et la construction à édifier doit se faire à l’intérieur de nous-mêmes.

Comprendre et intégrer notre intériorité, c’est aller à la recherche du calme intérieur. C’est aussi poser ses émotions négatives à sa porte et nourrir la paix par une compréhension de « qui nous sommes » individuellement, mais aussi tous ensemble, car nous sommes réunis dans la conscience du Tout. Nous sommes tous issus du même noyau, de la même source et donc reliés par la conscience universelle qui fait de nous un seul et même Être. En sachant cela, nous ouvrons notre conscience à cette vérité en puisant en elle toute la compréhension de cette liaison universelle. Nous sommes tous Un. La dualité qui était notre référence première, n’est qu’une illusion.

Nous devons nous défaire de l’illusion et de ce qu’elle représente. Nous avons assez souffert par elle. Bien entendu, nous avons appris, nous avons grandi grâce à elle. Notre âme a vécu des expériences pour sa réalisation. Mais aujourd’hui, nous avons le pouvoir de comprendre que nous devons ouvrir notre conscience encore plus profondément pour trouver la paix. Nous pourrons ainsi transformer votre vie pour une vie plus douce, plus belle. Nous ne serons plus séparés du monde, ni des autres hommes. Nous serons Un dans un parfait accord, dans une parfaite compréhension de la Vie.

Les souffrances ne sont plus nécessaires. Nous pouvons grandir dans l’amour, sans dualité, sans mental négatif mais avec la compréhension de « qui nous sommes tous ». Car nous sommes tous frères et sœurs, car rien ne nous sépare.

Cette année 2012 doit être le renouveau tant attendu. Mais le renouveau de la paix en soi, de la lumière, de l’amour. Elle doit être aussi la re-connexion à notre Être ainsi qu’à celle de  l’humanité. La compréhension de cette ouverture grande et belle suffira à nous ouvrir la voie de la liberté intérieure, la voie de l’unité.

Personnellement je ressens cette année avec beauté. Je ressens une douceur, un émerveillement, une belle ouverture pour nous tous. Elle sera bénéfique si nous entrons dans cette conscience du Tout qui nous révèlera. Nous devons nous ouvrir à cette création de vie en allant chercher en nous le bonheur d’Être, la paix, l’amour, la lumière. L’illusion est terminée. L’unité nous ralliera à la vie juste et belle que nous pouvons tous créer.

Je vous souhaite un beau ralliement dans vos cœurs, une belle découverte intérieure, une belle connexion à votre Être, ainsi qu’une belle compréhension de « qui nous sommes tous ».
Que la paix soit en cette nouvelle année !

Transmis par Mirena, le 6 Janvier 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.