Le faire et l’Être sont Un

Le faire et l'Être

*

Nous percevons enfin la vie telle qu’elle doit être vécue, dans sa globalité et non dans l’individualité, dans le non-attachement également. Nous sommes des êtres multidimensionnels et accueillons enfin la Vérité en nous ! Nous vivons une profonde transformation intérieure et nous sentons unis à tout ce qui est.

Les étapes de la conscience se franchissent dans l’intériorité. Toute forme extérieure  ne peut rester inscrite lorsque l’on s’abandonne à la Vie. Les mémoires s’effacent car nous ne les retenons plus par nos états d’être et sentiments négatifs. L’intelligence du cœur transmute nos ombres en lumière. L’Amour nous porte et sa puissance intérieure nous abreuve de son nectar. Nous sommes ici et maintenant, et ne vivons plus dans le passé duel. Nous sommes le Un, le Tout et cette vérité demeure car nous savons Qui Nous sommes.

La pause prend place alors et tout est relié au cœur. Le faire et l’Être deviennent Un. Nous vivons dans la douceur et la joie intérieure, et restons dans le courant fluide et harmonieux de ces vibrations. Nous nous posons dans la chaleur de notre cœur, dans l’Amour qui Est. Nous touchons au renouveau ainsi qu’à l’immensité sans fin. Nous touchons enfin à la Conscience de la Vie. Le monde duel est toujours présent à l’extérieur de nous mais la compassion envahit tout espace. L’intention pure de celle-ci agit pour le meilleur et répand ses vibrations sur Terre et dans l’humanité. Son rayonnement touche tout ce qui est.

Être présent à chaque seconde, vivre sa vie dans la douceur et non pas la souffrance. Lâcher prise, être simplement ici et maintenant, sans lutte ni contrôle, dans tout ce que nous faisons. Vivre le moment, la pause et demeurer en elle. Laisser la Vie être à travers nous. La laisser parler. La laisser couler dans notre énergie, dans toutes les parts de notre être. La laisser nous porter vers le meilleur en toute fluidité. La découvrir en soi, découvrir ses bienfaits. Là est le chemin de la foi et de la reconnaissance. Le chemin de la Vie, que nous recherchons, apparait enfin dans sa simplicité.

La conscience de l’Êtreté se révèle. Toute chose et toute vie vibrent en soi, et demeurent un lien éternel avec la Vie. Une Vie parmi toutes les vies qui s’accomplissent. Un Être parmi tous ces êtres qui parcourent le sentier de l’élévation. Un lien avec la Vie et un état multidimensionnel qui se révèle.

Nous sommes la Présence et demeurons celle-ci.
Nous sommes l’Unicité du Cœur de toute chose.

Mirena, le 21/11/2016
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*

Couper avec les habitudes

Je vous retrouve après quelques jours d’absence car ma ligne téléphonique et Internet est encore en dérangement. Il est vrai que j’ai voulu me retirer de la ville et vivre en pleine montagne dans une région très belle qui m’apporte beaucoup. Mais ici, loin de tout, je dois accepter de vivre avec quelques contraintes, si je peux les nommer ainsi. Car ces coupures de téléphone qui m’empêchent de vous retrouver sur mon site par l’intermédiaire de mes réflexions et des messages, me permettent de me retrouver avec moi-même. Je lâche ainsi Internet et je reste centrée sur moi. D’autres énergies peuvent ainsi m’atteindre car mon mental et mes pensées ne sont plus axés sur autre chose.

Mon attention, mes pensées n’étant pas axées sur le faire, je reste centrée et je laisse venir ce qui ne pouvait m’atteindre auparavant. Je poursuis ainsi ma tâche personnelle intérieure. Je reçois des compréhensions et des guidances, je me retrouve avec moi-même et je peux intégrer ce qui ne pouvait l’être auparavant car mes pensées ne laissaient pas la place à autre chose. 

C’est pourquoi, nous devons tous couper avec nos habitudes et surtout ne pas être dépendants de quoi que ce soit. Nous devons nous accorder des pauses et nous relier intérieurement pour permettre aux énergies qui peuvent nous atteindre de le faire. Ces moments nous font avancer et nous donnent l’élan de la progression intérieure.

La méditation permet de nous relier à notre intériorité mais pour une courte période. En nous éloignant de la vie active, du monde, de son stress, de nos habitudes, nous pouvons faire une vraie pause intérieure et recevoir ce qui est pour nous. Il est intéressant de le faire quelques jours, en partant loin de la ville et de son bruit, pour retrouver la sérénité de la nature et retrouver sa vraie nature. Les temps de pause intérieure ne sont pas des moments inutiles, ni du temps perdu. Ce sont de véritables opportunités qui nous permettent de nous relier à notre centre et communiquer avec notre Être intérieur, avec notre âme. Même si nous n’entendons pas, nous recevons des pensées, des compréhensions, des intégrations qui nous remettent sur notre chemin. Nous sommes bien, simplement bien et n’avons pas besoin de monde, pas besoin de bruit, pas besoin de compensation extérieure. 

Nous devons apprendre à laisser venir à nous les énergies qui nous font progresser intérieurement. Nous devons apprendre à faire le vide de notre mental, à laisser de côté la télévision et l’ordinateur, pour nous relier à la Terre Mère, à la nature. Le printemps est une saison favorable au ressenti des énergies présentes, à la douceur de la nature qui nous entoure et qui peut nous transmettre sa sérénité, ses énergies douces et puissantes à la fois. 

Nous accordons trop de temps aux futilités de la vie matérielle, aux désordres extérieurs, à l’attirance de la matérialité. Prenons donc le temps de nous poser pour être centrés sur nous. Laissons l’extériorité suivre son chemin et prenons le chemin de notre découverte intérieure par le positionnement de nos pensées sur nous-mêmes. 

Je vous retrouve peut-être bientôt. En attendant d’avoir à nouveau ma ligne téléphonique en fonctionnement, je retourne à ma tâche intérieure et je vous souhaite une belle découverte intérieure à vous tous.

Mirena, le 13 Avril 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

 

 

L’Unité est en vous par Maître St-Germain

Se centrer dans l’équilibre du cœur est de toute évidence un souhait de tous. Être bien, être soi, être présents face aux problèmes de la vie, voilà le chemin que vous cherchez à développer pas à pas.

Mais au-delà de ce vouloir de vivre en harmonie avec une profonde stabilité, vous vous laissez souvent emporter par le flot de la vague dans l’abîme de la négativité. Alors, vous plongez dans les incertitudes de la vie, dans son incompréhension et vous sollicitez les puissances extérieures pour trouver une solution ou un réconfort. 

J’ai longtemps transmis des enseignements à l’humanité afin que les femmes et les hommes sachent combien l’utilité de se forger dans la stabilité du cœur est importante. Pourtant, peu d’entre vous ont reçu cette libération intérieure car l’attente que vous avez, est extérieure à votre être. Vous sollicitez l’extériorité pour un mieux alors que le meilleur est situé en vous. Dans l’illusion extérieure vous vous perdez et rien n’est acquis. Par contre, dans le centre de votre être, tout est compréhension, application et intégration. 

Alors aujourd’hui, je réitère que cette force intérieure est la guérison. Etablissez sa correspondance, soyez elle, vivez avec elle. Pour cela, vous pouvez visualiser votre lumière intérieure, située en votre centre cœur au niveau de votre 4° chakra. Ouvrez votre chakra cœur devant et derrière et par la visualisation, entrez dans ce noyau de lumière divine pour vous y installer et pour y rester. Plus vous serez axés sur cette position, plus vous serez dans la conscience de ce qu’elle représente, plus vous serez soulagés de vos souffrances et vous pourrez vivre, un peu plus chaque jour, la stabilité qu’elle procure en vous transmettant sa valeur, votre Je Suis, dans une belle fusion intérieure. La conscience est une étape importante dans chaque progression. Vous devez intégrer ce qu’elle représente, mais aussi sa forme et sa puissance, pour ensuite la vivre pleinement dans le cœur de votre être. 

La lumière divine qui se situe en vous est celle qui vous fait progresser dans les étapes de la vie. En étant avec elle, en elle, vous prenez son énergie, sa vibration. Les niveaux de conscience acquis sont l’intensité de la conscience que vous avez d’elle et l’application que vous en faites. Pensez à aller avec elle, en elle. Visualisez-vous au centre de sa force, dans le noyau. Elle ne doit pas se situer autour de vous. Vous devez être en elle. La différence agira sur la profondeur de la conscience et la réalisation que vous en ferez. Tout comme la flamme violette de transmutation, lorsque vous l’appelez pour vous protéger ou vous purifier, il faut vous positionner dans son centre. Visualisez-vous en son centre et non le contraire comme beaucoup le pratiquent qui est de la placer autour d’eux. La différence est importante et peut changer les choses. 

Dans toutes vos pratiques, soyez toujours à l’intérieur. Ne situez rien à l’extérieur. L’intériorité est la guérison. Elle est aussi l’intégration et la progression. La conscience y est associée de même que ses différents paliers.

La dualité vous a trop souvent axés vers l’extérieur et donc vers la séparation. L’Unité est en vous, en votre centre. La grandeur, l’Amour, la Sagesse, la Paix y figurent également. Votre humble figure humaine doit s’en rappeler afin  de s’en rapprocher pour atteindre la stabilité émotionnelle et mentale. Le fardeau de la vie devient une compréhension de la vie lorsque vous êtes centrés sur votre demeure intérieure. Tant que vous vivrez dans l’extériorité de vos relations, de vos difficultés, de vos comportements, vous ne serez pas en harmonie avec votre lumière centrale intérieure. 

Le moment présent est dans votre cœur. Sa lumière est son phare. Suivez-la. Soyez en son centre. Vivez en elle du matin au soir, du soir au matin. Soyez cette conscience qui vous relie au Tout. Soyez la stabilité grâce à ce qui est en vous. Vous ne la trouverez pas dans vos recherches et vos attentes extérieures.

La Vie est en vous. Vous êtes la Vie.
Je Suis Maître Saint-Germain, Je Suis la Vie et vous êtes cette vie belle et apaisante, source de lumière, de grandeur et d’amour.
Vous êtes l’instant de la Vie. L’instant de la Vie est vous.

Vivez dès à présent cet instant et entrez réellement dans la conscience du Tout, dans la conscience de qui vous êtes.

Maître Saint-Germain
Transmis par Mirena, le 12 Avril 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

L’importance d’être ancré à la Terre

La Terre est notre demeure où tout est en rapport avec la nature et avec ce qu’elle nous donne : notre nourriture, notre air, notre eau… Nous vivons en elle, avec elle et pour elle. Pourtant beaucoup ne respectent pas cet espace vital qui nous permet de vivre.

Nous sommes ici dans la direction de vivre pour nous réaliser et pour aider à notre développement harmonieux et humain. Pour cela, il est nécessaire de comprendre ce qu’est l’ancrage à la Terre. Beaucoup n’ont pas conscience de cet aspect qui permet de vivre en parfaite harmonie avec l’énergie que nous transmet la Terre et avec l’équilibre que nous devons réunir pour être parfaitement en accord avec l’énergie de la Terre et celle du Ciel.

Notre JE SUIS peut être trouvé en prenant conscience de l’équilibre nécessaire à notre épanouissement. Le Je SUIS est l’altitude ici bas, dans notre demeure humaine. Il est nous, il est en nous et pour le trouver, nous devons réunir l’énergie de la Terre et l’énergie du Ciel. Nous devons la prendre, la comprendre, l’intégrer. Ceux qui n’ont pas accès à cet aspect de l’équilibre et qui recherchent uniquement la progression sans comprendre que tout a un pôle masculin et un pôle féminin, ne pourront découvrir leur JE SUIS.

Toutes les connaissances sont des ouvertures qui, si elles ne sont pas pratiquées, comprises et intégrées ne peuvent permettre à l’homme de s’identifier en tant qu’être en perpétuel devenir, en perpétuelle découverte de lui-même dans sa profondeur et sur sa terre d’accueil qui n’est autre que la Terre. Elle lui permet d’œuvrer au fond de lui-même pour trouver sa liberté intérieure de pensée et d’action. Autrement dit, si vous ne vous ancrez pas tous les jours à la Terre, vous ne pouvez trouver l’équilibre et la relation nécessaire pour découvrir votre JE SUIS, vous ne pouvez découvrir qui vous êtes réellement et ne saurez jamais que la profondeur de vous-mêmes est celle de la Terre et du Ciel.

Les arbres les mieux enracinés sont ceux qui développent les plus belles branches et donnent les plus beaux fruits. Plus leurs racines sont profondes, plus ils peuvent s’élever vers le Ciel. Ils intègrent l’énergie de la Terre par leurs racines. Ils intègrent l’énergie du Ciel par leurs branches et trouvent ainsi le point de fusion en eux qui est le JE SUIS et donc, l’équilibre des deux énergies dans lesquelles ils progressent.

Pour atteindre cette compréhension, il faut commencer à s’ancrer à la terre chaque matin. Pour cela, vous pouvez visualiser de belles et grandes racines qui partent de vos deux pieds et qui s’enfoncent profondément jusqu’au magna de la Terre. L’énergie d’un beau rouge éclatant remonte jusqu’en votre corps. Elle vous apporte l’équilibre de votre corps, elle vous transmet son énergie puissante pour être en forme tout au long de votre journée. Puis de la même manière, vous visualiserez l’énergie de lumière qui descend de la Source. Elle vient vous apporter sa vibration, sa teneur, par votre chakra coronal sur le dessus de votre tête. Elle pénètre dans votre corps et se mêle à l’énergie de la Terre. Ainsi, vous êtes bien ancrés et vous pouvez commencer votre journée dans de bonnes conditions. Vous oeuvrerez à votre JE SUIS. Ces deux énergies établiront une connexion intense avec leurs accords fusionnels et délivreront en vous une parfaite harmonie pour une prise de conscience plus évidente sur votre rôle et votre direction humaine dans ce parcours du chercheur de vérité dans lequel vous évoluez.

La connaissance, la recherche du savoir, la mentalisation, sont des vouloirs extérieurs de l’homme. Ils sont l’extériorité et donc nous éloignent de notre JE SUIS qui lui est l’intériorité et la ligne directrice que nous devons suivre, sur laquelle nous devons évoluer pour être dans l’équilibre de la Vie et dans celui de notre vie terrestre.

Le centrage, l’ancrage, la recherche de l’instant présent, sont les piliers de l’évolution de l’homme. Ils permettent d’acquérir la découverte intérieure et d’œuvrer sur soi pour se découvrir réellement. L’homme doit acquérir cette forme d’être et entrant dans le savoir intérieur de l’âme pour une parfaite connexion  avec l’essence même de qui il est.

Chercher dans l’avenir et croire que le savoir est la découverte spirituelle de l’homme, tue la découverte du JE SUIS en soi.

Mirena, le 29 Mars 2012.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.