L’abandon total à la Lumière

Dans l’abandon total, l’être transcende la vie humaine par le simple élan du cœur qu’il ouvre. Il révèle sa totalité qu’il offre au divin.

Ainsi demeure simplement la lumière qui agit dans la fluidité du cœur et rayonne hors de lui. Dans cet état d’être, le mental n’a aucun pouvoir.

L’abandon total est la remise de ses souffrances et de ses mémoires à la lumière. En les offrant à la Vie, elles s’en vont avec légèreté. Aucune résistance ne demeure dans cet état de conscience. La compréhension se fait sans que nous ayons à la rechercher.

Dans l’abandon total, le mental n’entre pas en action car le cœur s’exprime et l’intention de laisser aller ce que nous ne voulons plus, agit.

Ceci est la force intérieure du cœur qui libère et rend libre.
Rien n’est plus simple que cela. Rien n’est plus simple que l’abandon total de soi à la Vie.

Mais rien n’est plus difficile que de ne rien vouloir contrôler, que de ne rien vouloir savoir, que de ne rien vouloir analyser. Lâcher le contrôle demande une foi immense en la Vie et une grande humilité. Dans cet état d’être, plus besoin de réponse, ni de recherche extérieure. Tout se révèle par la Connaissance intérieure qui remonte et nourrit l’être de sa vibration.  La Lumière devient Une avec nous et nous allège de notre fardeau humain. Ainsi, nous nous rapprochons de l’Unicité du Cœur de toute chose pas à pas.

La vie humaine devient de plus en plus belle, stable et riche. La pause universelle se fait en soi et l’abandon total nous permet de vivre l’ici et maintenant, de vivre la pause dans le cœur. Car nous sommes cela et rien d’autre. L’illusion est enfin dévoilée et la vie se poursuit dans le non-attachement.

L’avenir sera ainsi fait et il convient de l’admettre. Il a commencé pour ceux qui ont déjà acquis ce niveau de conscience. D’autres ont encore besoin de comprendre ce qui est, de comprendre ce qui bloque, de savoir ce qui est en eux et comment ils vont bien pouvoir le transcender. Ils ont encore besoin de lâcher les peurs qui leur ôtent leur plein potentiel divin.

Sachez que la simplicité de la Vie se révèle dans les cœurs peu à peu. Grâce à elle, vous pouvez tout transcender et évoluer vers l’Être que vous Êtes, vers l’Être que Nous Sommes tous.

Mirena
www.audeladesmots.org

 

Le juste milieu

Le Juste milieu

*

On parle peu des actions positives qui ont lieu dans notre monde et beaucoup des actions négatives. Ce sont elles qui retiennent l’attention et activent la peur. L’impact que cela a sur l’humanité est important. Il est évident que nous avons besoin d’être informés de ce qui se passe dans le monde. Mais le trop d’images et la répétition du négatif ne font qu’accentuer la puissance négative qui sévit autour de nous.

Ainsi nous en sommes nourris dès lors que nous accueillons émotionnellement ce qui est et que nous l’entretenons par les pensées et les paroles. Nous ajoutons à cela notre semence d’indignation, de désapprobation, voire de colère ou de peur. Et cela génère une amplification du processus négatif qui retient l’humanité sous son pouvoir.  Si bien que nous voulons œuvrer pour un monde de paix et d’amour mais en réalité, nous ouvrons des portes au négatif, nous nous en nourrissons et le nourrissons en retour.

Les images qui circulent sur internet ou à la télévision véhiculent l’énergie et celle-ci de surcroit s’ancre dans nos cellules. C’est ainsi que nous absorbons les images et les informations qui s’y inscrivent et influencent nos états d’être, de faire et de penser.

Alors, comment sortir indemne de cette énergie qui agit sur chacun sans être discernée et comprise ? Comment pouvons-nous être libres en ouvrant les portes de notre énergie individuelle aux vagues que nous générons ?

La progression spirituelle passe par l’amour de soi et des autres, et par l’acceptation des expériences humaines qui engendrent la négativité sur Terre. Ceci permet de comprendre le processus universel de la relation de l’énergie positive et négative et de la cause à effet qui en découle. C’est ouvrir son esprit à ce qui est en accueillant chacun dans les expériences qui le font grandir. En sachant qu’il n’y a aucun dieu vengeur mais un juste retour de l’énergie déployée. Ce qui revient à dire que tout acte négatif (toute énergie émise) retourne à l’émetteur. Ainsi nous nous plaçons dans le détachement émotionnel, nous ne jugeons pas et ne condamnons qui que ce soit.

Comprendre et agir avec compassion, libérer le flux d’amour pour aider la Terre et ne rien nourrir par nos jugements, pardonner les actes négatifs pour permettre d’alimenter le processus positif de redressement et trouver l’équilibre. Là est l’activation de la pleine conscience qui passe par l’acceptation de notre responsabilité dans l’émission de l’énergie créatrice sur Terre. Un nouvel horizon  peut alors être entrevu et créé.

Et si nous changions nos émissions négatives en émissions positives ? La Terre et l’humanité en seraient transformées. Et si nous alimentions la trame énergétique de la Terre par des pensées positives, par des sentiments positifs et des actes d’amour ? Et si nous cessions d’entretenir le processus négatif ? Que pensez-vous qu’il se passerait si des millions de personnes refusaient d’être inconsciemment des conducteurs de l’énergie négative ?

Nous oublions trop souvent l’ici et maintenant, les petites choses que la vie nous offre et qui sont de réelles bénédictions. Elles nous placent dans le moment à vivre et sont savourées avec bonheur si nous leur accordons de l’attention et si nous leur ouvrons notre cœur. Le plus important dans nos journées n’est-ce pas de les laisser renaitre encore et encore avec conscience et amour ?

Mirena, le 06 Mai 2016
Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris ces deux phrases, et en faisant référence au site : www.audeladesmots.org

*