La subtilité de l’ego

Quand vous pensez avoir franchi un cap, méditez et allez encore plus profondément en vous pour savoir si ce n’est pas le mental qui vous illusionne.
Quand vous pensez être vrai méditez.
Quand vous pensez être dans l’amour, méditez.
Quand vous pensez être juste et honnête, méditez.
Quand vous pensez avoir raison, méditez.
Quand vous pensez être dans le cœur, méditez.
Quand vous pensez être dénué d’ego, méditez.
Quand vous pensez être charitable, méditez.

La subtilité de l’ego dirige très souvent l’être humain dans l’erreur.
Il garde ainsi le pouvoir et l’entraine vers de fausses raisons, sur de fausses routes qui sont parsemées d’idéalisations peu lumineuses.
Sachez toujours appliquer le discernement et méditez sur vos états d’être
et les situations vécues.
Ainsi vous redresserez vos pas et resterez dans la vérité.

Et encore plus actuellement pour élever ses vibrations, pour rester centré et maitre de soi:
– Chaque jour est important si la méditation est posée en soi.
– Chaque jour est important si le silence des mots est présent.
– Chaque jour est important si la pensée est posée au niveau du cœur.
– Chaque jour est important s’il est simple et vertueux.
– Chaque jour est important si l’humilité prend la place de l’affirmation de soi.
– Enfin, chaque jour est important si la puissance du cœur rayonne et donne.
Merci à vous tous d’être sur le chemin du Soi.

Mirena
www.audeladesmots.org

Nous sommes ce que nous croyons être

La croyance*

Les états de conscience se forment et se modèlent. D’autres compréhensions de la vie se font et nous ouvrent à la totalité de Qui nous sommes. Nous sommes l’Univers, la Terre, le Tout. Chaque parcelle de vie est nous et nous n’en sommes pas séparés.

Pourtant nous sommes pris dans les mailles du filet de l’illusion. Nous avançons à tâtons, parfois dans la souffrance et souvent dans la lutte. L’être humain est ainsi fait. Il ne peut lâcher prise sur ce qu’il connait. Il  s’accroche à ses croyances et notamment à ce qu’il pense être. Ainsi va la vie, ainsi s’expérimente le chemin.

Tant que l’être croit qu’il n’est pas fait pour être heureux, il n’est pas heureux. Tant qu’il se juge, il est jugé. Tant qu’il ne se sent pas digne de vivre dans l’abondance, il vit dans le besoin. Tant qu’il ne se trouve pas bon, il rejoue son rôle de victime.

Toutes les croyances émises, consciemment et inconsciemment, nous modèlent et créent notre vie. Or aujourd’hui, la conscience individuelle se modifie. Une lueur d’espoir nait et chacun peut entrevoir le renouveau dans son cœur.

N’écoutez pas les accusations, les jugements, les croyances formulées par les autres. Sortez de leur emprise énergétique et regardez-vous autrement. Aimez-vous et accueillez-vous tels que vous êtes, acceptez-vous avec vos bons et moins bons côtés, et ouvrez votre cœur à la libération. Nous sommes tous venus vivre les expériences duelles ; c’est-à-dire connaitre le négatif pour révéler le positif, vivre la peur pour révéler l’amour.

Il n’y a aucun pouvoir sur le chemin de la progression intérieure. Il y a seulement la joie, l’amour, le positif, la paix… tout est beau en soi et seuls ceux qui pensent connaitre les autres et le monde, agissent dans l’ancien mode de pensée. Sachez que leurs croyances sont les leurs, uniquement les leurs. Nous sommes autrement au fond de notre cœur. Nous sommes doux, aimant, lumineux, et l’expression de la Vie dans sa totalité !

La société nous formate dans la peur, crée des besoins illusoires qui nous éloignent de nous-mêmes. Les croyances entretenues et leurs programmations nous maintiennent totalement sous le joug de la matrice négative. Ainsi nous demeurons sous cette emprise énergétique et si nous écoutons ceux qui nous jugent, ceux qui nous disent que nous sommes mauvais, que nos agissements ne sont pas bons, nous pensons cela de nous-mêmes et ainsi la croyance formée qui nous colle à la peau, dirige notre vie négativement.

Le passé se termine et ses croyances avec lui. Il est temps de tourner la page. La lutte contre ses propres comportements nourrit le négatif. Se reconnaitre en eux est bien pour accueillir la transformation mais la croyance d’être cela nous ôte la capacité de la réaliser.

Nous savons que le changement commence par nous-mêmes. Dans le lâcher-prise total, en ouvrant la porte du cœur à nos peines, à notre souffrance et à nos croyances, en les laissant aller sans jugement, sans culpabilité ni négativité, nous laissons au flux de la Vie la capacité de la transformation intérieure. Rien ne bloque celle-ci et le changement intervient alors. Pour cela il est impératif de ne rien vouloir et croire en sa lumière, en l’âme qui nous porte et nous entraine vers le meilleur. Car nous sommes le meilleur de la Vie. Nous sommes seulement cela et ne le savons pas. La lumière de Vie que nous portons est belle. Elle est notre miroir, elle nous montre la voie à tenir, le lâcher prise, l’amour, la foi…

Les croyances sont des liens qui nous retiennent au passé. N’avez-vous pas envie d’être autre chose que celui-ci ? N’avez-vous pas envie de vous voir autrement, de croire en vos capacités et en votre amour ? Offrez à la Vie ce qui vous retient encore au passé. Sans rien vouloir, et tout en poursuivant la tâche intérieure purificatrice, laissez la lumière du cœur vous soulager et vous apporter le changement. Ceci est un état de conscience transformateur qui vous montrera que vous êtes beaux !

Nous découvrons aujourd’hui que le chemin est le basculement dans le cœur et pour cela, la dualité se doit d’être lâchée. Le retour vers l’intérieur en lâchant prise ouvre des vues nouvelles. L’énergie libre peut ainsi agir pour le meilleur de l’être. En ce lieu le mental ne dirige pas. En ce lieu seul le cœur parle et agit. Sachez vous définir positivement et dans l’amour. Aimez-vous. Votre vibration et votre vie en seront transformées.

La reconnaissance du Soi en soi n’est-elle pas le chemin ?

Mirena, le 03 Octobre 2016
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

Illustration Mario Duguay

L’Unicité du Cœur de toute chose

L'Unicité

*

Nous sommes tous engagés sur un chemin de vie fait d’expériences duelles. Ce chemin est parfois difficile et s’il est fait de souffrances, c’est à cause du contrôle que  nous exerçons sur notre vie. La peur de nous en remettre avec foi en l’Univers nous ôte toute capacité à lâcher prise. Or aujourd’hui, nous sommes dans une grande transition et il nous appartient de prendre conscience du pouvoir du mental qui dirige et planifie, afin de verser dans l’énergie du cœur.

Deux courants dirigent le monde et l’univers : l’amour et la peur Ce sont deux forces vibratoires opposées qui, si elles sont réellement considérées, permettent de sortir de l’emprise de l’illusion. Rien n’existe en dehors de ces deux courants vibratoires. Lorsque nous prenons conscience de cette vérité, nous arrivons alors à redresser la barre pour poursuivre sereinement et sortir de notre rêve illusoire.

La Vie nous offre aujourd’hui la capacité d’aller vers le meilleur sans nous heurter à l’ensemble de la dualité dans laquelle nous sommes englués. Avec discernement et en nous situant sur le courant de l’amour, nous avons la capacité d’ouvrir notre cœur à nous-mêmes, aux autres et à ce qui est. Toute expérience prend alors une allure différente et la lutte cesse. Une lutte contre la vie que nous avons entretenue, une lutte que nous avons nourrit sans relâche et qui nous sépare de tout ce qui est, des autres êtres humains et de l’Univers.

Nous sentir unis à tout ce qui est, nous voir différemment sans séparation ni différence et nous ouvrir à l’énergie de Vie qui régit par sa loi immuable tout un système universel, est à appréhender et à retrouver… Voilà un état qui nous permet de sortir de l’individualisme. L’Être universel que nous-sommes peut alors renaitre et se reconnaitre uni à la Terre, uni à l’humanité, uni  aux éléments, uni à l’univers, uni au Tout. Ceci est l’Unicité.

Au-delà de l’Unité,  l’Unicité représente la fusion avec le noyau divin, avec la substance atomique et subatomique en chacun et en chaque chose. Il s’agit d’un état de conscience qui définit l’ouverture divine en soi et la fusion avec la Vie.

La conscience universelle ressurgit actuellement et nous fait pénétrer peu à peu dans cette voie véritable qui unit toute chose dans un même corps, dans une même essence, dans un même atome, dans un même tout.

La Vie nous appelle au retour intérieur jusque dans la moindre cellule du corps pour nous unir en conscience à elle et à la substance atomique (macrocosme) et subatomique (microcosme) qui forment l’Univers, pour retrouver le Soi multidimensionnel que rien ne limite et qui est Amour, pour Être l’Unicité du Cœur de toute chose et la vivre en toute simplicité, en toute humilité et avec grâce.

Mirena, le 1er Juin 2016
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*

La Reconnexion universelle

La Reconnexion*

Nous entrons dans une phase de reconnexion à la Lumière de Vie. Elle est et demeure le chemin de la découverte du Soi. Chacun peut s’il le désire, y accéder en reconnaissant sa part de lumière intérieure mais aussi en acceptant de faire partie du Tout. La relation macrocosme et microcosme s’établit alors dans la conscience. Ne pas se sentir séparés ni différents les uns des autres et appartenir à la Vie permet de pénétrer dans cette reconnaissance. La conscience s’établit ainsi pour un retour à La Source progressif.

L’établissement de la Vie en soi permet l’édification d’un grand changement intérieur. Chaque pensée, chaque acte et chaque parole sont alors placés dans cette relation universelle. Nous sommes conscients de l’impact de qui nous sommes sur Terre et dans l’Univers. Les reconnexions peuvent alors se faire car nous ne nous reconnaissons plus en tant qu’êtres individuels mais bien en tant qu’êtres universels. Et cela change tout. Nous nous reconnaissons Enfants de la Source et savons que chacun de nous en est un également.

Tout est appartenance à la Lumière de Vie et rien n’est différent de soi en ce monde. La relation fusionnelle avec la Terre, avec les hommes et l’Univers agit ainsi vers la Reconnexion universelle tant espérée.

Le changement intérieur nous montre la voie de l’union à tout être et toute chose. Le voile qui nous séparait tombe. Les libérations intérieures sont toutes des opportunités de nous reconnecter à la Lumière de Vie. Dans cette conscience, nous ne sommes plus placés dans l’individualisme mais dans l’Unité. Penser à soi est bien mais être dans la conscience du Tout est complémentaire et nécessaire pour lâcher la dualité et entrer dans l’Unité de la Vie.

Ne plus lutter contre les choses, contre les êtres, contre le négatif, contre la vie… cela change tout. Accueillir ce qui est, et demeurer dans la conscience du Tout et son appartenance est libérateur.

Être pour la paix et non contre la guerre
Être pour la joie et non contre la tristesse
Être pour l’union et non contre la séparation
Être pour le bien et non contre le mal
Être pour le positif et non contre le négatif

Chacun pourrait se fixer cet objectif pour ne plus nourrir le négatif et l’ego. Cela modifierait toutes les luttes et permettrait au cœur de rayonner.

Je vous souhaite en cette année 2016 de vous reconnaitre dans la Vie éternelle. Le temps du doute et de la peur, celui de la lutte et du pouvoir, doivent laisser la place à l’Être divin que nous sommes tous.

Mirena, le 11 Janvier 2016
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*