Le choix de vivre libre nous appartient

La vérité est en nous*

L’Univers ignore si la vibration que vous émettez est due à quelque chose
que vous observez, à quelque chose dont vous vous souvenez,
ou à quelque chose que vous imaginez.
Il se contente de recevoir la vibration
et lui répond avec ce qui est en accord avec elle.

Abraham

*

Nous sommes les courants de vie de l’univers qui circulent sur Terre et ailleurs. Ils sont notre création positive et négative. Ils agissent sur l’humanité et sur tout ce qui demeure sur Terre. Ils se répercutent dans l’Univers et l’alimentent. Les pôles négatifs et positifs le nourrissent et lui permettent de s’étendre à l’infini, de croitre dans l’immensité sans fin. Ces courants de vie nous touchent, nous entourent. Nous les traversons sans les voir. Pourtant ils existent et agissent en nous qu’on le veuille ou non.

La compréhension de ce qui est, est actuellement en train d’émerger dans la conscience humaine. L’être intègre de mieux en mieux la loi de l’Univers et l’interdépendance qui nous unit dans la relation énergétique. C’est pourquoi, ne plus rester en retrait de ce fonctionnement, ne plus rester dans l’aveuglement transmis, nous permet de retrouver notre liberté individuelle.

Être conscient, c’est reconnaitre le fonctionnement universel de l’énergie qui, si on lui ouvre la porte, agit sur nous, sur notre vibration et nous emporte dans une spirale ascendante ou descendante. Être conscient, c’est intégrer que nous sommes les créateurs de notre monde par nos pensées, nos paroles, nos actes et nos émotions. C’est ne pas rester séparés de la vérité et c’est accepter notre propre responsabilité dans l’émission des courants de vie de l’Univers. C’est aussi reconnaitre l’interdépendance des êtres humains à l’échelle planétaire. Les pensées négatives, les croyances, la négativité et les jugements émis, atteignent l’ensemble des humains, agissent par leur pouvoir et les cloisonnent dans le même temps dans la vibration de même fréquence. Ce que nous lançons dans l’espace nous maintient sous son pouvoir également.

C’est ainsi que l’être humain est prisonnier des sources négatives dont il est le créateur, relié par ailleurs aux égrégores de même fréquence. Il se débat et est en lutte avec lui-même, avec ses propres créations alors qu’il croit en une cause extérieure. Il accuse les autres, la vie et s’installe dans la victimisation, dans le déni de sa création. Condamner les autres et  tourner le dos aux problèmes de sa vie, tourner le dos à la tâche intérieure qu’il a à accomplir est pour lui la seule issue. Pourtant s’il savait, il constaterait que sa vérité n’est autre que la machination du pouvoir négatif qui agit à son insu sur lui et ses pensées. Ceci est déterminant dans la découverte du bonheur et de la liberté sur Terre.

Dès que l’on s’ouvre sincèrement à ce fonctionnement de l’énergie, il est alors plus facile de s’ouvrir au positif. La clarté se fait et l’être peut mieux s’accepter, se pardonner et accepter son rôle d’acteur terrestre pour ne plus adhérer aux courants négatifs en étant positif, aimant, lumineux. La relation avec la vie et les autres se modifie très rapidement. Le renoncement à l’appartenance négative est possible si le cœur s’ouvre à la vérité et la volonté présente. La volonté est déterminante dans tout changement.

La vie humaine n’est pas ce que l’on croit. Elle n’est pas la souffrance, plus aujourd’hui. Alors que tout se dévoile, nous avons le choix d’appartenir à l’une ou l’autre de ses mouvances, qu’elle soit positive ou négative. Se situer sur le courant positif de la vie est tout à fait faisable. Ainsi nous agissons consciemment sur nous-mêmes et sur l’ensemble de l’humanité. La vie est source de beauté et de richesse et nous nous sommes éloignés d’elle par nos croyances erronées, par notre soumission au mental et au négatif.

Alors, pourquoi ne pas inverser le processus individuel mis en place par l’ensemble des humains? Nous parcourons la vie dans l’inconscience de nos propres créations et nous nous plaignons ensuite. L’état de victime n’est plus d’actualité. Au contraire, le soleil brille et éclaire notre conscience. Il nous tend la compréhension de la Vie et son fonctionnement nous est dévoilé avec de plus en plus de clarté. Nous ne sommes pas qui nous pensions être. Nous ne sommes pas séparés de tout, des autres, du Tout. Nous sommes les créateurs de notre vie, simplement cela !

Alors que choisissez-vous aujourd’hui ? Êtes-vous réellement conscients que vous pouvez modifier totalement votre vie pour le meilleur et accueillir son abondance ? Je vous le souhaite sincèrement et avec amour.

Mirena, le 14 Mars 2016
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*

Bénir la vie !

Bénir la vie

Lorsque nous émettons une pensée de gratitude, lorsque nous remercions sincèrement la vie, nous ouvrons notre cœur. Ainsi nous émettons une vibration d’amour et nous bénissons ce qui est. Et plus l’intention est puissante, plus le cœur parle, plus nous sommes dans l’énergie de l’amour.

Bénir la vie, c’est déployer notre amour. C’est ressentir sa beauté se dérouler autour de nous. Nous sommes ainsi conscients de la potentialité de la vibration d’amour qui demeure en notre centre. 

L’amour n’est pas une formule qui s’apprend mais qui se ressent par le cœur. L’amour acquiert sa puissance lorsque l’intention du cœur est pure, lorsque l’esprit humain n’a pas le pouvoir, lorsque l’être place sa conscience dans le cœur.

La beauté de la vie demeure dans l’amour, simplement en lui. Bénissons et ayons de la gratitude pour ce que nous voyons, pour ce que nous entendons, pour ce que nous vivons, pour les êtres que nous rencontrons, pour ce que nous mangeons, pour l’air que nous respirons. Déployons notre amour intensément, à chaque instant. Ainsi nous nous plaçons sur cette belle vibration d’amour. Et plus nous le faisons, plus nous sommes centrés dans cette énergie, plus nous vivons l’amour car nous actionnons chaque fois sa fréquence. Ainsi, en bénissant la vie de nombreuses fois dans la journée, l’énergie d’amour que nous lançons par l’intention, se déploie autour de nous et nous entoure magnifiquement pour nous élever en vibration, en beauté, en joie, en amour…

Et si nous baignons dans la vibration de l’amour, par l’attraction des énergies, nous attirons à nous de merveilleuses choses, de belles rencontres, de grandes opportunités… Nous attirons « qui nous sommes ». N’est-ce pas magnifique ? N’est-ce pas que la vie est belle ?

Les moments que nous vivons actuellement sont précieux. L’humanité vit un grand changement, actionné par le Grand Plan Divin. Nous faisons partie de celui-ci. Ayons de la gratitude pour cela. Soyons amour et semons-le partout où nous sommes. Soyons ouverts à sa puissance de réalisation. Nous entrerons ainsi dans l’œuvre commune qui doit s’établir sur Terre ; une œuvre de restructuration importante par l’Amour des Cœurs de l’humanité.

Car l’Amour réalise les bienfaits.
L’Amour réconforte.
L’Amour panse les blessures.
L’Amour apaise la violence.
L’Amour guérit.
L’Amour est sagesse.
L’Amour est liberté !

Soyons Amour et vivons-le intensément !

Mirena, le 13 Décembre 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

 

La ligne de l’instant présent

lumiere_mystiquePhoto www.eternelprésent.ch

Nous sommes poussés vers l’instant présent et nous devons nous accorder à lui pour évoluer de plus en plus librement. Les énergies présentes nous poussent  à sa rencontre. Elles nous orientent vers lui et  toutes les compréhensions dont nous avons besoin pour cela, arrivent à nous. L’œuvre intérieure que nous effectuons nous rapproche pas à pas, de la demeure de l’Être. L’ère nouvelle est ce tremplin-là, et elle nous apportera la liberté individuelle, si nous arrivons à basculer dans l’espace de notre Présence intérieure.

Les techniques de purification ne suffisent pas à tout établir et il est aujourd’hui nécessaire de comprendre le fonctionnement de notre mental, ainsi que son pouvoir directionnel. Il y a le pouvoir du mental et l’instant présent. Et tous deux ne peuvent fonctionner ensemble. Lorsque nous sommes situés dans le mental, nous sortons de l’instant présent. Avec lui, nous vivons la séparation et la souffrance. Avec lui, il nous est impossible de trouver la paix intérieure. Pourtant, nous devons nous défaire de son emprise en étant attentifs à son fonctionnement. Avec un peu d’attention, nous constatons qu’il nous situe toujours dans le passé ou bien dans l’avenir. Avec lui, le présent n’existe pas. Tant que nous répondons aux informations qu’il nous transmet, nous nous définissons dans l’illusion de la vie et ne pouvons avancer avec le potentiel de l’Être intérieur.

Le passé et l’avenir sont des illusions. Tout se crée dans le moment présent. Tout prend effet en lui dans l’instant de l’éternité. Ce qui a été créé dans le passé, l’a été dans le présent à ce moment-là. Et tout ce qui s’y rapporte est une mémoire et donc une illusion. La projection dans l’avenir et les créations qui se feront en lui, s’établiront elles-aussi dans le présent. Donc toute projection est illusoire car elle n’est pas actuelle, elle n’est pas « ici et maintenant ».

Dès lors que vous pensez « présent », vous créez une forme d’égrégore qui axe vos demandes sur la ligne de l’instant présent. Ainsi, toute création est réalisée en l’instant. Plus vous êtes centrés dans cette compréhension et donc, dans ce positionnement, plus l’Esprit créateur agit sur vos demandes.

Lorsque l’être comprend cela, il devient spectateur de sa vie et peut ainsi se détourner du mental. Il ne le suit plus car il sait que celui-ci le conduit dans l’illusion. Il ne lui résiste pas. Il l’observe et ne répond pas à ses directions. Il se recentre le plus souvent  dans le moment présent et ainsi, il peut s’en détacher. Il sait que l’instant est la seule vérité et que le temps n’existe pas.

L’instant est le moment d’éternité qui nous relie à l’ouverture de l’Être. Il est présent dans notre cœur et nous seuls pouvons le découvrir. Avoir conscience de ce moment permet de lâcher l’illusion de la vie pour entrer peu à peu dans l’Unité.

Chaque être rêve de créer sa vie comme il le désire. Il rêve d’entrer dans la re-connaissance de l’Être. Mais pour cela, il doit intégrer que le temps n’existe pas et s’ouvrir à l’instant qui Est. L’Être est le repos, et en Lui demeurent la joie et la beauté de la vie. Nourrir cette certitude permet un rapprochement avec son axe de liberté. Vous pouvez trouver en lui les réponses et vous placer ainsi dans la richesse de la Vie et non dans la souffrance. Être conscient de l’instant présent permet de se rapprocher de l’Être intérieur. C’est une étape nécessaire à tout parcours spirituel.

Le temps est illusion. Le moment présent est la Vérité et le mental ne peut vivre en lui.

Mirena, le 14 novembre 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de la faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.