Je ne veux rien et je m’abandonne à la Vie

 

« Je ne veux rien et je m’abandonne à la Vie ! »
Souvenez-vous de cette phrase chaque fois que vous « voudrez » quelque chose.
Elle peut vous permettre de conscientiser tous vos « vouloir ».  Elle est  la voie de la conscience spirituelle qui éclaire et comprend, qui applique la raison du Cœur et la sagesse. Elle permet d’orienter avec discernent les choix de vie et notamment ce dont nous avons réellement besoin pour notre évolution intérieure.

L’être humain est conditionné à vouloir et donc à ne jamais être satisfait de ce qu’il a. Ainsi, il n’évolue pas dans la pure et simple intention du Cœur mais au contraire, il donne crédit à l’ego qu’il écoute et suit. Le vouloir ralentit l’évolution intérieure. Il est un chemin détourné qui rallonge la voie. Il est aussi un choix individuel qui conduit très souvent l’être humain dans le pouvoir.

L’époque actuelle vers un basculement du mental dans le Cœur, nous enseigne la voie du lâcher prise et de l’Être, et non celle du vouloir individuel. Être qui on est, en toute simplicité, pour verser dans l’Être profond, sans vouloir et donc sans pouvoir. Retourner vers l’intérieur en s’abandonnant à soi pour s’accueillir, s’aimer, se comprendre et changer. Le vouloir dans le domaine de la progression intérieure est à lâcher et c’est quand on lâche que les transformations se font. Le besoin de tout contrôler est une limite qu’il est important de conscientiser.

Celui qui veut, arrive à créer sa vie dans la matérialité. Mais est-ce vraiment le but de l’âme et celui de notre incarnation ? Tout est juste, il est vrai.  Mais il est temps de se réveiller enfin à un état de pureté que seul le Cœur transmet.

L’amalgame entre les besoins de l’homme sur Terre et celui de combler ses manques par une richesse extérieure, est souvent présent. Mais quand on comprend Qui on est, on n’a pas besoin de vouloir être riche car l’Univers nous comble matériellement et surtout spirituellement, pour une évolution juste et simple qui vient de l’intérieur, avec de vraies valeurs. Celles qui n’occultent pas la Lumière ni la pureté de l’Amour et transmettent la Connaissance.

Être et verser dans l’état de l’Éveil où tout Est et où tout demeure, est le chemin que l’âme a choisi. Dans cet espace, la Connaissance Est. Là, le vide est plein de la Vie et on perçoit la vraie richesse. Le vouloir est désuet, comparé à la puissance de l’Univers qui peut tout. Dans cet espace, on ne possède rien et on a tout !

C’est un abandon à la Vie qu’il n’est pas facile de réaliser car on nous a appris à contrôler, à vouloir la joie, à vouloir la paix, à vouloir l’amour, à vouloir l’abondance, à vouloir être, à vouloir toujours plus, à vouloir, à vouloir…. Mais la Vie à laquelle on touche maintenant est tellement différente de ce que l’on a vécu…  Elle est le Tout, tout simplement, et c’est justement en se laissant porter que tout vient à soi. Il n’y a rien à rechercher car tout est déjà là !

Cet état est difficile à décrire. Il est si beau et plein de la Vie que les paroles ne sont pas nécessaires. Une fois la porte ouverte, tout est différent car la Conscience de la Vie est présente. Dans cet espace, on sait ! Dans cet espace, on Est ! Dans cet espace on touche à l’Unicité du Cœur de toute chose ! Dans cet espace On Vit !

L’être humain est si attaché à la matérialité qu’il a de la difficulté à la lâcher. Or il est si simple de se laisser porter par la Vie quand on sait Qui on est. La peur du manque, la peur de ne pas être assez bien, la peur de faire des erreurs,… toutes ces peurs bloquent et retiennent dans le passé devenu obsolète aujourd’hui. On veut toujours plus pour être quelqu’un d’autre, pour être reconnu, pour être bien ! On veut aussi avoir une mission, aider, guider les autres, les conduire sur la voie de l’Éveil mais la première tâche à réaliser est en soi. Elle est d’Être Soi. Notre âme est venue sur Terre pour cela. La personne la plus importante est soi et c’est en se changeant que l’on peut aider au changement et non l’inverse.  C’est aussi en ne voulant rien que les choses se mettent en place. Elles ne sont pas forcément ce que l’on « veut » mais sont le meilleur pour notre avancement. C’est pas à pas que les changements interviennent en soi et non dans le vouloir d’être et le contrôle. Le remède miracle n’existe pas dans la progression intérieure.La progression intérieure se découvre et surtout se vit à chaque instant, dans notre vie humaine.

Le non attachement aux choses et aux êtres est la voie qui conduit à l’Éveil. Tant que l’être humain demeurera dans la croyance qu’il ne peut exister sans cela, il restera sous le contrôle de son mental. Tant que l’être humain voudra se remplir de l’extérieur par les connaissances intellectuelles ou les biens matériels pour exister et grandir sur son chemin, il restera dépendant de la société et de la nécessité d’amasser des richesses en consommant pour être heureux. Il ne sait pas qu’il est plus facile de laisser la Vie le combler pour ne manquer de rien, qu’il n’y a rien à faire ni à vouloir mais simplement à être et à s’abandonner à l’Intelligence universelle qui comble de l’intérieur, qui enseigne, transforme et guérit, et nourrit l’être à la perfection ! Le chemin devient alors Lumière et l’état de la Pureté inconditionnelle prend place en soi. C’est un chemin à découvrir et à expérimenter où seul le Cœur transforme véritablement.

Ce qui n’ôte pas le plaisir d’être humain ni celui de profiter des plaisirs de la vie humaine. Car une vie sans plaisir ne permet pas de s’épanouir. Et il est bon de passer du temps à se faire du bien.  Profiter ainsi chaque jour des plaisirs de la vie, des rencontres, des échanges, du rire, de l’amitié, de la préparation de bons petits plats, du confort de la maison, des distractions, de la connexion avec la nature, des voyages…

Alors, je le dis et le redis : Je ne veux rien et je m’abandonne à la Vie !
J’aime les plaisirs de la vie humaine et j’aime la VIE !

A méditer…

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

 

La souveraineté de la Conscience

 

Par le fait de penser que nous avons raison et que l’autre à tort, nous sommes dans l’ego. Nous le nourrissons par cette croyance et celle-ci reflète notre manque de compréhension vis-à-vis des expériences que l’homme attire à lui, pour vivre ce qu’il a à vivre. Et par là-même, pour accéder à la transformation intérieure qui est le but de l’incarnation. La Terre et l’humanité sont nourries par cette vibration et le lien avec l’égrégore concerné reste actif.

Bien évidemment, ce que nous voyons autour de nous ne nous convient pas toujours. Mais tout est là pour nous montrer ce que cela touche en nous et notamment, la part négative à conscientiser, à éliminer, à transmuter en lumière. C’est aussi cela la magie de la Vie et si on veut bien la voir, elle nous permet d’avancer à grands pas, avec plus de légèreté et d’harmonie. Sans contrôle mais avec simplement un regard de soi, simple et efficace, qui permet de grandes transformations sans aucune attache mais avec une grande ouverture sur la vérité. Cela demande une grande humilité aussi.

Nous ne pouvons pas changer les autres par notre seul vouloir. Et nous ne sommes supérieurs à personne. Mais nous pouvons être un exemple de compréhension, de respect et de compassion. L’état de conscience du moment agit alors en se répercutant à l’extérieur de soi pour toucher les autres êtres par sa vibration.

La loi universelle est une belle « mécanique » et son fonctionnement, s’il est intégré, peut aider l’humanité à sortir de ses croyances et de son vouloir, de son pouvoir également, par une belle transformation de lumière. La simplicité de ce qui est, peut paraitre déroutante.

Si seulement on sortait de l’ego, si seulement on sortait des apparences, si seulement on reconnaissait en soi sa vraie nature, on pourrait changer la vie humaine. Non pas en voulant la changer mais en étant simplement dans l’état de conscience de la Vie, en rayonnant sa vibration positive, lumineuse, élevante et aimante, et sans besoin de convaincre qui que ce soit, sans besoin d’une quelconque technique ou encore d’un quelconque savoir. La conscience peut tout, sa vibration et son rayonnement sont puissants. Elle est ce que chacun recherche à l’extérieur pour grandir sur sa voie. Le changement n’aura pas lieu à l’extérieur de nous, ne le recherchons pas. Il ne viendra pas à nous par une autre personne. Car tout simplement, nous sommes le changement tant espéré !

La puissance de la Conscience du Cœur peut tout changer, par nous et seulement par nous. Il convient d’y demeurer et s’y reconnaitre parfaitement, sans aucun vouloir. Être la conscience  elle-même en reconnaissant notre vraie nature qui est la même pour tous. Demeurer Un avec les autres, avec la Terre, avec l’univers, avec la Vie.

Car nous sommes cela et rien d’autre.

Mirena
Source : www.audeladesmots.org

 

La subtilité de l’ego

Quand vous pensez avoir franchi un cap, méditez et allez encore plus profondément en vous pour savoir si ce n’est pas le mental qui vous illusionne.
Quand vous pensez être vrai méditez.
Quand vous pensez être dans l’amour, méditez.
Quand vous pensez être juste et honnête, méditez.
Quand vous pensez avoir raison, méditez.
Quand vous pensez être dans le cœur, méditez.
Quand vous pensez être dénué d’ego, méditez.
Quand vous pensez être charitable, méditez.

La subtilité de l’ego dirige très souvent l’être humain dans l’erreur.
Il garde ainsi le pouvoir et l’entraine vers de fausses raisons, sur de fausses routes qui sont parsemées d’idéalisations peu lumineuses.
Sachez toujours appliquer le discernement et méditez sur vos états d’être
et les situations vécues.
Ainsi vous redresserez vos pas et resterez dans la vérité.

Et encore plus actuellement pour élever ses vibrations, pour rester centré et maitre de soi:
– Chaque jour est important si la méditation est posée en soi.
– Chaque jour est important si le silence des mots est présent.
– Chaque jour est important si la pensée est posée au niveau du cœur.
– Chaque jour est important s’il est simple et vertueux.
– Chaque jour est important si l’humilité prend la place de l’affirmation de soi.
– Enfin, chaque jour est important si la puissance du cœur rayonne et donne.
Merci à vous tous d’être sur le chemin du Soi.

Mirena
www.audeladesmots.org

Au-delà de l’inconscience collective

Nous sommes actuellement dans une phase destructrice et constructive à la fois. C’est pourquoi, il est impératif de nous positionner clairement pour choisir ce que nous désirons et qui nous désirons être. Nous ne pouvons poursuivre en étant négatifs et en même temps chercher le bonheur et la paix. Nous ne pouvons continuer à nourrir le négatif et à vouloir vivre dans le bien-être. 

Il est difficile, de plus en plus difficile de résister. Chacun le constate actuellement. La résistance nous maintient dans la souffrance, beaucoup sont dans le mal-être et dans la peine. C’est pourquoi, il nous incombe de faire des choix de vie  qui peuvent nous transformer et transformer l’humanité. Nous ne pouvons poursuivre dans l’inconscience humaine mais nous positionner dans la conscience divine, celle qui régit l’Univers de sa loi immuable.

Nous cacher derrière l’ego amplifie le processus négatif que nous développons au-delà de nous. Nous ne serons jamais libres avec lui. Il nous incombe d’en prendre conscience pour devenir réellement vivants. Pour cela il est impératif de s’observer, d’observer l’ego et ses mécanismes destructeurs de lumière. Car il essaie toujours de garder le pouvoir et si nous sommes attentifs, nous constatons qu’il n’est autre que le côté négatif de notre être. Il entretient la lutte et instaure son contrôle. Ainsi nous demeurons dans la souffrance et sous son emprise.

Nous nous devons de lâcher, de lâcher prise sur le contrôle que nous entretenons. La résistance fait mal et nous épuise. Lâcher pour un regard profond de nous-mêmes et de nos fonctionnements. Ne plus rester positionnés derrière nos masques. Ne plus nous mentir ! Ne plus demeurer inconscients !

Nous nous devons de nous ouvrir aux libérations sans résistance mais dans le lâcher prise total. Ne pas lutter car la lutte nourrit le négatif et la souffrance. L’accueil et l’acceptation de ce qui est, par contre, nous libèrent.

Nous nous devons de ne plus nous sentir séparés de nos créations de vie. Devenir enfin responsables de qui nous sommes, de l’émission de nos états négatifs qui se répercutent au-delà de nous et nous reviennent par la même occasion. La puissance de l’énergie nous renvoie immédiatement ce que nous émettons. Si nous n’y prenons garde, nous sommes rapidement déstabilisés. L’émotionnel est mis à mal et nous ne pouvons que lâcher pour ne pas souffrir.

Nous nous devons de faire des choix opportuns pour développer la lumière sur Terre. Oui faire le choix de ne plus nourrir le négatif. Faire le choix de n’adhérer à aucun mouvement, à aucun parti politique ni à aucune religion, pour ne pas être sous le pouvoir par l’ombre. Ce qui ne nous ôte pas nos propres opinions.  Au contraire, nous sommes ainsi nous-mêmes, autonomes et complémentaires. Ainsi nous demeurons libres dans nos pensées et convictions, sans influence aucune pour agir librement, pour instaurer le changement et construire une nouvelle vie. Plus de lutte de pouvoir entre nous mais une grande ouverture sur les autres êtres humains et la vie.

Il nous incombe de demeurer libres dans notre corps, dans notre aura et notre esprit, libres d’être, de faire et de penser. Libres d’agir sans influence aucune de l’ombre.

Nous ne sommes pas des victimes mais des créateurs de vie et c’est à nous qu’il advient maintenant de faire le bon choix pour vivre heureux sur Terre.

Nous nous devons de ne plus agir dans l’inconscience humaine mais dans la conscience divine.

Mirena, le 13 Février 2017
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site :
www.audeladesmots.org