Aujourd’hui … je suis honnête avec moi-même

le reflet de soi*

Aujourd’hui, je m’ouvre à moi-même. Je pose un regard juste et honnête sur mes fonctionnements. Je suis conscient du retour des énergies que j’envoie dans l’Univers et je rayonne la vérité, la justesse, la droiture. Aujourd’hui je suis honnête avec moi-même, avec les autres, avec la vie.

Aujourd’hui je m’ouvre à la vérité, sans détour, sans fausseté. J’observe mon fonctionnement de faire, d’être et de penser. Je l’accueille et je le rectifie.

Aujourd’hui je cesse de me juger et de juger les autres. Je reconnais que je suis responsable de mes actes et de ce que j’attire à moi.

Aujourd’hui je cesse de me culpabiliser. Je suis en accord avec les expériences que je choisis de vivre. Elles me permettent d’avancer dans la compréhension de qui je suis.

Aujourd’hui je cesse de me plaindre et d’accuser la vie ou bien les autres d’être responsables de ce que j’attire à moi. Je reconnais en moi ce qui n’est pas positif, ce qui n’est pas dans l’énergie de l’amour et de la lumière.

Aujourd’hui je cesse de me détourner de ce que je ne veux pas voir, de ce qui me fait peur. Je m’ouvre à la réalité avec honnêteté et franchise, à mes comportements et schémas négatifs. Je suis face à moi-même, je regarde mon miroir avec compassion et justesse. Je suis conscient de mes fonctionnements.

Aujourd’hui je dis ce qu’il y a à dire, en toute franchise et sans détour, ni omission. Je fais face à mes responsabilités.

Aujourd’hui je suis conscient de mes projections, de mes reflets, de mes peurs, ainsi que de mon illusion. Je m’accepte avec sincérité et avec amour.

Aujourd’hui je suis honnête avec moi-même et je le reconnais.

Affirmation positive.
Mirena, le 12 Décembre 2014 – Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

La Terre est notre reflet

L’univers conspire à nous apporter ce que nous désirons mais également ce que nous ne désirons pas. Par nos intentions, nos sentiments, nos peurs, nos pensées, nos paroles et agissements, nous déroulons le fil d’énergie créatrice qui s’étend pour toucher la Source de la Création. Et celle-ci nous la renvoie… C’est ainsi que nous créons notre vie, que nous attirons à nous les évènements, les opportunités, les situations que nous avons lancées dans l’univers.

Nous sommes responsables de notre vie, de ce qui est en nous, de ce qui vient à nous et de ce qui est à l’extérieur de nous. L’univers est un grand miroir qui renvoie le reflet que nous émettons. Cette compréhension nous permet d’ouvrir notre conscience pour aller dans la profondeur de la Vie. De même, la Terre et l’humanité sont à notre image. Toutes nos créations de vie se répercutent autour de nous et étendent notre reflet de création bien au-delà de nous.

Beaucoup souhaitent un monde meilleur. Beaucoup œuvrent à l’extérieur d’eux-mêmes et s’épuisent à fournir une œuvre gigantesque qui porte si peu ses fruits. Mais pour refaire le monde, la conscience humaine doit se développer différemment. La Terre est notre demeure et elle demeure en nous. Nous sentir séparés d’elle ne peut nous aider à la construction du nouveau monde. Une nouvelle relation doit émerger de nos cœurs pour apporter la conscience de ce qui est et la révéler aux yeux de tous.

Le regard de chacun vers la misère ne suffit pas. Car la misère est à l’intérieur de nous. Elle est la nôtre et doit être dépassée.
Le regard de chacun vers la violence ne suffit pas. Car la violence que nous voyons partout est en nous. Elle demande à être conscientisée afin d’être éliminée.
Le regard de chacun vers la destruction de la Terre ne suffit pas. Car la destruction est en nous, le mal que nous nous faisons se répercutant autour de nous.

La Terre est notre reflet 1Tant que nous resterons séparés, tant que nous ne comprendrons pas que nous sommes les créateurs de nos vies, que nous ne formons qu’Un seul et même Être, nous ne pourrons redresser et restructurer la Terre. La séparation est un monde fini. Nous nous ouvrons à l’Unité et à la conscience de ce que cela représente. Nous sommes le Tout et chaque souffle que nous émettons, chaque pensée, parole et geste, s’inscrivent dans notre corps, sur Terre, ainsi que dans l’univers.

La Terre est à notre image et il nous appartient dès lors d’œuvrer en nous pour pouvoir effectuer le redressement mondial que chacun souhaite. Mais pour cela, il est nécessaire de lâcher ses jugements sur autrui, et de ne plus accuser l’autre de nos maux. Il est nécessaire de s’ouvrir à la nouvelle conscience pour entrer dans l’œuvre intérieure à réaliser.

L’illusion nous a appris à n’être responsables de rien. La dualité a dessiné les opposés ; le positif et le négatif. Nous avons vécu des expériences grâce à elle et celles-ci ont permis à notre âme de grandir. Mais aujourd’hui, notre conscience s’ouvre dans sa profondeur pour révéler « qui nous sommes ». Nous devons suivre sa direction pour lâcher nos fardeaux et nous impliquer dans le redressement mondial qui doit se réaliser.

Si chacun œuvre dans cette compréhension et s’il est attentif à ses créations, il gagnera en lumière et il la reflètera dans la conscience de l’univers qui la renverra sur Terre.

Car le changement interviendra le jour où nous regarderons la vérité en nous, où nous n’aurons plus peur; le jour où nous intègrerons l’Unité.

Elle est pourtant si belle notre Mère la Terre !

ladakh 2 906

Photo Mirena / audeladesmots.org

Mirena, le 5 Octobre 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.