Être et ne plus vouloir être

 

L’œuvre intérieure se poursuit dans l’ouverture de la lumière. Chacun la perçoit et recherche le moyen de grandir dans la conscience du Tout. Beaucoup font encore le choix de demander à l’extérieur d’eux le moyen de s’élever, se privant de leur propre puissance intérieure d’Amour qui peut tout. Il est, en effet, difficile d’accueillir la simplicité de la Vie en soi et lâcher ce que nous connaissons, ce à quoi nous nous référons depuis si longtemps. Tout devient si simple que l’être humain a du mal à comprendre cette nouvelle forme d’être.

Nous basculons du mental dans le cœur, vers l’Ascension. Être et ne plus vouloir être. Demeurer dans sa belle lumière et exercer le pouvoir de l’Amour par la foi, l’authenticité et l’humilité. Ne plus rechercher la richesse de la Vie à l’extérieur de soi. Ne plus s’en remettre à l’autre pour grandir et avancer sur son chemin de lumière. Ne plus vouloir « briller » ou être admiré. Là est l’énergie du cœur.

L’état de conscience fait tout et ce n’est pas un Dieu extérieur qui réalise. Savoir qui on est déterminant et il est aujourd’hui nécessaire de sortir de ses croyances anciennes qui bloquent le processus d’élévation pour permettre au cœur de s’exprimer et nous conduire là où la pause demeure.

Certains ont encore besoin d’un outil ou d’une technique pour s’alléger et cela fait partie du chemin. Rien n’est à blâmer dans tout ceci, rien ni personne car chacun avance comme il l’entend et le souhaite, comme il le peut également. Mais la fusion des cœurs se ressent comme un appel intérieur. Un appel que l’âme nous souffle si fort qu’il ne peut rester sourd.

Alors en ces temps de grand changement, il convient de se rassembler pour apprendre à nous « reconnaitre » et à nous aimer.  Pour nous unir dans une fête intérieure où la lumière et l’amour seront intégrés pleinement et rayonneront pour répandre la paix et la joie, pour nourrir chaque être et chaque instant de vie humaine de la forme divine, pour soulager les maux et libérer les cœurs en demande. L’individualisme s’éteindra et l’Unicité sera.

Rappelons-nous que chaque être est exceptionnel par sa lumière et le jugement n’est qu’une forme de l’ego/orgueil qui s’exprime et maintient dans le pouvoir. Le cœur, lui, ne juge pas, ne blâme pas, ne sépare pas, n’attache pas et ne maintient pas dans la peur et le pouvoir. Le cœur comprend, pardonne, réunit, réunifie, rassemble et laisse libre. Il donne des ailes et éclaire tout sur son passage.

Croyez en vous et reconnaissez-vous dans votre puissance intérieure d’amour. Exprimez-la et soyez l’Amour sans peur et sans détour, dans la liberté retrouvée. Car nous sommes tous Un et rien ne nous sépare, unis dans le même amour, par le même amour et issus du même amour.

Le chemin est fait d’authenticité et de simplicité, dans le moment précieux où seul l’Amour rayonne, donne, transmet et illumine.

Car l’Amour est éternel. Il est la Vérité tant recherchée !

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

L’envol

L'envol .*

La lumière nous enveloppe de beauté et de douceur dès que nous
posons notre regard dans la profondeur de notre Cœur.
Ainsi nos ailes se déploient pour un envol
vers la Liberté, l’Amour et la Vérité…

Savoir simplement être et aimer, savoir rire et chanter,
nous épanouir
librement dans le sacrement espéré,
sans lien ni retour vers le passé…

Se laisser porter par le pur bonheur intérieur…
Ne plus lutter, ne plus rechercher…
pour simplement Être.

Mirena
Site www.audeladesmots.org

*

Mon petit paradis

Mon petit paradis

J’aime dire que je vis dans un paradis de paix et de beauté ! Ici dans mon lieu de vie, je suis en totale fusion avec la nature, avec les animaux, avec notre Terre Mère… Un besoin  essentiel pour moi car c’est ici que je puise la ressource intérieure pour grandir sur mon chemin. Ici, je suis en parfaite harmonie avec la Vie. Ici je vis au rythme des journées, je travaille, j’organise des rencontres, des initiations, je me repose, je me laisse porter…

Qu’il est bon de sentir le soleil sur sa peau! Qu’il est bon de s’ouvrir à la vie et aux autres! Qu’il est bon d’accueillir les enfants, la famille, les amis, et se retrouver à nouveau pour rire, partager et échanger… L’été est bien présent maintenant et je profite pleinement de ce qu’il me transmet.

S'émerveillerS’émerveiller devant une fleur, écouter le chant des oiseaux, regarder les arbres se balancer au gré du vent… Rien de compliqué dans tout cela mais pour moi, c’est une véritable richesse, un bonheur de pouvoir apprécier cette beauté, de pouvoir la vivre… Un bonheur également partagé par mon compagnon avec qui je parcours ce chemin si beau de l’éveil de soi.

Le bonheur est celui que nous créons dans notre petit univers. Créer ses envies, son bien-être, la jouissance d’une vie choisie… Tout cela est possible et il en résulte de ce que nous y mettons à chaque instant.

Vivre en harmonie avec soi-même et avec les autres, profiter de la vie, être en accord avec l’univers… Vivre pleinement et donner l’impulsion de ce que l’on désire être, de ce que l’on désire vivre… Être libéré des contraintes, des croyances, des limites et définir ce bonheur d’être que l’on désire vivre en toute simplicité, loin de ce que l’on nous soumet et en toute liberté…

N’est-ce pas cela le bonheur ?

Mirena, le 11 juillet 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Le chemin du moment présent

Ralph Waldo Emerson a dit cela :
Le mental est la dernière partie de vous-même qu’il
faut écouter. Il pense à tout ce que vous pouvez perdre.
Le cœur pense à tout ce que vous pouvez donner, et l’âme
pense à tout ce que vous êtes.

Savez-vous que nous nous dirigeons à grands pas vers le moment présent ? Cette dimension est une ligne du temps qui se situe dans l’instant de la création. Avec ce placement, nous avons la capacité de créer notre vie dans l’instant, de nous rapprocher de la Source pour vivre toute la beauté de l’univers.

Le chemin de l'instant présentChaque matin et à tout moment de la journée, il est nécessaire pour avancer sur notre chemin de découverte intérieure, de faire le vide de notre mental et de nous placer dans ce moment d’éternité. Il est également nécessaire d’y revenir souvent par la pensée et de lâcher l’agitation mentale pour vivre l’instant. Nous pouvons vivre ce moment merveilleux en nous recentrant dans sa dimension par la pensée.
L’Être prend alors la mesure de nos pas et ainsi, nous touchons à la grandeur de l’univers.

Apprenons sagement à ne plus donner le pouvoir à notre mental. Laissons-le de côté dès qu’il revient à la charge et recentrons-nous dans l’instant présent. Ceci est une gymnastique parfois difficile au début, car les schémas du mental sont bien implantés en nous. Celui-ci nous guide par son pouvoir depuis fort longtemps, et poursuit à vouloir nous diriger là où il veut que nous allions. Lorsque nous sommes sous sa coupe, nous n’avons pas le discernement nécessaire pour être. La négativité prend souvent l’ascendant. Alors, nous doutons de nous, des autres, ainsi que de la vie.

Chaque matin, il est nécessaire de se placer dans l’instant présent par la pensée et d’y revenir dès que le mental nous en éloigne. Il est nécessaire de vivre le moment de l’intérieur, d’être présent dans toutes nos réalisations ; en travaillant, en effectuant les tâches ménagères, en promenant… Observez l’instant, observez vos gestes, vos pas. Écoutez votre respiration. Restez dans la conscience de ce que vous vivez, de ce que vous faites, sans projection, sans retour en arrière. Vous devez être libres de l’avenir et du passé. Vous devez être dans le moment que vous vivez, sans vous en échapper, afin de retrouver la maîtrise de votre être. Dans le moment présent, vous ne laissez plus le pouvoir à votre mental et ne lui obéissez pas. Au contraire, vous l’utilisez quand vous en avez besoin. Dans le moment présent, vous redevenez « vous » en toute liberté. Ceci fait partie de l’œuvre spirituelle de chacun. S’éparpiller par la pensée ne peut vous apporter la paix intérieure et le bonheur d’être. Le mental doit obéir à vos demandes et non vous soumettre à son pouvoir.

Dans le moment présent, vous créez votre vie dans la positivité et l’amour. Situés en lui, vous laissez l’inutile, le superflus, le négatif, la complexité, les souffrances, et vous poursuivez avec cet objectif de lumière. Il est nécessaire maintenant de comprendre et de reprendre la liberté de l’être. Se centrer sur l’instant nous pousse vers l’Unité et nous éloigne de la séparation. Être dans l’instant présent permet de vivre les expériences de la vie par le cœur.

Le monde change et nous changeons également. Nous devons comprendre et intégrer toutes les ouvertures de lumière qui sont devant nous. Nous sommes seuls à pouvoir réaliser notre chemin, à pouvoir opérer le changement en nous. Plus nous apprenons à nous recentrer dans l’instant présent, plus nous prenons conscience de la valeur de notre Être. En œuvrant ainsi, peu à peu s’installe la paix car le mental a de moins en moins d’emprise. Puis, nous y demeurons de plus en plus longtemps et nous aspirons à retrouver le plus souvent possible cette paix intérieure qui est porteuse de bienfaits. Ainsi, nous nous retrouvons…

L’œuvre à réaliser est grande mais nous devons avoir confiance en nos capacités. Tout est possible si nous nous en donnons la peine. La volonté et la rigueur sont des atouts importants. A nous de les développer pour poursuivre vers la lumière.

Belle journée à vous tous dans l’instant de l’éternité et dans sa valeur.

Mirena, le 16 Mai 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.