La vacuité de l’instant

Depuis le 21 Novembre 2012, les énergies ont changé. Je ressens une autre forme d’énergie, une énergie plus subtile, moins lourde, avec un état d’être différent. Ceux qui ont entamé le changement en eux et qui sont dans la paix intérieure, ont senti que la masse lourde qui nous plombait s’est allégée . L’état de conscience a fait un pas de plus vers la lumière.

La précipitation de nos créations est de plus en plus rapide. Tout vient plus vite à nous. Nos pensées précipitent rapidement. Il faut veiller à celles-ci, il faut veiller à nos intentions, à nos émotions, à nos paroles ainsi qu’à nos actes car ce que nous pensons, disons, faisons, est une énergie libre qui part dans l’univers et qui nous revient très rapidement. Elle est positive ou négative et sa puissance est développée, amplifiée. Si nous ne veillons pas à nos créations, nous sommes rapidement déstabilisés. Et, à savoir que nous recevons en retour ce que nous dégageons, il vaut mieux que cela soit de la lumière, de l’amour, de la positivité.

Il y a un mois de cela, mon guide m’a demandé de me poser, de prendre du recul pour laisser les puissantes énergies actuelles faire leur travail d’intégration en moi. Il m’a demandé ce repli pour leur permettre de prendre leur place en moi. Être centré sur ce qui se fait, accueillir dans le calme, dans la paix intérieure ouvre la porte au changement. Il m’a demandé une pause de 2 mois, c’est-à-dire jusqu’au 21 Décembre 2012.

Les énergies actuelles sont élevées en vibration. Si nous les laissons pénétrer en nous en étant centrés, elles peuvent opérer un grand changement. Vous me direz que vous n’avez pas cette possibilité, que le trop plein de vos activités professionnelles ou familiales vous empêche de vous intérioriser.

Sachez pourtant que ceci est possible avec un peu de rigueur, avec une attention particulière portée sur ce qui se passe en ce moment. Bien entendu, cela ne se fera pas comme si vous étiez seuls, dans le calme. Mais ceci peut se faire tout au long de la journée, même si vous travaillez. Cela demandera un peu plus d’efforts mais vous pouvez y arriver.

Pour cela, vous devez vous recentrer dès que votre vie prend des allures de stress, d’inquiétude ou bien d’agitation excessive. Recentrez votre attention sur « qui vous êtes réellement ». Recentrez votre attention sur ces énergies qui font leur œuvre en votre corps. Recentrez-vous dans votre cœur. Vos pensées, vos paroles, vos actes doivent être faits en conscience, ce qui évite au mental de s’emballer et de prendre le pouvoir. Mettez l’intention de l’amour dans tout ce que vous faites et si vous le pouvez, faites émaner cet amour de votre centre cœur. Ceci aura pour but de ne pas vous laisser emporter dans une rupture avec ces énergies de lumière et ainsi, vous les accueillerez en vous plus intensément et les intègrerez.

L’œuvre à réaliser en soi est une tâche de chaque instant. Elle n’est pas facile. Elle demande de la rigueur pour intégrer la lumière. Mais actuellement, nous vivons dans une intensité de lumière importante. Nous avons accès au changement, à la transformation rapide de notre ombre en lumière. Pour cela, nous devons conscientiser tout ce qui est. Non pas pour que cela soit une lutte avec soi-même ou bien avec les autres, mais pour une compréhension de ce qui est, de ce qui peut nous apporter la paix intérieure, l’amour, la joie de vivre, l’abondance.

La conscience est importante. L’ère nouvelle est faite d’une nouvelle conscience qui réalise les miracles. Soyons conscients de cela. Bien entendu, nous pénétrons dans ces énergies de la nouvelle ère et nous devons apprendre à les utiliser. Et pour cela, nous devons entrer dans les paliers de la conscience supérieure. Nous sommes guidés vers la vacuité de l’instant présent. Le temps s’accélérant, nous touchons à cette potentialité, à cette capacité qui va tout transformer autour de nous. Même les techniques qui nous ont accompagnées jusqu’à présent, vont bientôt devenir obsolètes. Elles aussi seront dépassées car la nouvelle conscience sera basée sur la simplicité de la réalisation. Toutes les formules, toutes les bases anciennes, tout le savoir intellectuel qui représentait une forme d’avancement, va devenir trop lourd pour ces nouvelles énergies. Nous devons déjà en prendre conscience pour pouvoir peu à peu modifier nos habitudes et nos besoins de savoir.

La simplicité va devenir un état de réalisation. Nous n’aurons plus besoin de notre mental pour aller sur notre chemin. La dualité et sa lourdeur, ne seront plus d’actualité. Nous devons d’ores et déjà entamer ce changement en nous, en comprenant que toutes nos bases, tous nos acquis intellectuels, nous serons bientôt inutiles.

Nous pouvons entrer dans ce changement en lâchant ces bases et en essayant de nous rapprocher de l’instant. Nous sommes de plus en plus proches de lui. Chaque jour, les énergies nous poussent vers lui. Par la conscience, uniquement avec elle, nous devons nous en rapprocher. L’intention est puissante et sa force de création impressionnante. En intégrant ceci, nous pouvons nous positionner dans l’instant présent et dans sa vacuité.

Un Être de la Terre est venu m’enseigner la simplicité de ce positionnement. Voici son message :

« Il suffit d’avoir cette connaissance-là pour la précipiter, pour la créer. Par la pensée, vous pouvez entrer dans l’instant présent. Vous pouvez voyager dans une autre dimension avec simplement la pensée. La visualisation peut vous y aider. Ressentez également ce que représente l’instant. Ressentez ses énergies, sa paix, sa douceur et installez-vous en lui. Vous le pouvez en l’établissant simplement par votre intention de le réaliser. L’instant présent vous accueillera avec amour et vous permettra de goûter à sa vacuité.

Pour cela, avant d’y entrer, mettez votre mental dans une bulle de lumière. Là aussi, faites-le dans la simplicité, en y pensant simplement. Puis mettez également l’amour de votre centre dans votre intention. L’amour réalise.

C’est cela la profondeur de la conscience. Vous n’avez plus besoin de techniques, de supports, de savoir. Tout se réalise dans l’instant, dès lors que vous l’avez programmé. Vous allez vers cette vie. Alors, apprenez à y entrer. Vous avez tous cette capacité de toucher l’universalité et ses différentes couches dimensionnelles. Ayez confiance en vous. »

Ce message peut vous surprendre mais il est la réalité. Si nous lâchons toutes nos barrières mentales, toutes nos limites humaines, nous pouvons entrer dans la conscience qui réalise. Nous touchons à cela. Alors, n’ayons pas peur de lâcher tout ce qui est compliqué, tout ce qui est lourd, tout ce qui est limitatif. Ouvrons notre regard et entrons dans cette belle et grande capacité de réalisation. Nous vivons des moments exceptionnels. Ils sont ceux que nous avons choisis de vivre et nous devons choisir de prendre cette opportunité de changement.

Restons centrés jusqu’au 21 Décembre 2012. Soyons dans l’accueil de ce qui vient à nous, de ces puissantes énergies du changement qui infusent en notre conscience humaine la conscience christique. Ne nous éparpillons pas. Restons en paix. Développons l’amour de notre centre pour nous-mêmes mais aussi pour ceux qui sont autour de nous ainsi que pour la Terre. Soyons positifs. Développons des pensées lumière, des paroles justes et belles, des actes d’amour. Restons centrés dans cette capacité d’intégration. Tout ce que nous donnerons de positif, nous permettra d’entrer dans cette belle lumière de la 5° dimension, dans sa compréhension ainsi que dans l’ouverture de la profondeur de la conscience christique et de la simplicité de sa réalisation.

A toutes et à tous, j’adresse l’amour de mon centre. Recevez-le, ressentez-le. Ensuite, donnez votre amour à tout ce qui est. Vous recevrez en retour cet amour amplifié.
Belle intériorisation à vous.

Mirena, le 25/11/2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Le repère des peurs par Maha Chohan

Un regard nouveau se lève sur la terre.
Une conscience nouvelle émerge.
Le ciel étoilé se remplit de lumières qui scintillent.

Vous aussi, mes enfants, vous éclairez peu à peu tous les coins sombres de votre être. Les aspérités disparaissent, la superficialité aussi. La montée de la lumière en vous déploie ses ailes et vous  prenez l’envol majestueux de la liberté, votre liberté d’homme, celle qui vous libère de vos liens sombres et rugueux, de vos voiles qui recouvrent votre Être par l’illusion. Vous entrez dans la conscience nouvelle, vous allez avec elle vers un choix de vie différent, vers de nouvelles attitudes de vie et une ouverture large et belle de la vraie « Vie ». Les ailes de la liberté stimulent votre élévation. Vous goûtez à la transparence, à cette vertueuse idéalisation de l’Être. L’émergence nouvelle se fait peu à peu et vous l’aimez car elle vous montre la compréhension de toute chose et ses aspects merveilleusement porteurs.

Si je vous parle ainsi, c’est pour vous dire que vous avez fait un grand pas dans l’action nouvelle. Vous vous situez maintenant dans l’avancement car vous lisez ces lignes. Vous avez entrepris un travail d’épuration car vous essayez de comprendre et vos choix ont changé aussi car votre taux vibratoire s’est élevé. Votre conscience s’est modifiée et rien n’est perçu comme avant.

Ce message est là pour vous aider à vous situer dans cette avancée. Beaucoup sont perdus car ils n’ont plus leurs repères anciens. Ils attendent le renouveau, l’espèrent et se projettent aussi. Je tiens pourtant à leur dire qu’il a déjà commencé grâce à leurs nouveaux choix de vie, grâce à leur ouverture de conscience. L’Esprit la libère en vous. Chaque pas effectué dans la lumière libère une zone d’ombre. Tout travail d’avancement  vous donne une liberté nouvelle. Tout acte d’amour développe l’amour. Une chose  demeure pourtant avec importance chez vous tous. Il s’agit de vos peurs. Elles vous définissent et définissent aussi votre héritage. Certaines vous ont été transmises. D’autres sont vos créations. Mais toutes sont bien ancrées en vos cellules. Elles sont bien arrimées et développent dès leur activation des actions négatives. Elles reviennent sans cesse et bloquent votre progression. Elles sont vous et vous êtes elles. Vous vivez avec elles et le plus souvent vous n’êtes pas conscients de leur action. Elles vous tiennent fermement, croyez-moi.

Aujourd’hui vous devez savoir et prendre conscience de leur force et de leur dépendance. Car vous êtes dépendants d’elles. Lorsqu’elles sont activées, elles libèrent un flux si puissant qu’elles vous entraînent bien malgré vous car vous ne les avez pas reconnues. Elles vous entraînent dans leur direction et vous pensez que cela est votre choix. Vous êtes si liés que vous ne faites qu’un. Vous respirez avec elles, nous dormez avec elles, vous vivez avec elles.

Afin de vous libérer peu à peu de ces peurs, cela est une nécessité, vous devez prendre conscience de leur pouvoir en vous, de leur vie dans votre vie, de leurs errances, de leur violence même, de l’emprise qu’elles ont sur vous. Cette nouvelle conscience s’appelle le repère. Ce repère fera de vous un observateur. Il sera pour vous l’évidence de ce qu’elles sont, de ce qu’elles pratiquent, de ce qu’elles vous obligent à établir. En toute conscience vous saurez et de ce fait, vous les désactiverez. Plus vous serez présent et attentif à leur action, plus vous vous détacherez de leur puissance et entrerez alors dans la force active de votre présence qui libèrera la transition, la modification.

Peu de personnes ont conscience de leurs peurs. Elles vivent avec elles sans le savoir. Elles se laissent emporter par elles, c’est une évidence. Et je désire ardemment que vous établissiez cette évidence en constatant les changements qu’elles occasionnent en vous. C’est le repère qu’il vous faut établir.

Lorsque vous constatez un changement brusque de comportement en vous, une déstabilisation subite, il y a obligatoirement une activation de vos peurs. Celle-ci est due à un moment donné à un mot, une phrase, une pensée, une situation qui résonne avec elles et vous renvoie leur puissance. Elles qui étaient endormies, se réveillent d’un seul coup et gagnent tout votre être pour mener leur danse réactive. Vous entrez alors dans leur pulsion et n’êtes plus maîtres de vos réactions. C’est bien évidemment en toute inconscience que vous allez et vous entrez si bien dans leur jeu que vous vous identifiez à elles sans même vous en apercevoir.

Ce jeu peut vous mener loin et aussi longtemps que vous n’aurez pas pris l’évidence de ces actions, aussi longtemps que vous n’en serez pas conscients. C’est pourquoi ce repère dont je vous parle doit s’établir en vous. Lorsque vous percevrez vos peurs, tout changera et elles diminueront peu à peu car la conscience vous indiquera que vous êtes vous et qu’elles sont elles. Vous installerez alors une vision nouvelle et l’emprise qu’elles ont sur vous faiblira.

Dans la conscience tout s’établit car vous rejoignez votre présence. Dès l’instant où vous la situez dans l’action, les liens qui vous tiennent sont coupés. Vous libérez alors le flux de votre intériorité et vous percevez les actions différemment. Vous savez. Vous entrez dans le monde de la créativité consciente et vous activez alors le recul de la négativité, de l’ombre. Chacun a un repère à acquérir pour jouer de cette possibilité. Chacun se doit de le trouver, de l’exposer à la lumière pour libérer ses peurs. Vous avez accès à cette opportunité. Soyez pleinement conscients de ce qu’elle peut établir.

–    Prenez conscience de l’activation de vos peurs. Ceci est le repère.
–    Regardez leur action. Voyez là où elles veulent vous mener.
–    Constatez seulement leur force. Ne leur résistez pas, ne vous perdez pas avec elles. Sachez seulement qu’elles sont l’évidence de la situation.
–    Laissez-les passer sans répondre.
–    Dites les mots suivants autant de fois que vous le voudrez :

« Je suis dans ma présence.
   J’active ma présence.
   Ma présence fait disparaître mes peurs. »

Visualisez en vous la lumière de votre présence. Elle est belle, elle est douce, elle est amour. Les peurs vont rapidement s’estomper pour ensuite disparaître. Vous avez gardé votre pouvoir. Vous êtes libérés de ces liens. Vous avez franchi un pas de plus dans l’avancement. L’onde négative s’en est allée. La lumière s’est installée en vous.
Voilà pour vous mes enfants, une  belle oraison, une oraison d’amour que je vous donne pour vous aider à avancer encore plus loin dans la différence de l’être pour l’Être. Soyez ceux qui saisissent ce choix d’aller encore plus loin dans la compréhension, la conscience, la transmutation. Cette vie nouvelle qui s’annonce transfigurera tous les schémas de vie que vous vous êtes imposés. Vous serez enfin libres d’aller dans la création consciente de ce qui est, dans l’univers du Tout et ses possibilités.

Je suis heureux pour vous et je reviens bientôt pour vous transmettre de nouveaux messages dans l’Esprit et la conscience.

Maha Chohan.

Transmis par Mirena, le 23/07/2009.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.