Rencontre avec La Clé de Vie

La Clé de VieJe souhaite vous faire découvrir le symbole de « La Clé de Vie », qui m’a été transmis par Maître Saint-Germain. Certains le connaissent déjà par mon dernier livre, d’autres pas encore et me posent des questions. C’est pourquoi, je vous en parle aujourd’hui.

Ce symbole est vibratoirement élevé et agit sur l’ouverture du cœur. Il aide au basculement de l’être, au basculement du mental dans le cœur en transmettant des compréhensions. C’est un enseignant silencieux qui permet à l’être qui désire avancer et s’alléger d’ouvrir sa conscience plus en profondeur. Ses énergies sont très puissantes. Elles enseignent et permettent de dépasser nos états négatifs et notre ego pour nous transformer intérieurement. Car l’ego est fortement ancré dans la nature humaine. Insidieusement, il poursuit son chemin et veut garder le pouvoir. Et l’être ne sait pas toujours discerner le discours du cœur de celui de l’ego.

Maître Saint-germain nous offre ce cadeau divin afin que nous puissions intégrer plus facilement le changement. Tout va si vite et l’être a souvent de la difficulté à avancer… Nous n’avons jamais reçu autant en si peu de temps. Les énergies nous poussent à poursuivre notre chemin vers l’élévation, à nous délester au maximum pour nous accorder à elles. Et « La Clé de Vie » est un outil de l’âge quantique qui nous permet d’avancer dans la compréhension et l’intégration de tout ce qui est.

Il devient nécessaire d’ouvrir notre cœur à chacun, mais aussi à nous-même et à la vie. Il est nécessaire de nous rapprocher de l’instant présent, d’y entrer pour activer le plein potentiel créatif qui est le nôtre. Ainsi, loin du mental négatif, nous pouvons créer en conscience notre vie dans l’amour et la lumière, nous pouvons aider à la restructuration de la Terre, l’activation de nos cœurs solaires permettant un rassemblement des cœurs pour réaliser cette œuvre au sein de l’humanité.

« La Clé de Vie » est amour. Elle est cette partie de nous qui est pure lumière. Nous pouvons nous accorder à elle et vibrer sur son onde lumineuse. Elle peut prendre vie en nous et nous pouvons devenir « La Clé de Vie » elle-même. Elle est la partie unique du Divin descendu sur Terre et dans nos cœurs. Lorsque nous fusionnons avec elle, lorsque nous sommes « La Clé de Vie », nous sommes la Vie et développons les potentialités de lumière et d’amour qui sont en nous. Nous prenons ainsi conscience de l’être lumineux que nous sommes et entrons alors dans la conscience de l’infini.

En ouvrant notre cœur, nous lâchons le bavardage de notre mental et laissons couler le langage de l’amour. Son onde se déverse et nous la transmettons par « qui nous sommes ». Nous nous rapprochons alors de notre Maître intérieur. Nous reprenons le pouvoir de notre être et ouvrons notre cœur à tout ce qui est, en toute simplicité, sans nous poser de question, sans contrôle aucun. Nous sommes dans le lâcher prise des pensées. Nous accueillons la vie telle qu’elle est. Nous accueillons les autres êtres sans vouloir les changer. Nous comprenons leurs choix de vie. Nous nous laissons porter par l’onde divine qui vibre en nous grâce à « La Clé de Vie ». Nous devenons la simplicité de la vie. Nous trouvons ainsi notre pleine liberté d’évolution pour nous fondre dans l’Unité. Nous devons nos propres Maîtres.

On parle actuellement du basculement de l’humanité sur un autre plan. Mais celui-ci se réalisera lorsqu’il y aura assez d’êtres vibratoirement élevés. C’est pourquoi l’allègement de chacun est important. Plus nous serons nombreux à entrer dans nos cœurs, plus nous agirons au sein de la Terre et de l’humanité pour permettre ce basculement et relever la terre de ses souffrances.

Que « La Clé de Vie » soit en vous !
Et « La Clé de Vie » est !

Mirena, le 6 Février 2014.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

La ligne de l’instant présent

lumiere_mystiquePhoto www.eternelprésent.ch

Nous sommes poussés vers l’instant présent et nous devons nous accorder à lui pour évoluer de plus en plus librement. Les énergies présentes nous poussent  à sa rencontre. Elles nous orientent vers lui et  toutes les compréhensions dont nous avons besoin pour cela, arrivent à nous. L’œuvre intérieure que nous effectuons nous rapproche pas à pas, de la demeure de l’Être. L’ère nouvelle est ce tremplin-là, et elle nous apportera la liberté individuelle, si nous arrivons à basculer dans l’espace de notre Présence intérieure.

Les techniques de purification ne suffisent pas à tout établir et il est aujourd’hui nécessaire de comprendre le fonctionnement de notre mental, ainsi que son pouvoir directionnel. Il y a le pouvoir du mental et l’instant présent. Et tous deux ne peuvent fonctionner ensemble. Lorsque nous sommes situés dans le mental, nous sortons de l’instant présent. Avec lui, nous vivons la séparation et la souffrance. Avec lui, il nous est impossible de trouver la paix intérieure. Pourtant, nous devons nous défaire de son emprise en étant attentifs à son fonctionnement. Avec un peu d’attention, nous constatons qu’il nous situe toujours dans le passé ou bien dans l’avenir. Avec lui, le présent n’existe pas. Tant que nous répondons aux informations qu’il nous transmet, nous nous définissons dans l’illusion de la vie et ne pouvons avancer avec le potentiel de l’Être intérieur.

Le passé et l’avenir sont des illusions. Tout se crée dans le moment présent. Tout prend effet en lui dans l’instant de l’éternité. Ce qui a été créé dans le passé, l’a été dans le présent à ce moment-là. Et tout ce qui s’y rapporte est une mémoire et donc une illusion. La projection dans l’avenir et les créations qui se feront en lui, s’établiront elles-aussi dans le présent. Donc toute projection est illusoire car elle n’est pas actuelle, elle n’est pas « ici et maintenant ».

Dès lors que vous pensez « présent », vous créez une forme d’égrégore qui axe vos demandes sur la ligne de l’instant présent. Ainsi, toute création est réalisée en l’instant. Plus vous êtes centrés dans cette compréhension et donc, dans ce positionnement, plus l’Esprit créateur agit sur vos demandes.

Lorsque l’être comprend cela, il devient spectateur de sa vie et peut ainsi se détourner du mental. Il ne le suit plus car il sait que celui-ci le conduit dans l’illusion. Il ne lui résiste pas. Il l’observe et ne répond pas à ses directions. Il se recentre le plus souvent  dans le moment présent et ainsi, il peut s’en détacher. Il sait que l’instant est la seule vérité et que le temps n’existe pas.

L’instant est le moment d’éternité qui nous relie à l’ouverture de l’Être. Il est présent dans notre cœur et nous seuls pouvons le découvrir. Avoir conscience de ce moment permet de lâcher l’illusion de la vie pour entrer peu à peu dans l’Unité.

Chaque être rêve de créer sa vie comme il le désire. Il rêve d’entrer dans la re-connaissance de l’Être. Mais pour cela, il doit intégrer que le temps n’existe pas et s’ouvrir à l’instant qui Est. L’Être est le repos, et en Lui demeurent la joie et la beauté de la vie. Nourrir cette certitude permet un rapprochement avec son axe de liberté. Vous pouvez trouver en lui les réponses et vous placer ainsi dans la richesse de la Vie et non dans la souffrance. Être conscient de l’instant présent permet de se rapprocher de l’Être intérieur. C’est une étape nécessaire à tout parcours spirituel.

Le temps est illusion. Le moment présent est la Vérité et le mental ne peut vivre en lui.

Mirena, le 14 novembre 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de la faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.

Le basculement dans l’Être


Orchidée Être est l’expression de l’âme en vous, qui vous rapproche de l’Unité et de votre Amour. Être demeure le lien de la liberté individuelle que vous recherchez à travers vos expériences de vie. Lorsque l’être humain découvre la constance de l’Être, il se libère de ses limites et de ses peurs. Il découvre que rien ne le sépare des autres êtres humains, que rien ne le sépare de la Terre, ni de l’univers. Il se reconnait en chacun et en tout ce qui est. Il sait qu’il fait partie de ce Tout inconditionnel et vit l’Amour qu’il donne sans condition.

Il est important que vous entriez dans la profondeur de votre demeure pour découvrir l’Être. Ainsi, vous demeurerez « entier » dans votre création de vie ainsi que dans votre corps. Vous ne vous dissocierez plus des autres car vous saurez « Qui Vous Êtes ». Ainsi vous aurez un autre regard sur vous-mêmes et sur la vie. Vous laisserez aller les énergies de l’Être. Vous ne verrez aucune différence entre vous et les autres. Au contraire, vous accueillerez par votre Amour, la compréhension de la vie.

L’Amour vous rapproche de votre centre. Plus vous le donnez, plus vous Êtes. Ressentez par le cœur et donnez. Regardez ceux qui vous entourent et ne vous sentez pas différents d’eux, ne les sentez pas différents de vous. Au contraire, sachez accepter et aimer les autres êtres humains. Vous êtes tous Un. Vous devez vivre cette unité par un partage de vos êtres, de vos esprits humains, de vos actes, de vos mots, pour vous rapprocher chaque jour un peu plus de ceux qui vous entourent.

L’Amour est pour tous. Il est en vous. Il est vous.
L’Amour ne se définit pas. Il se ressent.
L’Amour apporte la paix de l’être, la joie de vivre, le bonheur, l’abondance.
L’Amour nourrit l’esprit humain. Avec Lui, vous accueillez et acceptez.
L’Amour guérit. Il apaise les souffrances.
L’Amour ne sépare pas. Il rassemble.

L’expression de l’Être à travers soi permet de révéler l’Amour. L’acceptation fait que vous vivez par le cœur, vous vivez la beauté de l’univers, vous vous retrouvez en Lui et par Lui. Vous vous fondez en Lui. Vous êtes Lui.

Chacun d’entre vous doit s’ouvrir à cette découverte, sans peur. Vous êtes tous des sœurs et des frères de l’avancement, tous unis dans le même sillage, pour découvrir la lumière de Vie qui vous unit. Vous devez avoir pour tous des paroles d’Amour. Vous devez regarder le monde avec les yeux de l’Amour.

Vous devez émerger de votre endormissement, ne plus vous voiler la vue, ne plus avoir peur… Le regard se modifie dès que vous découvrez la présence de l’Être. Les graines semées peuvent enfin pousser vers la lumière pour vous inonder d’un bonheur intérieur intense. Ce bonheur vous le vivez dans la Présence. Toute l’illusion, tous les voiles qui vous ôtaient cette merveilleuse expression de l’Amour et de sa découverte, se lèvent alors et s’envolent. Vous découvrez enfin toute la mesure de l’Être, sa représentation, sa puissance, sa beauté. Vous pouvez enfin vivre l’Amour qui est en vous et qui ne demande qu’à prendre les commandes de votre vie. Avec l’Être, plus de différence, plus de séparation. Vous voyez tout ce qui est par l’Amour de votre cœur, et tout est beau et joyeux. Vous vous libérez de toutes les tensions humaines, de toutes vos souffrances. Vous savez enfin que vous avez créé ces blessures, ces peurs… Vous savez que vous n’êtes pas séparés de tout ce qui demeure sur Terre et dans l’univers.

Le monde a besoin de cette découverte. L’humanité également. Pour cela, vous devez vous unir par le cœur et par l’Amour qui y demeure. Poursuivez votre chemin avec ce bel horizon. Ne regardez pas ailleurs. Rapprochez-vous de lui pour un jour y basculer, pour un jour retrouver votre totalité.

Maître Saint-Germain.

Transmis par Mirena, le 25 Avril 2013.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.
Contact : mirena@audeladesmots.org

La recherche du bonheur

Nous devons connaître la puissance du cœur pour nous épanouir en elle et par elle. Elle est la fusion d’une vie dans la Vie. Avec elle, le bonheur est présent et il nous nourrit au quotidien.

Combien d’êtres recherchent cette puissance et ne la trouvent pas ?
Combien d’êtres se nourrissent de l’extériorité en pensant qu’ils sont sur le bon chemin ?

Maître Saint-Germain nous initie pourtant à la puissance de la liberté individuelle qui réside en nous ainsi qu’à la puissance du cœur qui fait partie de cette liberté. Mais beaucoup trop d’entre nous ne comprennent pas ce qu’elle représente. Beaucoup trop restent dans les schémas du mental et le suivent sans même avoir conscience de leur fausse liberté.

Nous sommes conditionnées par de faux semblants, par le mental négatif, par le pouvoir d’une société en perdition et avec elle, nous ne devons pas sombrer. Nous devons au contraire nous relever et lâcher tous nos lourds fardeaux de négativité, toutes nos grosses valises qui renferment des schémas dépassés, des souffrances et des traumatismes du passé. Nous devons regarder devant nous et nous alléger de toute la négativité qui nous alourdit. Bien évidemment, elle nous a fait grandir et ceci a été notre choix de vie et d’âme.

Mais aujourd’hui, nous avons le choix de vivre plus légèrement, de vivre dans l’harmonie et le bonheur. Nous entrons dans une ère de liberté qui n’acceptera pas les lourdeurs du passé. Les choix sont à faire maintenant. Les souffrances sont des expériences du passé. L’élévation de notre conscience est maintenant à privilégier.

Ne nourrissons pas les peurs que l’on nous tend. Laissons-les derrière nous. Allons avec foi sur ce chemin de la liberté qui sera une véritable délivrance de notre état de 3e dimension. Prenons la voie de l’amour et de la lumière. Il est temps de lâcher la lourdeur. Il est temps de rectifier tout ce qui peut l’être. Enfin, il est temps d’entrer dans ce qui vient en privilégiant une qualité de vie dans la positivité de nos pensées, de nos paroles, de nos actes, de nos choix, de nos comportements, de nos envies, de nos idéalisations. Nous devons nous respecter en œuvrant avec une conscience belle et lumineuse, une conscience de valeur faite de lumière et d’amour.

Il est temps que cesse la violence. Il est temps que cesse la lutte. Il est temps de ne plus nourrir le négatif et d’alimenter tout ce qui est positif. L’œuvre en soi doit être ainsi faite. Il est temps de lâcher tout ce qui n’est plus en accord avec les nouvelles énergies.

Je reviens encore sur les énergies négatives qui sont en nous car beaucoup ne comprennent pas pourquoi ils souffrent, pourquoi ils sont perdus dans leur vie. Ils ne savent pas comment faire pour être heureux, pour vivre en harmonie avec ceux qui les entourent. Pourtant, le choix à faire est simple. Il est simple et en même temps compliqué car les êtres recherchent encore des solutions extérieures à leur mal-être. Elles n’ont pas encore compris que tout se passe en soi, à l’intérieur de soi. Elles n’ont pas encore compris que l’autre n’est qu’un miroir qui parle, un miroir qui joue un rôle pour nous faire comprendre ce qui doit être conscientisé et purifié. Nous sommes les seuls à pouvoir changer ce qui est. Les autres ne le peuvent pas sauf dans l’illusion et celle-ci ne peut plus tenir actuellement. Tout se défait car les énergies actuelles nous mettent face à ce qui doit changer en nous.

Alors, lorsque l’on me demande pourquoi le bonheur n’est pas présent, je réponds qu’il se trouve bien en soi, mais pour le trouver, il faut ôter toute la négativité qui le recouvre. Il faut changer sa vie, ses choix négatifs, ses schémas dépassés, laisser le passé pour accueillir la nouvelle conscience qui ouvre des vues différentes. Ah ! Qu’il est difficile de laisser ses repères anciens, qu’il est difficile de se séparer du pouvoir du mental négatif qui nous conduisait jusqu’à présent dans des actions/réactions illusoires. Il est nécessaire de comprendre cette purification. Et nous devons l’établir à tous les niveaux. Le changement ne se fera qu’à cette condition et personne ne peut faire l’œuvre de l’avancement à notre place. Nous sommes les seuls à pouvoir changer, à vouloir changer. Et oui, souvent les peurs prennent le pas sur la volonté humaine et sur le courage de chacun. Nous savons ce que nous avons et nous manquons de foi en l’avenir, en ce qui sera.

Le bonheur, l’amour, la lumière, la paix, l’harmonie, la sagesse, la vérité, la connaissance, … sont en nous et non ailleurs. A nous de les trouver. A nous de développer la puissance du cœur. Nous ne devons plus nous tourner vers des illusions extérieures qui sont éphémères. Celles-ci ne durent pas. Rapidement elles cessent de nous contenter et il faut toujours les renouveler.

Le cœur, l’Esprit, l’Être, sont les nouvelles sources intérieures à découvrir. La conscience doit s’y fixer. Connaître l’avenir, nul ne le peut car nous le construisons pas à pas, en nous défaisant de notre négativité, en œuvrant en nous pour permettre à notre lumière intérieure de prendre sa place. Il ne sert à rien de nourrir les peurs et de sombrer avec elles. Il ne sert à rien de rester dans la souffrance. Il ne sert à rien d’attendre.

L’œuvre à réaliser doit se faire en nous pour permettre à la Terre de s’élever en vibration. Nous devons semer notre amour, nos pensées de lumière, notre paix, notre positivité et lâcher toute la négativité qui essaie de nous retenir. Ouvrons notre cœur, œuvrons dans l’amour, par l’amour, pour l’amour.

Qu’il en soit ainsi!

Mirena, le 15/11/12.
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org.