Ce qui nous dérange chez les autres en dit long sur nous

par Jackie B. Hamilton

Tous ces gens sont placés là, sur notre route, pour nous apprendre quelque chose que nous refusons de voir en nous.

Ce n’est pas la première fois que j’affirme que, si nous voulons véritablement évoluer dans la vie, ce sont vers nos « ennemis » que nous devons nous tourner, car ils sont des sources d’informations précieuses pour nous aider à progresser rapidement. Si nous avons assez d’ouverture pour les voir comme telles, évidemment…

Par « ennemis », j’entends toutes ces personnes qui nous agacent, nous dérangent, nous font vivre de l’inconfort. Ceux et celles avec qui nous vivons des conflits ou tout individu que nous n’arrivons pas à sentir ni de près ni de loin. Pensons aussi à ceux qui sont notre cible lorsque nous versons dans le sarcasme ou dans la mesquinerie… Tous ces gens sont placés là, sur notre route, pour nous apprendre quelque chose que nous refusons de voir en nous. Soit il s’agit de quelque chose dont nous avons honte, soit cela éveille de douloureux souvenirs avec lesquels nous ne nous sommes pas encore réconciliés. Peu importe, ils sont les porte-paroles de tout ce qui n’a pas été compris et pardonné.

Se battre contre ses démons

À titre d’exemple, je me souviens à quel point, il y a de cela plusieurs années, j’avais horreur de devoir me plier à l’autorité. De sentir que je devais me soumettre aux ordres de quelqu’un – même si ce quelqu’un était celui qui signait mon chèque de paye – provoquait chez moi une certaine forme de révolte. En fait, je me sentais humiliée. Oui, vous avez bien lu… Humiliée! Humiliée de ne pas avoir le choix de refuser ce qu’on me demandait. C’est profond, n’est-ce pas?

Ma vision des choses faisait en sorte que j’interprétais toute forme d’autorité comme un abus de pouvoir, même si ça n’en était pas un en réalité. Tout cela à cause d’expériences vécues au cours de mon enfance, expériences au cours desquelles j’avais senti qu’on avait tenté de m’écraser et de me diminuer.

Au fond, j’étais réfractaire à l’autorité parce que j’en voulais énormément à ma mère et à la façon dont elle m’avait souvent injustement traitée.

Accepter l’inconfort pour guérir

Heureusement, j’ai énormément cheminé depuis, mais je dois avouer qu’il reste une petite pointe d’inconfort par rapport à l’autorité et celle-ci veut parfois remonter à la surface et se faire justice. Toutefois, désormais, j’ai assez de discernement pour comprendre ce qui se passe et pour faire la part des choses.

Si nous prenons quelques instants pour penser à quelqu’un pour qui nous éprouvons une certaine forme d’aversion ou avec qui le courant ne passe vraiment pas… Essayons de voir ce qui suscite chez nous autant de réactions négatives et voyons si, en réalité, cette personne ne nous renvoie pas une image de nous dont nous avons honte ou peur ou si elle n’éveille pas tout simplement un souvenir qui nous a énormément blessés ou marqués.

Évidemment, le plus facile serait de s’éloigner de ces personnes, de les ignorer tout simplement. Parfois, les émotions qu’elles nous font vivre sont si intenses que, oui, il est sans doute préférable de prendre du recul pour mieux nous préparer à leur faire face ultérieurement.

Quoi qu’il en soit, ce que nous devons retenir ici, c’est que si ça accroche avec quelqu’un, c’est qu’il y a un message dans la boîte aux lettres pour nous.

Jackie B. Hamilton

Jackie B. Hamilton est auteure et blogueuse en éveil de conscience. On retrouve, dans sa bibliographie, L’enfant invisible (se donner le droit d’exister)Qui sommes-nous sans nos blessures (Comprendre et gérer intelligemment ses émotions)La philosophie du let it be (Parce que le bonheur n’a pas à être compliqué)Du moi actuel au moi rêvé (Devenir ce que l’on désire être) et le Carnet de route pour manifester l’inattendu. Visitez jackiebhamilton.com. Suivez-la sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram.

Partagé par laPresseGalactique.org – le Quotidien qui Réunit

La Foi, acte de vie

La foi est maîtresse souveraine. Elle agit dans le cœur et attire les demandes. Elle place l’être dans le recevoir. Avec elle, aucune limite n’est érigée et ainsi, l’énergie se déroule parfaitement, divinement.

Le corps physique dans sa totalité, doit libérer l’onde de la foi et vibrer sur sa fréquence. Lorsque l’on a foi en la vie, on s’en remet à l’Esprit créateur. On n’émet plus de doute, plus de peur. On a assez d’estime de soi pour recevoir les demandes. On sait « qui on est » et on se reconnait dans sa propre lumière. On éclaire la Flamme de la Vie dans le cœur pour permettre à son énergie de dérouler sa puissance.

La foi peut devenir une douce compagne. Nous devons lui apporter toute notre attention, nous devons l’aimer et entretenir sa lumière. Nous devons lui permettre de gagner en puissance. Associée à l’amour, elle peut tout réaliser. Oui, ne pas oublier l’amour. L’amour de soi, l’amour des autres, l’amour de la vie. Ouvrir son cœur et y plonger. Nager dans l’amour et sa beauté. Être amour et mêler sa vibration à la foi. Agir ainsi est entrer dans la création consciente de la vie. Si nous savons qui nous sommes, nous pouvons tout réaliser, nous pouvons créer nos demandes, nous pouvons guérir.

La foi peut être une grande meneuse. Associée à l’amour, elle oriente toujours les cœurs sur un parcours beau et lisse. Elle n’irrite pas l’esprit humain mais au contraire, elle permet d’agir avec compréhension et dans le non-contrôle de soi et des autres. Car il n’y a rien de plus puissant qu’une intention formulée avec foi. L’acte de foi est un acte de vie pour qui sait l’utiliser.

L’être humain est parfois envahi par le feu du mental qui brûle toute demande positive. Le nourrir négativement donnera un échange égal à celui qui a été formulé. Les pensées négatives activent le tumulte intérieur. Elles ne transmettent pas la paix et dévient le sens réel que nous désirons atteindre.

Les leçons de vie ne sont que des jeux et il faut apprendre à se situer dans ce contexte ludique. Ne rien prendre au sérieux. Délimiter son territoire et ne rien laisser de négatif y pénétrer. La lumière intérieure de l’être peut ainsi s’étendre et apaiser. Elle demeure la protection de chacun. Elle nourrit l’être de ses énergies. Ainsi, plus de déstabilisation mais au contraire, une grande ouverture qui ancre dans l’univers magique de la création consciente ainsi que de la paix intérieure.

 La foi peut ainsi se révéler et pousser l’être sur un beau chemin d’évolution intérieure.

Mirena, le 5 Mars 2014
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

Le Rayon Vert

JEUDI

LE CINQUIEME RAYON

LA FLAMME DE LA GUERISON ET DE LA MANIFESTATION

Photo Mirena – www.audeladesmots.org

Couleur                    Vert

Chakra                      3e œil  (6°)

Qualité                      Guérison
                                  Vérité
                                  Vie
                                  Constance
                                  Abondance Divine
                                  Création de la Manifestation
                                  Science
                                  Consécration
                                  Harmonie

Chohan                     Maître Hilarion

Archange                  Raphaël

Maître Ascensionné  Marie 

Le Rayon Vert est celui de la santé et de la prospérité. C’est le rayon des thérapeutes, des scientifiques.
La Flamme de la Guérison et de la Manifestation permet de guérir les traumatismes du corps émotionnel ainsi que du corps mental. L’harmonie ainsi restaurée permettra la guérison du corps.


PRIÈRE POUR LE CINQUIÈME RAYON DE GUÉRISON
INVOCATION A LA FLAMME DE GUÉRISON 

Bien-aimée Présence JE SUIS
Bien-aimés Anges de la Flamme de la Guérison,
Bien-aimés Mère Marie et Archange Raphaël,
Bien-aimés Hilarion et tous les Êtres de Lumière 
servant le Rayon de Guérison.

Je viens maintenant devant votre Flamme 
pour demander la guérison au nom de Dieu.
Je te tiens avec ma Présence Divine pour être libéré 
et guéri par votre Lumière d’Amour et de Guérison 
de tous les troubles physiques.
Je demande également à être guéri de toutes 
les scories éthériques, les traumatismes mentaux 
et émotionnels de cette vie et du passé.

Flamme de Guérison du vert le plus pur, 
Bénis ma personne et restaure en moi la plénitude ! 
Emplis de bien-être mon âme et d’illumination mon esprit.

JE SUIS la perfection de Dieu manifestée 
en mon corps, esprit et âme.
JE SUIS la Lumière de Guérison Divine 
s’écoulant jusqu’à la plénitude de mon être. 
JE SUIS la Présence du Maître 
remplissant tous mes corps d’Amour.
Bien-Aimée Présence Divine, 
alors que je transforme ma conscience, 
Laisse la perfection des cieux se 
manifester dans ma vie quotidienne.
Envoie Ton Rayon de Guérison sur mon âme !

JE SUIS la Présence Christique 
me remplissant de Votre Rayonnante Lumière de Guérison 
jusqu’à ce que Je devienne la manifestation entière 
de cette lumière.

Bien-aimés JE SUIS ! Bien-aimés JE SUIS ! Bien-aimés JE SUIS !

Prière transmise par : Aurélia Louise Jones, Les Sept Flammes Sacrées.

Transmis par Mirena, le 19 Juillet 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

La conscience de « qui nous sommes » pour trouver la paix

L’ouverture est grande, profitons-en ! Profitons de ce que nous avons à notre portée et de ce que nous pouvons nous offrir. La vie peut nous combler et nous devrions en profiter.

Pourquoi chercher quand il n’y a rien à trouver ?
Pourquoi pleurer quand la joie est en nous ?
Pourquoi la peur quand la foi et la conscience peuvent nous transmettre la paix ?

Tout est en nous en notre demeure intérieure. Chacun a à franchir sa porte, à accueillir sa lumière, à se laisser porter par sa douceur. Chacun peut trouver sa voie, celle qui grandit, illumine, guérit, donne, celle qui est amour…

L’intériorité est un choix de vie qui apporte la paix. Dans le monde où nous vivons, où tout est sublimé par la peur, il est important de se relier à ce Tout qui est en nous. Nous voulons le meilleur dans notre monde de consommation et nous achetons pour combler le vide. Nous ne comprenons pas que tout ce qui est à l’extérieur, ne nous apportera pas la joie ni la paix, ne nous satisfera pas. Car l’extériorité est éphémère. Tout ce qui est matériel est éphémère. Toute situation extérieure est éphémère. Rien n’apporte la paix sinon l’intériorité. Rien ne nourrit sinon la paix. Rien n’est plus beau que la paix en nous.

Aujourd’hui, nous arrivons à une étape décisive de notre vie, une étape nouvelle qui nous montre « qui nous sommes réellement » en accueillant l’intériorité pour nous découvrir véritablement et découvrir notre potentialité intérieure. Nous aurons besoin de cette paix intérieure pour ne pas tomber dans l’égarement de la vie, dans celui de la peur et de la souffrance. Beaucoup se posent des questions sur leur avenir. Cet avenir sera fait de ce que nous construirons. Et la construction à édifier doit se faire à l’intérieur de nous-mêmes.

Comprendre et intégrer notre intériorité, c’est aller à la recherche du calme intérieur. C’est aussi poser ses émotions négatives à sa porte et nourrir la paix par une compréhension de « qui nous sommes » individuellement, mais aussi tous ensemble, car nous sommes réunis dans la conscience du Tout. Nous sommes tous issus du même noyau, de la même source et donc reliés par la conscience universelle qui fait de nous un seul et même Être. En sachant cela, nous ouvrons notre conscience à cette vérité en puisant en elle toute la compréhension de cette liaison universelle. Nous sommes tous Un. La dualité qui était notre référence première, n’est qu’une illusion.

Nous devons nous défaire de l’illusion et de ce qu’elle représente. Nous avons assez souffert par elle. Bien entendu, nous avons appris, nous avons grandi grâce à elle. Notre âme a vécu des expériences pour sa réalisation. Mais aujourd’hui, nous avons le pouvoir de comprendre que nous devons ouvrir notre conscience encore plus profondément pour trouver la paix. Nous pourrons ainsi transformer votre vie pour une vie plus douce, plus belle. Nous ne serons plus séparés du monde, ni des autres hommes. Nous serons Un dans un parfait accord, dans une parfaite compréhension de la Vie.

Les souffrances ne sont plus nécessaires. Nous pouvons grandir dans l’amour, sans dualité, sans mental négatif mais avec la compréhension de « qui nous sommes tous ». Car nous sommes tous frères et sœurs, car rien ne nous sépare.

Cette année 2012 doit être le renouveau tant attendu. Mais le renouveau de la paix en soi, de la lumière, de l’amour. Elle doit être aussi la re-connexion à notre Être ainsi qu’à celle de  l’humanité. La compréhension de cette ouverture grande et belle suffira à nous ouvrir la voie de la liberté intérieure, la voie de l’unité.

Personnellement je ressens cette année avec beauté. Je ressens une douceur, un émerveillement, une belle ouverture pour nous tous. Elle sera bénéfique si nous entrons dans cette conscience du Tout qui nous révèlera. Nous devons nous ouvrir à cette création de vie en allant chercher en nous le bonheur d’Être, la paix, l’amour, la lumière. L’illusion est terminée. L’unité nous ralliera à la vie juste et belle que nous pouvons tous créer.

Je vous souhaite un beau ralliement dans vos cœurs, une belle découverte intérieure, une belle connexion à votre Être, ainsi qu’une belle compréhension de « qui nous sommes tous ».
Que la paix soit en cette nouvelle année !

Transmis par Mirena, le 6 Janvier 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.