Raison ou tort ?

Le cycle sans fin

Qui peut affirmer avoir la vérité sinon s’égarer lui-même dans les méandres de son ego ?
Qui peut croire en lui et affirmer détenir le savoir, la Connaissance ?

Je discutais dernièrement avec mon guide. Je suis, sachez-le, tout comme vous guidée et enseignée. Je ne suis pas différente de vous, je suis humaine avant tout. Je ne détiens pas la vérité non plus sur ce que je vous transmets. Je détiens seulement ma propre connaissance, celle qui vibre au fond de moi et qui me permet d’avancer sur ma voie.

J’entends parfois des personnes affirmer leur point de vue, je lis parfois des messages qui m’interpellent car je pense qu’ils sont orientés par le pouvoir de l’égo. Je dis « je pense » car c’est mon point de vue personnel. J’ai moi aussi affirmé mes croyances et cela me permet de comprendre ce que je vous relate aujourd’hui. Cela a été positif et bénéfique pour certains d’entre vous mais également pour moi et là est l’essentiel.

Il est vrai que parfois je me suis posée la question : Suis-je dans le vrai ? Ne vais-je pas égarer certaines personnes avec mes messages ou bien avec les guidances que je reçois ?

Lorsque la spiritualité vous rattrape un jour, lorsque vous entendez votre guide pour la première fois, vous vous posez forcément des questions pour essayer de comprendre d’où cela provient. Le chemin de découverte et de compréhension commence alors. Un chemin ardu parfois car c’est le commencement d’un grand changement intérieur d’acceptation de soi, de foi et de confiance.

Certaines personnes m’ont dit : Ah mais toi tu as de la chance !
Ceci est leur point de vue et je le respecte. Ce qui est moins facile, c’est de recevoir ce que j’ai reçu sans y être préparée et dans une grande solitude. Être en contact avec l’au-delà et les guides demande une grande foi et un long travail de compréhension et d’intégration.

Pourquoi vous dis-je cela aujourd’hui ? Il est vrai que je ne parle pas beaucoup de moi. Je suis ainsi et cela m’appartient. Si je me livre à vous aujourd’hui c’est que pour moi, un grand changement s’opère et me permet de fermer la porte d’un passé que je remercie. Je ne sais encore ce qu’est ce changement mais je l’accueillerai avec tout l’amour qui est en moi. Que ce changement soit intérieur ou bien me place dans une nouvelle mission à accomplir, peu importe. L’important pour moi est que cette transition m’apporte le meilleur de la Vie et je suis fermement décidée à l’accueillir.

L’essentiel est de grandir dans mon cœur, de vivre libre et en accord avec la personne que je suis. M’accepter telle que je suis aussi. Certains diront que cela est peu mais je trouve que cela est énorme. Vous rendez-vous compte ? Vivre libre et dans la joie ! Le plus important pour moi ! Ne rien vouloir mais être, simplement être. C’est mon choix, du moins pour l’instant.

Je sais, et encore une fois ceci est ma croyance, que la vie n’est pas forcément celle que l’on s’est imaginée. Je la perçois différemment depuis quelques temps. Les enseignements que je reçois, m’ouvrent à certaines compréhensions. Je sais que chacun détient sa propre vérité et que celle-ci est une part de la Grande Vérité. Chacun a raison et personne n’a tort. Tout est vérité et la Connaissance n’appartient à personne car nous sommes une part de celle-ci. Nos croyances sont justes et vraies pour nous-mêmes. Et nous captons de l’Univers ce que nous sommes aptes à capter.

C’est pourquoi affirmer que l’on détient le vrai et que l’autre est dans le faux est pure illusion. Longtemps nous avons fonctionné avec le pouvoir de notre mental et cru en  savoir plus que l’autre. Mais aujourd’hui ma vérité me permet de comprendre le fonctionnement de la Grande Vérité. Celle-ci est issue de toutes nos croyances, de toutes les vérités que nous pensons vraies et qui sont toutes de ce fait, parfaites !

La Création est infinie et nous en sommes les créateurs. Nous créons le mouvement de la Vie qui la nourrit. Ce qui revient à dire que rien n’est figé, tout change et se transforme et la Vérité également. Toute croyance émise est notre création et l’ensemble de l’humanité est nourri par ce tout que nous formons ensemble. Nous sommes Un et le Tout à la fois.

C’est pourquoi la rigidité des enseignements devient obsolète aujourd’hui. Chaque enseignement proposé est une ouverture pour la personne qui la reçoit. Une ouverture qui lui permet de comprendre ce qu’elle a à comprendre à cet instant. Car nous attirons à nous les enseignements, nous les lisons et souvent ils nous permettent de comprendre le blocage ou la souffrance du moment.  Ainsi les enseignements sont vrais pour certains et ne le sont pas pour d’autres. Alors, qu’importe si le vrai est faux, si le faux est vrai. L’essentiel est que nous recevons tous des messages, des indications, des enseignements qui nous sont bénéfiques à nous reconnaitre dans nos fonctionnements d’être et de penser. Qu’importe le reste !

Arrêtons nos luttes, arrêtons de vouloir tout contrôler ! C’est ainsi que nous grandirons. Tout est juste, disais-je. Je dirai même tout est parfait ! Restons nous-mêmes, libres de croire et de penser, libres d’agir et de grandir, en souplesse et en amour. Libres d’être nous-mêmes, en accord avec ce que nous désirons être.

Fais ceci ou cela ! Agis ainsi et pas comme cela ! Écoute ce que je te dis et regarde ce que je te montre ! C’est là que tu dois aller ! Croyez-vous que nous pouvons être libres ainsi ? Je ne le pense pas mais ceci est ma vérité et elle n’est pas forcément la vôtre.

Je suis qui je suis et libre d’être moi-même. L’essentiel pour moi est de vous proposer ce que je sais (et quel plaisir !), vous proposer ma vérité et vous laisser le choix d’avancer vers le meilleur de vous-mêmes, en toute liberté !

Je vous souhaite de croire en vous et de suivre votre intuition.
Sachez que vous recevez  le meilleur de la Vie à chaque instant.

Belle réflexion à vous toutes et tous !

Mirena le 16 Mars 2015
Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Le jeu des énergies

Le jeu des énergies

Nous avons, grâce aux énergies, une capacité de création de vie qui prend forme à la moindre pensée, au moindre souffle, au moindre geste, à la moindre action, à la moindre intention…. Nous créons notre vie et créons à chaque seconde l’avenir. Nous ouvrons notre chemin et le parcourons pas à pas, bien centrés sur celui-ci ou pas du tout. Nous ne voyons pas ce qui se passe autour de nous mais les énergies sont présentes et se meuvent comme des courants de vie qui coulent, qui nous entourent et nous pénètrent, qui vibrent et qui créent.

Nous sommes énergie et tout ce qui nous entoure est énergie. Une énergie en mouvement qui va et qui vient. Elle peut être lumineuse, colorée ou bien sombre. Notre corps est composé d’énergie, notre aura, nos pensées, nos émotions, nos mentalisations également. Elle possède un taux vibratoire d’une fréquence plus ou moins élevée. Il existe en nous et autour de nous, sur Terre ainsi que dans l’univers, des énergies claires et lumineuses et d’autres plus sombres, .

Dans la compréhension de ce fonctionnement, nous pouvons ouvrir notre conscience sur nos propres créations. Car nous créons, consciemment ou non, notre vie, que nous le désirons ou pas. Nous mettons en mouvement les énergies de l’univers et nous attirons à nous les évènements, les situations, les opportunités mais aussi la négativité qui cause beaucoup de souffrances et de maladies.

Il y a également en nous des mémoires inscrites dans notre aura, dans nos chakras, dans notre corps physique. Elles émettent une séquence vibratoire qui attire d’autres énergies de même fréquence. L’univers nous envoie des expériences de vie qui sont à reconnaître pour être dépassées et lâchées. La vibration positive attire le positif et donc l’expérience positive de même fréquence. La vibration négative attire le négatif et également l’expérience de même fréquence.

Nous sommes des aimants et nous pouvons, dès lors que nous intégrons cette compréhension, nous ouvrir à la création conscience de notre vie pour ne plus souffrir et ôter les voiles qui nous recouvrent, ôter la non-conscience de la vie et la non-compréhension du jeu des énergies.

Car la vie est un vaste jeu et nous en sommes les pions. Nous avançons d’un pas, puis reculons de deux, nous nous arrêtons, nous retournons en arrière, nous tournons en rond et parfois nous nous égarons. Et pourquoi cela ? Pourquoi n’avançons-nous pas directement vers le but du jeu ? Car nous avons peur, car nous n’écoutons pas notre intuition, car nous suivons les directions du mental plutôt que celles de notre âme. Nous avons peur de lâcher ce que nous connaissons, nous n’avons pas foi en la vie et nous retenons toutes les inscriptions négatives qui sont en nous. Nous leur obéissons. Ce sont des énergies qui, si nous leur donnons de l’importance, s’activent et amplifient le processus créatif, et attirent d’autres énergies de même fréquence. Et une fois cernés et pris dans leur filet, il est difficile de refaire surface.

Or, aujourd’hui, nous pouvons comprendre ce qui est, nous pouvons changer notre vie en nous libérant du joug des énergies négatives, en dépassant et purifiant leurs empreintes,  en accueillant enfin les énergies positives, lumineuses et de fréquence vibratoire élevée, en développant l’amour, la lumière, la compassion, la joie, l’harmonie, la douceur, le rire, l’acceptation, le lâcher prise….. Nous pouvons avec volonté, vibrer différemment et nous offrir un nouveau chemin sur lequel nous ne souffrirons plus, sur lequel nous pouvons cueillir les bienfaits de la vie.

Le plaisir apporte le bien-être du corps et de l’esprit, l’amour guérit, la compassion nous place dans l’énergie de la paix intérieure, la joie nous met en confiance, et la confiance nous ouvre les portes de la vie car avec elle nous lâchons prise, avec elle nous n’avons plus peur et n’érigeons plus aucune limite. La confiance nous place dans la compréhension du jeu de la vie. La confiance développe la foi et, lorsque les limites ne sont plus présentes, lorsque les peurs et les doutes sont envolés, l’impossible n’existe pas.

La conscience est profonde. Plus nous lâchons nos peurs, nos doutes, nos incompréhensions, plus nous allons dans sa profondeur. Plus nous levons les voiles qui obscurcissent notre lumière, plus nous élevons nos vibrations et reconnaissons notre place dans la création consciente de votre vie.

Les temps sont au rassemblement des cœurs et à l’Unité qui demeure en nous. Si nous désirons atteindre ce but et répandre sur Terre les semences christiques pour créer une nouvelle vie faite de lumière, d’amour et de paix, nous devons intégrer le fonctionnement du jeu des énergies dans notre vie. L’intégrer par le cœur et ne pas le laisser au niveau de l’intellect. Nous devons nous ouvrir à cette compréhension et l’appliquer avec amour, avec la pleine conscience de son impact sur notre vie, sur Terre et dans l’univers. Nous devons nous reconnaitre tous Un, sans séparation, sans différence.

Car les limites n’existent que dans l’esprit humain. Dans la conscience de l’univers tout est infini, tout est beau, tout est Amour !
Belle découverte à vous tous.

Mirena, le 18 Juin 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Passage vers la lumière

Passage vers la LumièreNous vivons actuellement de grands changements. Pour certains, il y a comme un air de légèreté qui se déploie, une ode à la Vie qui s’éveille et s’anime. Les voiles sombres se sont envolés. La lumière intérieure peut ainsi illuminer l’être et transmettre sa fluidité. On sent bien que les choses ont changé, qu’il se passe quelque chose. Je ressens ce passage. Il est la perte d’un passé bien terminé. Rien ne sera plus comme avant. Un pas supplémentaire dans la conscience est franchi.

Rien n’est à sa fin mais au renouveau de la vie en chacun. Un renouveau formulé par une intuition plus affinée, par une sensibilité accrue, par un état d’être plus serein, par une ouverture aux autres encore plus grande, par un placement nouveau. Certains franchissent de grands caps. Les efforts fournis ne sont pas restés vains.

Il est évident que chacun avance à son rythme. Pour d’autres, les peurs remontent encore. Elles sont encore bien ancrées et les mémoires du passé reviennent pour être transmutées par le cœur. C’est un passage obligé que nous vivons actuellement, un passage vers la lumière… D’autres encore sont perdus et ne savent où aller. Ils ne savent pas comment faire pour avancer. Ils ont encore des attentes extérieures…

Comme je l’explique en consultation, l’attente extérieure est une illusion qui ne comble pas. Le grand vide qui est en chacun doit être comblé par la lumière. Tout se trouve en nous et seuls ceux qui lâcheront l’extériorité éphémère de la vie, seuls ceux qui iront à la recherche de leur lumière intérieure pourront trouver le repos. Ceux qui recherchent leur chemin à l’extérieur n’ont pas encore compris qu’ils ont déjà tout en eux. Lorsqu’ils se connecteront à leur centre et se nourriront de ses énergies, ils sauront où aller et ce qu’ils ont à faire.

Nous ne pouvons œuvrer pour les autres si l’œuvre intérieure n’est pas en marche et conscientisé. Tout se vit à l’intérieur de soi, les connaissances et les techniques apprises y compris. L’être doit intégrer ce qu’il sait pour avancer sur son chemin. Dans le cas contraire, les leçons restent au niveau du mental et ne sont pas vécues dans le cœur. Cette pratique appartenait à la 3e dimension. Elle devient obsolète maintenant. Il nous est demandé d’ouvrir notre cœur et d’y pénétrer pour vivre nos expériences. Ainsi situés, nous lâchons et purifions. Ce chemin est « Le chemin » et il est sans fin…

Actuellement, il est important de rester bien centré et bien ancré. Nous ne devons pas nous laisser déstabiliser par notre mental ou notre émotionnel. Les énergies bousculent et ainsi situés, nous pouvons comprendre et œuvrer en nous pour lâcher plus sereinement le négatif. Une nourriture plus légère et saine permet également d’aider le corps à s’alléger car il a en lui l’inscription de mémoires négatives. Il faut l’aider à avancer.

Ceux qui ont du mal à être dans le lâcher prise se confrontent à leur propre miroir. Ils demeurent dans la souffrance car ils ne se sentent pas encore responsables des expériences vécues. Ils laissent encore tout pouvoir à leurs schémas égotiques. La raison du mental l’emporte encore sur la raison du cœur jusqu’au jour où ils basculeront dans la compréhension du jeu de la vie et sa définition. Qu’il est difficile de renverser les croyances et les limites si longtemps ancrées en soi ! Mais le jeu en vaut pourtant la chandelle !

Que préférer ? L’ombre ou la lumière ? La déstabilisation ou bien la stabilité ? Le lâcher prise ou la projection du mental ? L’ego ou l’ouverture du cœur ?

L’être humain comprend malheureusement trop souvent par la souffrance qu’il subit, qu’il s’inflige même inconsciemment. Or il serait temps qu’il arrive à voir plus loin que le mental. Il lèverait ainsi les blocages, ôterait les œillères, supprimerait les schémas et comportements négatifs, les relations possessives et abusives. Il pourrait vivre en relation avec sa lumière, dans la fusion intérieure et enfin en paix avec lui-même. Une autre définition de la vie se révèlerait alors et donnerait au corps et à l’esprit plus de légèreté.

Le temps s’accélère et tout nous pousse à réagir avec l’afflux des énergies présentes. Les passages imposés peuvent être mieux « digérés ». Il suffit pour cela d’élargir son regard sur la vie pour vivre la joie qui résonne à l’intérieur de soi, s’en nourrir pour élever ses vibrations et lâcher ce qui doit l’être.

Chaque étape franchie nous rapproche de notre âme.

Mirena, le 6 Avril 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.