Aujourd’hui je choisis … la rigueur et la volonté

Méditation

Aujourd’hui je choisis la rigueur et la volonté dans la pratique quotidienne  d’exercices spirituels afin d’entretenir le bien-être dans mon corps et mon esprit.

Aujourd’hui je prends conscience des priorités de ma vie et il m’appartient de faire des choix pour nourrir les énergies de lumière en moi. Ainsi en me plaçant en elles chaque matin, ma journée est meilleure, je suis plus stable émotionnellement et mentalement, je suis mieux dans mes baskets et cela rejaillit à l’extérieur de moi.

La méditation, le calme intérieur, l’ancrage, l’harmonisation des chakras, la prière… Il existe une multitude de techniques qui me placent dans des énergies positives et bénéfiques qui me recentrent dans la lumière. Lorsque je suis placé en elles, je suis plus apte à prendre de bonnes décisions et à profiter positivement de la vie.

Aujourd’hui je m’ouvre à la rigueur et à la volonté pour vivre plus sereinement mes journées.

Affirmation positive
Mirena, le 1er Décembre 2014 – Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Notre corps, temple de notre âme et de notre esprit …

Notre corps, le corps physique, est la base de notre présente vie. C’est grâce à lui que nous pouvons bouger, nous exprimer, sentir, parler, entendre… en un mot VIVRE. Il est le temple de notre âme et de notre esprit. Nous avons tendance à l’oublier et à le traiter comme une machine, mais il est vivant et rempli d’intelligence, effectuant chaque jour une quantité impressionnante d’activités coordonnées et régulées avec précision. De plus, notre corps est à l’écoute de notre conscience et il réagit à notre intention.

Afin de conduire notre évolution vers une vie plus joyeuse et agréable, nous sommes invités à aimer notre corps sans condition. Car choisir la voie de l’amour commence par aimer notre vêtement de chair. Voilà l’invitation du moment : aimer son corps, l’honorer, lui donner les soins et le repos qu’il requiert, une nourriture saine, le respecter du mieux possible, un jour à la fois.

Mais avant de goûter à cet amour, il nous faudra peut-être commencer par nous réconcilier avec ce corps dans lequel nous habitons, apprendre à poser sur lui un regard différent, à ne plus le juger et à l’aimer tel qu’il est dans le moment présent. Un problème de santé est d’ailleurs souvent le déclencheur d’une telle démarche.

Pour être bien dans notre vie, il faut être bien dans notre corps, c’est une évidence. En l’aimant, nous installons la paix en lui, et donc en nous. Oui, nous portons encore des imperfections. Cela justifie-il de ne pas s’aimer ? Non ! La perfection n’est pas requise pour l’instant. S’aimer avec ce que nous appelons nos imperfections, voilà notre première responsabilité d’humain. Sachez aussi que lorsque nous faisons un pas dans cette direction, la Vie en fait dix.

Le regard d’amour que nous saurons déposer sur notre corps sera le plus grand réconfort
que nous pourrons lui offrir et la plus belle énergie pour le propulser vers la santé. Aimer notre corps et notre vie constitue bien la base de l’amélioration de notre condition de vie. Ainsi, nous pourrons nous ajuster à l’élévation de fréquences en cours et traverser avec plus de facilité la transition de la 3ème à la 4ème dimension.

La transition vibratoire en cours représente un grand travail d’adaptation pour notre corps, même si nous n’en sommes pas conscients. Il est utile de le savoir, de sorte que lorsqu’il requiert un peu plus de repos, de soins ou d’attention, nous puissions les lui donner. Il est possible aussi que nos goûts alimentaires changent. Tout cela est normal. En l’écoutant, nous pourrons nous ajuster facilement à ses besoins et conserver notre équilibre et notre santé.

Les potentialités de notre corps, comme l’auto-guérison et la régénération, sont énormes. Elles ont été en veilleuse pendant longtemps, mais dans le nouveau monde, elles se manifesteront à nouveau. Et les moteurs pour les activer ne sont autres que l’amour et la compassion. Aucun coup de baguette magique ne sera aussi puissant que l’amour que vous vous donnerez.

Michel A.
Transmis par Mirena, le 1er Mars 2013.

La fusion corps/âme/Esprit

Les Êtres de lumière, ainsi que Maître Saint-Germain, nous poussent dans l’ouverture de la conscience de l’Esprit en nous. La nouvelle ère sera basée sur cette conscience-là, avec un potentiel nouveau de création. Mais pour cela, il est nécessaire de purifier notre cœur pour accueillir l’Esprit en nous afin que notre âme et notre nature humaine fusionnent avec lui. Nous avons à l’heure actuelle l’opportunité d’entrer dans cette conscience pour pouvoir aller dans cette 4e dimension qui est présente maintenant. Nous devons claquer la porte à la 3e dimension et ne plus revenir sur le passé. Nous devons comprendre que tout ce que nous avons vécu nous a permis de grandir et d’arriver aujourd’hui à cet état de la nouvelle conscience qui est présente sur notre belle Terre et qui ne demande qu’à être accueillie en notre cœur.

Nous sommes nombreux à chercher la lumière et à essayer des techniques pour la trouver. Cette lumière est pourtant présente en nous. Elle n’a jamais été dissociée de nous et en nous purifiant nous pouvons la re-trouver. Le voile de l’oubli l’a recouverte pour nous permettre de vivre nos expériences dans cette dimension terrienne. Aujourd’hui pourtant, à l’heure du grand bouleversement, du grand changement de dimension, nous pouvons entrer dans la nouvelle conscience en ôtant les voiles qui la recouvrent. Il suffit pour cela de lâcher prise sur le passé et d’aller dans l’allègement de nos corps. Maître Saint-Germain nous initie à cette découverte importante. Il nous montre la voie intérieure, la voie de la conscience Christique. Il nous ouvre la conscience sur l’importance de vivre libre, sans entrave, sans lien négatif, afin que nous puissions poursuivre notre chemin de progression, notre voie ascensionnelle…

La liberté intérieure permet la fusion corps/âme/Esprit. Tous trois doivent se retrouver pour nous permettre d’emprunter la voie de l’ascension. Nous devons aller dans cette direction et nourrir nos corps d’amour et de lumière. Nous devons poursuivre chaque jour avec rigueur en rectifiant la négativité qui nous alourdit. Nous devons purifier tout ce qui n’est pas en accord avec la lumière, tout ce qui est sombre, tout ce qui nous retient dans la dualité et donc dans la 3° dimension.

Il est vrai que dans mes écrits, j’insiste sur la purification que nous devons faire car elle est capitale si nous voulons ascensionner. Sans elle, l’ego garde le pouvoir et nous ne pouvons nous élever. Je pratique celle-ci dès que j’ai conscience de ce qui n’est pas en accord avec la lumière. Je rectifie chaque jour mes pensées, mes paroles, mes actes. Je pratique la purification de l’ADN dès que ma conscience accueille un nouvel état à purifier. La progression spirituelle s’acquiert chaque jour, à chaque instant, à chaque pas… Et chaque jour qui se lève est une nouvelle étape qui peut nous faire grandir dans cette ouverture. Nous devons tous avoir conscience de cette tâche qui n’est jamais terminée.

Dès que nous avons franchi une étape, les énergies nous envoient d’autres états de compréhension. Nous devons pour cela les accueillir avec humilité et les regarder avec amour pour pouvoir les libérer. Nous sommes tous égaux. Nous avons tous ce choix à faire, ce choix de purifier tous nos états négatifs. Certains êtres sont plus avancés que d’autres mais nous sommes tous sur le même chemin de progression et nous devons tous intégrer cet état de la purification quel qu’il soit.

Maître Saint-Germain nous permet en entrant dans cette nouvelle ère, de connaître la voie de la liberté, celle de la liberté intérieure qui sera le phare de chaque être. Avec elle, nous ne serons plus liés à la dualité et au mental négatif. Nous devons tous œuvrer pour retrouver notre essence Christique et réaliser avec elle. C’est à cette seule condition que nous pourrons emprunter les marches ascensionnelles.

Le monde se meurt actuellement. Il est en pleine rupture car il est notre reflet, le reflet de la dualité, celui que nous avons construit, édifié. Nous pouvons maintenant passer à l’étape supérieure en ouvrant notre conscience sur la création d’une nouvelle vie, d’une vie meilleure basée sur la conscience de l’Esprit en nous. Nous pouvons accueillir cette lumière intérieure et l’utiliser pour développer autour de nous la conscience Christique. Plus nous serons dans cette conscience, plus nous la libèrerons autour de nous et ainsi, elle touchera les êtres que nous rencontrerons. Elle se diffusera dans le monde des hommes et permettra que les consciences s’ouvrent à ce changement, un changement intérieur qui se répercutera à l’extérieur et qui touchera les autres êtres. Ainsi les liens de lumière se répandront sur notre Terre. L’Amour grandira et chaque être qui sera touché par cette grâce, pourra à son tour s’ouvrir à cette voie de la lumière et de l’amour pour la répandre à son tour à la puissance 12.

Voici le bel avenir qui se profile. Ne restons donc pas dans le mental négatif qui nous dit que nous sommes à la bonne place. Osons nous regarder, osons purifier nos états négatifs et ôtons les voiles qui recouvrent notre lumière intérieure pour accueillir l’Esprit en notre cœur.

Je vous souhaite une belle envolée intérieure, une belle communion avec votre âme et avec l’Esprit supérieur.

De mon cœur à vos cœurs, recevez mon Amour infini…

Mirena, le 2 Juillet 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

Lâcher le contrôle

Depuis toujours nous contrôlons notre vie mais aussi celle des autres. Nous avons peur de lâcher, peur d’être sous l’emprise des circonstances de la vie, peur de perdre notre pouvoir, peur d’être nous-mêmes et sans tous nos repères qui forment notre existence.

Or ce contrôle qui forme une parfaite unité avec nous-mêmes et dont nous n’avons pas réellement conscience, nous oblige à bifurquer dans notre vie, à changer les directions et les opportunités qui viennent à nous, si celles-ci ne sont pas en accord avec ce que nous désirons. Et ce que nous désirons n’est pas forcément ce qui convient le mieux à notre avancement. C’est pourquoi, certaines situations se trouvent bloquées ou avancent avec difficulté.

Nous désirons certaines choses, certaines relations, certaines situations, certaines rencontres et nous nous employons à tout remuer afin qu’elles aboutissent car cela est notre vouloir. Mais nous ne voyons pas qu’en contrôlant notre vie, nous bloquons l’énergie de vie qui ne peut se dérouler et venir à nous pour nous apporter ce qui est le plus approprié à notre chemin et à notre progression intérieure. Ainsi nous forçons les choses et se positionnent alors les blocages, car nous ne sommes plus axés sur notre chemin de vie.

Bien entendu, nous avons toujours notre libre arbitre pour les choix que nous faisons. Mais il faut savoir que dans notre évolution, nous pouvons prendre le chemin le plus court mais aussi le chemin le plus long. Tout est possible. Lorsque vous partez en randonnée, plusieurs chemins s’offrent à vous. Vous pouvez prendre le plus court. Vous pouvez prendre le plus long. Certains chemins sont faciles ou difficiles. D’autres sont directs ou bien vous éloignent de votre but. Certains même peuvent vous perdre. D’autres encore sont plaisants ou déplaisants. Tout dépend du choix que nous faisons. En contrôlant ce que nous désirons, nous ne nous ouvrons pas forcément à ce que désire notre âme. Nous avons des situations à vivre pour nous re-connaître et les éloigner ne sert à rien car, tôt ou tard, elles reviendront.

Nous contrôlons également les autres. Nous établissons un pouvoir sur leur vie et nous ne les laissons pas libres d’avancer comme ils le désirent, avec leur pleine volonté de choix. Nous voulons qu’ils agissent comme nous aimerions qu’ils agissent. Nous voulons qu’ils choisissent ce que nous aimerions qu’ils choisissent. Nous voulons qu’ils prennent le chemin que nous aimerions qu’ils prennent… Car nous croyons que le meilleur pour eux dépend de ce que nous voulons. Or, nous ne comprenons pas que la vie de chacun est un territoire libre qui ne doit pas être envahi par le pouvoir de l’autre. Le chemin de chacun doit être déterminé par un choix personnel, en fonction de ce que la personne veut vivre pour avancer vers la compréhension. Nous ne pouvons influencer l’avenir de l’autre par le pouvoir du contrôle des situations et des choix de vie de chacun.

Nous devons prendre conscience de ce contrôle que nous exerçons. Nous devons comprendre que tout est à sa place et que chacun a une place bien précise dans sa propre vie. Le contrôle provoque des tensions dans le corps et l’esprit de chacun ainsi que dans les relations. Il provoque également des blocages sur les chemins de vie et nous rencontrons alors des problèmes pour avancer, des souffrances aussi. Nous ne comprenons pas que le meilleur pour notre compréhension n’est pas là où nous voulons qu’il soit.

Laissons donc notre vie se dérouler facilement en ne mettant pas d’opposition, ni de blocage. Accueillons-la avec amour et foi. Ce qui vient est le meilleur pour notre compréhension car le hasard n’existe pas. Si nous lâchons le contrôle, alors se positionneront devant nous les opportunités d’avancement. Le meilleur pour nous et pour les autres n’est pas obligatoirement ce qui nous voulons. Entrons dans cette ouverture de conscience et laissons la vie prendre les commandes de notre vie et de la vie de ceux qui nous entourent. 

Mirena, le 21 Avril 2012
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.