Le jour où je me suis aimé pour de vrai

le jour oùLe jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai cessé de vouloir une vie différente
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive
contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…la Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus
dans le fait de forcer une situation ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne ni moi-même
ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire,
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…l’Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
et j’ai arrêté de faire de grands plans,
j’ai abandonné les méga projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime
quand cela me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert … l’Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé
et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent,
là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et cela s’appelle…la Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur,
elle devient une alliée très précieuse !
Tout ceci, c’est… le Savoir vivre.

Kim Mc Millen

*

Rencontre avec le vrai !

*

inde-2015.06.03-2106_640x480

Je rentre d’un voyage de 4 semaines en Inde du Nord où je me suis laissée porter par la découverte des populations cachemirie, ladakhie, tibétaine et indienne. Je vais dans ce pays tous les deux ans environ et chaque fois ce voyage m’apporte un enrichissement à tous les points de vue. Je le vis  avec beaucoup de plaisir et d’intérêt. Ces rencontres de personnes si différentes de nous ici en France, sont riches pour moi.  Ne rien posséder sinon la richesse du cœur et vivre simplement, subsister et se nourrir avant tout, nourrir l’âme de l’incarnation choisie. De grandes leçons pour l’occidental qui se nourrit beaucoup trop de la matière. S’accrocher à elle n’est pas la vivre, c’est la posséder.

Nous ne sommes pourtant que de passage sur Terre. Tout est impermanence et rien n’est figé. Tout est vide et nous sommes aussi le vide. Tout est en changement permanent et il est important de comprendre que rien n’est plus riche que l’amour, rien n’est plus beau qu’un sourire, rien n’est plus vrai qu’un partage du cœur.

inde-2015.06.03-1599_640x480Dans ces rencontres d’un autre monde, on ne peut être indifférent. J’ai beaucoup observé ces êtres et je me suis nourrie de leur richesse. Car ils sont riches sans rien posséder. Je suis revenue en France avec un grand bonheur en moi, avec le souvenir des sourires échangés, avec le cœur remplit de l’amour reçu et échangé. Mais ce qui m’a le plus touchée, est le regard des enfants rencontrés, leurs sourires, leurs rires, leur raison de vivre. Un souvenir riche et beau qui me pousse à aller à la rencontre de ces peuples dans le besoin, à les aider encore plus, à transmettre l’amour dans leur cœur, à semer des graines de lumière sur leur chemin…Ils ont le cœur paisible et se nourrissent de l’absolu.

Ces âmes ont choisi leur incarnation dans le manque. Posséder un bien peut nous permettre de mieux vivre mais ce n’est pas ce bien qui fera que nous serons plus heureux. Le bonheur est en soi et n’est pas soumis à une quelconque possession matérielle. L’âme se nourrit uniquement de la plénitude intérieure. Elle désire nous conduire sur le chemin du lâcher prise, sur le chemin de l’ouverture du cœur. Si nous sommes dans l’unique plaisir extérieur de posséder ou de paraitre, nous nous coupons de notre richesse intérieure d’amour.

La société occidentale nous pousse à vouloir toujours plus ; à vouloir être le meilleur, le plus beau, le plus riche, à paraitre, à posséder… Nous sommes poussés par le monde du paraitre et de la consommation. Nous sommes poussés à fonctionner avec le mental, à laisser l’ego et son pouvoir mener notre barque, ce qui nous éloigne de la raison du cœur et de son ouverture.

inde  - 2015.06.03 674Les leçons transmises par ces peuples démunis sont riches. Ils vivent avec peu mais ils sont rayonnants. Ils partagent leur nourriture volontiers. Ils ouvrent leur cœur aux autres et s’en nourrissent. Leur Présence intérieure d’Amour prend toute la place dans leur énergie. Ils sont souriants, aimants, libres de vivre car leur cœur leur dicte le chemin et les dirige vers l’essentiel de la Vie, la richesse spirituelle. Les faux semblants n’ont ici aucune place. Ils sont vrais et c’est ce qui est touchant, c’est ce qui est rare aussi. Ce n’est pas le mental qui dicte le chemin mais leur amour.

 

Mon cœur me pousse à aller à leur rencontre, à la rencontre du vrai, à partager les choses simples, à vivre cette simplicité dans la joie. inde  - 2015.06.03 1973Que de bonheur vécu ! Que de rires partagés ! Je suis heureuse et riche de vivre ! Je suis riche de toutes ces rencontres qui montrent la voie intérieure. Je suis riche de la beauté des âmes rencontrées. Nous avons toujours quelque chose à apprendre de l’autre et je remercie la Vie de m’avoir permis de vivre ces moments. Merci de me permettre d’aller à la rencontre des âmes de la Terre afin de partager ces moments forts avec ces enfants de la Terre. J’espère que l’univers me permettra d’aller encore plus loin dans cette démarche et dans l’aide que je leur apporte.

Ce voyage renforce ce que je sais déjà. Reconnaitre et vivre les valeurs de la Vie plutôt qu’accorder de l’attention à la valeur des choses. Vivre en s’accordant du plaisir mais retenir l’essentiel des valeurs intérieures, la valeur du cœur et de l’âme qui rayonne en chacun. Ceci est aller au-delà des différences des incarnations. La lumière et l’amour sont présents dans chaque cœur et dans chaque âme. Nous sommes tous semblables, tous Un et chacun de nous possède les valeurs de la Vie en lui !

Mirena, le 7 Juillet 2015
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Photos Mirena – Copyright © www.audeladesmots.org

inde  - 2015.06.03 864

Le jeu de pouvoir de l’ego

Le Jeu de l'ego

*

La tâche intérieure se poursuit, nous mettant face à nos conditionnements façonnés par l’ombre de notre mental. Ceci nous permet de libérer intensément nos états d’être, de faire et de penser négatifs dès lors que nous posons notre cœur dans la compréhension de qui nous sommes. Nous pouvons vivre d’importantes libérations si nous accueillons les bouleversements que nous vivons pour de grandes opportunités d’évolutions et si nous nous acceptons tels que nous sommes, sans jugement mais dans le lâcher prise du mental et de son pouvoir.

Plus le temps passe, plus j’avance dans la compréhension de la nature humaine, de moi-même également, mais aussi des schémas entretenus, et je constate qu’être simple est la voie qui ouvre le chemin à la lumière et à la Vie, la voie de la libération intérieure. C’est dans cet élément que je me reconnais. Les enseignements que je reçois, m’incitent à cette expression pour apprendre à demeurer dans l’Être.

Être simple ne veut pas dire vivre retiré de tout. Être simple ne veut pas dire vivre sans plaisir. Le plaisir doit faire partie de notre vie. Les richesses de la vie sont pour nous tous et nous nous devons de les apprécier et de les vivre.

La simplicité est un état d’être, de faire et de penser. Elle nous permet d’exister et de vivre en restant axé sur le lien qui nous unit au Tout, en être conscient et voir en soi ainsi que chez l’autre, la lumière et l’amour. Ainsi nous sommes dans un positionnement intérieur qui privilégie l’Amour et le don de soi sans attente.

L’ego est l’opposé de la simplicité. Il est durement éprouvé actuellement. Il est mis au jour par le jeu des énergies qui soulève le voile qui le recouvre. Il met en évidence le besoin de reconnaissance de l’homme qui a le désir d’être apprécié, d’être considéré. Il essaie ainsi de combler un temps le vide en lui. Vide créé par les blessures qu’il porte. Ce vouloir de reconnaissance l’éloigne de sa demeure intérieure d’amour et de lumière, inconsciemment … Oui inconsciemment car lorsque la guidance est menée par le pouvoir de l’ego, l’être devient aveugle ; aveugle dans ses propres fonctionnements.

Cette vérité est une expérience qu’il vit pour comprendre ses souffrances, pour panser ses blessures. Ses expériences le rapprochent de la compréhension de ses fonctionnements pour un jour, arriver à voir clair dans le jeu de l’ego et de sa direction.

Il est parfois difficile de rester dans la simplicité car l’ego est le meneur de l’être humain. Il y a pourtant une clé qui ouvre au discernement et à la compréhension de nos fonctionnements. Pour rester dans notre demeure intérieure et ne pas nous égarer dans la direction que nous soumet le mental, il est tout d’abord important de ne rien vouloir, de ne rien demander sauf si c’est un besoin ou une nécessité. Il est essentiel de rester soi-même, centré sur sa lumière afin d’agir par l’intention du cœur.

La question pour comprendre son propre fonctionnement doit être formulée. Pourquoi est-ce que je fais ceci ou cela ? Pourquoi suis-je dans le vouloir ? Ai-je un besoin de reconnaissance ou bien est-ce l’amour de mon cœur qui parle ? Le discernement doit se faire…

Trop de vouloir empêche l’amour de s’exprimer. L’être humain croit souvent qu’il s’agit d’amour mais à bien y réfléchir, rien n’est certain… Mettre en balance nos fonctionnements et « nos vouloirs » nous permet de discerner l’ego et l’aveuglement qu’il nous transmet.

Lorsque l’on est prêt à recevoir, on reçoit. Lorsque l’on est prêt à œuvrer, tout se met en place. Lorsque l’on est prêt à aider et à guider, les personnes viennent à nous. La vie sait très bien nous conduire lorsque l’on ne contrôle pas. L’ego sait aussi très bien nous aveugler pour nous garder sous sa coupe.

Tant que le vouloir satisfera l’ego, l’homme ne trouvera pas la paix en lui. Quand il se posera dans la simplicité, il permettra à la vie de le conduire sur le chemin de la compréhension de soi pour attirer le meilleur.

Nous n’avons pas besoin de paraitre, ni de forcer la voie. Pas besoin d’artifices qui donnent de l’importance à l’ego. Pas besoin d’attirer l’attention à soi pour être. Le rayonnement de notre lumière et de notre amour sont les seules vérités à développer. L’univers se charge du reste.

Restons conscients de la justesse dans la vie, de sa justesse et de sa perfection.
Le cœur est bien le révélateur de la liberté humaine.

Mirena, le 4 Mai 2015
Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*

Aujourd’hui je choisis … la simplicité

la simplicité*

Aujourd’hui je m’ouvre à la simplicité de mon cœur et de mon amour. La simplicité est le moteur de la Vie. Elle  me place dans la fluidité des énergies et elle m’apporte l’équilibre. Avec elle je suis clair avec moi-même et avec les autres. Mes intentions sont claires et vibrent sur une fréquence élevée.

Aujourd’hui la simplicité me permet de vivre en accord avec moi-même, sans lourdeur, sans blocage, sans limite, sans obligation, sans pouvoir.  Je la répands autour de moi par des pensées simples, dénuées de peur.

Aujourd’hui je vis ma vie dans l’énergie du cœur et non dans celle du mental. Je me détache de la complexité des choses. Je suis simple dans mon esprit et dans mon cœur. Je comprends et je vois la beauté dans tout ce qui est, au-delà des apparences.

Aujourd’hui la simplicité me permet de me reconnecter aux vraies valeurs de la vie. Avec elle je perçois le meilleur en toute chose car elle me place dans la pureté d’intention. La simplicité vibre avec clarté, honnêteté, justesse, foi, amour, paix intérieure, joie, lumière, harmonie…

Aujourd’hui grâce à la simplicité, je me situe dans le courant de l’amour et non dans celui de la peur. La simplicité me permet de vivre en paix, de me relier à la transparence, loin des artifices et de l’illusion.

Aujourd’hui je choisis la simplicité et je me laisse porter par son énergie.
Aujourd’hui je choisis d’être simplement moi.


Affirmation positive.
Mirena, le 16 Décembre 2014 – Copyright © www.audeladesmots.org
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org