La Reconnexion universelle

La Reconnexion*

Nous entrons dans une phase de reconnexion à la Lumière de Vie. Elle est et demeure le chemin de la découverte du Soi. Chacun peut s’il le désire, y accéder en reconnaissant sa part de lumière intérieure mais aussi en acceptant de faire partie du Tout. La relation macrocosme et microcosme s’établit alors dans la conscience. Ne pas se sentir séparés ni différents les uns des autres et appartenir à la Vie permet de pénétrer dans cette reconnaissance. La conscience s’établit ainsi pour un retour à La Source progressif.

L’établissement de la Vie en soi permet l’édification d’un grand changement intérieur. Chaque pensée, chaque acte et chaque parole sont alors placés dans cette relation universelle. Nous sommes conscients de l’impact de qui nous sommes sur Terre et dans l’Univers. Les reconnexions peuvent alors se faire car nous ne nous reconnaissons plus en tant qu’êtres individuels mais bien en tant qu’êtres universels. Et cela change tout. Nous nous reconnaissons Enfants de la Source et savons que chacun de nous en est un également.

Tout est appartenance à la Lumière de Vie et rien n’est différent de soi en ce monde. La relation fusionnelle avec la Terre, avec les hommes et l’Univers agit ainsi vers la Reconnexion universelle tant espérée.

Le changement intérieur nous montre la voie de l’union à tout être et toute chose. Le voile qui nous séparait tombe. Les libérations intérieures sont toutes des opportunités de nous reconnecter à la Lumière de Vie. Dans cette conscience, nous ne sommes plus placés dans l’individualisme mais dans l’Unité. Penser à soi est bien mais être dans la conscience du Tout est complémentaire et nécessaire pour lâcher la dualité et entrer dans l’Unité de la Vie.

Ne plus lutter contre les choses, contre les êtres, contre le négatif, contre la vie… cela change tout. Accueillir ce qui est, et demeurer dans la conscience du Tout et son appartenance est libérateur.

Être pour la paix et non contre la guerre
Être pour la joie et non contre la tristesse
Être pour l’union et non contre la séparation
Être pour le bien et non contre le mal
Être pour le positif et non contre le négatif

Chacun pourrait se fixer cet objectif pour ne plus nourrir le négatif et l’ego. Cela modifierait toutes les luttes et permettrait au cœur de rayonner.

Je vous souhaite en cette année 2016 de vous reconnaitre dans la Vie éternelle. Le temps du doute et de la peur, celui de la lutte et du pouvoir, doivent laisser la place à l’Être divin que nous sommes tous.

Mirena, le 11 Janvier 2016
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*

Conscience et maitrise de soi

 Le Yin et le Yang*

La haine est le pire des sentiments. Au-delà de la colère, elle happe l’être dans un combat sans merci qui le relie au centre puissant des forces sombres. Elle est un point d’ancrage de la matrice négative qui entraine la rupture avec la lumière. Plus le conditionnement de la haine est puissant, plus l’être perd le contrôle de lui-même. Les drames ont ainsi lieu.

La peur provoque également en soi une ouverture énergétique et le hameçonnage de la matrice négative peut alors se faire et agir au sein même de l’être. Les sentiments négatifs sont tous des ouvertures sur le négatif. Ainsi nous ne sommes pas libres de penser, pas libres d’être, pas libres de vivre.

Si nous désirons la paix, nous ne devons pas céder aux émotions mais rester centrés dans notre lumière. Nous devons agir en êtres responsables et conscients de ce qui est et ne pas nous laisser entrainer dans le sillage des forces sombres ; ne pas répondre à la violence par la violence.

Les médias nous inondent d’images des derniers évènements et attentats de Paris. Regarder ces images et écouter les commentaires diffusés à longueur de journée, c’est s’en nourrir. Ceci provoque des émotions de tristesse, de peur, de colère, et donc des décentrages. Et nos enfants regardent ces images de guerre et s’en imprègnent. Imaginez l’impact que cela a.

La compassion est en revanche la meilleure aide que chacun puisse apporter. Elle ne consiste pas à se laisser prendre par les émotions des êtres en souffrance. Lorsqu’elle rayonne en soi, elle les éclaire justement par l’Amour sincère et vrai. La vibration est modifiée et agit sur les êtres et les circonstances.

Tant que la guerre répondra à la guerre, le négatif sera nourri. Tant que les gouvernements n’agiront pas pour le meilleur des populations et non pour régner sur le monde, la paix ne sera pas. Le pouvoir et le profit sont le moteur de la décadence mondiale.

Rester maitre de soi est la voie à tenir. La paix ne s’instaurera qu’à cette condition. Les luttes alimentent les luttes. La guerre alimente le pouvoir de l’ombre et nous entraine avec lui. Devenons des êtres conscients et agissons en conséquence. Il est temps de s’unir en ce sens.

Mirena, le 17/11/2015
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org