Retrouver notre appartenance à la Lumière de Vie

 

 

La liberté de l’être se découvre dans la transformation intérieure. Elle requiert un regard profond de soi, nous le savons tous. Mais beaucoup ne comprennent pas la réalité de ce retour intérieur et se tournent  encore vers l’extérieur pour trouver des solutions à leur transformation. Il est vrai qu’il n’est pas toujours aisé de voir et d’accepter ses propres zones d’ombre car notre éducation nous a appris à nous déresponsabiliser  de nos actes.

L’enjeu est pourtant très important et ce retour intérieur permet la mise en lumière et l’acceptation de sa propre négativité et des mécanismes entretenues par les différentes expériences vécues pour ensuite verser dans l’énergie du Cœur. Ce sont les prises de conscience qui font tout. Elles nous aident à voir la vérité sur nos schémas et concepts, sur notre rigidité mentale et notre manque de flexibilité, et sur les croyances entretenues depuis fort longtemps. La paix et la stabilité ne peuvent s’installer qu’au prix d’un renversement de la négativité qui dirige l’être humain.

Par ailleurs, l’homme souhaite le changement mais il poursuit dans la croyance qu’il est séparé de tout ce qui est. Il évolue sous cette carapace de 3e dimension, maintenu par un ego puissant qui a tout pouvoir sur lui. Il ne voit pas la lumière en chacun et demeure souvent ancré dans l’ancienne réalité. Le changement fait peur parfois car il demande de lâcher prise sur l’ancien. Lâcher requiert du courage et de la volonté pour laisser l’espace à la foi. C’est un dépouillement des  différentes et nombreuses couches sombres qui recouvrent l’être humain.

L’avancée nous oriente vers le lâcher prise afin que nous puissions nous épanouir au cœur du Cœur de la Vie et retrouver notre appartenance à la Lumière. La nécessité d’avancer vers un dépouillement de ce que l’être humain a connu, a appris, a appliqué, est plus que nécessaire. Lâcher l’attachement, la rigidité, les sentiments négatifs, les croyances et les concepts, pour une renaissance dans le Cœur de Qui Nous Sommes. Redevenir « nus », sans vouloir ni pouvoir et verser dans la douceur de l’Être et sa Sagesse. Nous laisser porter par la compréhension intérieure et lâcher le lourd poids de la 3e dimension. Lâcher aussi la connaissance intellectuelle qui est en lien avec le mental. Car le savoir universel est détenu dans le Cœur. L’intuition peut alors rejaillir de l’intérieur et mener l’être dans le savoir inné et sage de la Vie.

Pour cela, acquérir assez d’humilité pour ne pas suivre l’ego est nécessaire. Regarder en soi et intégrer le changement. Ne plus rester dans la mouvance de la dualité en acceptant que le changement vient de soi et non de l’autre. Ne plus être victime du passé ni de la vie.

L’ouverture de la lumière est belle pour celui qui sait lâcher, qui sait s’abandonner et ouvrir son cœur à la transformation et à la Vie. Le basculement actuel n’est autre que la modification de l’empreinte de la 3e dimension que nous portons fermement. Nous savons désormais que les choses sont différentes. Rien n’est plus simple que de s’abandonner à ce qui est sans résistance pour une transformation radicale et un alignement avec la Lumière de Vie. Quand le lâcher prise intervient, rien ne nous affecte, rien ne nous déstabilise. La paix s’installe alors en soi et nous demeurons alignés sur La Source de Vie.

Tout est à revoir en soi et il est important de faire des choix. L’être humain ne peut plus continuer ainsi dans la déraison du mental. Il doit s’affirmer par le Cœur et prendre sa vraie place pour laisser rayonner la Lumière de vie. C’est en lâchant que s’installe la Vie en soi, en toute simplicité et dans l’accueil humble de son vécu sombre.

L’objectif du chemin est désormais montré en pleine lumière. Seul le mental définit le contraire et essaie de garder l’avantage. Vous devez certainement le ressentir, ressentir sa force intérieure et entendre sa voix. Il s’oppose toujours à l’apaisement et vous pousse à nourrir l’ombre par les rôles qu’il vous fait endosser. Or la limite est atteinte et les choix sont à faire. Que souhaitez-vous pour la suite de votre chemin ? Il est temps de laisser derrière vous toutes les résistances pour enfin vous ouvrir à la paix intérieure. La stabilité vous aidera à franchir les étapes clés de la transformation et de l’évolution vers la Lumière du Cœur, dans cet écrin de pureté où tout devient possible et où demeure la Connaissance universelle.

Nul ne peut prétendre à construire une vie équitable s’il ne se stabilise pas dans la profondeur de son Cœur.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

 

 

Devenir un être spirituel

 

L’importance de devenir un être spirituel voit le jour.L’être humain a toujours le choix de rester dans l’ancien monde, celui qu’il a toujours connu et qu’il a du mal à lâcher. Il est important de pénétrer dans l’impermanence de la pensée en se libérant des attaches créées, sans retour dans le passé ni projection dans l’avenir. Se détacher du vouloir, de l’emprise des pensées parasites et de tout ce qui n’est pas ici et maintenant dans la réalité de la Vie universelle. C’est devenir autonome en ne restant pas dans l’ignorance.

Un ensemble de choix voit le jour pour un épanouissement de notre être dans notre vie sans aucun besoin de paraitre mais en demeurant simple et humble. L‘énergie du Cœur n’a besoin d’aucune richesse car elle la possède déjà. Notre appartenance à cet état de conscience fait que nous sommes pleins de l’intérieur et toute l’illusion de ce monde devient une évidence.

L’être humain a soif de pouvoir. Il est dans le faire et s’évade ainsi vers je ne sais quelle ouverture sinon un enfermement dans la matrice humaine. Ses pensées l’entrainent vers des aventures toujours en renouvellement car rien ne le satisfait. L’ego le conduit vers des horizons de fausse lumière, le mirage qui brille au loin. Il ne trouve pas la paix, la réussite humaine étant bien plus importante à obtenir que la stabilité intérieure. Vouloir toujours plus est un signe de vide intérieur. C’est un besoin d’exister qui persiste et qui est sans cesse alimenté par la société de consommation et l’ego. Or l’avoir et l’être sont totalement opposés.

L’homme est un être créatif. Il crée sa condition humaine par la pensée. Ce qu’il pense, il le crée. Ce qu’il pense être, il le devient. Toutefois, sa création est très souvent issue de son ego. Ses pensées le dominent et il les suit jour et nuit. Il pense, il pense, il pense… Ainsi va sa vie illusoire définie par un ego surpuissant car toujours alimenté par son adhésion aux pensées parasites qui affluent en lui et s’ancrent dans la réalité.

Il suffirait pourtant qu’il prenne le temps de la pause intérieure, qu’il médite et accueille. Les pensées parasites seraient peu à peu moins dominantes et la stabilité verrait le jour. L’observation de l’ego serait bénéfique à la transformation des pensées et l’être se remplirait de l’intérieur. La paix s’installerait durablement.

Nous avons tous besoin de stabilité intérieure dans la transition actuelle. Or les conditionnements humains sont à conscientiser pour une tout autre ouverture. L’illusion se dévoile mais il ne suffit pas de la voir. Passer à l’action est impératif pour accueillir l’état de l’Être et suivre son intuition.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

Raison ou tort ?

Le cycle sans fin

Qui peut affirmer avoir la vérité sinon s’égarer lui-même dans les méandres de son ego ?
Qui peut croire en lui et affirmer détenir le savoir, la Connaissance ?

Je discutais dernièrement avec mon guide. Je suis, sachez-le, tout comme vous guidée et enseignée. Je ne suis pas différente de vous, je suis humaine avant tout. Je ne détiens pas la vérité non plus sur ce que je vous transmets. Je détiens seulement ma propre connaissance, celle qui vibre au fond de moi et qui me permet d’avancer sur ma voie.

J’entends parfois des personnes affirmer leur point de vue, je lis parfois des messages qui m’interpellent car je pense qu’ils sont orientés par le pouvoir de l’égo. Je dis « je pense » car c’est mon point de vue personnel. J’ai moi aussi affirmé mes croyances et cela me permet de comprendre ce que je vous relate aujourd’hui. Cela a été positif et bénéfique pour certains d’entre vous mais également pour moi et là est l’essentiel.

Il est vrai que parfois je me suis posée la question : Suis-je dans le vrai ? Ne vais-je pas égarer certaines personnes avec mes messages ou bien avec les guidances que je reçois ?

Lorsque la spiritualité vous rattrape un jour, lorsque vous entendez votre guide pour la première fois, vous vous posez forcément des questions pour essayer de comprendre d’où cela provient. Le chemin de découverte et de compréhension commence alors. Un chemin ardu parfois car c’est le commencement d’un grand changement intérieur d’acceptation de soi, de foi et de confiance.

Certaines personnes m’ont dit : Ah mais toi tu as de la chance !
Ceci est leur point de vue et je le respecte. Ce qui est moins facile, c’est de recevoir ce que j’ai reçu sans y être préparée et dans une grande solitude. Être en contact avec l’au-delà et les guides demande une grande foi et un long travail de compréhension et d’intégration.

Pourquoi vous dis-je cela aujourd’hui ? Il est vrai que je ne parle pas beaucoup de moi. Je suis ainsi et cela m’appartient. Si je me livre à vous aujourd’hui c’est que pour moi, un grand changement s’opère et me permet de fermer la porte d’un passé que je remercie. Je ne sais encore ce qu’est ce changement mais je l’accueillerai avec tout l’amour qui est en moi. Que ce changement soit intérieur ou bien me place dans une nouvelle mission à accomplir, peu importe. L’important pour moi est que cette transition m’apporte le meilleur de la Vie et je suis fermement décidée à l’accueillir.

L’essentiel est de grandir dans mon cœur, de vivre libre et en accord avec la personne que je suis. M’accepter telle que je suis aussi. Certains diront que cela est peu mais je trouve que cela est énorme. Vous rendez-vous compte ? Vivre libre et dans la joie ! Le plus important pour moi ! Ne rien vouloir mais être, simplement être. C’est mon choix, du moins pour l’instant.

Je sais, et encore une fois ceci est ma croyance, que la vie n’est pas forcément celle que l’on s’est imaginée. Je la perçois différemment depuis quelques temps. Les enseignements que je reçois, m’ouvrent à certaines compréhensions. Je sais que chacun détient sa propre vérité et que celle-ci est une part de la Grande Vérité. Chacun a raison et personne n’a tort. Tout est vérité et la Connaissance n’appartient à personne car nous sommes une part de celle-ci. Nos croyances sont justes et vraies pour nous-mêmes. Et nous captons de l’Univers ce que nous sommes aptes à capter.

C’est pourquoi affirmer que l’on détient le vrai et que l’autre est dans le faux est pure illusion. Longtemps nous avons fonctionné avec le pouvoir de notre mental et cru en  savoir plus que l’autre. Mais aujourd’hui ma vérité me permet de comprendre le fonctionnement de la Grande Vérité. Celle-ci est issue de toutes nos croyances, de toutes les vérités que nous pensons vraies et qui sont toutes de ce fait, parfaites !

La Création est infinie et nous en sommes les créateurs. Nous créons le mouvement de la Vie qui la nourrit. Ce qui revient à dire que rien n’est figé, tout change et se transforme et la Vérité également. Toute croyance émise est notre création et l’ensemble de l’humanité est nourri par ce tout que nous formons ensemble. Nous sommes Un et le Tout à la fois.

C’est pourquoi la rigidité des enseignements devient obsolète aujourd’hui. Chaque enseignement proposé est une ouverture pour la personne qui la reçoit. Une ouverture qui lui permet de comprendre ce qu’elle a à comprendre à cet instant. Car nous attirons à nous les enseignements, nous les lisons et souvent ils nous permettent de comprendre le blocage ou la souffrance du moment.  Ainsi les enseignements sont vrais pour certains et ne le sont pas pour d’autres. Alors, qu’importe si le vrai est faux, si le faux est vrai. L’essentiel est que nous recevons tous des messages, des indications, des enseignements qui nous sont bénéfiques à nous reconnaitre dans nos fonctionnements d’être et de penser. Qu’importe le reste !

Arrêtons nos luttes, arrêtons de vouloir tout contrôler ! C’est ainsi que nous grandirons. Tout est juste, disais-je. Je dirai même tout est parfait ! Restons nous-mêmes, libres de croire et de penser, libres d’agir et de grandir, en souplesse et en amour. Libres d’être nous-mêmes, en accord avec ce que nous désirons être.

Fais ceci ou cela ! Agis ainsi et pas comme cela ! Écoute ce que je te dis et regarde ce que je te montre ! C’est là que tu dois aller ! Croyez-vous que nous pouvons être libres ainsi ? Je ne le pense pas mais ceci est ma vérité et elle n’est pas forcément la vôtre.

Je suis qui je suis et libre d’être moi-même. L’essentiel pour moi est de vous proposer ce que je sais (et quel plaisir !), vous proposer ma vérité et vous laisser le choix d’avancer vers le meilleur de vous-mêmes, en toute liberté !

Je vous souhaite de croire en vous et de suivre votre intuition.
Sachez que vous recevez  le meilleur de la Vie à chaque instant.

Belle réflexion à vous toutes et tous !

Mirena le 16 Mars 2015
Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Le jeu des énergies

Le jeu des énergies

Nous avons, grâce aux énergies, une capacité de création de vie qui prend forme à la moindre pensée, au moindre souffle, au moindre geste, à la moindre action, à la moindre intention…. Nous créons notre vie et créons à chaque seconde l’avenir. Nous ouvrons notre chemin et le parcourons pas à pas, bien centrés sur celui-ci ou pas du tout. Nous ne voyons pas ce qui se passe autour de nous mais les énergies sont présentes et se meuvent comme des courants de vie qui coulent, qui nous entourent et nous pénètrent, qui vibrent et qui créent.

Nous sommes énergie et tout ce qui nous entoure est énergie. Une énergie en mouvement qui va et qui vient. Elle peut être lumineuse, colorée ou bien sombre. Notre corps est composé d’énergie, notre aura, nos pensées, nos émotions, nos mentalisations également. Elle possède un taux vibratoire d’une fréquence plus ou moins élevée. Il existe en nous et autour de nous, sur Terre ainsi que dans l’univers, des énergies claires et lumineuses et d’autres plus sombres, .

Dans la compréhension de ce fonctionnement, nous pouvons ouvrir notre conscience sur nos propres créations. Car nous créons, consciemment ou non, notre vie, que nous le désirons ou pas. Nous mettons en mouvement les énergies de l’univers et nous attirons à nous les évènements, les situations, les opportunités mais aussi la négativité qui cause beaucoup de souffrances et de maladies.

Il y a également en nous des mémoires inscrites dans notre aura, dans nos chakras, dans notre corps physique. Elles émettent une séquence vibratoire qui attire d’autres énergies de même fréquence. L’univers nous envoie des expériences de vie qui sont à reconnaître pour être dépassées et lâchées. La vibration positive attire le positif et donc l’expérience positive de même fréquence. La vibration négative attire le négatif et également l’expérience de même fréquence.

Nous sommes des aimants et nous pouvons, dès lors que nous intégrons cette compréhension, nous ouvrir à la création conscience de notre vie pour ne plus souffrir et ôter les voiles qui nous recouvrent, ôter la non-conscience de la vie et la non-compréhension du jeu des énergies.

Car la vie est un vaste jeu et nous en sommes les pions. Nous avançons d’un pas, puis reculons de deux, nous nous arrêtons, nous retournons en arrière, nous tournons en rond et parfois nous nous égarons. Et pourquoi cela ? Pourquoi n’avançons-nous pas directement vers le but du jeu ? Car nous avons peur, car nous n’écoutons pas notre intuition, car nous suivons les directions du mental plutôt que celles de notre âme. Nous avons peur de lâcher ce que nous connaissons, nous n’avons pas foi en la vie et nous retenons toutes les inscriptions négatives qui sont en nous. Nous leur obéissons. Ce sont des énergies qui, si nous leur donnons de l’importance, s’activent et amplifient le processus créatif, et attirent d’autres énergies de même fréquence. Et une fois cernés et pris dans leur filet, il est difficile de refaire surface.

Or, aujourd’hui, nous pouvons comprendre ce qui est, nous pouvons changer notre vie en nous libérant du joug des énergies négatives, en dépassant et purifiant leurs empreintes,  en accueillant enfin les énergies positives, lumineuses et de fréquence vibratoire élevée, en développant l’amour, la lumière, la compassion, la joie, l’harmonie, la douceur, le rire, l’acceptation, le lâcher prise….. Nous pouvons avec volonté, vibrer différemment et nous offrir un nouveau chemin sur lequel nous ne souffrirons plus, sur lequel nous pouvons cueillir les bienfaits de la vie.

Le plaisir apporte le bien-être du corps et de l’esprit, l’amour guérit, la compassion nous place dans l’énergie de la paix intérieure, la joie nous met en confiance, et la confiance nous ouvre les portes de la vie car avec elle nous lâchons prise, avec elle nous n’avons plus peur et n’érigeons plus aucune limite. La confiance nous place dans la compréhension du jeu de la vie. La confiance développe la foi et, lorsque les limites ne sont plus présentes, lorsque les peurs et les doutes sont envolés, l’impossible n’existe pas.

La conscience est profonde. Plus nous lâchons nos peurs, nos doutes, nos incompréhensions, plus nous allons dans sa profondeur. Plus nous levons les voiles qui obscurcissent notre lumière, plus nous élevons nos vibrations et reconnaissons notre place dans la création consciente de votre vie.

Les temps sont au rassemblement des cœurs et à l’Unité qui demeure en nous. Si nous désirons atteindre ce but et répandre sur Terre les semences christiques pour créer une nouvelle vie faite de lumière, d’amour et de paix, nous devons intégrer le fonctionnement du jeu des énergies dans notre vie. L’intégrer par le cœur et ne pas le laisser au niveau de l’intellect. Nous devons nous ouvrir à cette compréhension et l’appliquer avec amour, avec la pleine conscience de son impact sur notre vie, sur Terre et dans l’univers. Nous devons nous reconnaitre tous Un, sans séparation, sans différence.

Car les limites n’existent que dans l’esprit humain. Dans la conscience de l’univers tout est infini, tout est beau, tout est Amour !
Belle découverte à vous tous.

Mirena, le 18 Juin 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.