Se reconnaître en tant qu’Être divin

Lorsque l’être recherche la reconnaissance des autres, il est dans l’illusion de la vie. Il a besoin de combler le vide intérieur qu’il ressent. Il a besoin d’être rassuré car il se sent perdu dans le long corridor de la dualité. Il n’a pas encore ouvert la porte à l’amour qui l’attend patiemment. Il n’a pas encore compris que tout se trouve derrière cette porte qu’il n’arrive pas à ouvrir.

Par contre, lorsque l’être choisit de rester centré sur sa demeure intérieure, lorsqu’il choisit de vivre sa vie dans l’intériorité, le vide se comble. Là, il n’y a plus d’illusion. Il y a simplement l’amour et Soi. Il n’y a pas de séparation car l’être est à nouveau dans la reconnaissance de qui il est, dans la reconnaissance de l’amour qui est en lui. Il vit dans l’amour qui le porte, qui le réchauffe, qui le comble. Ainsi il goûte au plaisir d’être, le plaisir d’être bien avec soi et avec les autres… Il goûte au bonheur, il laisse remonter l’amour, il le fait sien et le vit pleinement. Ces instants bénis sont la reconnaissance de soi, la reconnaissance en l’Unité. Ainsi, l’être vit l’instant. Il demeure simplement dans ce moment d’éternité.

L’essentiel dans la vie est d’être soi et découvrir ce bonheur intérieur qui comble toute attente. Dans cet espace, il n’y a plus de place pour la reconnaissance extérieure car l’être se reconnait dans sa partie divine. Il n’a plus à rechercher quoique ce soit car tout est là, présent en lui. L’être ne cherche pas à recevoir mais à donner car cela fait partie de l’élan de l’amour. Il sait qui il est. Il sait qu’il est amour. Ce qu’il donne le nourrit et lui apporte la paix, le bonheur, la joie d’être. Il n’a plus besoin de combler le vide intérieur puisqu’il a trouvé l’amour et la lumière de la Vie.

Nourrissez l’instant de l’éternité et vous trouverez la joie d’être. Trouvez votre vraie nature, ressentez votre âme, écoutez-la, suivez-la. Ouvrez la porte intérieure de l’amour et situez-vous pleinement avec lui dans votre vie. Celui-ci vous apportera le meilleur, le meilleur de la vie à l’intérieur de vous. Ainsi parés de cet état divin, vous n’éprouverez plus le besoin de rechercher l’amour des autres à l’extérieur de vous. Ainsi, vous vous reconnaîtrez en tant qu’Être divin.

Mirena, le 18 Mars 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Qu’est-ce que la nouvelle conscience ?

Beaucoup de personnes ne comprennent pas ce qu’est la nouvelle conscience et donc, ce qu’elle représente. La nouvelle ère dans laquelle nous allons passer officiellement le 21 Décembre 2012 est un passage à de nouvelles énergies et à des vibrations plus élevées. Toute la tâche d’allègement, d’épuration que nous avons pratiquée jusqu’à présent, et que nous devons poursuivre, nous permet de nous aligner sur ces nouvelles énergies qui descendent sur la Terre. Nous avons été mis face à nos points négatifs pour les purifier. Ainsi, peu à peu, nous avons ôté les voiles de la séparation. De ce fait, nous nous sommes rapprochés de notre lumière intérieure. Cette lumière est la lumière divine.

Ce passage dans lequel nous sommes, nous permet de nous ouvrir à notre état divin et à son amour. Nous sommes en train de passer de l’état humain à l’état divin. C’est pourquoi, nos allègements sont à poursuivre. Ils nous permettent, pas à pas, de conscientiser réellement « qui nous sommes ». Ils nous permettent de dépasser, peu à peu, toutes nos limites humaines pour enfin entrer dans la conscience divine.

En sachant réellement « qui nous sommes », nous ouvrons notre conscience à l’état divin qui est en nous, ainsi qu’à toute sa représentation. L’état divin est l’amour, la paix, la lumière, la sagesse. Nous accueillons ainsi toutes les capacités qui sont les nôtres et nous pouvons réaliser cet état divin sur Terre.

Bien entendu, la tâche individuelle d’avancement, de compréhension ainsi que d’intégration, doit s’ouvrir à cette lumière, à cet amour divin qui est nous. Si nous savons « qui nous sommes », nous pouvons avancer dans la profondeur de cette nouvelle conscience, dans cet état divin.

Lâcher l’état humain n’est pas aisé. Toutes les empreintes qui sont en nous doivent être dépassées par cette ouverture de conscience nouvelle qui naît. Avec simplicité, avec amour, nous pouvons évoluer si nous nous ouvrons à cette expérience divine qui se propose à nous.

Nous sommes tous reliés par un champ magnétique qui nous relie également à la Terre. Si nous développons notre nouvelle conscience, c’est-à-dire notre amour et notre lumière, nous pouvons restructurer ce qui a été détruit. Nous pouvons répandre « qui nous sommes » de l’un à l’autre.

L’amour peut tout. Il permet de grandes réalisations. Nous devons le répandre en nous, le donner autour de nous, à ceux qui nous entourent, puis à la Terre. Car tout ce qui est autour de nous est divin. Nous ne sommes nullement séparés. Nous faisons tous partie de ce Tout. Nous sommes tous des êtres en devenir. Par la pensée et donc par l’intention, mais aussi par l’amour de notre centre, nous pouvons élargir cette conscience divine et toucher tout ce qui est, tout ce qui demeure sur notre belle Terre. Nous pouvons panser, réparer, réorganiser, restructurer ce qui a besoin de l’être. La conscience de chacun, l’amour de chacun, se répandent ainsi. Leurs ondes élargissent leur vérité en touchant tout ce qui est.

Voici donc ce qu’est la nouvelle conscience. Elle est le basculement de notre état humain en l’état divin. Nos guides nous enseignent actuellement cette ouverture. Ils nous transmettent des guidances en ce sens. Savoir qui nous sommes réellement nous aide à passer dans ce basculement de la conscience.

Avec elle, nous progresserons dans et par la Sagesse, la Pureté et l’Amour. Ce sont les 3 grandes étapes que nous devrons intégrer pour évoluer et grandir dans la nouvelle ère. Nous irons pas à pas avec ces guidances et nous pourrons ainsi entreprendre une autre vie, axée sur des vibrations plus élevées. Par la pensée dans l’espace-temps de l’universalité, nous répandrons notre amour et la restructuration de notre belle Terre. Tous unis dans la conscience divine et dans l’Amour que nous répandrons, nous aiderons à reconstruire. Nous serons reconnectés à notre vraie nature, à notre divinité intérieure, à l’Amour Divin.

Je vous souhaite une belle poursuite à toutes et à tous dans cette ouverture belle et grande de l’Amour et de la lumière. Nous y sommes enfin !

Belle reconnexion !

Mirena, le 4 Décembre 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 Photo Mirena

Citations de Lao Tseu, tirées de mon livre « Les Maîtres de la Liberté »

Il n’est nul besoin en chacun de croire en la Vérité.
Il n’est nul besoin en chacun de comprendre la Vérité.
La Vérité Est.

L’homme n’a de ressemblance avec lui-même que lorsque le soleil illumine son cœur.
Il n’est nulle raison dans sa vie que la lumière éternelle.
Il n’est nulle trahison sur terre que celui qui ne se respecte pas.

La paix retrouvée libère votre essence,
La paix recherchée entraîne l’amour.

La paix du cœur est éternelle.
La paix de l’âme est fusionnelle.
La paix de l’homme est liberté.

L’intelligence de l’homme est le leurre de l’humanité.

Celui qui se taira, saura.
Celui qui saura, aura l’avantage.

L’ingrat vole à son secours.
Le fier regarde son nombril.
L’homme marche dans la société.
Et qu’en est-il de vous ?

Il n’est pas de solution sans regard sur soi.
Il n’est aucune volonté sans amour de soi.

L’ingratitude de toute pensée déploie sa force dans votre monde.
L’homme sait et il ne fait pas.
L’homme pense et il n’entend pas.
La société est son miroir et il ne le voit pas.

Il n’est sans aucun doute, aucun choix meilleur que le vôtre.
Il n’est sans aucun doute, meilleure volonté que la vôtre.

Plaît-il aux hommes de se leurrer ?
Plaît-il à l’univers de pardonner ?
La cause est ressemblance.
Le pardon est éternel.

Il n’est d’illusion que dans le cœur des hommes.
Il n’est de volonté qu’en l’état divin.

La mesure est un monde d’unité.
Quand l’homme sait, il avance pas à pas dans l’ouvrage de sa destinée.
Il prend sans relâche, il puise à la Source.
Il devient Dieu lui-même car il sait.

La force se mesure à son sens, à sa direction.
Elle indique toujours où se trouve Dieu.

La pensée donne sa jouissance dans le cœur des hommes.
Elle libère l’esprit afin que naisse son emploi.
Elle ouvre les portes de la liberté afin que vienne l’espoir de la création.

Demain sera et oubliera.
Le temps n’est qu’un temps et bientôt il cessera.

Le chemin choisi est celui qui limite la relation, qui inscrit la destinée.
Tel un être responsable vous devez le prendre et le parcourir sans regret.
Le temps n’est plus à la culpabilité. Vous devez vous libérer.
L’oiseau qui est en vous doit s’élever et couper toute attache. Il doit s’ouvrir à la lumière qui brille dans le ciel. Il doit voler jusqu’à elle. Il doit cesser le vacarme de ses sens.
La liberté est celle que vous devez trouver.

Il n’est nulle raison en ce temps de découvrir la Vérité.
Elle se trouve en vous. Elle est vous.
Elle est union et réunion.
Elle est beauté et liberté.
Que ceux qui la reçoivent, sachent qu’elle n’accepte aucune trahison.
Que ceux qui la recherchent, sachent qu’elle est déjà en eux.
Et pour ceux qui ne la connaissent pas, qu’ils aillent dans l’ombre de la lumière et ils la trouveront.

Le calme en chacun est l’instant de la création.
L’homme doit lui donner vie afin d’aller dans cette reconnaissance que nul ne trouve s’il ne la recherche.

Le calme donne son silence, sa légèreté.
L’homme l’utilise pour sa position et sa ressemblance.
Dans son monde, il ne sait où le trouver.

Le calme puise l’énergie solaire.
L’unité se fait en l’homme qui l’utilise.
L’ombre se meurt dans son utilisation, l’homme s’élève en son cœur.

Lao Tseu.

Les Maîtres de la Liberté, Juin 2009.
Transmis par Mirena.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.