Je ne veux rien et je m’abandonne à la Vie

 

« Je ne veux rien et je m’abandonne à la Vie ! »
Souvenez-vous de cette phrase chaque fois que vous « voudrez » quelque chose.
Elle peut vous permettre de conscientiser tous vos « vouloir ».  Elle est  la voie de la conscience spirituelle qui éclaire et comprend, qui applique la raison du Cœur et la sagesse. Elle permet d’orienter avec discernent les choix de vie et notamment ce dont nous avons réellement besoin pour notre évolution intérieure.

L’être humain est conditionné à vouloir et donc à ne jamais être satisfait de ce qu’il a. Ainsi, il n’évolue pas dans la pure et simple intention du Cœur mais au contraire, il donne crédit à l’ego qu’il écoute et suit. Le vouloir ralentit l’évolution intérieure. Il est un chemin détourné qui rallonge la voie. Il est aussi un choix individuel qui conduit très souvent l’être humain dans le pouvoir.

L’époque actuelle vers un basculement du mental dans le Cœur, nous enseigne la voie du lâcher prise et de l’Être, et non celle du vouloir individuel. Être qui on est, en toute simplicité, pour verser dans l’Être profond, sans vouloir et donc sans pouvoir. Retourner vers l’intérieur en s’abandonnant à soi pour s’accueillir, s’aimer, se comprendre et changer. Le vouloir dans le domaine de la progression intérieure est à lâcher et c’est quand on lâche que les transformations se font. Le besoin de tout contrôler est une limite qu’il est important de conscientiser.

Celui qui veut, arrive à créer sa vie dans la matérialité. Mais est-ce vraiment le but de l’âme et celui de notre incarnation ? Tout est juste, il est vrai.  Mais il est temps de se réveiller enfin à un état de pureté que seul le Cœur transmet.

L’amalgame entre les besoins de l’homme sur Terre et celui de combler ses manques par une richesse extérieure, est souvent présent. Mais quand on comprend Qui on est, on n’a pas besoin de vouloir être riche car l’Univers nous comble matériellement et surtout spirituellement, pour une évolution juste et simple qui vient de l’intérieur, avec de vraies valeurs. Celles qui n’occultent pas la Lumière ni la pureté de l’Amour et transmettent la Connaissance.

Être et verser dans l’état de l’Éveil où tout Est et où tout demeure, est le chemin que l’âme a choisi. Dans cet espace, la Connaissance Est. Là, le vide est plein de la Vie et on perçoit la vraie richesse. Le vouloir est désuet, comparé à la puissance de l’Univers qui peut tout. Dans cet espace, on ne possède rien et on a tout !

C’est un abandon à la Vie qu’il n’est pas facile de réaliser car on nous a appris à contrôler, à vouloir la joie, à vouloir la paix, à vouloir l’amour, à vouloir l’abondance, à vouloir être, à vouloir toujours plus, à vouloir, à vouloir…. Mais la Vie à laquelle on touche maintenant est tellement différente de ce que l’on a vécu…  Elle est le Tout, tout simplement, et c’est justement en se laissant porter que tout vient à soi. Il n’y a rien à rechercher car tout est déjà là !

Cet état est difficile à décrire. Il est si beau et plein de la Vie que les paroles ne sont pas nécessaires. Une fois la porte ouverte, tout est différent car la Conscience de la Vie est présente. Dans cet espace, on sait ! Dans cet espace, on Est ! Dans cet espace on touche à l’Unicité du Cœur de toute chose ! Dans cet espace On Vit !

L’être humain est si attaché à la matérialité qu’il a de la difficulté à la lâcher. Or il est si simple de se laisser porter par la Vie quand on sait Qui on est. La peur du manque, la peur de ne pas être assez bien, la peur de faire des erreurs,… toutes ces peurs bloquent et retiennent dans le passé devenu obsolète aujourd’hui. On veut toujours plus pour être quelqu’un d’autre, pour être reconnu, pour être bien ! On veut aussi avoir une mission, aider, guider les autres, les conduire sur la voie de l’Éveil mais la première tâche à réaliser est en soi. Elle est d’Être Soi. Notre âme est venue sur Terre pour cela. La personne la plus importante est soi et c’est en se changeant que l’on peut aider au changement et non l’inverse.  C’est aussi en ne voulant rien que les choses se mettent en place. Elles ne sont pas forcément ce que l’on « veut » mais sont le meilleur pour notre avancement. C’est pas à pas que les changements interviennent en soi et non dans le vouloir d’être et le contrôle. Le remède miracle n’existe pas dans la progression intérieure.La progression intérieure se découvre et surtout se vit à chaque instant, dans notre vie humaine.

Le non attachement aux choses et aux êtres est la voie qui conduit à l’Éveil. Tant que l’être humain demeurera dans la croyance qu’il ne peut exister sans cela, il restera sous le contrôle de son mental. Tant que l’être humain voudra se remplir de l’extérieur par les connaissances intellectuelles ou les biens matériels pour exister et grandir sur son chemin, il restera dépendant de la société et de la nécessité d’amasser des richesses en consommant pour être heureux. Il ne sait pas qu’il est plus facile de laisser la Vie le combler pour ne manquer de rien, qu’il n’y a rien à faire ni à vouloir mais simplement à être et à s’abandonner à l’Intelligence universelle qui comble de l’intérieur, qui enseigne, transforme et guérit, et nourrit l’être à la perfection ! Le chemin devient alors Lumière et l’état de la Pureté inconditionnelle prend place en soi. C’est un chemin à découvrir et à expérimenter où seul le Cœur transforme véritablement.

Ce qui n’ôte pas le plaisir d’être humain ni celui de profiter des plaisirs de la vie humaine. Car une vie sans plaisir ne permet pas de s’épanouir. Et il est bon de passer du temps à se faire du bien.  Profiter ainsi chaque jour des plaisirs de la vie, des rencontres, des échanges, du rire, de l’amitié, de la préparation de bons petits plats, du confort de la maison, des distractions, de la connexion avec la nature, des voyages…

Alors, je le dis et le redis : Je ne veux rien et je m’abandonne à la Vie !
J’aime les plaisirs de la vie humaine et j’aime la VIE !

A méditer…

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

La peur d’exprimer Qui Vous Êtes

Il n’y a pas d’élu en ce monde car chacun de vous participe au Grand Plan Universel. Certains êtres ont des missions particulières à réaliser car c’est le moment pour eux de le faire.

Votre âme est belle. Elle contient la pureté originelle et vous avez tous cette particularité qui vous lie et vous unit. Vous êtes tous égaux, sans début ni sans fin, mais dans une constance de vie qui vous permet d’évoluer librement grâce à vos souhaits et aux choix que vous posez.

Oui, vous évoluez librement car vous êtes les créateurs de votre vie. Vous émettez des vibrations simples mais puissantes qui construisent votre chemin dans la positivité et la négativité, dans la paix et l’amour mais aussi dans la peur.

La peur de vivre ce pourquoi vous êtes ici sur Terre. La peur de lâcher ce que vous connaissez. La peur du vide de l’immensité. La peur de la mort. La peur d’exprimer simplement Qui Vous Êtes.

En réalité, toutes les autres peurs sont des illusions créées par le mental. Elles reflètent la réalité de ce que vous ne voulez pas voir. Elles sont ce à quoi vous vous accrochez. Elles sont ce que vous voyez uniquement et consciemment ou inconsciemment, vous les vivez tout en occultant la vérité.

Ayez conscience de cela et tout vous paraitra plus léger et surtout moins complexe. Vous vous éloignez de la vérité et vous n’en voyez qu’une partie. Votre aptitude à reconnaitre la lumière est faussée.Les déviances engendrées par le mental sont puissantes. Vous créez des peurs pour ne pas voir les peurs réelles qui vous entrainent loin de votre Cœur d’Amour.

Mais ceci est le chemin que vous avez choisi.

Canalisé par Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

La guérison universelle

Douter de soi ne permet pas de guérir. Cela permet seulement d’alourdir la portée de la maladie. Toute maladie se développe par le mental. Sa forme est, et reste une création des pensées. Elle est aussi une forme d’abandon à la vie afin que vienne la pleine connaissance de celle-ci et sa relation fusionnelle avec vos pensées.

Un être évolué peut prétendre à guérir. Il sait qu’il peut grâce à sa foi et à sa volonté, parvenir à une ouverture universelle de l’Esprit en lui pour affirmer sa guérison. Et ceci est très important dans le sens où chacun est responsable de ce qui vient à lui. Les pensées sont un choix que chacun positionne en lui. Qu’elles soient positives ou négatives, elles créent la vie.
La guérison fait partie de votre création de vie, tout autant que la maladie. Dans sa forme intérieure, elle relativise sa portée et permet sa libération. Car l’être a en lui tout le potentiel pour guérir et par l’Esprit, il a accès à la guérison universelle.
La guérison universelle est non seulement la guérison sur le plan physique, mais aussi l’alchimie de toutes les formes d’états d’être dans leur globalité humaine et matérielle. Ce qui revient à la transmutation pure et simple.
Vous pouvez entrer dans cette globalité pour parfaire votre volonté d’agir pour transformer votre vie, vos maladies, vos états d’être, ainsi que la responsabilité de votre créativité. Tout, entièrement tout ce qui est vous et qui vous entoure, peut être transformé par l’alchimie de la conscience de l’Esprit en vous.
La guérison universelle est une ouverture de plus qui vous est proposée. Ce niveau supérieur de conscience sera pour ceux qui ont déjà acquis les bases essentielles du Je Suis, du Cœur et de l’Esprit, et qui sont la Trinité en eux.
Le monde se transforme et vous aussi, vous prenez l’assurance de cette ouverture de conscience. Ce qui était loin de votre portée, se rapproche maintenant, poussé par le vent des énergies nouvelles et sa relation avec le Tout. Vous êtes dans l’ouvrage nouveau, dans la création d’un monde nouveau par la guérison universelle.
Cette portée sera d’une grande envergure. Elle poussera chacun à se retrancher dans son intériorité pour puiser l’essence de l’Esprit qui transmettra la guérison.
Le corps doit s’adapter aux nouvelles énergies. Il doit ôter tous les voiles sombres qui le recouvrent. Tout le négatif doit partir et la lumière doit rayonner. Cette guérison fait partie de la guérison universelle.
L’Esprit est la lumière de l’univers qui, lorsqu’elle est découverte, fait trouver la raison de la transparence dans tous les domaines. Être clair de cœur et d’esprit permet de s’évader du cercle de la négativité pour entrer dans la guérison universelle.

Le premier palier de cette guérison universelle est la volonté :
Tout comme pour la guérison du corps, votre volonté doit être engagée pleinement. Il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir. Il faut vouloir grandir. Grandir en soi pour grandir dans l’infinité. Cette relation est importante et porte le choix de chacun dans cette réalité.
Le pouvoir de l’homme ne pourra plus exister. Il ne sera plus admis dans l’ère nouvelle. Seule sera l’expérience de l’Être. La différence est importante.  Être sans pouvoir est une volonté axée sur l’humilité et la transparence.
Donner et recevoir, sera l’échange des hommes. Recevoir pour donner ne sera plus l’intérêt premier de l’humanité. Seule la volonté de chacun de grandir dans l’état souverain de l’Être aura son importance.
Les relations ne pourront plus être axées sur le pouvoir de l’homme. Seule la volonté de grandir en toute lumière, sera. Grandir en soi, pour soi, uniquement avec l’Esprit, plongera l’homme dans la guérison universelle et sa volonté d’y parvenir.

Le deuxième palier est l’amour de soi :
Vous aimer avant tout est une priorité. Vous ne pouvez donner votre amour si vous ne vous aimez pas. Ceci s’apprend. Pour trouver l’amour de soi, il faut avoir l’ouverture de conscience nécessaire qui permet de voir la relation de l’amour en toute circonstance et la ressentir en votre cœur en vous aimant.
Vous aimer, c’est vous voir tels que vous êtes en sachant qu’à chaque pas vous apprenez à marcher, qu’à chaque parole vous apprenez à parler, qu’à chaque geste vous apprenez l’amour. Ce qui revient à dire que tout pas vous apporte la création de votre vie. La pleine conscience de cet ouvrage transmet l’amour de vous-mêmes. Vous savez que vous êtes sur Terre pour apprendre à marcher sur votre chemin pour trouver la lumière.

Le troisième palier de la guérison universelle est concevoir l’homme dans l’univers :
Étant relié au Tout, vous voyez ce que vous entreprenez, et établissez avec toute votre raison et votre idéalisation, pour retourner à la Source. Vous savez que votre chemin est un chemin parmi tant d’autres et que tous vont au même but de la création. Tôt ou tard, ils se rejoignent dans la lumière de la Vie. La réalisation de l’âme est alors terminée. Elle a rejoint sa Source.
Concevoir l’homme dans l’univers, c’est réaliser et intégrer qu’il fait partie du Tout. Vous comprenez qui il est dans sa globalité par son individualité. Ceci n’est pas aussi facile à intégrer que ce que vous pourriez penser. Vous devez vous sentir reliés au Tout, consciemment, avec foi. Vous devez vous ouvrir à la vie en toute confiance, en toute sagesse, avec amour aussi et aller avec ce pouvoir créateur que vous donne la vie, avec cette magie qui vous permet de vous unir à votre création individuelle tout en étant centré dans l’immensité du Tout et de sa relation.
Ce niveau supérieur de conscience vous fera entrer dans la pleine fusion universelle qui sera nécessaire à la réalisation de vos actions. L’axe ciel/terre sera pleinement activé et vous pourrez créer en l’instant, avec puissance. Il s’agit de l’alchimie remarquable que vous pourrez atteindre. Mais avant cela, vous devez assimiler les différents stades de la progression intérieure. Les assimiler, les comprendre dans toute leur grandeur et ne faire qu’un avec eux pour entrer dans la guérison universelle.

Petit à petit, viendront à vous les nouveaux positionnements de vie. Il faudra alors veiller à les appliquer avec votre savoir mais aussi avec votre intelligence pour entrer dans cette fusion. Bannissez le pouvoir et vous aurez la lumière qui vous guidera dans votre création de vie. Refusez la richesse. Vivez le moment présent. N’entassez pas les richesses. Faites confiance à la vie. Soyez dans la pleine relation de l’abondance, en vous abandonnant aux rythmes vibratoires des énergies.
Vous pensez, vous obtenez. Mais faites toujours abstraction de la richesse et du pouvoir. Ceci est une leçon à retenir. Vos choix, vos demandes, doivent toujours être faits dans le respect de vous-même, de votre lumière, mais aussi dans le respect des autres, de la terre et de l’univers.
En œuvrant pour vous, vous œuvrez pour les autres. C’est pour cela que vous devez vous aimer, vous respecter en étant toujours dans la lumière et son apport constant de paix et d’amour.
Les élus de ce nouveau monde seront ceux qui seront axés sur la priorité de la lumière en eux. Le monde de la dualité est terminé. Son emploi également. Le monde de la lumière est là, maintenant. En trouvant votre lumière, en fusionnant avec elle, vous parviendrez à l’alchimie de votre vie et à prendre possession de la guérison universelle en vous.
Le rayon violet est un ordre majeur dans l’évolution de chacun. Il permet de s’identifier en tant qu’Esprit mais aussi d’intégrer sa loi universelle pour la faire sienne. En parvenant à cette compréhension vous entrez dans la puissance de l’univers qui peut tout.
Plus vous serez axé sur cette conscience, plus vous pourrez guérir. Et guérir ne veut pas seulement dire vous transformer. Guérir veut aussi dire se libérer de la vie humaine et fusionner avec l’Esprit de l’univers pour arriver à l’alchimie remarquable.
Nombre d’entre vous ont recherché cette alchimie. Mais la richesse étant toujours la première cause de pensée, il n’a pas été possible de la trouver. Lorsque vous serez définitivement libéré de ce vouloir de richesse, ce pouvoir de l’homme sur le monde, vous pourrez alors accéder à la richesse de l’univers.
L’abondance est ceci, sachez-le. Le cœur pur, l’esprit pur, permettent d’accéder à l’alchimie. Tant qu’il y aura une ombre dans votre vouloir et dans vos pensées, vous ne pourrez l’acquérir.

La possession n’est pas l’amour.
La richesse n’est pas l’Esprit.
Le pouvoir n’est pas l’alchimie.

 

Par Mirena
Extrait du livre Je Suis L’Esprit
Transmis par Maître St-Germain

 

Devenons des êtres conscients

« Le mental est un magnifique outil si l’on s’en sert à bon escient. Dans le cas contraire, il devient très destructeur. Plus précisément, ce n’est pas tant que vous utilisez mal votre mental, c’est plutôt qu’en général vous ne vous en servez pas du tout, car c’est lui qui se sert de vous. » Eckhart Tolle

 

Le monde a besoin d’êtres conscients pour que l’humanité se relève dans la lumière. Mais pour cela, les prises de conscience sont à faire pour évoluer vers le meilleur en cessant de suivre à corps perdu ce que l’on nous dit, ce que l’on nous montre, ce que l’on veut nous faire croire. Les êtres humains sont conditionnés par la peur qui nous ôte toute liberté individuelle. Notre liberté de pensée en est alors affectée.

Si nous sommes attentifs, nous constatons que le manque de liberté individuelle est flagrant dans le monde de l’homme. Par nos créations mentales, nous permettons à l’illusion de se déployer en nous pour nous retenir prisonniers. La conscience de cette vérité fait trop souvent défaut et l’humanité est menée de main de maitre par l’illusion.
Inconsciemment et jour après jour, nous renforçons nos mentalisations, nous les nourrissons car nous écoutons notre mental et non notre Cœur. Si bien qu’il nous est impossible d’avoir l’esprit en paix et notre grande puissance mentale nous entraine loin de la pause intérieure. Le passé et l’avenir sont des projections que le mental nous tend, nous éloignant ainsi de la source du Cœur.

Pour que le monde se relève et voit enfin la clarté de ce qui est, il est important d’accueillir nos mécanismes mentaux et leur puissance déstabilisante pour les comprendre. Car sans reconnaissance de ce qu’ils sont, il est impossible d’engager le changement.

Le mental négatif est source d’illusion et trop d’êtres errent sans conscience de ce qui est. Loin de la compréhension de ses mécanismes destructeurs parfois, il nous transmet sa direction avec subtilité et nous versons dans un ego « orgueil » qui prend l’ascendant sur notre énergie. Il nous pousse loin du cœur et nous sommes dans l’incapacité de vibrer sur la fréquence de l’amour pour ressentir la vérité et se laisser guider par notre âme.

L’ego, à qui nous donnons tout pouvoir inconsciemment, nous pousse également toujours plus loin dans la connaissance intellectuelle recherchée à l’extérieur de nous. Ce qui nous coupe de l’énergie du Cœur et de la Connaissance universelle. L’avidité pour la connaissance intellectuelle prend place, poussée par notre mental. Mais en se plaçant de la sorte dans le savoir intellectuel qui parait enrichissant et élevant, nous nous éloignons de la Connaissance infinie que nous sommes et qui se situe en nous. Elle pourrait nous conduire par sa sagesse et son amour infini vers le meilleur de la vie.

Le mental se fait un malin plaisir à nous considérer légitimement dépendant du savoir humain. Alors qu’il suffit de se poser et d’écouter son cœur pour se relier à l’intuition, se relier à son âme et au savoir universel, tout est fait pour nous perdre dans cette grande illusion et donc dans la déconnexion intérieure. Il suffit de voir comment les médias font d’un simple fait-divers un roman à plusieurs volumes. Comment ils maintiennent l’être en perpétuel dilemme et dans la peur. Il demeure alors de plus en plus soumis à l’énergie de masse qui adhère elle aussi à ce qui est. L’être humain sera à l’avenir de plus en plus déstabilisé par ces annonces d’où l’importance pour tous d’être conscients de la réalité de la vie dans laquelle nous sommes.

De liberté de pensée il n’y a car le mental vit en nous et nous entraine loin de la raison du Cœur, inconsciemment et sûrement. Nous appliquons à la lettre son langage, pensant être le créateur de nos pensées alors qu’il n’en est rien. Nous sommes sous sa tutelle et lui obéissons les yeux fermés. Et plus nous le suivons, plus nous le nourrissons, plus son pouvoir directionnel est grand et plus il nous éloigne de la raison du Cœur et de la sagesse qu’il renferme.

La vibration du Cœur, quant à elle, est conductrice de vérité, de sagesse, de simplicité, d’humilité, d’équilibre et de fluidité. Elle est la nouvelle vie, la Connaissance universelle. Elle engendre la joie, la paix et l’abondance des vraies valeurs. L’être qui vibre sur la fréquence du Cœur a accès à l’intuition et à la magie de la vie qui lui apporte par sa fluidité, ce qui est bon pour sa voie et sa progression. Elle est l’état de l’Amour inconditionnel, la dimension dans laquelle nous versons actuellement. Le vouloir du mental laisse alors place au voulu de l’âme.

Dans l’énergie du cœur la sagesse conduit. L’être n’a pas la nécessité d’affirmer qui il est, ni ses connaissances, ni ses croyances, car il est cela dans sa vie et le rayonne. Il est authentique et simple, dénué d’ego. Il sait Qui Il Est et il connait la vérité. L’état du Cœur révélé, il exprime l’Être.

Les énergies nous pousse à découvrir cette supercherie et à ne plus vivre par procuration, liés au mental et soumis aux connexions qui ont été générées. L’objectif à atteindre n’est pas extérieur à soi, l’abondance encore moins. Plus on se rapproche de sa Lumière intérieure, plus les prises de conscience émergent et la vérité prend place dans la simplicité. Car le Cœur est simple, authentique et humble, sans fioriture ni cliquant et sans pouvoir. On sait Qui On Est et cela fait tout. Plus d’illusion ni de mensonge. Nous ne sommes pas séparés mais au contraire nous sommes La Vie en totalité et le Cœur qui vibre en nous, nous en montre le chemin pur et aimant. Le jugement stoppe alors. Rien n’est plus beau que de se sentir vrai et libre.

Il est nécessaire que l’être humain s’ouvre à la vérité et sorte de son inconscience en reconnaissant ce processus d’enfermement par le mental, car sans accueil de ce qui est, il est impossible de sortir de son emprise et entamer le changement. Il est important pour cela de discerner le vrai du faux et agir dans la justesse de nos fonctionnements pour rester stables. Cette vérité est en fonctionnement sur Terre depuis la création des univers et elle l’est toujours aujourd’hui car les connexions autour de nous sont puissantes. Le mental humain a grossi dans l’inconscience des pensées et il est le triste reflet de ce que nous avons permis qu’il soit.

Être dans la victimisation ou dans la plainte démontre bien que nous n’avons pas compris ce qui se joue alors que nous sommes créateurs de ce que vivent l’humanité et la Terre. Avoir peur de la vérité démontre également le pouvoir du mental dans ses pensées et ses émotions et l’emprise qu’il a sur nous. Nous voulons le changement ? Alors il est temps de ne plus rester dans le déni de ce qui est, de ne plus générer le négatif pour sortir de l’emprise de la matrice négative en avançant vers le renouveau qui arrive.

Le nouveau monde aura besoin d’êtres conscients pour réorganiser la société et la vie sur Terre. Des êtres qui ne seront pas des spectateurs mais des artisans de lumière situés dans l’état vibratoire du Cœur.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org