Je ne veux rien et je m’abandonne à la Vie

 

« Je ne veux rien et je m’abandonne à la Vie ! »
Souvenez-vous de cette phrase chaque fois que vous « voudrez » quelque chose.
Elle peut vous permettre de conscientiser tous vos « vouloir ».  Elle est  la voie de la conscience spirituelle qui éclaire et comprend, qui applique la raison du Cœur et la sagesse. Elle permet d’orienter avec discernent les choix de vie et notamment ce dont nous avons réellement besoin pour notre évolution intérieure.

L’être humain est conditionné à vouloir et donc à ne jamais être satisfait de ce qu’il a. Ainsi, il n’évolue pas dans la pure et simple intention du Cœur mais au contraire, il donne crédit à l’ego qu’il écoute et suit. Le vouloir ralentit l’évolution intérieure. Il est un chemin détourné qui rallonge la voie. Il est aussi un choix individuel qui conduit très souvent l’être humain dans le pouvoir.

L’époque actuelle vers un basculement du mental dans le Cœur, nous enseigne la voie du lâcher prise et de l’Être, et non celle du vouloir individuel. Être qui on est, en toute simplicité, pour verser dans l’Être profond, sans vouloir et donc sans pouvoir. Retourner vers l’intérieur en s’abandonnant à soi pour s’accueillir, s’aimer, se comprendre et changer. Le vouloir dans le domaine de la progression intérieure est à lâcher et c’est quand on lâche que les transformations se font. Le besoin de tout contrôler est une limite qu’il est important de conscientiser.

Celui qui veut, arrive à créer sa vie dans la matérialité. Mais est-ce vraiment le but de l’âme et celui de notre incarnation ? Tout est juste, il est vrai.  Mais il est temps de se réveiller enfin à un état de pureté que seul le Cœur transmet.

L’amalgame entre les besoins de l’homme sur Terre et celui de combler ses manques par une richesse extérieure, est souvent présent. Mais quand on comprend Qui on est, on n’a pas besoin de vouloir être riche car l’Univers nous comble matériellement et surtout spirituellement, pour une évolution juste et simple qui vient de l’intérieur, avec de vraies valeurs. Celles qui n’occultent pas la Lumière ni la pureté de l’Amour et transmettent la Connaissance.

Être et verser dans l’état de l’Éveil où tout Est et où tout demeure, est le chemin que l’âme a choisi. Dans cet espace, la Connaissance Est. Là, le vide est plein de la Vie et on perçoit la vraie richesse. Le vouloir est désuet, comparé à la puissance de l’Univers qui peut tout. Dans cet espace, on ne possède rien et on a tout !

C’est un abandon à la Vie qu’il n’est pas facile de réaliser car on nous a appris à contrôler, à vouloir la joie, à vouloir la paix, à vouloir l’amour, à vouloir l’abondance, à vouloir être, à vouloir toujours plus, à vouloir, à vouloir…. Mais la Vie à laquelle on touche maintenant est tellement différente de ce que l’on a vécu…  Elle est le Tout, tout simplement, et c’est justement en se laissant porter que tout vient à soi. Il n’y a rien à rechercher car tout est déjà là !

Cet état est difficile à décrire. Il est si beau et plein de la Vie que les paroles ne sont pas nécessaires. Une fois la porte ouverte, tout est différent car la Conscience de la Vie est présente. Dans cet espace, on sait ! Dans cet espace, on Est ! Dans cet espace on touche à l’Unicité du Cœur de toute chose ! Dans cet espace On Vit !

L’être humain est si attaché à la matérialité qu’il a de la difficulté à la lâcher. Or il est si simple de se laisser porter par la Vie quand on sait Qui on est. La peur du manque, la peur de ne pas être assez bien, la peur de faire des erreurs,… toutes ces peurs bloquent et retiennent dans le passé devenu obsolète aujourd’hui. On veut toujours plus pour être quelqu’un d’autre, pour être reconnu, pour être bien ! On veut aussi avoir une mission, aider, guider les autres, les conduire sur la voie de l’Éveil mais la première tâche à réaliser est en soi. Elle est d’Être Soi. Notre âme est venue sur Terre pour cela. La personne la plus importante est soi et c’est en se changeant que l’on peut aider au changement et non l’inverse.  C’est aussi en ne voulant rien que les choses se mettent en place. Elles ne sont pas forcément ce que l’on « veut » mais sont le meilleur pour notre avancement. C’est pas à pas que les changements interviennent en soi et non dans le vouloir d’être et le contrôle. Le remède miracle n’existe pas dans la progression intérieure.La progression intérieure se découvre et surtout se vit à chaque instant, dans notre vie humaine.

Le non attachement aux choses et aux êtres est la voie qui conduit à l’Éveil. Tant que l’être humain demeurera dans la croyance qu’il ne peut exister sans cela, il restera sous le contrôle de son mental. Tant que l’être humain voudra se remplir de l’extérieur par les connaissances intellectuelles ou les biens matériels pour exister et grandir sur son chemin, il restera dépendant de la société et de la nécessité d’amasser des richesses en consommant pour être heureux. Il ne sait pas qu’il est plus facile de laisser la Vie le combler pour ne manquer de rien, qu’il n’y a rien à faire ni à vouloir mais simplement à être et à s’abandonner à l’Intelligence universelle qui comble de l’intérieur, qui enseigne, transforme et guérit, et nourrit l’être à la perfection ! Le chemin devient alors Lumière et l’état de la Pureté inconditionnelle prend place en soi. C’est un chemin à découvrir et à expérimenter où seul le Cœur transforme véritablement.

Ce qui n’ôte pas le plaisir d’être humain ni celui de profiter des plaisirs de la vie humaine. Car une vie sans plaisir ne permet pas de s’épanouir. Et il est bon de passer du temps à se faire du bien.  Profiter ainsi chaque jour des plaisirs de la vie, des rencontres, des échanges, du rire, de l’amitié, de la préparation de bons petits plats, du confort de la maison, des distractions, de la connexion avec la nature, des voyages…

Alors, je le dis et le redis : Je ne veux rien et je m’abandonne à la Vie !
J’aime les plaisirs de la vie humaine et j’aime la VIE !

A méditer…

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

Se poser, méditer, accueillir

 

 

Le portail de l’équinoxe de printemps approche et déjà l’élan qu’il transmet se ressent. Il ne suffit plus de foncer tête baissée vers l’avenir mais plutôt accueillir en soi l’opportunité de se placer sur la fréquence divine. L’énergie déployée par le courant universel, est intense. Jamais la Terre et l’humanité n’ont connu une telle puissance vibratoire lumineuse.

Les corps ont subi ces dernières semaines un grand nettoyage « de printemps », si je puis dire. Pourquoi cela ? Premièrement pour nous aligner sur la fréquence vibratoire actuelle qui nous permet d’être plus en accord avec le Grand Plan divin. Deuxièmement, pour être prêt à accueillir le portail de l’équinoxe sereinement.

Qu’en est-il de lui ?
Il peut nous propulser vers notre divinité intérieure, vers notre Soi. Cette étape est un accès à la compréhension de Qui Nous Sommes. Et nous sommes prêts à l’intégrer en partie. L’opportunité de changer d’état de conscience et nous rapprocher du Tout auquel nous appartenons. Savoir et intégrer que nous sommes l’Unicité du Cœur de toute chose.

Que faire pour cela ?
Il n’y a rien à faire. L’avenir est fait de lumière qu’il convient d’accueillir simplement. Car nous sommes cela, rien de plus, rien de moins. Plus vous recherchez, plus vous vous agitez, plus vous pensez, plus vous bloquez ce que la Lumière peut vous donner et vous ne pouvez l’intégrer. Le faire est à proscrire. L’avoir également. Seul l’Être est le chemin. Heureux sont ceux qui comprennent cela et les choix sont à faire actuellement.

Posez-vous, méditez, accueillez. Moins vous serez dans le faire, plus vous demeurerez dans le Cœur. Moins vous chercherez à comprendre, plus l’énergie de Lumière s’intègrera à vos corps subtil et à votre corps physique.

L’avenir n’est pas à anticiper. Il n’est pas la richesse matérielle. Il n’est pas le vouloir. Il est simplement l’instant où nous sommes, rien de plus.

Ménagez vos efforts, reposez-vous et accueillez. Il est des moments importants actuellement qui nous conduisent vers la pause dans Cœur de Qui Nous Sommes, en toute simplicité.

Je vous souhaite une belle journée d’équinoxe,

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

La subtilité de l’ego

Quand vous pensez avoir franchi un cap, méditez et allez encore plus profondément en vous pour savoir si ce n’est pas le mental qui vous illusionne.
Quand vous pensez être vrai méditez.
Quand vous pensez être dans l’amour, méditez.
Quand vous pensez être juste et honnête, méditez.
Quand vous pensez avoir raison, méditez.
Quand vous pensez être dans le cœur, méditez.
Quand vous pensez être dénué d’ego, méditez.
Quand vous pensez être charitable, méditez.

La subtilité de l’ego dirige très souvent l’être humain dans l’erreur.
Il garde ainsi le pouvoir et l’entraine vers de fausses raisons, sur de fausses routes qui sont parsemées d’idéalisations peu lumineuses.
Sachez toujours appliquer le discernement et méditez sur vos états d’être
et les situations vécues.
Ainsi vous redresserez vos pas et resterez dans la vérité.

Et encore plus actuellement pour élever ses vibrations, pour rester centré et maitre de soi:
– Chaque jour est important si la méditation est posée en soi.
– Chaque jour est important si le silence des mots est présent.
– Chaque jour est important si la pensée est posée au niveau du cœur.
– Chaque jour est important s’il est simple et vertueux.
– Chaque jour est important si l’humilité prend la place de l’affirmation de soi.
– Enfin, chaque jour est important si la puissance du cœur rayonne et donne.
Merci à vous tous d’être sur le chemin du Soi.

Mirena
www.audeladesmots.org

Nous sommes ce que nous croyons être

La croyance*

Les états de conscience se forment et se modèlent. D’autres compréhensions de la vie se font et nous ouvrent à la totalité de Qui nous sommes. Nous sommes l’Univers, la Terre, le Tout. Chaque parcelle de vie est nous et nous n’en sommes pas séparés.

Pourtant nous sommes pris dans les mailles du filet de l’illusion. Nous avançons à tâtons, parfois dans la souffrance et souvent dans la lutte. L’être humain est ainsi fait. Il ne peut lâcher prise sur ce qu’il connait. Il  s’accroche à ses croyances et notamment à ce qu’il pense être. Ainsi va la vie, ainsi s’expérimente le chemin.

Tant que l’être croit qu’il n’est pas fait pour être heureux, il n’est pas heureux. Tant qu’il se juge, il est jugé. Tant qu’il ne se sent pas digne de vivre dans l’abondance, il vit dans le besoin. Tant qu’il ne se trouve pas bon, il rejoue son rôle de victime.

Toutes les croyances émises, consciemment et inconsciemment, nous modèlent et créent notre vie. Or aujourd’hui, la conscience individuelle se modifie. Une lueur d’espoir nait et chacun peut entrevoir le renouveau dans son cœur.

N’écoutez pas les accusations, les jugements, les croyances formulées par les autres. Sortez de leur emprise énergétique et regardez-vous autrement. Aimez-vous et accueillez-vous tels que vous êtes, acceptez-vous avec vos bons et moins bons côtés, et ouvrez votre cœur à la libération. Nous sommes tous venus vivre les expériences duelles ; c’est-à-dire connaitre le négatif pour révéler le positif, vivre la peur pour révéler l’amour.

Il n’y a aucun pouvoir sur le chemin de la progression intérieure. Il y a seulement la joie, l’amour, le positif, la paix… tout est beau en soi et seuls ceux qui pensent connaitre les autres et le monde, agissent dans l’ancien mode de pensée. Sachez que leurs croyances sont les leurs, uniquement les leurs. Nous sommes autrement au fond de notre cœur. Nous sommes doux, aimant, lumineux, et l’expression de la Vie dans sa totalité !

La société nous formate dans la peur, crée des besoins illusoires qui nous éloignent de nous-mêmes. Les croyances entretenues et leurs programmations nous maintiennent totalement sous le joug de la matrice négative. Ainsi nous demeurons sous cette emprise énergétique et si nous écoutons ceux qui nous jugent, ceux qui nous disent que nous sommes mauvais, que nos agissements ne sont pas bons, nous pensons cela de nous-mêmes et ainsi la croyance formée qui nous colle à la peau, dirige notre vie négativement.

Le passé se termine et ses croyances avec lui. Il est temps de tourner la page. La lutte contre ses propres comportements nourrit le négatif. Se reconnaitre en eux est bien pour accueillir la transformation mais la croyance d’être cela nous ôte la capacité de la réaliser.

Nous savons que le changement commence par nous-mêmes. Dans le lâcher-prise total, en ouvrant la porte du cœur à nos peines, à notre souffrance et à nos croyances, en les laissant aller sans jugement, sans culpabilité ni négativité, nous laissons au flux de la Vie la capacité de la transformation intérieure. Rien ne bloque celle-ci et le changement intervient alors. Pour cela il est impératif de ne rien vouloir et croire en sa lumière, en l’âme qui nous porte et nous entraine vers le meilleur. Car nous sommes le meilleur de la Vie. Nous sommes seulement cela et ne le savons pas. La lumière de Vie que nous portons est belle. Elle est notre miroir, elle nous montre la voie à tenir, le lâcher prise, l’amour, la foi…

Les croyances sont des liens qui nous retiennent au passé. N’avez-vous pas envie d’être autre chose que celui-ci ? N’avez-vous pas envie de vous voir autrement, de croire en vos capacités et en votre amour ? Offrez à la Vie ce qui vous retient encore au passé. Sans rien vouloir, et tout en poursuivant la tâche intérieure purificatrice, laissez la lumière du cœur vous soulager et vous apporter le changement. Ceci est un état de conscience transformateur qui vous montrera que vous êtes beaux !

Nous découvrons aujourd’hui que le chemin est le basculement dans le cœur et pour cela, la dualité se doit d’être lâchée. Le retour vers l’intérieur en lâchant prise ouvre des vues nouvelles. L’énergie libre peut ainsi agir pour le meilleur de l’être. En ce lieu le mental ne dirige pas. En ce lieu seul le cœur parle et agit. Sachez vous définir positivement et dans l’amour. Aimez-vous. Votre vibration et votre vie en seront transformées.

La reconnaissance du Soi en soi n’est-elle pas le chemin ?

Mirena, le 03 Octobre 2016
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Illustration Mario Duguay