Que l’Amour soit le révélateur du meilleur de la vie !

L'Amour est le révélateur du meilleur de la vie !*

En cette nouvelle année, je remercie pour tout ce que j’ai reçu tout au long de l’année 2014. Je remercie pour le bon, pour le moins bon, car tout a été source de compréhension et de dépassement.

Merci à vous tous chers lecteurs et amis pour vos messages, pour votre présence aimante et lumineuse. Grâce à vous je m’épanouis dans l’écriture de messages et de guidances, et cela m’apporte beaucoup de joie et de plaisir. Merci pour nos rencontres, nos échanges, nos partages, ainsi que pour votre amour !

Je m’ouvre maintenant à l’année 2015 avec amour et positivité. Ma quête existentielle demeure ancrée dans mon cœur et je laisse le mouvement de la vie me placer là où je dois être. Ainsi tout ce qui vient à moi est juste pour la poursuite de mon chemin.

Mon guide me disait hier :
« L’être humain est toujours en recherche d’autre chose que ce qu’il possède. A quoi bon vouloir connaitre l’avenir ou vouloir être autre chose que les personnes que vous êtes ! A quoi bon vouloir ceci ou cela ! Le plus important pour la poursuite de votre chemin dans cette nouvelle année est d’être simplement bien avec vous-mêmes, bien dans votre vie et en accord avec qui vous êtes et ce que vous êtes. Soyez vrais, soyez vivants ! Vous êtes des êtres humains et progressez à chaque instant vers la découverte du Soi. Vous existez grâce à vos qualités mais également grâce à tout ce qui est moins bien. Vous accordez trop d’importance à ce qui n’est pas vrai ! L’essentiel est de vivre en accord avec vous-mêmes, sans culpabilité, sans regret, sans colère. La vie est une ouverture pour vous tous, à condition de rester vrais avec vous-mêmes.
Soyez également amour. Donnez votre amour, aimez-vous, aimez ceux qui vous entourent, aimez la nature, aimez la vie, aimez le soleil, aimez l’univers… Seul l’amour vous ouvre les portes de la Vie, les portes de l’avancement. Recentrez-vous sur votre amour et sur votre lumière et ainsi, vous trouverez la paix et la joie profonde. »

Aujourd’hui je sais que la vie est faite de bienfaits pour nous tous à condition que nous nous reconnaissions dans notre amour, dans celui de l’univers et de la vie. A force d’aimer tout se fait, tout se place, tout s’enclenche et la vie nous ouvre les portes de la richesse intérieure. C’est en étant dans l’énergie de l’amour que nous changeons nos comportements et schémas négatifs et que nous attirons les opportunités lumineuses ainsi que la richesse de la vie.

Je nous souhaite l’Amour à profusion ! Que la nouvelle année soit porteuse de l’Amour afin que l’humanité ne souffre plus, afin qu’elle vive dans la joie, la paix et l’abondance de la vie!

Que l’Amour soit le révélateur du meilleur de la vie !
Merveilleuse année 2015 à vous toutes et à vous tous !

Mirena, le 1er Janvier 2015.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

A la rencontre des mondes parallèles

Les mondes parallèles

Nous nous ouvrons aux mondes parallèles, aux divers espaces multi dimensionnels qui sont autour de nous. Certains demeurent également en nous. Nous appartenons au microcosme et au macrocosme. Nous sommes à la fois l’infiniment grand, l’infiniment petit et l’Unité aussi. Notre conscience appréhende peu à peu ces aspects de l’Univers et très bientôt nous les découvrirons dans la simplicité de « Qui Nous Sommes ».

Mais pour cela, il est impératif de nous ouvrir à la puissance de l’Amour divin qui demeure dans nos cœurs afin de nous laisser porter par celle-ci. Lorsque nous découvrons cette puissance infinie, notre conscience s’ouvre au-delà de nos limites et de nos croyances. Nous faisons ainsi un pas vers la découverte de l’Univers qui demeure en nous et autour de nous.

Par l’intention nous avons la capacité de nous y déplacer, de voyager par la pensée et de nous y déposer pour découvrir tous ces mondes merveilleusement beaux. Plus nous serons libérés de nos mémoires et de nos liens négatifs, plus notre conscience avancera dans cette découverte, libérant peu à peu toute la simplicité de l’Univers qui n’est autre que l’ampleur de nos capacités à vivre en Lui.

L’Amour divin est le nôtre et il est important de nous en rapprocher pour toucher à l’infiniment grand et à l’infiniment petit. En nous unissant à Lui, en fusionnant avec ses énergies, en les semant autour de nous, nous entrons dans la conscience universelle du Tout et nous nous rapprochons peu à peu de sa conscience.

C’est grâce à l’Amour que nous comprenons les autres, la vie, le bien et le moins bien. C’est grâce à l’Amour que nous ne voyons plus les différences, la séparation, et que nous unissons notre conscience à la conscience du Tout. Ainsi il est possible de vivre dans l’harmonie, en paix avec soi-même ainsi qu’avec les autres.

L’Amour nous rapproche également de la nature, des végétaux, des minéraux, des animaux, du ciel et des étoiles, du soleil et de La Source. Avec Lui, nous ne faisons qu’Un et nous appartenons à cette vérité. Ainsi nous dépassons toutes nos limites et allons au-delà de notre vie humaine.

Nos déplacements dans les diverses dimensions vont s’étendre. Dès lors que nous sortons de nos limites, il demeure en nous un appel vers ce retour à La Source que nous ressentons profondément. Nous retrouvons ainsi nos capacités multi dimensionnelles et nous accédons aux diverses formes de la connaissance qui sont des fragmentations de la Connaissance universelle.

Il est temps aujourd’hui de comprendre cela pour sortir de nos limites intellectuelles. Il est temps de ressentir l’appel de notre âme pour enfin aller au-delà de ce que nous connaissons. Il est temps d’user de nos capacités multi sensorielles, multi dimensionnelles afin de nous projeter hors du temps, dans l’espace divin de l’Univers auquel nous appartenons.

Pour cela, pas de peur, pas de mental négatif mais du lâcher prise. C’est en nous laissant porter par notre volonté que nous sortons des limites du temps humain pour découvrir l’infini de nos capacités.

Les connaissances humaines doivent être dépassées afin de nous en remettre uniquement à notre intuition et à notre âme. Elle seule sait mieux que quiconque nous conduire sur les sommets de l’élévation.

Mirena, le 2 Décembre 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Le chant du tambour

Le chant du tambourToi qui t’ouvres sur le chemin de réalisation, écoutes ce que dit le tambour :
Il est rond comme la Terre et comme les cycles de vie ; il est rond comme les cercles de parole. Il est rond de la forme du soleil et de la pleine Lune ; il a la forme du cœur des fleurs.

Le tambour est le point de passage avec la Terre Mère ; quand tu apprends à faire chanter le tambour, il te met en relation, en reliance avec le cœur, avec l’âme de la Terre Mère.
Le tambour n’est pas un instrument de musique, et tu ne vas pas apprendre à jouer de la musique. Le tambour chamanique est un cœur qui respire à l’unisson de la nature, à l’harmonie des différents plans de consciences. Faire chanter le tambour, c’est ouvrir les portes de reliance avec le sacré.

Quand chante le tambour, alors vient le moment de l’union avec l’âme de la Terre Mère. La mailloche que tu tiens dans la main, représente le principe masculin qui féconde le principe féminin. Il te faut apprendre à trouver la connaissance, la subtilité du principe féminin, ici le tambour, pour ne pas le contrarier, pour ne pas le brusquer ou le violenter.

Tu ne frappes pas sur le tambour, mais tu unis ton cœur à celui de la nature. Tu ne joues pas du tambour, tu participes à l’appel, à la communion des forces anciennes. Souffle le vent, chante la langue ancienne…

Quand tu apprends à écouter le tambour, non pas avec tes oreilles, mais avec ton âme, tu apprends à entendre respirer la Terre Mère.

Quand tu découvres les mots que tu peux dire avec le tambour, alors tu découvres que tu peux respirer avec la terre, avec la nature, avec les animaux, avec les dieux…

Le tambour n’est pas un instrument de musique ; il est une partie de toi, il est une partie de la Terre Mère. Les paroles du tambour que tu vas apprendre à formuler, les initiations que tu vas recevoir vont te montrer le chemin à suivre.

Mais seulement toi, tu peux décider de le prendre, de l’abandonner, de l’oublier, de le renier ou bien de le faire grandir.

En voyant ton tambour, certains ne verront qu’un « tam-tam » ; mais toi tu sais que tu portes dans tes bras un enfant, l’enfant de la Terre Mère.

(Auteur inconnu)

Transmis par Mirena,  le 1er Septembre 2013 : www.audeladesmots.org