Le pur bonheur de l’instant

Le temps passe vite, si vite… Nous sommes nombreux à le constater. Nous sommes nombreux à ne pas trouver assez de temps pour faire ce que nous aimerions faire, pour nous poser un peu plus souvent. Nous sommes soumis à la puissance des nouvelles énergies qui nous emportent dans leur tourbillon… Nous constatons tous que rien n’est plus pareil et que nous devons faire des choix pour gérer au mieux ce que nous avons à faire.

Ainsi, nous devons choisir d’aller à l’essentiel et ne plus nous accrocher à nos anciennes habitudes, à nos attentes, à nos schémas mentaux. Nous devons changer cela aussi. Nous avons des habitudes, des dépendances, des schémas et des comportements qui nous maintiennent dans des attitudes de vie lourdes qui ne sont plus en accord avec la nouvelle vie qui est là maintenant.

Nous devons réapprendre à faire, nous devons faire confiance à la vie et à ce qui vient à nous. Nous devons dépasser nos limitations et comprendre que maintenant, les choses ne fonctionnent plus comme auparavant. Nous devons passer à la vitesse supérieure.

Je constate moi-même que je ne peux plus planifier à long terme. Mes guides me demandent de vivre ainsi, de laisser se mettre en place les opportunités et d’accueillir ce qui vient dans l’instant. Je le constate et le pratique bien souvent au détriment de mon mental qui essaie de me faire douter. Mais la magie de la vie opère et tout se place au bon moment, sans forcer, avec une facilité déconcertante qui me surprend toujours et que j’accueille avec amour et reconnaissance.  Ainsi, j’apprends à ne plus entrer dans mes peurs, j’apprends à lâcher mes anciens comportements et quand un problème à résoudre vient à moi, je ne force pas, je fais ce qu’il y a à faire et je sais qu’il va se régler sans aucun problème très rapidement. Et c’est ce qui se passe…

La lourdeur de la troisième dimension doit partir avec la foi en la vie. Nous devons ne plus vouloir résoudre, ne plus vouloir savoir à l’avance, ne plus vouloir que cela soit ainsi. Nous devons lâcher notre contrôle. Nous devons nous laisser guider par ce qui vient en sachant que tout se règlera parfaitement et au bon moment. Notre état intérieur doit changer par une purification et une modification intense de nos anciennes lourdeurs. Si nous luttons et ne voulons pas lâcher notre contrôle, les choses ne pourront peut-être pas se faire parfaitement. Nous devons avoir confiance en la vie. Ceci n’est pas facile mais c’est tellement merveilleux de voir se réaliser avec facilité et rapidité les choses.

Ne rien prévoir, ne rien contrôler n’est pas aisé à réaliser. Mais il faut faire le premier pas. Et lorsque l’on constate cette magie de la vie, alors on comprend réellement ce qu’elle représente et ce qu’elle va être dans notre nouvel avenir.

L’être humain a trop longtemps vécu avec son besoin de contrôle. Le lâcher prise est un bien grand mot que beaucoup n’arrivent pas à intégrer. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire. Au contraire il faut agir, mais agir dans le bon sens, celui de la foi. Nous devons nous laisser porter par ce qui est, par ce qui vient à nous en toute confiance, et rester toujours dans la lumière et l’amour. Les mois, les années à venir vont nous apprendre à agir ainsi. 

Vivre le pur bonheur de l’instant est notre nouvelle direction de vie.

Mirena, le 14 Septembre 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

L’influence des schémas ancestraux dans nos comportements

J’ai constaté, lors des purifications de l’ADN que je transmets, que beaucoup sont menés par des mémoires négatives qui appartiennent au passé ancestral et parental. Elles agissent avec toute leur représentation négative, avec leur puissance d’origine et influencent grandement les êtres dans leur vie de chaque jour.

Nous avons hérité des mémoires de nos ancêtres et de nos parents, tout comme de leurs ressemblances physiques. Nous avons les mêmes yeux, la même couleur de cheveux, la même couleur de peau, les mêmes attitudes qu’eux. Nous constatons ces ressemblances de parents à enfants. Mais nous ne voyons pas l’héritage des mémoires qui font évoluer l’être dans les mêmes schémas et comportements sans qu’il ait la pleine maîtrise de sa vie.

Lors de la purification de l’ADN, de grandes libérations se font. Les êtres qui connaissent un enfermement négatif à cause de ces mémoires, peuvent se libérer d’un passé lourd qui ne leur appartient pas. Ils sont soumis à agir, à penser, à faire comme l’ont fait leurs ancêtres et ils n’ont pas conscience de ce qui est. Ils sont dans des positionnements négatifs qui peuvent être de colère, de peurs, de soumission, de violence, de dépendances à l’alcool, au sexe, etc. … Ils obéissent à ces énergies qui sont imprimées dans les cellules de leur  ADN.

C’est pourquoi, souvent l’incompréhension est présente car la conscience de ce qui est n’est pas établie. L’être subit sa vie dans la souffrance morale, mentale, physique, émotionnelle. Il n’arrive pas à s’épanouir et attire à lui les situations et les personnes qui sont en résonance profonde avec ses mémoires. Il agit au travers de la conduite que lui donnent ces mémoires. Il est orienté par elles. Il est mené par elles. Il pense avec elles. Il parle avec elles. L’énergie qu’elles dégagent attire l’énergie qui est sur la même fréquence. Il ne comprend pas pourquoi il vit toujours les mêmes schémas de vie, pourquoi il rencontre toujours le même type de personnes, pourquoi il n’arrive pas à vivre en harmonie et à s’épanouir comme il le désire, pourquoi il est toujours influencé à agir par des comportements négatifs, pourquoi il n’arrive pas à sortir de certains schémas négatifs…

Bien entendu notre âme a choisi de naître avec ces mémoires. Elle a voulu vivre ses expériences à travers elles dans la dualité. Aujourd’hui pourtant, il est possible de les purifier et d’entrer dans la nouvelle ère sans ce lourd bagage génétique. Nous pouvons prendre conscience de tout cela et aller dans la libération qui nous revient, sans jugement mais avec amour car nous avons grandi grâce à elles. Maître Saint-Germain nous offre avec la purification de l’ADN, de grandes et belles libérations pour nous retrouver réellement sans toute cette négativité qui nous a longtemps gardés dans la souffrance. Il nous fait le cadeau d’intégrer que tout le négatif doit maintenant partir car il n’est plus en accord avec les énergies présentes. Nous devons faire un travail intérieur en ce sens et nous ouvrir à la guérison de nos cellules de l’ADN.

Les souffrances deviennent obsolètes. Nous ne sommes plus obligés de souffrir pour découvrir la lumière. Tout ce que nous avons vécu jusqu’à présent faisait partie de la dualité et nous permettait de connaître les opposés pour la réalisation de notre âme : le négatif pour le positif, le noir pour le blanc, le mal pour le bien, etc. …  Nous ne pouvions connaître la lumière sans expérimenter l’ombre. Mais maintenant, nous avons l’opportunité d’entrer dans une ère différente qui nous ouvrira à une autre compréhension de la lumière par l’amour. Nous allons expérimenter l’amour sous toutes ses formes. Nous allons pouvoir intégrer cette forme dans sa profondeur et dans sa beauté. Nous avons la chance d’être à l’orée de cette ère et de pouvoir aider l’humanité à cette grande transformation.

En libérant nos mémoires cellulaires de leur négativité, nous entrons dans cette guérison qui aidera le passage et permettra que les corps s’allègent, que les ouvertures de conscience se fassent en accord avec les nouvelles énergies et le travail intérieur que nous auront à réaliser. En le faisant sur nous, nous le faisons également sur nos enfants car le lien qui  nous unit est également purifié. En effaçant les mémoires négatives de notre corps, nous les effaçons également chez nos enfants. Les enfants qui naîtront par la suite seront de plus en plus légers, de plus en plus purs dans leur ADN. Ils n’auront plus ce lourd passé qui ne leur appartient pas. Ils viendront peu à peu sur Terre avec un ADN purifié et ne seront plus influencés par le négatif. Ils pourront alors vivre librement ce qu’ils ont choisi de vivre.

Nous sommes les meneurs de ce passage dans la nouvelle dimension. Nous pouvons aider l’humanité à se défaire de la négativité en nous ouvrant à une nouvelle conscience qui fera de nous des êtres libres et maîtres de leur vie.
Franchissons donc les différents paliers de la conscience pour nous rapprocher de notre lumière intérieure. Ôtons nos habits négatifs pour mettre notre robe de lumière !

Mirena, le 18 Mars 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.