Aujourd’hui je choisis … la compassion

Je m'ouvre à la compassion
*

Aujourd’hui je laisse les conditionnements du passé et je m’ouvre à la compassion. Je choisis l’amour plutôt que la peur.

Aujourd’hui je vois clair dans le jeu du mental et je comprends son pouvoir en moi. J’applique le discernement dans toutes les situations de ma vie.

Aujourd’hui je choisis de vivre libre, libre d’être et d’exister sans culpabilité.

Aujourd’hui je comprends les agissements de l’humanité et je me pardonne pour cela car ils sont mon reflet. Je compatis pour les souffrances, pour la violence, pour les guerres, pour la tristesse…

Aujourd’hui je déploie l’amour de mon cœur sur Terre et sur chaque être vivant.

Aujourd’hui j’ouvre mon cœur aux autres et à moi-même. Je me relie à chacun d’eux par mon Amour. Car je sais enfin « Qui nous sommes ». Je comprends nos rôles et je ne les juge pas.

Aujourd’hui je m’aime tel que je suis !
Aujourd’hui je m’ouvre à la conscience de la Vie !
Aujourd’hui je suis compassion et je le demeure à jamais !


Affirmation positive
Mirena, le 07 Avril 2015
Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*

Une belle leçon d’humanité

Bienvenue à vous tous mes frères,

Je suis Ashtar Shéran, guide de lumière œuvrant pour l’humanité.
Je suis présent actuellement pour vous donner toute la transparence de ce qui se passe sur votre terre.

Vous vous posez beaucoup de questions. Vous doutez aussi. Vos peurs sont exacerbées. Elles dominent votre aura. Beaucoup sombrent avec elles. D’autres ont la force de regarder la réalité et de voir clairement que l’ombre mène une danse infernale pour faire tomber l’humanité encore plus bas pour mieux la dominer.

Tout est voulu. Tout est fait pour vous mener contre votre âme, pour vous pousser dans l’ombre et même pour vous enlever à cette vie. Tout est axé par vos médias, vos dirigeants, pour une assise de l’ombre.

Ce qui se passe a pour but d’élever les consciences. Car tout a été prévu pour l’élévation de la terre et de l’humanité. Tout est en pleine transformation pour un axe de lumière, dans la lumière de la Source et de l’univers, et vous avez répondu présents à cette demande.

L’essor de la volonté humaine se fait. Le vent qui souffle s’éteindra bientôt. Les hommes ont compris que l’ombre essaie de les rattraper. C’est aussi inconsciemment qu’ils marchent vers la lumière. Le poids du pouvoir glisse sur eux. Les rayons du soleil leur apportent la clarté. La spirale de l’ombre renvoie à la terre sa noirceur par l’apport de la lumière des âmes qui s’éveillent.

Ceci est beau, si beau, qu’ici nous nous plaisons à regarder le travail que chacun effectue à sa mesure. Car vous tous, vous participez à l’élévation des vibrations par l’implantation de la lumière en vous et autour de vous. Vous donnez votre amour par vos mots, votre pensée, vos actes. Vous vous libérez de l’ombre un peu plus chaque jour et vous ouvrez votre cœur à la lumière. C’est si beau, vous disais-je, que nous sommes heureux de cette ascension en vos cœurs. Ils parlent, projettent, aiment, œuvrent, se réjouissent de cette élévation.

Aujourd’hui, le cœur des femmes et des hommes change. Il permet à chacun de grandir mais aussi de comprendre. Il aide, il guide, il éclaire, il aime. C’est un réel plaisir de vous voir aussi lumineux, aussi grands. Je sais quel plaisir vous avez à donner ce que vous savez, ce que vous recevez, ce que vous ressentez. Et c’est ainsi qu’il vous faut continuer. L’œuvre gigantesque qui se fait est en pleine expansion. Il faut qu’elle gagne toute l’humanité, tous les cœurs désunis, tous les cœurs meurtris. Il faut que chacun poursuive son œuvre de lumière en répandant son amour, ses connaissances, pour un éveil encore plus grand, encore plus puissant. C’est ainsi que vous gagnerez l’ombre. Vous donnerez l’espoir, le savoir, l’amour, la lumière.

Le chemin de l’espérance est formé de deux axes. Celui de la peur ou bien celui de l’amour. La peur vous fait entrer dans l’ombre, l’amour dans la lumière. Le combat n’est pas. Il s’agit simplement d’un choix à faire et d’une destinée que chacun doit prendre.

Vous avez un rôle à jouer. Voulez-vous la lumière ? Voulez-vous œuvrer pour l’humanité ? Voulez-vous vous épanouir dans l’amour ?

Le monde change grâce à vous. Il évolue vers des pensées pures, des prises de conscience qui rejettent l’oppression, le pouvoir. Il ouvre les cœurs et transmet son amour. La lumière gagne en possession, l’ombre recule.

Mes mots sont là pour vous donner toute l’espérance d’un monde meilleur. C’est vous qui faites tout le travail et c’est grâce à lui que la terre s’élève, que vous vous élevez. C’est beau n’est-ce pas ? L’amour élève toute vie, élève la terre, élève l’humanité. Et tout cela sans guerre, sans combat, sans haine ni colère. Nous sommes fiers de cette tâche que vous effectuez car elle est la plus belle leçon que l’humanité reçoit.

Ceux qui ne croient pas en l’amour ne sont pas encore prêts à le recevoir et à l’utiliser. Leur temps viendra. Ils trouveront alors tout le bonheur de recevoir et de donner. Ils apprendront qu’il est le moment sacré qui délivre, guérit, grandit. Cet amour sera une implosion de grâce et de joie qui les délivrera lorsqu’ils le découvriront. Ils sauront alors ce qu’il représente, ce qu’il Est.

L’humanité est porteuse d’amour. L’humanité est porteuse de lumière. L’espoir est dans vos cœurs, je vous le certifie. Il faut poursuivre tous vos efforts et donner votre amour, encore, encore, encore…infiniment… Il poursuivra sa route autour de vous, je vous l’assure. Il poursuivra sa délivrance et le pouvoir tombera. C’est ainsi qu’il vous faut aller. Vous avez fait un beau travail d’élévation, de prise de conscience et il faut que vous poursuiviez encore et encore…infiniment… La terre se couvre de rose peu à peu, elle guérit ses blessures. Les hommes s’allègent, se chargent de lumière, deviennent légers et vertueux. Les hommes grandissent. La poursuite de cette tâche donnera des résultats encore plus beaux, encore plus grands, encore plus lumineux.

Alors, n’entrez pas dans le jeu du pouvoir. Ne lui laissez pas tout pouvoir. Ne l’acceptez pas, ne lui ouvrez pas la porte. Refusez-le fermement, sans haine, sans colère mais au contraire considérez-le avec amour. C’est ainsi qu’il n’aura aucune emprise sur vous. Car vous avez le droit de le refuser. Vous avez le droit d’accéder à votre liberté et vous ne devez plus jouer le rôle qu’il vous soumet. Fermez la porte à l’ombre. Ouvrez la porte à la lumière. Les énergies sont là pour vous aider à le faire et nous tous, les Êtres de lumière, nous œuvrons à vos côtés pour vous permettre d’établir ce plan d’amour qui guérira le monde.

Je vous souhaite une belle direction dans la lumière et l’amour. Merci à vous tous pour votre aide.

Ashtar Shéran.

Transmis à Mirena, le 06/10/09.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Le libre arbitre est la liberté

Il est important que chacun d’entre nous garde son libre arbitre. Nous devons prendre nos choix, nos décisions, notre vie, sans qu’aucune interférence ne vienne l’arrêter. Notre liberté individuelle en dépend.

La société dans laquelle nous vivons établie beaucoup pour nous, en nous indiquant nos choix, en nous maintenant dans la peur. Elle influence l’humanité par ce qu’elle montre (télévision, médias, musique, guerre, jeux vidéos…etc.) Elle nous élève comme les moutons suivent leur berger. La masse humaine est entraînée dans cette spirale de peur, de consommation excessive, en étant formatée par ce pouvoir.

Nous pensons être libres, nous croyons agir en toute liberté mais en fait, nous sommes tenus et dirigés par le courant négatif que l’on nous montre. Ce courant est actuellement très puissant. Plus la lumière perce, plus la négativité essaie de la contrer pour garder la main mise sur l’humanité. Nous sommes endormis par cette masse sombre qui voile notre lumière intérieure. Elle nous ôte toute la liberté que nous pourrions avoir en totale concordance avec notre Être intérieur ou avec notre âme, pour prendre nos décisions. Sans même nous en apercevoir, nous sommes dirigés par la peur, la violence, la négativité. Nous répondons oui à ce que l’on nous dit, à ce que l’on nous montre, à la voie qui doit être prise. Nous ne sommes plus à même de prendre les décisions en fonction de qui nous sommes.

De même, trop souvent, ceux qui nous entourent, qu’ils soient famille ou amis, influencent notre pouvoir créateur en nous indiquant les choix à faire, les opportunités à prendre, les décisions à établir. Ils ne se rendent pas compte de l’influence ou du pouvoir qu’ils ont sur les autres et ils les poussent à agir comme ils le désirent. Ils pensent qu’ils sont mieux placés pour donner des conseils, pour décider, et ainsi ils ne les laissent pas décider en toute liberté.

Il est important de comprendre que chacun a son chemin, qu’il soit bon ou moins bon. Chacun le choisit en fonction de son avancement et en fonction de ce qu’il est capable de réaliser. Chaque être a un bagage différent et avance avec lui, avec ses compréhensions, ses intégrations. Il avance en fonction de qui il est, de ce qu’il peut réaliser. C’est pourquoi, chacun d’entre nous doit être libre de faire ses choix, de se tromper aussi, car il doit comprendre et intégrer certaines leçons de vie.

Chacun a le choix de vivre ce qu’il veut vivre. Même s’il se trompe, il choisit de passer par le courant de vie qui lui apportera une compréhension supplémentaire dans sa réalisation. Les choix et décisions doivent être personnels et pris en toute liberté, sans la domination de la peur, sans l’autorité d’une tierce personne. Ils doivent être pris en toute conscience, en pleine liberté individuelle, pour un avancement certain. Ils doivent vibrer en nous. Rien ni personne ne doit, ni ne peut, diriger l’autre. Le libre arbitre est la vie.

En toute conscience, nous devons comprendre que nous ne devons pas influencer le chemin de l’autre, ni être soumis à l’autorité de quiconque pour faire nos choix. L’amour donne cette conscience là. Sinon, il s’agit de l’ego qui dicte le pouvoir sur l’autre.

Il est intéressant de s’analyser dans ce contexte.
–    Est-ce l’amour ou l’ego qui dicte notre autorité ?
–    Laissons-nous les autres marcher librement ?
–    Est-ce le pouvoir qui nous dirige vers nos choix ?
–    Sommes-nous libres de nos décisions ?
–    Avons-nous notre libre arbitre ?

Mirena le 08/10/2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.