Un nouveau regard sur la vie

un autre regard*

Le monde spirituel peut paraitre parfois difficile car lâcher prise n’est pas aisé lorsque l’on a toujours agi dans le contrôle. Depuis notre tendre enfance, on nous apprend à contrôler, à analyser, à ne rien entreprendre sans contrôle, sans peur du lendemain. Si on lâche prise, on se sent dépendant de la vie et des autres. Ainsi les peurs s’activent et le mental s’enflamme. Il prend le pouvoir sur notre intuition !

L’être humain a des croyances bien ancrées en lui et notamment celle qui est de devoir tout diriger pour exister. Diriger sa vie, celle des autres… Mais pour pouvoir avancer dans la compréhension de la vie, nous devons lâcher le contrôle. Le pouvoir nous a permis d’accomplir nos expériences. Il a permis l’ouverture actuelle. Mais l’ouverture de la lumière en nous, sa révélation, sa grâce doivent aujourd’hui prendre le relais afin que nous puissions être nous-mêmes, libres de l’entrave du mental qui nous tient depuis si longtemps…

J’ai l’habitude de remercier tout ce qui est, tout ce qui vit, tout ce que j’attire à moi. J’essaie de me placer dans l’acceptation, car je sais maintenant « Qui Je Suis ». Remercier fait partie de ma vie, de la vie. Elle transmet la clarté sur nos fonctionnements, sur ce que nous faisons ici sur Terre, sur la grandeur des énergies qui accomplissent leur rôle. Remercier c’est reconnaitre notre tâche et « nos erreurs ». C’est aussi accepter. C’est enfin savoir que l’on est humain et il est temps de le reconnaitre.

La tâche spirituelle n’est pas être hors du temps terrestre mais au contraire elle doit nous permettre d’accueillir les situations de la vie par nos connaissances. Les vivre nous permet de les intégrer pour grandir. Lorsque le savoir reste au niveau intellectuel, il ne permet pas au cœur de s’exprimer, ni à l’acceptation de se faire.

C’est pourquoi, se reconnaitre humain permet de vivre ses propres expériences avec compréhension, gratitude et compassion pour soi-même et les autres. Se libérer des anciens schémas duels passe par la gratitude, l’acceptation de soi et le pardon.

Nous nous devons de reconnaitre que nous donnons le meilleur de nous-mêmes quoiqu’il en soit. Le jugement lui aussi fait partie du passé… L’Univers, La Source ou bien nos guides ne nous jugent pas. Seul l’être humain fait cela et actionne la culpabilité dans les cœurs.

L’ouverture actuelle nous apprend que chaque cœur aimant doit avoir de la compassion pour celui qui blesse, pour celui qui émet la violence, pour les erreurs commises… Chacun doit également avoir de la compassion pour ses propres actes, pour ce qu’il émet. N’est-ce pas notre rôle sur Terre de comprendre cela ? Il est temps maintenant de déposer nos armures de combattants… Il est temps d’ouvrir notre cœur à la compassion et comprendre que le pécher n’existe pas ! Nous sommes tous égaux en ce sens. Nous expérimentons la matière et faisons toujours du mieux que nous le pouvons à chaque instant de notre vie. Rappelez-vous que vos mémoires ont une forte influence sur vos conditionnements, vos croyances, vos actes… Elles ne vous laissent pas libres et vous influencent. Alors, ayons tous de la compassion pour ce qui est, pour les autres, pour soi-même et n’essayons plus de changer l’autre pour qu’il soit ce que nous aimerions qu’il soit. Ainsi nous serons libérés de la culpabilité et ne la provoquerons pas chez les autres.

L’illusion demeurera tant que nous ne nous ouvrirons pas au vrai fonctionnement du jeu des énergies. L’illusion colle à la peau de l’être humain depuis si longtemps qu’il ne la voit même pas. Elle a tellement détourné la vérité à son profit que le voile de la séparation a du mal à se lever. Pourtant notre âme nous « crie » de nous relever. Elle nous pousse à cela. Elle nous insuffle la puissance intérieure, sa direction… elle nous montre la voie de l’intuition. Elle nous rappelle vers l’intérieur !

Le regard que nous avons de nous-mêmes doit enfin changer pour nous aider à avancer vers le meilleur. Notre puissance intérieure d’amour doit enfin se révéler afin que nous puissions tourner la page du livre de l’illusion qui nous a permis de grandir. Aujourd’hui nous nous devons d’entamer un nouveau tome; celui de la « Compassion » !
Le Chemin, je vous l’assure, est bien celui-ci !

Mirena, le 07 Avril 2015.
Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

 

*

Aujourd’hui je choisis … la compassion

Je m'ouvre à la compassion
*

Aujourd’hui je laisse les conditionnements du passé et je m’ouvre à la compassion. Je choisis l’amour plutôt que la peur.

Aujourd’hui je vois clair dans le jeu du mental et je comprends son pouvoir en moi. J’applique le discernement dans toutes les situations de ma vie.

Aujourd’hui je choisis de vivre libre, libre d’être et d’exister sans culpabilité.

Aujourd’hui je comprends les agissements de l’humanité et je me pardonne pour cela car ils sont mon reflet. Je compatis pour les souffrances, pour la violence, pour les guerres, pour la tristesse…

Aujourd’hui je déploie l’amour de mon cœur sur Terre et sur chaque être vivant.

Aujourd’hui j’ouvre mon cœur aux autres et à moi-même. Je me relie à chacun d’eux par mon Amour. Car je sais enfin « Qui nous sommes ». Je comprends nos rôles et je ne les juge pas.

Aujourd’hui je m’aime tel que je suis !
Aujourd’hui je m’ouvre à la conscience de la Vie !
Aujourd’hui je suis compassion et je le demeure à jamais !


Affirmation positive
Mirena, le 07 Avril 2015
Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*

L’Amour n’a pas de frontière

L’Amour n’a pas de frontière. Il est universel. Il est avec la lumière, la conscience profonde qui dépasse les vues limitées et les différences. Demeurer dans l’Amour est être ouvert à toutes et à tous, être ouvert aux autres, sans calcul, sans jugement, sans peur.

blueheartL’humanité doit se retrouver. Les êtres humains doivent se reconnaître comme frères et sœurs pour pouvoir dépasser les limites implantées par tant d’années de dualité. L’avenir est cette ouverture de lumière. La violence est le reflet de toutes les blessures, de tous les traumatismes subis. Bien entendu, savoir que tout cela est illusion, permet d’ouvrir sa conscience pour comprendre. Mais si l’être reste fermé et poursuit dans ses positionnements, il ne peut permettre à l’amour de se répandre. Ainsi, il ne le rayonne pas et ne le transmet pas. Il ne peut se détacher de l’illusion et poursuit sur ce chemin où tout reste froid et où demeurent les souffrances.

Il est temps de regarder les autres êtres avec le cœur. Il est temps de voir avec les yeux du cœur et ne plus avoir peur du reflet qu’ils renvoient. La fusion des cœurs doit s’éveiller et nous devons nous reconnaître fraternellement et non séparés. L’énergie du cœur est une puissance infinie qui transmet le bien-être, l’apaisement, la guérison, la paix intérieure. Nous sommes tous identiques mais nous avons pris des chemins différents. Ces chemins nous mènent au même but, celui de La Source. Alors, pourquoi entretenir la dualité ? Les êtres éveillés doivent se révéler par le cœur et ouvrir cette porte pour se rapprocher entre eux.

De même, il est nécessaire de s’aimer, de s’accepter pleinement avec ses qualités, avec ses souffrances, avec ses « défauts ». Rappelez-vous, tout est illusion. Chacun a choisi de vivre un chemin de dualité pour se révéler. Nous sommes tous identiques. Chacun parmi nous a choisi ce chemin-là pour se révéler dans sa propre lumière, dans son propre amour. Personne n’est différent. Tout est vérité. La culpabilité ne doit plus retenir le passé. Le jugement ne doit plus séparer.

Avoir confiance en soi et s’aimer, permet de se détacher des liens qui bloquent l’avancement. L’amour de soi est nécessaire pour pouvoir aimer les autres. Comment pouvons-nous donner l’amour que nous ne nous portons pas à nous-même ? Apprécier notre personne, nous accorder des moments de bien-être, fait du bien au corps et à l’esprit. Prendre du temps pour nous, pour faire une pause et pour laisser l’énergie couler, nous permet de nous retrouver avec nous-même et de nous détacher de l’extériorité. Se faire plaisir, rire, chanter, danser, peindre, exprimer ce qui est en nous fait du bien à l’âme. L’âme se révèle par nos passions, par le bonheur d’être. Elle aime quand nous sommes bien, quand nous fusionnons avec la vie, avec les énergies. Ainsi, nous ouvrons bien des portes et notamment celle de notre cœur pour répandre l’amour qui y demeure.

Nourrir la négativité retient la séparation. Regardons-nous et aimons-nous. Nous ne sommes pas différents les uns des autres. Seul le regard que nous portons pose la différence. Or, tout ceci peut changer. Le jour où les yeux voient la beauté qui demeure en tout ce qui est, le jour où les différences ne sont plus, le jour où il n’y a plus de voile sombre pour ternir notre journée, ce jour-là nous avons intégré que tout est illusion et que seule la lumière demeure dans le cœur de chaque être.

L’accueil de la vie, c’est accueillir l’autre dans son cœur. C’est le reconnaître comme une sœur, comme un frère. C’est aussi lâcher prise sur les différences pour voir l’étincelle divine qui brille en chacun de nous.

Mirena, le 25 Mai 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

La compréhension par Sananda

La progression passe par la compréhension. Nul ne peut s’identifier à ce qu’il est réellement sans progression. La voie de Dieu est celle que vous avez tout d’abord à identifier. Elle est celle qui vous mènera à l’illumination.

Vous devez par un travail certain, ouvrir en vous tout un échelonnement de compréhension intérieure. Tout est donné à l’heure actuelle pour vous aider en ce sens. La découverte intérieure est une richesse inestimée. Avant de pouvoir y accéder, il vous faut enlever peu à peu, les différentes couches qui la cachent. La neutralité de chacun aidera le voile à se lever, sans différence, sans culpabilité. L’espoir de connaître un jour cette lumière intérieure vous appartient. L’épuration de tous les anciens rouages, de toutes les volontés personnelles et karmiques sera une ouverture vers celle-ci.

Toutefois, il faudra à chacun un vouloir profond, une situation de volonté, un espoir défini en son cœur pour laisser partir tout ce qui n’a pas lieu d’être. Le nettoyage intérieur est une épuration du corps et de l’esprit humain. Chaque étincelle de pureté qui jaillira de vos actions, de vos pensées, établira en vous une recherche certaine vers la vérité.
Le voile se lève enfin autour de vous et aussi en vous. Retrouvez l’espérance du cœur dans la désillusion de ce monde. C’est elle qui doit prendre possession de votre corps et vous devez pour lui ouvrir le passage, la laisser  s’installer avec cette épuration que vous devez effectuer.

La volonté ne peut tout faire. Le travail doit être un vouloir certain. La compréhension doit émerger dans chaque situation sinon vous ne pourrez modifier ce qui n’a pas lieu d’être. Tout reviendra alors s’installer dans la plus pure logique. Le travail n’étant pas terminé, tout sera à recommencer et seule la compréhension pourra vous libérer de ce système.

Chaque action, chaque pas que vous ferez avec une volonté certaine vous ouvrira les portes de la compréhension. Il sera alors le moment d’écouter votre cœur pour comprendre le pourquoi des situations. La résonance doit être priorité en vous. Ce qui n’a pas d’accord avec votre être doit être rejeté.

Le travail sera long si vous ne lâchez pas, si vous retenez l’ancien, si vous essayez de vous protéger sans accueillir dans la foi cette purification. L’emploi d’un renouveau vous ouvrira les portes vers la lumière et c’est à vous qu’il revient, seulement à vous, d’effectuer ce changement en reconnaissant ce qui n’est pas lumière et ce qui demande une nouvelle ouverture
.
L’effort peut-être considérable et il peut-être également moindre si vous allez avec foi et accueil vers cette vérité. Vérité de votre personne, de votre parcours qui peuvent aussi être difficiles à reconnaître et libérer en vous des frustrations, des « vérités ». Il faut avoir du courage pour se reconnaître et s’accepter. Tout être doit savoir que l’illusion n’est qu’humaine. C’est à force de volonté que s’ouvrira la compréhension.
Alors, prenez en vous cet apport des énergies du moment qui vous montrent la voie à reconnaître.  

Les temps actuels sont un cadeau du ciel. Ils vous ouvrent avec force la voie éternelle. Ce moment qui vous est donné de reconnaître cette voie, doit être considéré comme tel. Ces énergies qui vous bousculent sont, elles aussi, ce cadeau car elles représentent le vouloir divin de vous aider dans cette progression pour reconnaître la lumière qui brille en vos cœurs. Ce cadeau est celui de la reconnaissance éternelle et le bonheur qui emplit votre âme de cette libération qui s’annonce, doit parvenir à votre conscience d’homme. L’emploi de la lumière dirigera bientôt votre être et également cette terre qui s’emploie à se purifier. Toute action sera une action divine et la reconnaissance de ce qui Est deviendra vérité.

Paix en vos cœurs éternels.
Le miracle c’est vous qui pouvez l’accomplir!

Sananda.

Transmis par Mirena, le 04/06/09.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.