Accueillir l’Amour par Mère Marie

Mes chers enfants,
J’aimerais que vous regardiez ce qui se passe autour de vous. Ne restez pas les yeux fermés. Ouvrez-les bien grandement et prenez conscience de tout ce qui a besoin d’être aimé.
Votre Terre a besoin de votre amour. Ses souffrances doivent être lavées par l’eau purificatrice qui coule de la Source. Les temps actuels vous poussent à voir ce qui est et à accepter ce qui a été fait. Il n’y a pas de jugement dans mes mots. Il y a uniquement l’amour que je vous porte et que je porte à votre demeure la Terre.
Nourrissez-la de votre amour et nourrissez également ceux qui vous entourent. Vous avez tous besoin d’être entourés d’amour. Formez autour de vous un cercle d’amour. Transmettez ses vibrations partout où vous irez. Donnez-les sans retenue. Elles sont la vie. Elles sont l’espérance des nouveaux jours. Elles sont la Source.
Votre aura doit dégager cet amour avec puissance. Ceci est la puissance du cœur. Apprenez à l’utiliser et à le déployer pour attirer à vous l’énergie de vie, la lumière, la paix.
Votre monde est en lutte avec l’ombre qui a été créée. Maintenant vous ne devez plus lutter contre elle. Vous devez vous ouvrir à sa restructuration par l’amour. Cet amour peut panser toutes les plaies et guérir tous les maux. Par votre amour vous déposerez la Vie.
Je Suis votre Mère et Je Suis la Vie. Je dépose en votre cœur mon amour, l’Amour de la Vie, l’amour de la Source. Prenez-le, ressentez-le et accueillez-le avec joie. Il est celui qui soignera vos blessures. Il vous transmettra la guérison. Faites-le vôtre et donnez-le à ceux qui vous entourent.
Nous sommes tous un et nous devons comprendre que cet amour est le même pour tous et que chaque être a besoin de lui pour vivre, pour guérir, pour aller sur son chemin de découverte. Unissez-vous dans cet amour et fusionnez avec l’humanité. Vous devez former un seul être d’amour. Ainsi vous demeurerez dans cette immensité de l’amour. Plus vous serez à le développer, plus grande sera l’espérance.
Comprenez mes mots. Ils sont importants. Ils sont la vie et votre demeure à la fois. L’amour est une puissance infinie, immensément belle.

Arrêtez la peur par l’amour.
Arrêtez la violence par l’amour.
Arrêtez la souffrance par l’amour.

Donnez votre amour pour la paix.
Donnez votre amour pour la lumière.
Donnez votre amour pour la Terre.

Développez votre conscience par cet amour.
Développez votre liberté par cet amour.
Développez votre humanité par cet amour.

Transformez la vie par votre amour.
Transformez les cœurs par votre amour.
Transformez l’ombre par votre amour.

Accueillez la vie par l’amour.
Accueillez l’espoir par l’amour.
Accueillez l’amour par l’amour.

Ainsi s’en ira l’ombre.
Ainsi naîtra la fraternité.
Ainsi demeura l’amour pour l’éternité.

Aimez-vous comme je vous aime et vous saurez.
Aimez-vous comme je vous aime et vous serez libres.
Aimez-vous comme je vous aime et vous serez aimés.

L’onde divine se déploie ainsi. La guérison des cœurs également. Par-là passe le renouveau. Soyez celui-ci. Soyez l’Amour.

Je vous bénis par mon Amour. Qu’il soit enfin la découverte de vos cœurs ! Que viennent le changement et la guérison, pour vous mes enfants, ainsi que pour votre Terre Mère !
Je vous aime infiniment.

Mère Marie.

Transmis par Mirena, le , le 21 Novembre 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Lâcher le contrôle

Depuis toujours nous contrôlons notre vie mais aussi celle des autres. Nous avons peur de lâcher, peur d’être sous l’emprise des circonstances de la vie, peur de perdre notre pouvoir, peur d’être nous-mêmes et sans tous nos repères qui forment notre existence.

Or ce contrôle qui forme une parfaite unité avec nous-mêmes et dont nous n’avons pas réellement conscience, nous oblige à bifurquer dans notre vie, à changer les directions et les opportunités qui viennent à nous, si celles-ci ne sont pas en accord avec ce que nous désirons. Et ce que nous désirons n’est pas forcément ce qui convient le mieux à notre avancement. C’est pourquoi, certaines situations se trouvent bloquées ou avancent avec difficulté.

Nous désirons certaines choses, certaines relations, certaines situations, certaines rencontres et nous nous employons à tout remuer afin qu’elles aboutissent car cela est notre vouloir. Mais nous ne voyons pas qu’en contrôlant notre vie, nous bloquons l’énergie de vie qui ne peut se dérouler et venir à nous pour nous apporter ce qui est le plus approprié à notre chemin et à notre progression intérieure. Ainsi nous forçons les choses et se positionnent alors les blocages, car nous ne sommes plus axés sur notre chemin de vie.

Bien entendu, nous avons toujours notre libre arbitre pour les choix que nous faisons. Mais il faut savoir que dans notre évolution, nous pouvons prendre le chemin le plus court mais aussi le chemin le plus long. Tout est possible. Lorsque vous partez en randonnée, plusieurs chemins s’offrent à vous. Vous pouvez prendre le plus court. Vous pouvez prendre le plus long. Certains chemins sont faciles ou difficiles. D’autres sont directs ou bien vous éloignent de votre but. Certains même peuvent vous perdre. D’autres encore sont plaisants ou déplaisants. Tout dépend du choix que nous faisons. En contrôlant ce que nous désirons, nous ne nous ouvrons pas forcément à ce que désire notre âme. Nous avons des situations à vivre pour nous re-connaître et les éloigner ne sert à rien car, tôt ou tard, elles reviendront.

Nous contrôlons également les autres. Nous établissons un pouvoir sur leur vie et nous ne les laissons pas libres d’avancer comme ils le désirent, avec leur pleine volonté de choix. Nous voulons qu’ils agissent comme nous aimerions qu’ils agissent. Nous voulons qu’ils choisissent ce que nous aimerions qu’ils choisissent. Nous voulons qu’ils prennent le chemin que nous aimerions qu’ils prennent… Car nous croyons que le meilleur pour eux dépend de ce que nous voulons. Or, nous ne comprenons pas que la vie de chacun est un territoire libre qui ne doit pas être envahi par le pouvoir de l’autre. Le chemin de chacun doit être déterminé par un choix personnel, en fonction de ce que la personne veut vivre pour avancer vers la compréhension. Nous ne pouvons influencer l’avenir de l’autre par le pouvoir du contrôle des situations et des choix de vie de chacun.

Nous devons prendre conscience de ce contrôle que nous exerçons. Nous devons comprendre que tout est à sa place et que chacun a une place bien précise dans sa propre vie. Le contrôle provoque des tensions dans le corps et l’esprit de chacun ainsi que dans les relations. Il provoque également des blocages sur les chemins de vie et nous rencontrons alors des problèmes pour avancer, des souffrances aussi. Nous ne comprenons pas que le meilleur pour notre compréhension n’est pas là où nous voulons qu’il soit.

Laissons donc notre vie se dérouler facilement en ne mettant pas d’opposition, ni de blocage. Accueillons-la avec amour et foi. Ce qui vient est le meilleur pour notre compréhension car le hasard n’existe pas. Si nous lâchons le contrôle, alors se positionneront devant nous les opportunités d’avancement. Le meilleur pour nous et pour les autres n’est pas obligatoirement ce qui nous voulons. Entrons dans cette ouverture de conscience et laissons la vie prendre les commandes de notre vie et de la vie de ceux qui nous entourent. 

Mirena, le 21 Avril 2012
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Les non-dits

Les non-dits sont une source négative importante logée en notre ADN. Ils sont la création que nous avons déterminée mais aussi celle de nos ascendants.

Lorsque nous venons sur Terre, lors de notre incarnation, nous venons avec tout un bagage de mémoires négatives qui appartiennent au passé. Ce passé est le nôtre, celui de nos précédentes incarnations, mais il est aussi celui du vécu de nos aïeux, de notre lignée. Cet héritage nous transmet toutes les mémoires vécues, qu’elles soient positives et négatives.

De même nous transmettons ces mémoires à nos enfants qui eux aussi les transmettent aux leurs. Toutes ces mémoires sont comprises dans l’ADN humain et lorsque nous nous libérons de l’une d’elle, nous libérons également notre descendance. Le lien est coupé, purifié. Le travail individuel que nous faisons sur nous, nous le faisons aussi sur eux.

Les non-dits sont donc un bagage important négatif qui nous est transmis et que nous transmettons aussi. Ils opèrent un blocage sur notre énergie de vie car il renferme une symbolique cachée avec sa propre puissance. Par ce qui n’a pas été dévoilé, l’être se ligote fermement avec les liens négatifs de ce qu’il tient secret. Ces liens renferment la peur, la colère, la souffrance, la malhonnêteté, le mensonge, la frustration, la violence, l’acte négatif par lui-même, etc. … Ils sont un blocage dans notre corps mais aussi dans notre aura.

C’est pourquoi, il est temps que nous prenions conscience de ce que représentent les non-dits. Avec notre conscience nous pouvons les purifier même s’ils sont anciens. La purification de l’ADN libère de grands blocages du passé et avec elle, tous les liens négatifs qui s’y rapportent et qui provoquent des limitations importantes dans notre progression. Ces non-dits agissent sur notre pleine volonté et sont une source de mal-être et de maladie. Nous ne savons pas qu’ils sont là mais ils nous transmettent toute leur puissance négative et toute leur représentation. Sans cette conscience de ce qu’ils sont, nous ne pouvons vouloir leur purification car ce qui est nié n’existe pas et ce qui n’existe pas ne peut être changé.

La conscience ouvre la voie. Elle établit véritablement les choses. Elle définit et crée ce qui est et met à l’évidence ce qui ne se voyait pas. Nous ne pouvons changer qu’avec la conscience des choses et celle de qui nous sommes réellement. Nous ne pouvons modifier nos schémas qu’avec la constatation de ce qu’ils sont véritablement. Sans regard clair et évident de nous-mêmes et de ce que nous dégageons, nous n’engageons pas la conscience de ce qui est et rien ne peut être changé. L’humilité est une ouverture sur la conscience de qui nous sommes. Elle nous permet de voir les choses telles qu’elles sont. Elle nous montre sans jugement cet être en voie de réalisation qui parcourt ces expériences.

C’est pourquoi, nous devons reconnaître toutes les sources négatives qui sont en nous et qui sont nous afin de les purifier. Sans regard sur soi, il est impossible d’avancer sur la voie de la purification. Les non-dits sont des sources négatives qu’il faut conscientiser pour les mettre à l’évidence de ce qu’ils sont, sans retour en arrière, sans regret, sans jugement. Il faut qu’ils soient constatés simplement pour les changer.

Par contre, il est de notre tâche d’avancer dans la transparence de qui nous sommes et de ne pas garder les non-dits de notre propre création. Les dire permettra de les libérer et de libérer les autres. Les mots ont une vibration qui libère, elle aussi. Par les mots les liens négatifs peuvent être purifiés. Par respect et par amour, nous devons entrer dans l’évidence du blocage que nous provoquons aussi chez les autres.

L’amour que nous avons pour nous-mêmes et pour les autres, nous permet toujours d’avancer. Il est notre phare, notre Soi. Avec lui, nous pouvons tout réaliser. La purification passe par cet amour. Avec lui et avec la conscience de qui nous sommes, nous pouvons entrer dans cette belle purification de l’ADN et de l’être.

Tant qu’il y a de l’amour, il y a la vie. Le reste n’est que jugement et création de l’ego.

Transmis par Mirena, le 17 Janvier 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.