Toucher aux moments précieux de la Vie

Alors que l’être humain recherche des solutions extérieures pour se comprendre et comprendre la vie, pour grandir également sur son chemin de lumière, il s’égare loin de ce qui pourrait lui apporter la paix.
Le mental a alors le pouvoir sur ses pensées et il ne comprend pas qu’il fait fausse route. La mesure de ses recherches le perd et le nourrit de superficiel et d’éphémère.

L’authenticité quant à elle, se découvre à force de pause intérieure et d’observation du mental pour ne pas le suivre. Ces pauses nourrissent de l’intérieur et laissent remonter l’intuition, la créativité et la connaissance.

****

Je vous propose un petit texte issu de ma recherche intérieure :

Quand on sort de l’illusion, on touche aux moments précieux de la Vie.
Ainsi on demeure dans l’instant totalement uni à lui.
Le caractère sacré de toute chose et de tout être devient une vérité.
Plus rien n’existe sinon ce qui est « ici et maintenant ».

Le faire demeure dans la pause et les tâches quotidiennes s’effectuent en elle, en ce qui est, dans la fluidité et avec simplicité.
L’amour vibre dans le cœur et on le reconnait partout, en nous, en chaque être, et en chaque chose.
L’état de l’amour devient l’onde qui agit et tout s’accomplit sans effort, sans stress, sans calcul, sans que le temps soit compté.
La légèreté et la fluidité occupent l’espace.
La grâce se déploie.

On voit, on entend, on se sent vivant, de plus en plus.
On touche au caractère subtil de la vie.
L’attention se pose, le mental se tait.
Le rythme divin se ressent profondément.
On devient présent à la Vie, simplement cela, sans recherche et sans besoin de combler le vide, la solitude, sans vouloir ni pouvoir.
On savoure les moments précieux qu’elle procure.
La paix intérieure s’installe et la joie profonde rejaillit du cœur.

Tout se place avec volupté « ici et maintenant » dans l’espace libéré de l’illusion et dans la perfection de ce qui est.
On se sent bien, simplement bien, comblé et sans attente.
On se sent vivant comme jamais on ne l’a été.

Mirena
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site : www.audeladesmots.org

 

Mais où est donc la Vérité ? …

La Vérité

Il est un lieu délicat où la blancheur demeure et où excelle la lumière. Un lieu où tout s’unit pour se fondre dans l’immensité. L’espace est ici réuni et défini par la nature de l’univers. Réuni en un point, un seul point où nait la Vie et où tout se vit. Par lui, lorsque la conscience y demeure, tout devient possible.

Ce point de conscience est un lieu accessible à tous. Pour y entrer, il suffit de pousser la porte du cœur. Oui l’ouvrir, se fondre à l’Amour qu’il contient et retrouver le fil de Vie qui accomplit. Ici en ce lieu le mental n’a pas sa place. Ici en ce lieu est la Vie. Ici en ce lieu tout est inscrit.

L’âme est le réceptacle de ce lieu. En elle est la lumière de Vie. Ce lieu est ici et ailleurs à la fois. Ce lieu est le point de Source de l’univers, le point de la Création. Chaque être en est doté et par l’âme qui demeure en lui, peut s’unir à la Vie et à son immensité.

Les divers plans de conscience sont des accès à l’élévation. Plus l’intériorisation est profonde, plus elle pénètre dans l’ampleur de l’univers. Si bien qu’il  est possible de percevoir ces divers plans. Il est également possible de s’y situer. Chaque étape de conscience franchie en soi, est un pas de fait dans la découverte de l’univers. Le petit soi devient peu à peu le grand Soi. Les barrières tombent, les limites fondent, les liens de fausses croyances se coupent.

Là est la conscience de la Vie qui ouvre en grand ses portes. Elle montre que rien n’est vérité et que la Vérité est tout. Cette différence a été engendrée par l’homme et son mental. Croire en la vérité de chacun est une illusion car la Vérité demeure déjà en tout. Seul le rapprochement de l’âme permet de la toucher et de toucher à la Connaissance de l’univers. Et la Connaissance est sans fin… De ce fait, on comprend que nul ne détient la vérité. Le mental a déformé le sens inné des compréhensions et seule la profondeur de l’âme peut le révéler à nouveau. Le révéler dans sa forme pure et divine.

L’attrait de l’homme pour la connaissance a noyé la Vérité. Mais aujourd’hui, alors que tout est donné pour comprendre et avancer, il est un point de chute où l’être doit se rendre. Ce point est le point de l’entièreté de l’univers et il demeure en chacun d’entre nous. Alors que beaucoup s’évertuent à combler par des attraits extérieurs le vide ressenti en eux, il est important de se retrancher dans la profondeur de son être pour toucher à l’essence de l’âme.

Car l’avenir n’est pas le sensationnel. L’avenir est en Soi. En ce lieu tout demeure et il est temps de s’y retirer. Il est temps de trouver la cadence de l’âme pour marcher et fusionner avec elle. Il est temps de comprendre que l’univers est en Soi et non ailleurs. C’est ainsi que nous pourrons reconstruire le monde sur des bases claires et lumineuses.

Le temps des espérances folles est terminé. La simplicité doit renaitre. La joie doit inonder les cœurs afin que l’Amour de Soi puisse se révéler. La Vérité est ici, je vous l’assure…

Mirena, le 17 Mars 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.