Devenons des êtres conscients

« Le mental est un magnifique outil si l’on s’en sert à bon escient. Dans le cas contraire, il devient très destructeur. Plus précisément, ce n’est pas tant que vous utilisez mal votre mental, c’est plutôt qu’en général vous ne vous en servez pas du tout, car c’est lui qui se sert de vous. » Eckhart Tolle

 

Le monde a besoin d’êtres conscients pour que l’humanité se relève dans la lumière. Mais pour cela, les prises de conscience sont à faire pour évoluer vers le meilleur en cessant de suivre à corps perdu ce que l’on nous dit, ce que l’on nous montre, ce que l’on veut nous faire croire. Les êtres humains sont conditionnés par la peur qui nous ôte toute liberté individuelle. Notre liberté de pensée en est alors affectée.

Si nous sommes attentifs, nous constatons que le manque de liberté individuelle est flagrant dans le monde de l’homme. Par nos créations mentales, nous permettons à l’illusion de se déployer en nous pour nous retenir prisonniers. La conscience de cette vérité fait trop souvent défaut et l’humanité est menée de main de maitre par l’illusion.
Inconsciemment et jour après jour, nous renforçons nos mentalisations, nous les nourrissons car nous écoutons notre mental et non notre Cœur. Si bien qu’il nous est impossible d’avoir l’esprit en paix et notre grande puissance mentale nous entraine loin de la pause intérieure. Le passé et l’avenir sont des projections que le mental nous tend, nous éloignant ainsi de la source du Cœur.

Pour que le monde se relève et voit enfin la clarté de ce qui est, il est important d’accueillir nos mécanismes mentaux et leur puissance déstabilisante pour les comprendre. Car sans reconnaissance de ce qu’ils sont, il est impossible d’engager le changement.

Le mental négatif est source d’illusion et trop d’êtres errent sans conscience de ce qui est. Loin de la compréhension de ses mécanismes destructeurs parfois, il nous transmet sa direction avec subtilité et nous versons dans un ego « orgueil » qui prend l’ascendant sur notre énergie. Il nous pousse loin du cœur et nous sommes dans l’incapacité de vibrer sur la fréquence de l’amour pour ressentir la vérité et se laisser guider par notre âme.

L’ego, à qui nous donnons tout pouvoir inconsciemment, nous pousse également toujours plus loin dans la connaissance intellectuelle recherchée à l’extérieur de nous. Ce qui nous coupe de l’énergie du Cœur et de la Connaissance universelle. L’avidité pour la connaissance intellectuelle prend place, poussée par notre mental. Mais en se plaçant de la sorte dans le savoir intellectuel qui parait enrichissant et élevant, nous nous éloignons de la Connaissance infinie que nous sommes et qui se situe en nous. Elle pourrait nous conduire par sa sagesse et son amour infini vers le meilleur de la vie.

Le mental se fait un malin plaisir à nous considérer légitimement dépendant du savoir humain. Alors qu’il suffit de se poser et d’écouter son cœur pour se relier à l’intuition, se relier à son âme et au savoir universel, tout est fait pour nous perdre dans cette grande illusion et donc dans la déconnexion intérieure. Il suffit de voir comment les médias font d’un simple fait-divers un roman à plusieurs volumes. Comment ils maintiennent l’être en perpétuel dilemme et dans la peur. Il demeure alors de plus en plus soumis à l’énergie de masse qui adhère elle aussi à ce qui est. L’être humain sera à l’avenir de plus en plus déstabilisé par ces annonces d’où l’importance pour tous d’être conscients de la réalité de la vie dans laquelle nous sommes.

De liberté de pensée il n’y a car le mental vit en nous et nous entraine loin de la raison du Cœur, inconsciemment et sûrement. Nous appliquons à la lettre son langage, pensant être le créateur de nos pensées alors qu’il n’en est rien. Nous sommes sous sa tutelle et lui obéissons les yeux fermés. Et plus nous le suivons, plus nous le nourrissons, plus son pouvoir directionnel est grand et plus il nous éloigne de la raison du Cœur et de la sagesse qu’il renferme.

La vibration du Cœur, quant à elle, est conductrice de vérité, de sagesse, de simplicité, d’humilité, d’équilibre et de fluidité. Elle est la nouvelle vie, la Connaissance universelle. Elle engendre la joie, la paix et l’abondance des vraies valeurs. L’être qui vibre sur la fréquence du Cœur a accès à l’intuition et à la magie de la vie qui lui apporte par sa fluidité, ce qui est bon pour sa voie et sa progression. Elle est l’état de l’Amour inconditionnel, la dimension dans laquelle nous versons actuellement. Le vouloir du mental laisse alors place au voulu de l’âme.

Dans l’énergie du cœur la sagesse conduit. L’être n’a pas la nécessité d’affirmer qui il est, ni ses connaissances, ni ses croyances, car il est cela dans sa vie et le rayonne. Il est authentique et simple, dénué d’ego. Il sait Qui Il Est et il connait la vérité. L’état du Cœur révélé, il exprime l’Être.

Les énergies nous pousse à découvrir cette supercherie et à ne plus vivre par procuration, liés au mental et soumis aux connexions qui ont été générées. L’objectif à atteindre n’est pas extérieur à soi, l’abondance encore moins. Plus on se rapproche de sa Lumière intérieure, plus les prises de conscience émergent et la vérité prend place dans la simplicité. Car le Cœur est simple, authentique et humble, sans fioriture ni cliquant et sans pouvoir. On sait Qui On Est et cela fait tout. Plus d’illusion ni de mensonge. Nous ne sommes pas séparés mais au contraire nous sommes La Vie en totalité et le Cœur qui vibre en nous, nous en montre le chemin pur et aimant. Le jugement stoppe alors. Rien n’est plus beau que de se sentir vrai et libre.

Il est nécessaire que l’être humain s’ouvre à la vérité et sorte de son inconscience en reconnaissant ce processus d’enfermement par le mental, car sans accueil de ce qui est, il est impossible de sortir de son emprise et entamer le changement. Il est important pour cela de discerner le vrai du faux et agir dans la justesse de nos fonctionnements pour rester stables. Cette vérité est en fonctionnement sur Terre depuis la création des univers et elle l’est toujours aujourd’hui car les connexions autour de nous sont puissantes. Le mental humain a grossi dans l’inconscience des pensées et il est le triste reflet de ce que nous avons permis qu’il soit.

Être dans la victimisation ou dans la plainte démontre bien que nous n’avons pas compris ce qui se joue alors que nous sommes créateurs de ce que vivent l’humanité et la Terre. Avoir peur de la vérité démontre également le pouvoir du mental dans ses pensées et ses émotions et l’emprise qu’il a sur nous. Nous voulons le changement ? Alors il est temps de ne plus rester dans le déni de ce qui est, de ne plus générer le négatif pour sortir de l’emprise de la matrice négative en avançant vers le renouveau qui arrive.

Le nouveau monde aura besoin d’êtres conscients pour réorganiser la société et la vie sur Terre. Des êtres qui ne seront pas des spectateurs mais des artisans de lumière situés dans l’état vibratoire du Cœur.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

La compassion pour le nouveau monde par Maître Saint-Germain

La compassion est donnée à tous. Il suffit de vouloir la développer, de vouloir la transmettre au monde qui vous entoure. Elle est la voie divine qui vous conduit à accueillir les souffrances des autres pour les soulager. Cette destinée doit entrer à part entière dans vos mœurs. Tourner le dos aux problèmes des autres ne peut mener à la compassion. Se préserver sans comprendre les autres, quelle que soit leur race, quelle que soit leur religion, quelle que soit leur situation, quelle que soit leur intégration, n’est pas fait pour vous faire grandir.

La compassion est un acte de foi en la vie car elle vous relie à l’amour de la Source. Avec elle vous savez que vous êtes tous frères, tous égaux, sans limite, sans comparaison, sans différence, sans préjugé. Tous égaux car vous êtes issus de la même lumière, car vous êtes tous frères.

Les temps changent et vous poussent dans cette compréhension. Le renouveau est la compassion. Il est l’amour, la paix, la lumière. Il est le centre cœur développé pour répandre l’amour divin sur Terre. Nombreux sont ceux qui agissent à l’encontre des lois divines et qui renient leur origine. Nombreux sont ceux qui ne veulent pas des autres pour préserver leur territoire. Nombreux sont ceux qui se retranchent derrière les lois. Celles-ci ont été imposées par les hommes de pouvoir qui ne préservent que leurs propres intérêts. Vous devriez prendre cette connaissance et intégrer cette compréhension car elle vous mènerait à la vérité de votre monde. Il est vrai que vous avez peur de perdre votre place, de perdre vos biens, de perdre votre argent… Vous voulez les préserver au détriment de l’amour des autres, vous ne voulez pas perdre vos acquis, vos droits, votre confort. Mais le monde actuel ne vous permet plus vos pensées égoïstes. Il vous pousse vers l’ouverture aux autres, à l’amour des autres, à la compassion, au partage du cœur mais aussi à celui de tout ce qui vous appartient. Dans quelques décennies, les choses auront évoluées et vous ne pourrez plus vous retrancher derrière votre pouvoir, derrière vos possessions. Le partage mondial sera l’ouverture grandiose de l’humanité et la réception de toute une idéologie de vie nouvelle.

Pourquoi votre monde va-t-il mal ? Parce qu’il est votre reflet. L’humanité entière est votre reflet. Vous avez élu des dirigeants mondiaux qui sont des prédateurs de l’humanité. Ils établissent leurs lois pour un profit certain, sans se préoccuper des peuples en souffrance. Et vous obéissez aux lois car vous avez peur ! Vous rejetez la faute sur les autres car vous avez peur. Vous ne voulez pas perdre vos biens car vous avez peur. Vous faites des réserves car vous avez peur. Vous tournez le dos à l’amour car vous avez peur…

Pourquoi ne pas changer votre compréhension pour découvrir la compassion ? Pourquoi ne pas accueillir ce qui se passe en votre monde comme un cadeau, une opportunité d’ouvrir votre cœur à la compassion, à la vie, la vraie vie. La supercherie a assez durée. Il faut choisir maintenant ce que vous voulez établir en vous et autour de vous. Vous ne pouvez progresser sur un chemin spirituel si vous rejetez les autres, si vous avez peur. Vous devez intégrer la compassion dans votre vie. Vous dites être dans l’amour. Mais de quel amour parlez-vous ? L’amour, le vrai, l’inconditionnel, est celui qui vous relie dans la conscience de qui vous êtes tous. Je ne vous demande pas de régler les problèmes mondiaux. Je vous demande de prendre possession de cette conscience envers vos frères de l’humanité. Si vous le faites, vous participez à l’élaboration de votre nouvelle destinée en développant la compassion, en répandant votre amour sur l’humanité et sur la terre. Cette compassion permettra que se répande le progrès humain dans un monde de pouvoir et de souffrances. L’amour réalise de grands projets. Il suffit de semer sa graine, de l’arroser, de la laisser pousser. Ainsi elle germera, grandira et fera à son tour des graines qui se sèmeront et qui donneront de nouvelles plantes d’amour. Vous voulez un monde plus juste, plus vertueux. C’est votre amour qui le déterminera et non la peur et la souffrance. C’est votre amour qui pourra faire changer le monde et non le pouvoir et la corruption. C’est votre amour qui guérira et non le jugement.

Le monde a besoin d’une nouvelle conscience. Elle perce actuellement mais il faut la faire grandir à travers vous. Vous êtes les concepteurs de ce nouveau monde. Vous devez intégrer la raison du cœur et vous nettoyer de vos peurs. C’est ainsi que changera le pouvoir, que s’implanteront l’amour et la compassion. La peur fait partie de la dualité. Elle est la séparation. L’amour et la compassion sont l’ouverture, le partage, l’aide, la guidance, le soulagement, la paix, la lumière. Vous devez réellement opter pour le changement, pour un changement en votre monde. La peur mène à la violence, à la guerre. L’amour et la compassion transmettent  la guérison de soi, la guérison au monde et à l’humanité.

Maître Saint-Germain

Transmis par Mirena, le 25 Novembre 2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

L’amour inconditionnel chez les animaux

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler des animaux. A l’intérieur de moi, une énergie me pousse à le faire. Peut-être est-ce mon âme, peut-être est-ce le courant de vie des animaux qui circule autour de moi. Je ne sais pas, mais quoiqu’il en soit, je me laisse porter et j’écris ce qui vient à moi, ce que je ressens quand je pense à eux.

J’aime les animaux depuis toujours. Je suis attirée par eux et, si la vie me le permettait, j’en aurais plein chez moi. J’ai un chien labrador que j’adore. Il m’apporte tant d’amour chaque jour. Il me donne beaucoup par son regard, par ses attitudes, par ses demandes de caresses et d’intérêt, par son amour sans condition, par sa douceur.

C’est ce qui est attirant chez les animaux. Ils ne demandent qu’à être aimés. Pas de mentalisation, pas de condition, pas d’intérêt, ni de jugement, uniquement de l’amour. Je le ressens avec gratitude car il me porte et me permet de rester dans cette douceur, dans ce ressenti de lumière et d’amour.

Les vibrations d’amour sont élevées. Elles permettent de nous élever consciemment ou pas. Elles nous aident à rester dans cet univers de douceur qui nous relie à la Source. Dans mon précédent message, je vous demandais d’élever vos vibrations pour franchir ce passage délicat de l’évolution de l’humanité. Avec l’amour que nous transmettent les animaux, nous pouvons aussi le faire et garder cet échange du cœur en nous pour une situation intérieure de paix et de lumière.

L’univers nous dote de beaucoup de possibilités pour élever nos vibrations, pour trouver la lumière en nos cœurs. Il suffit de se brancher sur la vibration d’amour des animaux qui donnent sans calcul, sans a priori. Laissez-vous porter par cette onde. Gardez-la en vous. Echangez avec le cœur. Vous trouverez un moyen supplémentaire d’ouvrir votre cœur à la vie, aux autres, au monde animal qui souffre souvent par l’homme. Aimez-les. Regardez-les vivre. Leur innocence me touche, me pénètre. Je la trouve belle, très belle. On les considère souvent à tort, en pensant qu’ils sont inférieurs aux hommes. Mais quelle leçon ils nous donnent en aimant d’un amour pur, d’un amour inconditionnel. Cette sensibilité qu’ils ont en eux est pourtant une supériorité d’incarnation que les hommes ont parfois du mal à trouver en eux.

Que le monde serait beau si tous les hommes aimaient ainsi, dans la pureté innée de la Source ! Que la terre serait belle si les ondes de l’amour inconditionnel circulaient sur toute sa surface ! Bienheureux sont ceux qui ressentent ce que transmettent nos animaux. Bienheureux sont ceux qui ont trouvé en eux cette sensibilité et qui la portent pour la redonner autour d’eux. Voilà une bien belle manière d’amplifier les vibrations humaines et celles de la terre. Voilà un beau cadeau que nous nous faisons ainsi car en même temps, nous nous relions à des énergies similaires, à des égrégores de même sorte et nous pouvons alors recevoir en échange cet amour amplifié. Car tout ce que nous donnons, nous revient amplifié, qu’il s’agisse de positif ou de négatif. A chacun son choix de vie. A chacun de trouver ce qui le fait grandir. Bonne découverte de l’amour inconditionnel à vous tous !

Mirena le 08/10/2011.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.