La liberté de penser

 

Par les temps qui courent, il est important d’agir avec discernement et compréhension pour rester totalement libre de ses pensées. Il est nécessaire de n’adhérer à rien ni à personne pour garder sa liberté de penser. Cela ne signifie pas être indifférent à ce qui se passe dans le monde. Au contraire, l’esprit est ainsi libre de toute connexion et de tout égrégore. L’homme est donc libre de ses choix, libre d’agir sans aucune influence. Il voit plus clairement la vérité en toute chose et ne se laisse pas manipuler.

Se rallier à une cause, à une religion, ou à une personne et être convaincu que cela fera changer le monde, est une porte ouverte en soi qui permet à une connexion de se faire et à une énergie étrangère de s’immiscer. Celle-ci agit alors pour sa propre gouverne et a le pouvoir sur les choix qui sont faits. Elle maintient l’être sous son influence mais également sous l’influence de la masse qui adhère elle aussi à celle-ci.

C’est pourquoi, l’être humain se doit de rester libre dans ses pensées, dans ses actes, dans ses décisions et choix. C’est en n’adhérant à rien qu’il peut agir libre dans son esprit et faire le choix qu’il souhaite, sans aucun lien ni aucune influence.

Mirena
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site : www.audeladesmots.org

La Foi, acte de vie

La foi est maîtresse souveraine. Elle agit dans le cœur et attire les demandes. Elle place l’être dans le recevoir. Avec elle, aucune limite n’est érigée et ainsi, l’énergie se déroule parfaitement, divinement.

Le corps physique dans sa totalité, doit libérer l’onde de la foi et vibrer sur sa fréquence. Lorsque l’on a foi en la vie, on s’en remet à l’Esprit créateur. On n’émet plus de doute, plus de peur. On a assez d’estime de soi pour recevoir les demandes. On sait « qui on est » et on se reconnait dans sa propre lumière. On éclaire la Flamme de la Vie dans le cœur pour permettre à son énergie de dérouler sa puissance.

La foi peut devenir une douce compagne. Nous devons lui apporter toute notre attention, nous devons l’aimer et entretenir sa lumière. Nous devons lui permettre de gagner en puissance. Associée à l’amour, elle peut tout réaliser. Oui, ne pas oublier l’amour. L’amour de soi, l’amour des autres, l’amour de la vie. Ouvrir son cœur et y plonger. Nager dans l’amour et sa beauté. Être amour et mêler sa vibration à la foi. Agir ainsi est entrer dans la création consciente de la vie. Si nous savons qui nous sommes, nous pouvons tout réaliser, nous pouvons créer nos demandes, nous pouvons guérir.

La foi peut être une grande meneuse. Associée à l’amour, elle oriente toujours les cœurs sur un parcours beau et lisse. Elle n’irrite pas l’esprit humain mais au contraire, elle permet d’agir avec compréhension et dans le non-contrôle de soi et des autres. Car il n’y a rien de plus puissant qu’une intention formulée avec foi. L’acte de foi est un acte de vie pour qui sait l’utiliser.

L’être humain est parfois envahi par le feu du mental qui brûle toute demande positive. Le nourrir négativement donnera un échange égal à celui qui a été formulé. Les pensées négatives activent le tumulte intérieur. Elles ne transmettent pas la paix et dévient le sens réel que nous désirons atteindre.

Les leçons de vie ne sont que des jeux et il faut apprendre à se situer dans ce contexte ludique. Ne rien prendre au sérieux. Délimiter son territoire et ne rien laisser de négatif y pénétrer. La lumière intérieure de l’être peut ainsi s’étendre et apaiser. Elle demeure la protection de chacun. Elle nourrit l’être de ses énergies. Ainsi, plus de déstabilisation mais au contraire, une grande ouverture qui ancre dans l’univers magique de la création consciente ainsi que de la paix intérieure.

 La foi peut ainsi se révéler et pousser l’être sur un beau chemin d’évolution intérieure.

Mirena, le 5 Mars 2014
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

Je décrète ici et maintenant

A vous tous, êtres éveillés.
A toutes les personnes qui ont le désir et l’intention suprême de faire régner en permanence et de manière définitive l’Amour, la Paix et la Joie,
Afin d’aider notre planète et tous ses habitants à accoucher du nouveau monde, nous demandons à tous les ‘créateurs de lumière’, qui en ressentent comme nous la nécessité,
de s’engager à vibrer en permanence cet état d’être au maximum de son intensité.
Ceci est urgent afin de créer le saut quantique nécessaire dont nous avons tous besoin pour naître à nous-mêmes.
Pour manifester votre engagement, il vous suffira de dire à haute voix

terre2« JE DÉCRÈTE ICI ET MAINTENANT DE FAIRE RÉGNER EN PERMANENCE L’AMOUR , LA PAIX ET LA JOIE , EN MOI ET AUTOUR DE MOI , POUR MON BIENFAIT ET LE PLUS GRAND BIENFAIT DE TOUS»

Puis, il vous faut ressentir vos émotions comme étant « amoureux » de ce que vous voulez obtenir, de maintenir cette fréquence de manière « quasi obsessionnelle » et bien entendu d’aligner vos actions en conséquence.
Il est demandé de s’engager pour une période minimum de 21 jours , afin de créer et d’activer les circuits neuronaux et énergétiques nécessaires
Pendant ces 21 jours, plus vous vous répéterez : « Je suis Amour, Paix, Joie », tout en ressentant les émotions correspondantes, plus vous allez créer tout ceci en vous et autour de vous.
Les résultats seront colossaux

« Un individu qui vit et vibre en accord avec l’énergie de l’optimisme et le désir de ne pas juger les autres va contrebalancer la négativité de 90 000 personnes résidant aux plus bas niveaux d’énergie »
« Un individu qui vit et vibre en accord avec l’énergie de l’amour et du respect pour tout ce qui vit va contrebalancer la négativité de 750 000 personnes résidant aux plus bas niveaux d’énergie »
« Un individu qui vit et vibre en accord avec l’énergie de l’illumination, de la félicité, de la paix infinie va contrebalancer la négativité de dix millions de personnes résidant aux plus bas niveaux d’énergie »

Dr. Wayne W. Dyers

La conscience de l’instant où tout demeure…

Pensée violette

Ce matin, dans mon jardin, alors que je regardais autour de moi, j’ai aperçu une minuscule pensée au milieu de la pelouse. Elle était là, toute petite, avec une belle fleur violette. Mon regard a été attiré par elle. Elle était comme perdue dans cette verdure. Une graine emportée par le vent, a surement pris racine à cet endroit. Mais le plus surprenant est la connexion que j’ai ressentie avec ce moment, cette pause dans l’espace-temps où j’ai communié avec cette fleur. J’ai senti un appel, comme si elle me disait « bonjour, je suis là ». J’ai ressenti entre elle et moi, un échange, le courant d’une énergie qui passait entre nous deux… et l’instant s’est immortalisé…

Nous savons que nous évoluons dans un tout auquel nous sommes reliés, auquel nous appartenons. Nous sommes unis à tout ce qui nous entoure, notre corps étant constitué des quatre éléments de l’univers ; Eau, Terre, Feu, Air. Dans cet espace-temps, où tout s’est arrêté pour une minuscule fleur, j’ai accueilli en moi l’immersion du moment. Car en lui tout nous relie et nous ne faisons qu’Un dans l’immensité de l’Univers. Difficile d’expliquer par des mots cette vérité à laquelle nous sommes tous rattachés, mais elle en est une de toute évidence.

Alors, j’ai imaginé un monde meilleur, un monde où chacun intègrerait cette vérité, où chacun demeurerait responsable et conscient de ses créations de vie. Un monde où la violence, la haine, le racisme, n’existerait pas. Un monde où il n’y aurait plus de jugement, plus d’intolérance puisque sa vérité serait comprise par tous. Un monde où l’honnêteté et le respect de l’autre serait normalité.

Certains parmi vous peuvent croire à une réelle utopie. Moi, je pense qu’au fond de nous nait cette belle conscience. Celle-ci va bientôt éclore. La petite graine est semée dans le fond de nos cœurs. Elle va se nourrir de conscience et grandir dans l’espace de l’instant présent. Elle donnera bientôt une belle fleur qui attirera l’attention d’un être. Celle-ci lui transmettra la pause de l’instant afin que naisse à nouveau la communion entre deux êtres qui se re-connaissent car ils sont le Tout de l’Universalité.

Aujourd’hui est le temps de l’espérance pour toute l’humanité. Un temps où la pause universelle va s’étendre dans le cœur de chacun pour nous unir dans l’essence de la Création. Nous allons prendre conscience de cette reconnexion avec tous nos frères humains, mais également avec le monde minéral, végétal, animal, avec toute la création à laquelle nous appartenons.

Car nous sommes la Création et sa profondeur…

Mirena, le 19 Septembre 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.