Quel est le sens réel de la vie?

ciertas_cosas-374_1-compressor

L’être humain a un comportement parfois surprenant car il fuit ce qui pourrait le rapprocher de son âme et du but de l’incarnation. Il s’évade avec application loin de sa demeure intérieure. Le monde moderne lui offre pour cela de nombreux plaisirs éphémères qui en appellent sans cesse d’autres. Mais que fuient les hommes et pourquoi se ferment-ils ainsi à l’ouverture de la lumière ?

J’ai constaté cette fuite lors de mon récent voyage en Chine où les contrastes sont surprenants et forts, beaucoup plus qu’en France. Et notamment dans les grandes villes où les moyens financiers dépassent toute attente. D’un côté il y a la pauvreté et de l’autre la richesse et ses excès. J’ai accueilli ces contrastes avec compréhension, sachant que le vouloir de l’âme a choisi ces différences de vie.

Mais quel est le sens de la vie pour les êtres humains ? Beaucoup avancent inconsciemment, sans ouverture spirituelle. Ils errent sans savoir, sans comprendre. D’autres sont toujours en recherchent de quelque chose. D’autres encore ne vivent que pour accumuler les biens matériels.

chine 2015 1212J’ai observé ces jeunes chinois penchés sur leurs iPhone ou smartphone (parfois un dans chaque main). J’ai été très surprise de leur attitude. La tête baissée, les yeux rivés sur leur écran, ils déjeunent entre amis sans discussion ni partage. Ils appartiennent au monde de la technologie, à un phénomène de mode, avançant comme des robots, dépendants de la technologie. Dans la rue, au restaurant, dans l’ascenseur, dans les lieux publics, ils tapotent sans cesse sur leurs téléphones, ils regardent des vidéos, le visage triste et fermé. Dans ce monde, pas un regard pour l’autre, pas un sourire ni un bonjour. Ils ne voient rien autour d’eux. Aucun partage n’anime l’être, aucun amour ne rayonne de celui-ci. Il est seulement ici une autre dimension de vie appartenant au monde virtuel. Un monde où l’être fuit la vérité, fuit la vie et son sens réel, la progression spirituelle. La peur inconsciente aussi de voir le cycle de la vie et de la mort et d’entrer dans la connaissance. Leurs âmes ont choisi de vivre ces expériences. Tout est juste et parfait !

chine 2015 1361Dans les campagnes, j’ai par ailleurs rencontré des personnes très simples, ouvertes aux autres et souriantes, avec des yeux rieurs et une aura lumineuse. Leurs âmes ont choisi leur incarnation dans la pauvreté pour se réaliser. Ici ce n’est pas l’aisance matérielle qui éloigne du Soi mais au contraire le regard est porté vers l’intérieur qui est ressource de richesse. Pas de moyens et donc pas de recherche ni plaisir extérieurs, mais un retour vers soi, vers la connexion intérieure. Le choix de vivre l’instant et ce qui est donné prend toute sa puissance dans le cœur. Quand on n’a rien, on se tourne vers l’intérieur.

Ce sont bien entendu deux extrêmes mais dans notre vie occidentale, nous vivons cela également. L’être humain dit qu’il n’a pas de temps pour se poser, qu’il est pris par ses tâches quotidiennes. Mais en fait-il vraiment le choix ? Ses priorités sont pour lui aussi souvent portées vers le plaisir extérieur et éphémère, les distractions qui ne nourrissent pas l’âme, le temps perdu dans les bavardages, les achats compulsifs qui éloignent de l’essentiel, le vouloir et l’attente…

Un temps pour chaque chose permettrait pourtant un avancement plus rapide, un temps pour l’intériorisation et la compréhension du Soi, un temps pour vivre réellement sa vie en accord avec son âme et non dans les excès éphémères qui fondent comme neige au soleil. Enfin un temps pour le plaisir.

Actuellement, nous pouvons progresser rapidement sur notre chemin spirituel mais pour cela il est nécessaire de lâcher les futilités matérielles et prendre le temps de se connaitre pour se libérer. Les enseignements lus, sont-ils réellement compris et appliqués? Vous désirez progresser mais prenez-vous assez de temps pour vous ? Quel sens donnez-vous à votre vie ? Avez-vous peur de lâcher la sécurité matérielle ? Nous n’emporterons pas celle-ci le jour de notre mort. Seuls les acquis de nos expériences complèteront notre âme. Tout le reste appartient à l’impermanence.

Les biens matériels sont des outils qui nous servent à évoluer, à nous comprendre. Le plaisir est pour tous et il est bon d’en avoir. Seulement, nous ne devons pas axer notre vie totalement en eux, là aussi les limites doivent être posées car sinon nous nous éloignons de l’essentiel et donc du but de l’âme, du pourquoi nous sommes sur Terre.

Si nous vivons notre vie avec amour, celle-ci nous transmet le meilleur en retour. Les expériences vécues en conscience sont actuellement très libératrices. Nous sommes dans un basculement de conscience. Osons nous rapprocher de celui-ci et ne perdons plus de temps. Il est temps de faire le choix de notre vie en nous posant cette question :
– Quel est le sens réel de ma vie ?

Quelle que soit votre réponse, elle sera toujours parfaite pour vous !

Mirena, le  11 Octobre 2015
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Vous êtes des poussières d’étoiles et votre nature divine est de briller…

1007459376 (1)

Chères Âmes, 

 
 Vous êtes sur ce monde mais vous n’êtes pas de ce monde…
 
Sachez que, quoi que vous ayez pu vivre de vies en vies de si difficile pour vous-même,
 
votre innocence et votre pureté originelles sont restées intactes.
 
Votre incarnation a progressivement été nourrie et renforcée par la peur 

et l’on a fait de vous des êtres de peur, des êtres de culpabilité, 


vous qui étiez des êtres de pure Lumière…
 
La Vibration qui vous a séparé des mondes angéliques est uniquement la peur.
 
Il est temps pour chacun de vous de reconstruire votre chemin de lumière 

en émettant le plus possible une vibration d’amour inconditionnel.
 
Vous aurez toutefois à sentir tout le poids de votre incarnation 

avant de pouvoir vous libérer totalement.
 
Parfois les évènements peuvent paraître dramatique dans une vie, 

mais tout a une raison d’être, tout est organisé et à partir de là 


nous cheminons intérieurement .


Vous avez tous endossé des manteaux psychiques qui voilent la splendeur de votre âme.
 
Il ne faut pas les rejeter mais les comprendre avec amour, 

et ils seront transmutés par la Lumière.
 
La vie est un grand jeu et chaque personne sans exception 

à accepté d’y jouer un rôle et d’apprendre des autres. 


Vous ne pouvez donc en vouloir à quiconque,


 car vous avez accepté en votre âme d’être sur sa route.

Peu importe le rôle que vous jouez en cet instant, 


tout est perfection et chacun y contribue à sa façon.
 
La compréhension et l’acceptation de ces évènements sont nécessaires 

car tout a été mis en place pour vous apporter ce dont vous avez besoin


 pour évoluer et avancer en conscience…
 
Lorsque vous avez atteint un niveau de conscience divin, un voile s’enlève,

 vous vous rendez soudainement compte que votre ego,


 qui vous a servi dans vos incarnations successives, 


ne vous est plus utile à présent pour avancer 


sur le chemin de votre évolution divine.

C’est uniquement le filtre de ton mental qui apporte inconfort et souffrance.

Laissez aller ces émotions qui vous empêchent d’être libre.
 
Changez cette eau trouble par une eau limpide et divine 

et laissez cette rivière d’Amour se déverser dans votre cœur.
 
Laissez toujours couler en vous la Lumière, 

comme une source qui abreuve votre âme, 


et qui vous nettoie complètement.
 
Ressentez profondément sa présence en vous dans toutes les cellules de votre corps.

Laissez cette présence divine vous envahir totalement et se déverser dans tout votre être.
 
Laissez votre ego de côté, écoutez la voix de votre cœur, 

restez dans la gratitude de tout ce que vous
 
voyez et ressentez votre présence supérieure, votre moi divin.
 
Vous devez travailler réellement à ce que vous êtes : des Êtres de Lumière de la Source.
 
Vous êtes des poussières d’étoiles et votre nature divine est de briller!
 
Votre mission terrestre est d’ancrer et de rayonner la Lumière 

et l’Amour divin en vous d’abord et autour de vous ensuite.
 
Le secret de l’amour, l’essence de l’amour, ne réside pas dans l’échange

 que vous avez avec l’autre,il réside dans l’équilibre atteint en vous-même


 pour être heureux en fusionnant avec votre Moi Divin.  
Que votre amour soit comme un livre ouvert que toutes les âmes puissent lire!
 
Namasté,
 
Laurent.


http://leveilensoi.blogspot.fr

Dépasser les épreuves que la vie nous envoie

Nous sommes tous confrontés aux épreuves que la vie nous envoie et nous les recevons souvent de plein fouet. Nous ne voyons pas toujours ce qu’il y a à comprendre et nous sommes déstabilisés par ce qui nous arrive. Notre mental s’emballe, nous vivons des émotions négatives qui nous mènent bien au-delà de ce que nous aimerions. Nous n’avons à ce moment là aucun moyen pour nous relever dans la positivité et malgré nous, nous répondons aux messages négatifs de notre mental par l’inquiétude, la peur, ou tout autre sentiment négatif.

Pourtant avec détachement, nous pouvons relativiser tout ce que nous recevons, tout ce que nous attirons à nous. Nous savons que la vie est une création que nous renouvelons à chaque instant par nos pensées, par nos paroles, par nos actes. Elle est notre reflet et par l’attirance des énergies, nous recevons ce qui nous correspond pour grandir chaque jour un peu plus.

Il n’y a pas de hasard. Si nous sommes attentifs, nous pouvons voir ce qui vient avec une autre vision. Nous pourrons ainsi lâcher prise et rester centrés dans l’énergie positive. Répondre au négatif ne fait qu’accentuer notre état négatif. Lâcher prise permet de rester soi-même et de vivre avec compréhension chaque étape de la vie.

La progression dans les divers paliers de la conscience, nous ouvre une vision plus claire et nous fait accepter ce qui vient. Nous pouvons ainsi comprendre et entrevoir un horizon nouveau qui sera fait d’acceptation et changera la perception de notre vie. En acceptant les épreuves de la vie, nous lâchons le mental et nous nous ouvrons la compréhension des choses. Alors, nous accueillons le nouveau dans notre vie car nous avons grandi. Par contre, si nous vivons mal ces épreuves, nous attirons à nous d’autres situations négatives jusqu’à ce qu’elles soient bien intégrées en profondeur, par notre esprit humain et notre conscience.

Vivre le détachement permet de ne pas souffrir. Ce n’est pas de l’indifférence mais l’acceptation de ce qui est, l’acceptation de ce rôle que nous jouons tous dans notre vie. Nous sommes des êtres humains. Nous expérimentons la matière et la dualité est bien présente pour nous le rappeler. A nous de comprendre et surtout d’intégrer cette forme de vie que nous avons choisie lors de notre incarnation. Lutter n’engendre que la souffrance ; la souffrance morale, la souffrance mentale, la souffrance émotionnelle, la souffrance physique. Notre travail individuel de chaque jour nous apporte ces situations, ces épreuves, dans notre travail, dans notre foyer, dans nos relations, dans tout ce qui est et qui peut nous faire grandir.

Nous ne devons pas nous juger, ni juger les autres. Nous devons simplement accepter et comprendre ce que nous vivons. Nous devons accepter avec amour ce que veut notre âme, ce que nous faisons, même si nous n’arrivons pas toujours à ce que nous désirons.

La vie a un rôle grandiose qui peut nous révéler dans l’amour et la lumière. Nous devons la considérez ainsi avec tout notre amour et la remercier pour ce qu’elle nous offre chaque jour. La conscience est  et demeurera toujours le facteur de notre progression. A nous de grandir dans sa profondeur pour guérir de tous nos maux.

Belle continuation à toutes et à tous dans la conscience de la vie.

Mirena, le 29 Février 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Les non-dits

Les non-dits sont une source négative importante logée en notre ADN. Ils sont la création que nous avons déterminée mais aussi celle de nos ascendants.

Lorsque nous venons sur Terre, lors de notre incarnation, nous venons avec tout un bagage de mémoires négatives qui appartiennent au passé. Ce passé est le nôtre, celui de nos précédentes incarnations, mais il est aussi celui du vécu de nos aïeux, de notre lignée. Cet héritage nous transmet toutes les mémoires vécues, qu’elles soient positives et négatives.

De même nous transmettons ces mémoires à nos enfants qui eux aussi les transmettent aux leurs. Toutes ces mémoires sont comprises dans l’ADN humain et lorsque nous nous libérons de l’une d’elle, nous libérons également notre descendance. Le lien est coupé, purifié. Le travail individuel que nous faisons sur nous, nous le faisons aussi sur eux.

Les non-dits sont donc un bagage important négatif qui nous est transmis et que nous transmettons aussi. Ils opèrent un blocage sur notre énergie de vie car il renferme une symbolique cachée avec sa propre puissance. Par ce qui n’a pas été dévoilé, l’être se ligote fermement avec les liens négatifs de ce qu’il tient secret. Ces liens renferment la peur, la colère, la souffrance, la malhonnêteté, le mensonge, la frustration, la violence, l’acte négatif par lui-même, etc. … Ils sont un blocage dans notre corps mais aussi dans notre aura.

C’est pourquoi, il est temps que nous prenions conscience de ce que représentent les non-dits. Avec notre conscience nous pouvons les purifier même s’ils sont anciens. La purification de l’ADN libère de grands blocages du passé et avec elle, tous les liens négatifs qui s’y rapportent et qui provoquent des limitations importantes dans notre progression. Ces non-dits agissent sur notre pleine volonté et sont une source de mal-être et de maladie. Nous ne savons pas qu’ils sont là mais ils nous transmettent toute leur puissance négative et toute leur représentation. Sans cette conscience de ce qu’ils sont, nous ne pouvons vouloir leur purification car ce qui est nié n’existe pas et ce qui n’existe pas ne peut être changé.

La conscience ouvre la voie. Elle établit véritablement les choses. Elle définit et crée ce qui est et met à l’évidence ce qui ne se voyait pas. Nous ne pouvons changer qu’avec la conscience des choses et celle de qui nous sommes réellement. Nous ne pouvons modifier nos schémas qu’avec la constatation de ce qu’ils sont véritablement. Sans regard clair et évident de nous-mêmes et de ce que nous dégageons, nous n’engageons pas la conscience de ce qui est et rien ne peut être changé. L’humilité est une ouverture sur la conscience de qui nous sommes. Elle nous permet de voir les choses telles qu’elles sont. Elle nous montre sans jugement cet être en voie de réalisation qui parcourt ces expériences.

C’est pourquoi, nous devons reconnaître toutes les sources négatives qui sont en nous et qui sont nous afin de les purifier. Sans regard sur soi, il est impossible d’avancer sur la voie de la purification. Les non-dits sont des sources négatives qu’il faut conscientiser pour les mettre à l’évidence de ce qu’ils sont, sans retour en arrière, sans regret, sans jugement. Il faut qu’ils soient constatés simplement pour les changer.

Par contre, il est de notre tâche d’avancer dans la transparence de qui nous sommes et de ne pas garder les non-dits de notre propre création. Les dire permettra de les libérer et de libérer les autres. Les mots ont une vibration qui libère, elle aussi. Par les mots les liens négatifs peuvent être purifiés. Par respect et par amour, nous devons entrer dans l’évidence du blocage que nous provoquons aussi chez les autres.

L’amour que nous avons pour nous-mêmes et pour les autres, nous permet toujours d’avancer. Il est notre phare, notre Soi. Avec lui, nous pouvons tout réaliser. La purification passe par cet amour. Avec lui et avec la conscience de qui nous sommes, nous pouvons entrer dans cette belle purification de l’ADN et de l’être.

Tant qu’il y a de l’amour, il y a la vie. Le reste n’est que jugement et création de l’ego.

Transmis par Mirena, le 17 Janvier 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.