La Terre est notre reflet

L’univers conspire à nous apporter ce que nous désirons mais également ce que nous ne désirons pas. Par nos intentions, nos sentiments, nos peurs, nos pensées, nos paroles et agissements, nous déroulons le fil d’énergie créatrice qui s’étend pour toucher la Source de la Création. Et celle-ci nous la renvoie… C’est ainsi que nous créons notre vie, que nous attirons à nous les évènements, les opportunités, les situations que nous avons lancées dans l’univers.

Nous sommes responsables de notre vie, de ce qui est en nous, de ce qui vient à nous et de ce qui est à l’extérieur de nous. L’univers est un grand miroir qui renvoie le reflet que nous émettons. Cette compréhension nous permet d’ouvrir notre conscience pour aller dans la profondeur de la Vie. De même, la Terre et l’humanité sont à notre image. Toutes nos créations de vie se répercutent autour de nous et étendent notre reflet de création bien au-delà de nous.

Beaucoup souhaitent un monde meilleur. Beaucoup œuvrent à l’extérieur d’eux-mêmes et s’épuisent à fournir une œuvre gigantesque qui porte si peu ses fruits. Mais pour refaire le monde, la conscience humaine doit se développer différemment. La Terre est notre demeure et elle demeure en nous. Nous sentir séparés d’elle ne peut nous aider à la construction du nouveau monde. Une nouvelle relation doit émerger de nos cœurs pour apporter la conscience de ce qui est et la révéler aux yeux de tous.

Le regard de chacun vers la misère ne suffit pas. Car la misère est à l’intérieur de nous. Elle est la nôtre et doit être dépassée.
Le regard de chacun vers la violence ne suffit pas. Car la violence que nous voyons partout est en nous. Elle demande à être conscientisée afin d’être éliminée.
Le regard de chacun vers la destruction de la Terre ne suffit pas. Car la destruction est en nous, le mal que nous nous faisons se répercutant autour de nous.

La Terre est notre reflet 1Tant que nous resterons séparés, tant que nous ne comprendrons pas que nous sommes les créateurs de nos vies, que nous ne formons qu’Un seul et même Être, nous ne pourrons redresser et restructurer la Terre. La séparation est un monde fini. Nous nous ouvrons à l’Unité et à la conscience de ce que cela représente. Nous sommes le Tout et chaque souffle que nous émettons, chaque pensée, parole et geste, s’inscrivent dans notre corps, sur Terre, ainsi que dans l’univers.

La Terre est à notre image et il nous appartient dès lors d’œuvrer en nous pour pouvoir effectuer le redressement mondial que chacun souhaite. Mais pour cela, il est nécessaire de lâcher ses jugements sur autrui, et de ne plus accuser l’autre de nos maux. Il est nécessaire de s’ouvrir à la nouvelle conscience pour entrer dans l’œuvre intérieure à réaliser.

L’illusion nous a appris à n’être responsables de rien. La dualité a dessiné les opposés ; le positif et le négatif. Nous avons vécu des expériences grâce à elle et celles-ci ont permis à notre âme de grandir. Mais aujourd’hui, notre conscience s’ouvre dans sa profondeur pour révéler « qui nous sommes ». Nous devons suivre sa direction pour lâcher nos fardeaux et nous impliquer dans le redressement mondial qui doit se réaliser.

Si chacun œuvre dans cette compréhension et s’il est attentif à ses créations, il gagnera en lumière et il la reflètera dans la conscience de l’univers qui la renverra sur Terre.

Car le changement interviendra le jour où nous regarderons la vérité en nous, où nous n’aurons plus peur; le jour où nous intègrerons l’Unité.

Elle est pourtant si belle notre Mère la Terre !

ladakh 2 906

Photo Mirena / audeladesmots.org

Mirena, le 5 Octobre 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

Le portail du 11.11.11 par Maître Saint-Germain

En ces jours bénis de grande transformation, Moi, Maître Saint-Germain, je vous annonce que, pour ce portail du 11.11.11, vont se déverser sur la terre, les énergies de la transformation.

Ce jour-là, vous devrez en toute conscience les accueillir afin qu’elles effectuent un grand nettoyage de votre aura. Elles vous pousseront vers le désir de changement.

La conscience de cette ouverture large et belle, l’alignement planétaire avec ces puissantes énergies, va vous faire faire un pas de géant dans votre transformation, si vous le désirez vraiment.

S’impliquer dans un tel changement est souhaitable. Les hommes ont besoin de guidance pour appréhender au mieux la nouvelle ère. Comme vous le savez, il faut que vous vous allégiez le plus possible pour augmenter votre taux vibratoire. Si vous êtes conscients de vos voiles sombres, si vous souhaitez réellement qu’ils se défassent de votre aura, de votre corps, alors prenez cette belle opportunité pour le réaliser. Soyez ceux qui entreprennent, ceux qui en toute conscience établissent.

Nous, les Êtres de lumière, nous entendons toutes vos prières, toutes vos supplications. Si vous faites un pas vers le changement, nous vous aidons. Si vous faites un pas vers l’amour, celui-ci vient à vous. Si vous faites un pas vers la lumière, celle-ci vous inonde de ses rayons purs et lumineux. Rien ne reste en suspend dans l’univers. Le premier pas est parfois difficile à effectuer mais, lorsqu’il est franchi, tout vient à vous par l’attraction de votre demande et de votre volonté.

Je reviens à ce portail du 11.11.11. Il s’agit d’une ouverture dans l’univers qui va déverser sur la terre, parfaitement alignée, les énergies du changement que vous envoie la Source. Vu la conjoncture planétaire actuelle, ces énergies seront d’une puissance multi dimensionnée. En les accueillant avec le cœur et en les laissant se dérouler en vous et autour de vous, en lâchant prise sur tous les à-côtés, vous créerez grâce à elles, un vortex qui renverra à la terre les blocages, les peurs, les maladies, le négatif, etc. … Pour plus d’efficacité, vous pouvez nommer ce qui est obsolète, ce qui vous retient pour avancer, qu’il s’agisse de votre état émotionnel, mental et même physique, qu’il s’agisse aussi de ce qui vous empêche de prendre votre envol dans cette nouvelle destinée…les liens familiaux, les liens professionnels, les liens du besoin, etc. … Tout peut partir, tout peut se transformer.

Prenez l’exemple de votre ordinateur. Lorsque vous ne voulez plus d’un fichier, vous le mettez à la poubelle. Il s’agit là de la même chose. Vous prenez et vous renvoyez à la terre, grâce au vortex qui sera ouvert en vous. Les énergies de la Source emporteront avec elles vos bagages et vous pourrez vous alléger de vos fardeaux.

Puis, lorsqu’en fin de journée vous sentirez cet allègement en votre cœur, vous pourrez appeler la flamme violette de la transformation. Installez-la en vous, en votre aura et demandez-lui le changement :

« Flamme violette apporte-moi la transformation. »
Nommez tous vos désirs pour aller dans cette nouvelle vie. Il faut bien sûr rester humble, simple, sincère, le faire avec amour, sans profit pour soi, sans détournement, uniquement avec la raison du cœur et surtout pas pour le pouvoir. Tout échange calculé qui ne sera pas établi dans la lumière, pour la lumière, ne se réalisera pas. La flamme violette est issue de la Source et ne fonctionne qu’avec une pensée pure, une parole pure, un geste pur.

Peu à peu, vous constaterez que vos demandes se réalisent. La transformation s’établira fermement avec le temps, à condition de ne pas retourner dans nos anciens schémas de vie.

Je vous conseille de méditer sur mes mots. Cette descente d’énergie, je vous le rappelle, est un énorme apport d’énergie divine qui pourra, si vous le désirez, vous apporter le changement dans votre vie pour une vie meilleure établie en toute conscience.

Belle découverte à vous tous, belle transformation en vos cœurs et n’oubliez pas de remercier pour ce travail en communion avec la Source.

Maître Saint-Germain.

Transmis à Mirena, le 16 Octobre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Le besoin de se libérer

Se libérer devient un besoin. Pour cela, nous devons agir sur la purification de tout le négatif qui est en nous pour ne pas subir la tristesse et la souffrance. Lorsque l’être est prêt, se présentent à lui les situations nécessaires au grand nettoyage de son corps et de ses corps. Dans ce domaine, la pensée est très importante. Elle intervient puissamment dans le changement. Faire le choix par la pensée d’entrer dans l’élimination des schémas et comportements obsolètes qui sont en nous, permet d’en placer le commencement. Le pouvoir de la pensée est puissant. Il transmet l’onde avec de plus en plus de puissance. Les énergies présentes nous rapprochent un peu plus chaque jour de la Source et leur forme vibratoire élevée nous pousse dans cette créativité qui nous répond de plus en plus rapidement.

Nous éprouvons donc la nécessité de nous libérer de tout ce qui nous pèse. Ces fardeaux de 3° dimension ne sont plus en accord avec les vibrations actuelles. Nous sommes soumis à épurer, à transformer, à comprendre et intégrer les formes négatives de notre mental, ainsi que les schémas, les comportements négatifs et les blocages, pour les lâcher et les transformer. En effaçant les anciennes mémoires, nous accueillons en nous un jour nouveau qui laisse la place à l’Être que nous sommes. Nous ôtons peu à peu les voiles de la séparation et une nouvelle vision, une nouvelle conscience s’ouvre à nous. Plus nous entrons dans la profondeur de notre purification, plus nous nous rapprochons de la Source.

En ôtant les voiles sombres de notre être, nous nous tournons vers ce qui est plus en accord avec nous-mêmes. La conscience s’ouvre, s’élargit. Ce qui était accepté, ne l’est plus maintenant. Nous avons besoin de changer à tous les niveaux. Le taux vibratoire nous met en relation avec d’autres personnes. Les anciennes relations se défont. Les habitudes alimentaires changent. Le mental négatif faiblit. Nous sommes en accord avec de nouveaux schémas, de nouveaux comportements. Nous lâchons ce qui est lourd, ce qui nous entraîne vers le bas. C’est pourquoi certaines personnes ressentent le besoin de changer de vie, de changer de profession… Ceci n’est pas une fuite mais une autre compréhension de la vie. Vivre dans la souffrance et entourés de liens qui nous étouffent ne nous permet pas de nous envoler vers ce qui nous appelle.

Nos choix de vie sont importants. Certains ne veulent pas en changer. Les anciens schémas sont fortement ancrés en eux. Les croyances aussi. La matérialité les retient. La peur de manquer également. Ils sont dans la souffrance mentale, physique et ne savent pas ce qui les fait souffrir. Ils cherchent où est la faute, où est la responsabilité. Ils n’ont pas encore compris qu’ils sont les seuls responsables de leur vie et de ce qui les fait souffrir. Ils n’ont pas encore ouvert leur cœur à la transformation d’eux-mêmes. Le mental négatif les tient fermement. Mais jusqu’à quand ?

Si nous souffrons, c’est que nous avons quelque chose à comprendre. Ce quelque chose se trouve en nous et non ailleurs. L’amour de soi et l’humilité nous permettent de nous voir réellement dans une vérité vraie. J’insiste sur ces mots car ils sont souvent loin de l’esprit humain. L’homme préfère se convaincre qu’il n’est pas responsable de ce qu’il vit. Le changement passe par cette compréhension. Les voiles sombres peuvent parfois être karmiques, ancestraux mais il y a aussi une part de notre propre création dans ce que nous vivons. Et tant que nous resterons éloignés de cette vision, tant que nous resterons dans nos croyances obsolètes, nous souffrirons.

La vie est pourtant bien simple si nous lui portons un autre regard. Un regard juste, humble, qui nous montre ce qui est à lâcher. Le changement ne peut intervenir sans notre vouloir. Ceux qui choisissent de lâcher permettent des renaissances intérieures mais se placent aussi dans le recevoir de la vie qui envoie la transformation. Le positif remplace le négatif. Les opportunités se présentent. Le cœur s’ouvre. L’amour se répand. Le corps et l’esprit accueillent l’ouverture de la conscience à un autre niveau.

J’ai constaté avec la purification de l’ADN de grands changements dans l’ouverture de la conscience. La transformation ne se fait pas seulement dans les mémoires cellulaires. Elle se transmet à tout le corps, à notre aura, à notre esprit, à notre mental, à notre émotionnel. La vision de la vie et de nous-mêmes se fait plus profonde. Nos comportements se modifient. Nous laissons les anciens schémas de vie pour en accueillir de nouveaux plus en accord avec nos vibrations. Nous percevons de nouvelles ouvertures, de nouvelles compréhensions. Nous nous rapprochons de la lumière et de l’amour. Ceux qui veulent réellement la transformation peuvent l’accueillir à tous les niveaux et il est beau de voir les transformations se faire en profondeur.

Le besoin de nous libérer influence aussi notre vie. Nous attirons tout ce qui est nécessaire à ce grand changement. Nous vivons une époque magnifique et nous avons une immense chance de participer à ce renouveau. La terre doit s’épurer. Alors commençons par nous épurer ! C’est en nous transformant, c’est en nous ouvrant à d’autres niveaux de conscience plus élevés que nous pourrons entreprendre une nouvelle vie plus équitable, plus sage, plus propre, plus positive. Nous pouvons entreprendre de sauver la planète en nous purifiant de notre négativité. Seul notre changement pourra changer le monde et l’humanité. Si tout va mal actuellement, c’est pour nous montrer que nous ne pouvons continuer dans cette ouverture négative de la vie.

Alors, lâchons nos peurs. Ouvrons-nous à la compréhension de ce que les ondes vibratoires nous offrent pour ne plus souffrir. Nous avons un grand potentiel à notre disposition. L’ère nouvelle nous envoie les outils de la transformation et du changement intérieur. Prenons-les pour aller sans souffrance sur notre chemin. Je le répète encore, la souffrance n’est pas un passage obligé. Nous pouvons aller sans peur, avec la foi et l’amour car nous attirons à nous qui nous sommes.

Belle réflexion à toutes et à tous.

Mirena, le 16 Février 2012.

Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

L’extériorité ou l’intériorité ? (2)

Je poursuis cette réflexion car elle a été appréciée et certains sont restés sur leur faim…

L’intériorité est une phase transcendante qui nous unit au Tout. Elle devient une nécessité lorsque nous avons conscience que la voie extérieure est l’illusion. Avec elle, nous nous unissons à cette conscience supérieure qui est en nous et nous entrons dans la compréhension de la Vie.

Avec elle, nous prenons conscience de ces états qui nous mènent et nous malmènent. L’émotionnel et le mental sont les meneurs de notre vie illusoire, de notre rêve. Ils nous conduisent dans la dualité et non dans l’harmonie et l’amour. C’est pourquoi, il est bon de se retirer en soi, de se poser dans le calme, de vivre avec cette pause, d’écouter le silence qui nous entoure, de le toucher, de laisser aller la douceur de notre cœur… Il est bon de se re-trouver… Dans ce calme intérieur, le mental n’a plus sa puissance d’action, il s’éteint peu à peu car nous donnons la priorité à notre ressenti, à notre pouvoir intérieur et à sa voix. Alors, viennent à nous les compréhensions et nous savons ! Nous savons sans élaboration, sans construction, sans mentalisation. Nous savons ce qui est bon pour nous, pour notre voie, nous comprenons nos rêves illusoires et nous recevons des cadeaux d’intégration qui nous permettent d’avancer et de lâcher nos fardeaux.

Se poser et s’intérioriser ne veut pas forcément dire s’asseoir et attendre dans le calme. Nous pouvons vaquer à nos occupations sans stress, sans bruit, en prenant plaisir à créer dans le silence, à lire des livres qui nous élèvent, à écouter la musique qui nous plaît, à regarder se dérouler la vie, sans que le mental prenne le dessus. La marche dans la nature est aussi un déroulement de l’intériorité, une union avec le Tout, une fusion avec la terre. C’est en elle, que je prends mon inspiration, et que viennent la conscience, la raison du cœur et leur développement. La nuit  est aussi porteuse de découvertes intérieures, de messages. Maître Saint-Germain qui est mon guide actuellement, vient parfois me réveiller la nuit pour me transmettre ses enseignements et ses guidances. Car à ce moment là, le mental est calme. C’est là que je reçois les plus belles choses.

Nous avons tous intérêt à nous intérioriser. Si nous courrons sans arrêt, comment la lumière peut-elle émerger en nous ? Comment les guides peuvent-ils se faire entendre ? La méditation est la même chose que l’intériorisation. Elle est une voie d’ouverture vers l’intérieur. Elle calme le mental et laisse remonter la lumière. Mais nous pouvons la pratiquer sans nous asseoir, en nous calmant et en faisant les choses en conscience, sans attente, simplement avec le plaisir de ressentir qui nous sommes de l’intérieur. Si nous restons dans l’attente de quelque chose, nous sommes dans l’illusion, dans l’extériorité. Nous ne nous positionnons pas à l’intérieur de nous et coupons tout moyen de nous relier à notre Être.

Nous devons vraiment faire la différence entre « intériorité » et « extériorité ». L’attente extérieure est une illusion, le déploiement extérieur est une illusion, le paraître est une illusion. Nous devons réapprendre à Être nous-mêmes, simplement Nous, en nous et non à l’extérieur de nous. C’est là qu’il fait beau, c’est là que se trouve l’amour, c’est encore là qu’apparaissent les différents niveaux de conscience.

Le ressenti, l’inspiration intérieure sont des ressources qui développent la puissance de notre avancement. Dès que nous sommes dans notre intériorité, nous comprenons que tout nous appartient ; notre construction de vie, nos pensées, nos paroles, nos actes sont nous. Ils nous appartiennent et nous conduisent là où nous les posons. Nous sommes responsables de ce que nous construisons, de nos pas et de leur déroulement sur notre chemin de vie. Tout ce qui est extérieur à nous n’est que dualité et donc, illusion. Nous devons rester nous-mêmes en toutes circonstances et être présents dans toute construction de vie, en être conscients.

Voilà pour le développement de cette réflexion. J’espère qu’il pourra satisfaire vos questions, votre découverte intérieure. Je vous souhaite un beau parcours intérieur afin qu’il vous dise qui vous êtes réellement.

Mirena, le 22 Novembre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.