Apprenons à penser par nous-mêmes

 

Nous poursuivons notre voie et la nouvelle année nous pousse encore vers la compréhension de soi, ses attachements et ses résistances. La tâche intérieure est loin d’être terminée. La montée en puissance de l’énergie ne nous laissera aucun répit. Nous sommes engagés dans le processus d’élévation. Le moment présent est à vivre de plus en plus consciemment pour ne plus laisser nos pensées nous diriger. Car notre esprit humain nous domine et nous ôte toute liberté individuelle.

Le Soi ne peut se révéler par la forme de domination de l’ego. Le vouloir est l’ego, le pourvoir est l’ego, le désir est l’ego, l’attachement est l’ego, la reconnaissance est l’ego, le jugement est l’ego … Toutes ces formes d’être, ces conditionnements de l’être humain sont de lourdes charges qu’il convient de lâcher. C’est un remaniement intérieur qui doit voir le jour en soi pour laisser l’Être s’exprimer. C’est apprendre à reconnaitre en nous tous les fonctionnements égotiques qui nous tiennent fermement.

La voie est ouverte mais la tâche intérieure reste encore à établir. L’énergie elle-seule ne peut tout faire. Tant que nos pensées nous domineront, nous serons liés à la dualité, nous demeurerons dans l’enfermement de la vie humaine et poursuivrons dans la séparation et la souffrance.

La pensée doit être à notre service et non l’inverse. Les conditionnements intérieurs sont à inonder de lumière. Il est nécessaire d’accueillir cette vérité et d’observer nos fonctionnements liés à l’ego. Il est important de vivre l’instant présent consciemment et s’abandonner à ce qui est. Se détacher des pensées incessantes qui nous dirigent et redevenir soi pleinement, sans doute, sans peur et sans limite. Vous savez déjà cela. Mais alors pourquoi l’être humain s’emploie-t-il à poursuivre dans cette mouvance ? Pourquoi a-t-il autant de difficulté à changer ? Parce qu’il n’est pas libre d’être qui il est, tout simplement.

Actuellement, il est important de nous ouvrir à la conscience de nos désirs, de nos attachements aux êtres et à la matérialité, de notre pouvoir sur les autres et sur la vie, de notre contrôle, de nos résistances, de l’illusion dans laquelle nous sommes englués pour ne plus les suivre. Croyez-vous que le chemin est cela ? Nous sommes engagés sur la voie de l’instant présent et nous apprenons à nous délester de tous les conditionnements humains qui nous orientent toujours vers une autre recherche, un autre bien-être, une vie meilleure, et j’en passe. Nous apprenons à penser par nous-mêmes. Nous apprenons à ne plus vouloir et à redevenir « nus », totalement libres, sans entrave, sans lien, sans domination, sans orientation mentale. Nous apprenons à ouvrir notre Cœur à nous-mêmes car nous sommes la Vie à l’intérieur de nous. Nous recherchons toujours un apaisement extérieur, un bien-être extérieur alors que nous possédons tout à l’intérieur.

L’ego nous pousse loin du Soi intérieur pour garder le pouvoir. Il ne veut pas que nous nous posions dans notre Cœur car il sait que ce serait la fin pour lui.  Il nous fait croire à l’illusion et nous adhérons à ce qu’il nous dit. Nous le suivons les yeux fermés tellement il parait crédible. Il nous programme si bien que toute raison est perdue. Il nous endort, il nous manipule sans que nous puissions douter de ce qui se joue. C’est une mise en scène très savante à laquelle nous répondons. Alors pourquoi ne pas ouvrir notre conscience sur le jeu de la vie humaine ? Ce serait tellement salvateur ! Apprendre à reconnaitre la manipulation mentale pour la lâcher et redevenir soi-même. Accueillir ce qui est sans lutte pour ne pas le nourrir. Nous avons assez lutté dans ce monde. Nous avons assez nourri la vie humaine par la négativité de l’ego. Construisons aujourd’hui un monde de paix en étant Soi et détaché de l’emprise de l’ego. Prenons les bonnes décisions et agissons pour la Terre. Il est temps de ne plus se détourner de la réalité. Il est temps d’Être soi, unis et libres.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org 

 

 

Aidons le monde nouveau à s’installer

Alors que la société va mal, que le système politique joue les devants de la scène, que la tromperie et le pouvoir mènent l’humanité, certains attendent une fin du monde dans la peur. Cette peur transmise par ceux qui préfèrent rester dans cette évidence de vie n’apportera rien de bon et ne fera qu’amplifier la perte d’un monde devenu maintenant obsolète.

Je ne peux pourtant adhérer à cette ouverture sombre qui se répand sur notre terre. Je ne peux entretenir cette force négative. Mon cœur me dit de rester éloignée de ce que l’on veut nous transmettre. Loin des informations, loin des politiques, loin de la violence, loin de la peur que l’on veut me donner, je me détache de tout cela. Je ne suis pas indifférente pour autant mais je préfère rester dans une autre vision de la vie. Une vision faite de positivité, une vision d’amour et de compassion. Cette année 2012 ne sera pas la fin du monde. Elle est dans une énergie d’amour et de compassion que nous devons tous prendre et relever. Nous devons la développer dans notre cœur et la répandre autour de nous. Nous sommes des exemples pour nos enfants. Nous devons leur montrer la puissance du cœur.

Il y a tant à faire sur notre belle terre ! Alors que les hommes politiques se confrontent pour une place de pouvoir, alors qu’ils dépensent des sommes astronomiques pour leur belle campagne électorale, d’autres meurent de froid et de faim dans la rue.  Alors aujourd’hui, je préfère développer mes capacités à autre chose plutôt qu’entretenir cette force négative que l’on veut nous transmettre. Je préfère poursuivre ma tâche intérieure et développer l’amour et la compassion pour les répandre sur l’humanité qui souffre. Si chacun travaille sur lui en ce sens, si chacun prend garde de ne pas répondre aux peurs que l’on veut nous transmettre, alors ces forces négatives perdront de leur puissance. L’amour et la compassion ont une grande force d’action. Elles peuvent tout ! En œuvrant ainsi, nous pouvons développer une belle énergie qui nous protègera des basses vibrations. Nous ne pouvons rester ainsi et nous laisser mener par la peur.

La compassion est une œuvre à réaliser. Avec elle, nous n’adhérons pas à ce que l’on nous montre. Nous nous détachons en ne répondant pas par la colère, par la peur ou d’autres émotions négatives. Nous restons centrés sur cette vue du monde du pouvoir et nous ne prenons pas partie pour cette forme de non liberté. Nous lui envoyons l’amour pour la guérir. Nous la considérons telle qu’elle est sans y répondre. Nous comprenons que tout a un sens et que la raison de ce sens peut changer. Nous ne prenons pas sur nos épaules toute la peine du monde. Nous savons que tout est à sa place et nous œuvrons pour aider à guérir ces plaies profondes. Nous envoyons notre amour à toute cette ombre. Nous nous défaisons de ce système en restant libres d’agir, libres de penser, libres de parler, sans peur, sans violence, sans jugement.

Le nouveau monde est là. Il ne permettra pas un tel enfermement de la liberté individuelle de chacun. Il n’autorisera pas que se poursuive un tel système mondial. Seuls ceux qui seront dans l’amour et la compassion, seuls ceux qui resteront dans la lumière, pourront faire renaître une nouvelle vie. Tout va changer dans les prochaines années. Tout va s’éclaircir pour l’ouverture et le développement d’un monde plus juste, plus vertueux, plus harmonieux, un monde où la peur et la violence ne seront plus d’actualité.

Aidons ce nouveau monde à s’installer. Aidons par notre amour et notre compassion à entretenir ces ondes vibratoires élevées pour transformer, purifier et nous défaire du pouvoir et de l’enfermement dans lequel nous sommes. Nous avons un beau potentiel dans notre cœur, une belle lumière qui peut nous protéger, nous transformer et aider le monde à se relever.

Nos enfants doivent recevoir cette ouverture de vie. Ils doivent sortir eux aussi de ce système négatif et permettre que d’autres valeurs se répandent. Nous devons œuvrer en nous, dans notre famille et autour de nous. Tant de personnes ont besoin d’aide et d’assistance. Tant de personnes ont besoin d’amour et de compassion. En donnant par le cœur, nous pouvons soulager les autres… un geste d’amour, un regard attentionné, un partage du cœur, une aide matérielle… Voilà les belles raisons d’un amour compassion.

Pourquoi ne sèmerions-nous pas les graines de l’amour et de la compassion dès aujourd’hui?

Mirena, le 1er Mars 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.