Retrouver notre appartenance à la Lumière de Vie

 

 

La liberté de l’être se découvre dans la transformation intérieure. Elle requiert un regard profond de soi, nous le savons tous. Mais beaucoup ne comprennent pas la réalité de ce retour intérieur et se tournent  encore vers l’extérieur pour trouver des solutions à leur transformation. Il est vrai qu’il n’est pas toujours aisé de voir et d’accepter ses propres zones d’ombre car notre éducation nous a appris à nous déresponsabiliser  de nos actes.

L’enjeu est pourtant très important et ce retour intérieur permet la mise en lumière et l’acceptation de sa propre négativité et des mécanismes entretenues par les différentes expériences vécues pour ensuite verser dans l’énergie du Cœur. Ce sont les prises de conscience qui font tout. Elles nous aident à voir la vérité sur nos schémas et concepts, sur notre rigidité mentale et notre manque de flexibilité, et sur les croyances entretenues depuis fort longtemps. La paix et la stabilité ne peuvent s’installer qu’au prix d’un renversement de la négativité qui dirige l’être humain.

Par ailleurs, l’homme souhaite le changement mais il poursuit dans la croyance qu’il est séparé de tout ce qui est. Il évolue sous cette carapace de 3e dimension, maintenu par un ego puissant qui a tout pouvoir sur lui. Il ne voit pas la lumière en chacun et demeure souvent ancré dans l’ancienne réalité. Le changement fait peur parfois car il demande de lâcher prise sur l’ancien. Lâcher requiert du courage et de la volonté pour laisser l’espace à la foi. C’est un dépouillement des  différentes et nombreuses couches sombres qui recouvrent l’être humain.

L’avancée nous oriente vers le lâcher prise afin que nous puissions nous épanouir au cœur du Cœur de la Vie et retrouver notre appartenance à la Lumière. La nécessité d’avancer vers un dépouillement de ce que l’être humain a connu, a appris, a appliqué, est plus que nécessaire. Lâcher l’attachement, la rigidité, les sentiments négatifs, les croyances et les concepts, pour une renaissance dans le Cœur de Qui Nous Sommes. Redevenir « nus », sans vouloir ni pouvoir et verser dans la douceur de l’Être et sa Sagesse. Nous laisser porter par la compréhension intérieure et lâcher le lourd poids de la 3e dimension. Lâcher aussi la connaissance intellectuelle qui est en lien avec le mental. Car le savoir universel est détenu dans le Cœur. L’intuition peut alors rejaillir de l’intérieur et mener l’être dans le savoir inné et sage de la Vie.

Pour cela, acquérir assez d’humilité pour ne pas suivre l’ego est nécessaire. Regarder en soi et intégrer le changement. Ne plus rester dans la mouvance de la dualité en acceptant que le changement vient de soi et non de l’autre. Ne plus être victime du passé ni de la vie.

L’ouverture de la lumière est belle pour celui qui sait lâcher, qui sait s’abandonner et ouvrir son cœur à la transformation et à la Vie. Le basculement actuel n’est autre que la modification de l’empreinte de la 3e dimension que nous portons fermement. Nous savons désormais que les choses sont différentes. Rien n’est plus simple que de s’abandonner à ce qui est sans résistance pour une transformation radicale et un alignement avec la Lumière de Vie. Quand le lâcher prise intervient, rien ne nous affecte, rien ne nous déstabilise. La paix s’installe alors en soi et nous demeurons alignés sur La Source de Vie.

Tout est à revoir en soi et il est important de faire des choix. L’être humain ne peut plus continuer ainsi dans la déraison du mental. Il doit s’affirmer par le Cœur et prendre sa vraie place pour laisser rayonner la Lumière de vie. C’est en lâchant que s’installe la Vie en soi, en toute simplicité et dans l’accueil humble de son vécu sombre.

L’objectif du chemin est désormais montré en pleine lumière. Seul le mental définit le contraire et essaie de garder l’avantage. Vous devez certainement le ressentir, ressentir sa force intérieure et entendre sa voix. Il s’oppose toujours à l’apaisement et vous pousse à nourrir l’ombre par les rôles qu’il vous fait endosser. Or la limite est atteinte et les choix sont à faire. Que souhaitez-vous pour la suite de votre chemin ? Il est temps de laisser derrière vous toutes les résistances pour enfin vous ouvrir à la paix intérieure. La stabilité vous aidera à franchir les étapes clés de la transformation et de l’évolution vers la Lumière du Cœur, dans cet écrin de pureté où tout devient possible et où demeure la Connaissance universelle.

Nul ne peut prétendre à construire une vie équitable s’il ne se stabilise pas dans la profondeur de son Cœur.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

 

 

Le choix de la transparence

 

Ce n’est pas la connaissance qui fait la progression mais ce que nous sommes dans notre vie de chaque jour et notamment notre engagement à changer pour découvrir la transparence, l’honnêteté, la vérité, l’amour… Sans cela, le passage se ferme, les résistances sont présentes et elles engendrent la souffrance.

Les efforts sont à faire et plus que jamais il est important d’appliquer ce que nous savons. A quoi servent les connaissances si elles ne sont pas intégrées, sinon à alimenter le mental ? La facilité a toujours joué un rôle important et elle doit désormais laisser la place à la vérité. 

L’évolution se poursuit en chacun et nous apprenons à lâcher prise sur tout ce qui est et à nous abandonner à la vie. Nous comprendre et lâcher nos résistances. Reconnaitre les rôles que nous jouons, nos conditionnements négatifs. Plus nous résistons, plus nous sommes en souffrance. L’ancien monde se transforme et nous avec. Tout est revu, tout est fait pour que nous nous comprenions et si nous regardons la vérité, notre vérité, ce pourquoi il est si difficile d’avancer parfois, il est possible de vivre plus légèrement.

Mais pour cela la rigidité doit se transformer en souplesse, l’attachement en lâcher prise, la responsabilité de ses actes doit être prise en compte pour accueillir les parts de négativité à transformer. Il est nécessaire de ne plus nous en détourner pour faire face avec amour à nos schémas réactifs, à notre tristesse, à nos blessures et enfin émerger du rêve dans lequel nous évoluons encore. Faire face à ce qui est, ne plus nous détourner de ce qui fait mal et regarder en toute honnêteté ce qui est à accueillir et à transformer. Il est temps de ne plus les éviter et de les accepter, de ne plus être victimes.

Le choix de la transparence est là. Sans engagement individuel, la transformation ne peut se faire. Tout être est voué à grandir en transformant ses parts d’ombre, en se connectant au Soi pour laisser s’écouler le flux de la Source et rayonner ce qu’il est réellement : l’Amour inconditionnel et la Lumière de Vie.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

S’ abandonner à la Vie ! (1)

s'abandonner à la vie*

Depuis longtemps le contrôle fait partie de l’humain. Le pouvoir du mental est appliqué dans chaque chose car la peur reste présente. L’être se sent séparé du Tout. Il pense trouver la sécurité en contrôlant sa vie et celle des autres.

L’état de conscience dans lequel nous entrons actuellement, où l’état de l’Être prend sa forme, nous montre que ce fonctionnement devient obsolète. Nous constatons que dans cette dimension le lâcher prise nous apporte l’abondance de la vie sur tous les plans si nous ne sommes pas en attente de, si nous restons centrés dans notre présence intérieure en nous abandonnant au flux de l’énergie, en nous abandonnant avec foi à la lumière.

En reconnaissant « Qui Nous Sommes » réellement, nous nous laissons porter par la foi et non par le vouloir humain. Nous pénétrons ainsi dans l’ampleur de la Vie et dans sa pureté. Nous sommes la Vie et tous les possibles peuvent alors venir à nous. Nous sommes ainsi alignés à notre Présence et l’Essence de Vie nous ouvre la porte à l’abondance. Dans cet espace, l’Être a les commandes. Il ouvre les portes du Tout, ce qui nous procure la Joie profonde, la paix, l’amour, la liberté et aussi tout ce dont nous avons besoin pour vivre. Dans cet espace plus de vide intérieur, ni de besoin de reconnaissance, ni de vouloir. L’intériorité prend sa pleine puissance et rien n’est séparé de soi. Et si nous donnons l’élan à notre vie, il ne nous reste plus qu’à recevoir et accueillir ce qui est bon pour nous, pour notre chemin et parfois ce n’est pas ce à quoi nous pensions. 

Ce fonctionnement n’est pas toujours facile à comprendre et à appliquer. Le vouloir du mental a trop longtemps pris l’ascendant sur l’être au détriment du pouvoir du cœur. C’est une grande différence qui fait tout et il est important de basculer dans l’énergie du cœur afin de laisser s’exprimer l’Être qui demeure en nous. L’abondance de la vie peut ainsi nous combler.

Vouloir c’est être dans le mental, c’est vouloir garder le contrôle. C’est demander toujours plus en croyant que la richesse extérieure établit le bonheur en nous. Enfin, c’est se sentir séparé de La Source et de ce fait ne pas exercer sa puissance créatrice. C’est ne jamais être satisfait.

Être dans l’énergie du cœur, c’est lâcher prise. C’est ne rien contrôler tout en donnant l’élan à notre vie, tout en faisant des choix. Le cœur a une grande puissance créatrice qui agit pour le meilleur, qui apporte les synchronicités et les opportunités, qui comble l’être au-delà de toutes les espérances. C’est enfin demeurer dans l’Être intérieur en lui laissant la capacité de s’exprimer.

Nous constatons de plus en plus cette forme d’être si nous laissons la vie nous conduire…  Être dans l’acceptation de ce qui est, s’en remettre à la vie avec foi, avec joie aussi… Ne rien contrôler rend toute chose magique et belle ! Les synchronicités nous permettent ainsi d’accueillir l’abondance sur tous les plans. Nous vivons alors de grandes joies, de belles rencontres, des synchronicités magiques. Tout est porteur et élevant ! La Vie prend soin de nous. 

Chaque être a en lui la capacité de vivre de tels moments de grâce. Mais tant que le vouloir établit chaque chose dans le moindre détail, l’énergie créatrice du cœur ne peut s’exprimer pour apporter le meilleur. Et le meilleur n’est pas toujours ce que l’on pense et ce que l’on désire. L’abondance n’est pas uniquement matérielle. Elle est avant tout intérieure. Lorsque l’Être rayonne en soi, la joie profonde, source d’Amour inconditionnel, se révèle. La vibration du cœur et la foi exercent alors l’énergie de Vie qui n’a aucune limite. Elle apporte le meilleur, place les synchronicités et les opportunités riches en devenir.

S’abandonner est réellement l’état de la nouvelle conscience. Demeurer dans le cœur et ne pas être en attente de, transmet la richesse de la Vie et nous comble au-delà de toute espérance.

Nous sommes devant un choix important à faire aujourd’hui : contrôler et rester dans le mental ou bien s’abandonner à la lumière en ouvrant son cœur.

Mirena, le 28 Octobre 2015
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*

 

A la rencontre des mondes parallèles

Les mondes parallèles

Nous nous ouvrons aux mondes parallèles, aux divers espaces multi dimensionnels qui sont autour de nous. Certains demeurent également en nous. Nous appartenons au microcosme et au macrocosme. Nous sommes à la fois l’infiniment grand, l’infiniment petit et l’Unité aussi. Notre conscience appréhende peu à peu ces aspects de l’Univers et très bientôt nous les découvrirons dans la simplicité de « Qui Nous Sommes ».

Mais pour cela, il est impératif de nous ouvrir à la puissance de l’Amour divin qui demeure dans nos cœurs afin de nous laisser porter par celle-ci. Lorsque nous découvrons cette puissance infinie, notre conscience s’ouvre au-delà de nos limites et de nos croyances. Nous faisons ainsi un pas vers la découverte de l’Univers qui demeure en nous et autour de nous.

Par l’intention nous avons la capacité de nous y déplacer, de voyager par la pensée et de nous y déposer pour découvrir tous ces mondes merveilleusement beaux. Plus nous serons libérés de nos mémoires et de nos liens négatifs, plus notre conscience avancera dans cette découverte, libérant peu à peu toute la simplicité de l’Univers qui n’est autre que l’ampleur de nos capacités à vivre en Lui.

L’Amour divin est le nôtre et il est important de nous en rapprocher pour toucher à l’infiniment grand et à l’infiniment petit. En nous unissant à Lui, en fusionnant avec ses énergies, en les semant autour de nous, nous entrons dans la conscience universelle du Tout et nous nous rapprochons peu à peu de sa conscience.

C’est grâce à l’Amour que nous comprenons les autres, la vie, le bien et le moins bien. C’est grâce à l’Amour que nous ne voyons plus les différences, la séparation, et que nous unissons notre conscience à la conscience du Tout. Ainsi il est possible de vivre dans l’harmonie, en paix avec soi-même ainsi qu’avec les autres.

L’Amour nous rapproche également de la nature, des végétaux, des minéraux, des animaux, du ciel et des étoiles, du soleil et de La Source. Avec Lui, nous ne faisons qu’Un et nous appartenons à cette vérité. Ainsi nous dépassons toutes nos limites et allons au-delà de notre vie humaine.

Nos déplacements dans les diverses dimensions vont s’étendre. Dès lors que nous sortons de nos limites, il demeure en nous un appel vers ce retour à La Source que nous ressentons profondément. Nous retrouvons ainsi nos capacités multi dimensionnelles et nous accédons aux diverses formes de la connaissance qui sont des fragmentations de la Connaissance universelle.

Il est temps aujourd’hui de comprendre cela pour sortir de nos limites intellectuelles. Il est temps de ressentir l’appel de notre âme pour enfin aller au-delà de ce que nous connaissons. Il est temps d’user de nos capacités multi sensorielles, multi dimensionnelles afin de nous projeter hors du temps, dans l’espace divin de l’Univers auquel nous appartenons.

Pour cela, pas de peur, pas de mental négatif mais du lâcher prise. C’est en nous laissant porter par notre volonté que nous sortons des limites du temps humain pour découvrir l’infini de nos capacités.

Les connaissances humaines doivent être dépassées afin de nous en remettre uniquement à notre intuition et à notre âme. Elle seule sait mieux que quiconque nous conduire sur les sommets de l’élévation.

Mirena, le 2 Décembre 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org