Raison ou tort ?

Le cycle sans fin

Qui peut affirmer avoir la vérité sinon s’égarer lui-même dans les méandres de son ego ?
Qui peut croire en lui et affirmer détenir le savoir, la Connaissance ?

Je discutais dernièrement avec mon guide. Je suis, sachez-le, tout comme vous guidée et enseignée. Je ne suis pas différente de vous, je suis humaine avant tout. Je ne détiens pas la vérité non plus sur ce que je vous transmets. Je détiens seulement ma propre connaissance, celle qui vibre au fond de moi et qui me permet d’avancer sur ma voie.

J’entends parfois des personnes affirmer leur point de vue, je lis parfois des messages qui m’interpellent car je pense qu’ils sont orientés par le pouvoir de l’égo. Je dis « je pense » car c’est mon point de vue personnel. J’ai moi aussi affirmé mes croyances et cela me permet de comprendre ce que je vous relate aujourd’hui. Cela a été positif et bénéfique pour certains d’entre vous mais également pour moi et là est l’essentiel.

Il est vrai que parfois je me suis posée la question : Suis-je dans le vrai ? Ne vais-je pas égarer certaines personnes avec mes messages ou bien avec les guidances que je reçois ?

Lorsque la spiritualité vous rattrape un jour, lorsque vous entendez votre guide pour la première fois, vous vous posez forcément des questions pour essayer de comprendre d’où cela provient. Le chemin de découverte et de compréhension commence alors. Un chemin ardu parfois car c’est le commencement d’un grand changement intérieur d’acceptation de soi, de foi et de confiance.

Certaines personnes m’ont dit : Ah mais toi tu as de la chance !
Ceci est leur point de vue et je le respecte. Ce qui est moins facile, c’est de recevoir ce que j’ai reçu sans y être préparée et dans une grande solitude. Être en contact avec l’au-delà et les guides demande une grande foi et un long travail de compréhension et d’intégration.

Pourquoi vous dis-je cela aujourd’hui ? Il est vrai que je ne parle pas beaucoup de moi. Je suis ainsi et cela m’appartient. Si je me livre à vous aujourd’hui c’est que pour moi, un grand changement s’opère et me permet de fermer la porte d’un passé que je remercie. Je ne sais encore ce qu’est ce changement mais je l’accueillerai avec tout l’amour qui est en moi. Que ce changement soit intérieur ou bien me place dans une nouvelle mission à accomplir, peu importe. L’important pour moi est que cette transition m’apporte le meilleur de la Vie et je suis fermement décidée à l’accueillir.

L’essentiel est de grandir dans mon cœur, de vivre libre et en accord avec la personne que je suis. M’accepter telle que je suis aussi. Certains diront que cela est peu mais je trouve que cela est énorme. Vous rendez-vous compte ? Vivre libre et dans la joie ! Le plus important pour moi ! Ne rien vouloir mais être, simplement être. C’est mon choix, du moins pour l’instant.

Je sais, et encore une fois ceci est ma croyance, que la vie n’est pas forcément celle que l’on s’est imaginée. Je la perçois différemment depuis quelques temps. Les enseignements que je reçois, m’ouvrent à certaines compréhensions. Je sais que chacun détient sa propre vérité et que celle-ci est une part de la Grande Vérité. Chacun a raison et personne n’a tort. Tout est vérité et la Connaissance n’appartient à personne car nous sommes une part de celle-ci. Nos croyances sont justes et vraies pour nous-mêmes. Et nous captons de l’Univers ce que nous sommes aptes à capter.

C’est pourquoi affirmer que l’on détient le vrai et que l’autre est dans le faux est pure illusion. Longtemps nous avons fonctionné avec le pouvoir de notre mental et cru en  savoir plus que l’autre. Mais aujourd’hui ma vérité me permet de comprendre le fonctionnement de la Grande Vérité. Celle-ci est issue de toutes nos croyances, de toutes les vérités que nous pensons vraies et qui sont toutes de ce fait, parfaites !

La Création est infinie et nous en sommes les créateurs. Nous créons le mouvement de la Vie qui la nourrit. Ce qui revient à dire que rien n’est figé, tout change et se transforme et la Vérité également. Toute croyance émise est notre création et l’ensemble de l’humanité est nourri par ce tout que nous formons ensemble. Nous sommes Un et le Tout à la fois.

C’est pourquoi la rigidité des enseignements devient obsolète aujourd’hui. Chaque enseignement proposé est une ouverture pour la personne qui la reçoit. Une ouverture qui lui permet de comprendre ce qu’elle a à comprendre à cet instant. Car nous attirons à nous les enseignements, nous les lisons et souvent ils nous permettent de comprendre le blocage ou la souffrance du moment.  Ainsi les enseignements sont vrais pour certains et ne le sont pas pour d’autres. Alors, qu’importe si le vrai est faux, si le faux est vrai. L’essentiel est que nous recevons tous des messages, des indications, des enseignements qui nous sont bénéfiques à nous reconnaitre dans nos fonctionnements d’être et de penser. Qu’importe le reste !

Arrêtons nos luttes, arrêtons de vouloir tout contrôler ! C’est ainsi que nous grandirons. Tout est juste, disais-je. Je dirai même tout est parfait ! Restons nous-mêmes, libres de croire et de penser, libres d’agir et de grandir, en souplesse et en amour. Libres d’être nous-mêmes, en accord avec ce que nous désirons être.

Fais ceci ou cela ! Agis ainsi et pas comme cela ! Écoute ce que je te dis et regarde ce que je te montre ! C’est là que tu dois aller ! Croyez-vous que nous pouvons être libres ainsi ? Je ne le pense pas mais ceci est ma vérité et elle n’est pas forcément la vôtre.

Je suis qui je suis et libre d’être moi-même. L’essentiel pour moi est de vous proposer ce que je sais (et quel plaisir !), vous proposer ma vérité et vous laisser le choix d’avancer vers le meilleur de vous-mêmes, en toute liberté !

Je vous souhaite de croire en vous et de suivre votre intuition.
Sachez que vous recevez  le meilleur de la Vie à chaque instant.

Belle réflexion à vous toutes et tous !

Mirena le 16 Mars 2015
Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Âme Jumelle, Âmes Soeurs

Âme Jumelle

Une âme jumelle voit en vous l’essence de votre être, en cela vous frotter à elle au quotidien peut être à la fois magique et “challenging”. Car votre âme jumelle à également un égo polarisé à l’opposé du vôtre. Vous êtes comme deux aimants qui se repoussent lorsque vos égos s’expriment. Et vous vous sentez les plus beaux amants du monde lorsque vos âmes s’alignent…

Parfois les personnes en cheminement spirituel préfèrent vivre en couple avec certaines de leurs âmes sœurs, car c’est plus reposant pour le mental. Deux âmes sœurs peuvent partager leurs souffrances et se réconforter quel que soit leur niveau de fréquence du moment.

Cela créée moins de perturbations au quotidien, les échanges peuvent être très “Fun”. Car avec un frère d’âme ou une sœur d’âme, les émotions ressenties sont parfois très fortes… On peut même tomber “amoureux”, mais c’est aussi moins porteur qu’avec une âme jumelle, car l’amour qu’on échange reste souvent un amour émotionnel.

A l’inverse deux âmes jumelles ne se trouvent pas vraiment d’affinité au niveau mental. Elles sont incompatible à ce niveau là, et pour cause, le but de leur rencontre est d’évacuer tout se qui nourrit l’égo. Elles ne peuvent fusionner que lorsqu’elles sont connectées à leurs âmes. Elles entrent ainsi fréquemment en conflit ou désaccord lorsque le quotidien les ramènent dans des fréquences plus basses.

Les couples d’âmes jumelles sont capables de se propulser très haut en conscience lorsqu’ils sont alignés à leurs âmes. Ils ouvrent un portail d’accès à d’autres sphères que l’on ne peut connecter qu’en tant qu’être réunifié.

L’état de réunification ne dure pas toute la journée au départ. Après la rencontre, ces connexions s’alternent avec de nombreuses phases d’évacuation d’énergies denses. Petit à petit cependant, les âmes jumelles parviennent à tenir la fréquence de leurs âmes réunifiées et tendent alors à incarner leurs divinités au quotidien.

Le processus dure plusieurs mois,voire des années, selon le rythme de nettoyage des champs énergétiques et la disponibilité de chacun. Il est important d’accepter toutes les étapes et de n’en sauter aucune… Un travail sur soi doit être fait… Un face à face avec ses peurs est incontournable pour mieux les comprendre et les évacuer, dans la fréquence des flammes jumelles (une fréquence qui ne pardonne pas le moindre écart de connexion Ciel/Terre :)).

Pour ceux qui vivent avec leur âme jumelle, sachez être indulgent avec l’autre quand son mental s’exprime. Sachez ne pas le blâmer lorsqu’il tente d’exprimer ses souffrances afin de les faire remonter pour être libéré. Sachez également que vous n’êtes pas là pour lui éviter celles-ci, il doit les affronter consciemment.

C’est important l’indulgence dans ce type de relation. Soyez aussi indulgent avec vous même, dans les moments où votre âme jumelle s’écarte de vous. Nul besoin de vous blâmer ou de nourrir davantage un sentiment de rejet ou d’abandon… C’est juste une phase nécessaire pour vous permettre de voir en profondeur, seul avec vous même, ce qu’il vous faut évacuer.

Une fois l’évacuation réalisée, votre bien aimé(e) revient toujours vers vous et plus fortement encore, car vous êtes alors débarrassé d’énergies bloquantes pour votre évolution en conscience. Ne négligez pas les moments où vous pouvez être seul pour travailler sur vous-même…

Les retrouvailles seront encore plus fusionnelles, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus besoin de ces phases là. Alors vous pouvez faire l’expérience d’une vie commune, qui n’a plus rien à voir avec une vie de couple 3D.

Vivre le couple en conscience, cela demande d’être responsable de soi-même, de ses propres énergies. Lorsque surviennent des états d’âmes, l’autre peut guider mais ne peut pas les évacuer à votre place.

D’ailleurs vous n’en avez pas besoin, car lorsque vous sentez un obstacle à votre bien être, vous savez intuitivement que cet événement est une illusion. Au lieu de vous indigner, reprocher à l’autre ce malaise, vous allez directement chercher en vous-même ce qui à créé cela.

Chacun est responsable de ses perceptions et de ses ressentis. Il n’y a plus de reproche ou d’excès d’entraide. On échange l’Amour vibration et on est libre, heureux et porté par cet Amour qui nous tient dans la conscience et la compréhension de tout ce qu’il se passe.

Le monde devient clair et lumineux. La souffrance des autres nous invite alors à la compassion, elle ne nous touche plus émotionnellement, nous savons qu’elle fait partie de leur chemin. Nous pouvons alors aider les autres en nous tenant dans nos vibrations d’Amour, en les diffusant, sans rien attendre en retour.

Aurélie & Pascal

Vous pouvez reproduire ce texte pour le transmettre à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner ce site: www.smilingsky.fr

La peur et ses limites

Dans les limites existe la peur. La peur de vous révéler car toutes les expériences vécues vous ont emplis de ces peurs. Vous avez en vous des milliards de mémoires de peurs. Toutes vos vies ont gravé dans votre ADN les peurs vécues, les peurs développées en partie par votre ego. Tout être a été et est encore dirigé par ses peurs. Ceci doit également venir à votre conscience pour être dépassé. Tant que vos limites dureront, vous vivrez dans la peur d’être et ne serez pas libres d’exister comme vous l’entendez. Tant que vous resterez dans ces limites vous ne pourrez accepter vos infinies capacités de création.

Les peurs bloquent votre avancement et freinent l’éveil intérieur. Elles sont les défis à comprendre et à rejeter. La peur est maîtresse de vos vies. Elle vous place dans la souffrance émotionnelle, dans la souffrance mentale, mais aussi dans la souffrance physique. Elle est à comprendre, à identifier chaque fois qu’elle vient à vous. Chaque fois que vous doutez de vous, des autres, de votre chemin, de la vie, vous êtes pris par la peur.

Chaque être est responsable de ses propres peurs, comme il est responsable de tout ce qui survient dans sa vie. L’autre n’est jamais la cause de votre peine, de votre malchance, de votre maladie, de votre négativité… Vos limites sont créées par vous, uniquement par vous. Dès lors que vous restez dans la constance de la peur, vous avez des difficultés à ouvrir votre conscience dans sa profondeur illimitée. Vous comprenez sans assimiler. Vous apprenez sans intégrer dans votre intériorité cette grande capacité à créer la Vie. 

Extrait du livre « La Clé de Vie » de Maître Saint-germain
Transmis par Mirena

 

Rencontre avec La Clé de Vie

La Clé de VieJe souhaite vous faire découvrir le symbole de « La Clé de Vie », qui m’a été transmis par Maître Saint-Germain. Certains le connaissent déjà par mon dernier livre, d’autres pas encore et me posent des questions. C’est pourquoi, je vous en parle aujourd’hui.

Ce symbole est vibratoirement élevé et agit sur l’ouverture du cœur. Il aide au basculement de l’être, au basculement du mental dans le cœur en transmettant des compréhensions. C’est un enseignant silencieux qui permet à l’être qui désire avancer et s’alléger d’ouvrir sa conscience plus en profondeur. Ses énergies sont très puissantes. Elles enseignent et permettent de dépasser nos états négatifs et notre ego pour nous transformer intérieurement. Car l’ego est fortement ancré dans la nature humaine. Insidieusement, il poursuit son chemin et veut garder le pouvoir. Et l’être ne sait pas toujours discerner le discours du cœur de celui de l’ego.

Maître Saint-germain nous offre ce cadeau divin afin que nous puissions intégrer plus facilement le changement. Tout va si vite et l’être a souvent de la difficulté à avancer… Nous n’avons jamais reçu autant en si peu de temps. Les énergies nous poussent à poursuivre notre chemin vers l’élévation, à nous délester au maximum pour nous accorder à elles. Et « La Clé de Vie » est un outil de l’âge quantique qui nous permet d’avancer dans la compréhension et l’intégration de tout ce qui est.

Il devient nécessaire d’ouvrir notre cœur à chacun, mais aussi à nous-même et à la vie. Il est nécessaire de nous rapprocher de l’instant présent, d’y entrer pour activer le plein potentiel créatif qui est le nôtre. Ainsi, loin du mental négatif, nous pouvons créer en conscience notre vie dans l’amour et la lumière, nous pouvons aider à la restructuration de la Terre, l’activation de nos cœurs solaires permettant un rassemblement des cœurs pour réaliser cette œuvre au sein de l’humanité.

« La Clé de Vie » est amour. Elle est cette partie de nous qui est pure lumière. Nous pouvons nous accorder à elle et vibrer sur son onde lumineuse. Elle peut prendre vie en nous et nous pouvons devenir « La Clé de Vie » elle-même. Elle est la partie unique du Divin descendu sur Terre et dans nos cœurs. Lorsque nous fusionnons avec elle, lorsque nous sommes « La Clé de Vie », nous sommes la Vie et développons les potentialités de lumière et d’amour qui sont en nous. Nous prenons ainsi conscience de l’être lumineux que nous sommes et entrons alors dans la conscience de l’infini.

En ouvrant notre cœur, nous lâchons le bavardage de notre mental et laissons couler le langage de l’amour. Son onde se déverse et nous la transmettons par « qui nous sommes ». Nous nous rapprochons alors de notre Maître intérieur. Nous reprenons le pouvoir de notre être et ouvrons notre cœur à tout ce qui est, en toute simplicité, sans nous poser de question, sans contrôle aucun. Nous sommes dans le lâcher prise des pensées. Nous accueillons la vie telle qu’elle est. Nous accueillons les autres êtres sans vouloir les changer. Nous comprenons leurs choix de vie. Nous nous laissons porter par l’onde divine qui vibre en nous grâce à « La Clé de Vie ». Nous devenons la simplicité de la vie. Nous trouvons ainsi notre pleine liberté d’évolution pour nous fondre dans l’Unité. Nous devons nos propres Maîtres.

On parle actuellement du basculement de l’humanité sur un autre plan. Mais celui-ci se réalisera lorsqu’il y aura assez d’êtres vibratoirement élevés. C’est pourquoi l’allègement de chacun est important. Plus nous serons nombreux à entrer dans nos cœurs, plus nous agirons au sein de la Terre et de l’humanité pour permettre ce basculement et relever la terre de ses souffrances.

Que « La Clé de Vie » soit en vous !
Et « La Clé de Vie » est !

Mirena, le 6 Février 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.