La croyance d’appartenir au passé

 

Il est réellement possible de sortir du carcan de la 3e dimension pour évoluer dans un espace de liberté universelle. L’ancienne énergie nous tient encore et a un certain pouvoir sur nos pensées. En découle une retenue conditionnelle qui freine notre élan. Nous doutons de la vie et de nous-mêmes. Nous avons du mal à passer à autre chose. Nous ne savons que faire pour sortir de l’emprise de l’énergie du passé. En réalité, nous luttons contre la vie.

Si nous regardons la chose avec simplicité, nous pouvons comprendre notre position dans cette incarnation. Elle a été rude parfois mais joyeuse aussi. L’essentiel est de considérer avec clarté l’énergie dans laquelle nous avons évolués, celle que nous avons entretenue par la croyance d’appartenir au passé. Elle est inscrite en nous et nous retient dans ce qui a été. Ainsi, nous le revivons sans fin, y compris ses souffrances. Nous demeurons sous leur emprise sans même en être conscients. Cette énergie forme un tout auquel nous restons reliés, un tout qui nous colle à la peau et nous ôte notre liberté d’évolution.

Pourtant le passé n’est qu’une énergie qui vit en nous car nous l’entretenons et le mental sait très bien agir pour qu’il en soit ainsi. Nous ne sommes pas notre vécu ancien. Nous sommes le moment, simplement l’instant où notre souffle est. Rien d’autre n’existe sinon ce qui est ici et maintenant.

L’énergie du passé est une illusion entretenue par beaucoup d’êtres humains. Or si nous analysons la chose, il n’y a rien qui, dans l’instant présent, puisse appartenir au passé, sinon sa mémoire. Elle est la conscience du vécu qui nous a permis d’acquérir une certaine compréhension et un certain savoir de nous-mêmes. Hormis cela, nous sommes une personne et une âme sur le chemin de la vie.

L’ignorance nous maintient sous la coupe du passé car nous croyons y appartenir alors qu’il n’en est rien. Le passé est un passage qui nous permet d’évoluer vers la lumière. Le passage dans une infinie succession de moments. Il nous conduit toujours dans l’instant qui est et rien d’autre n’existe. Le moment passé n’existe déjà plus car nous sommes à nouveau dans un autre espace de vie.

Rien n’est figé dans l’Univers. Rien n’est figé dans l’incarnation. Seule la croyance du contraire l’est.

A méditer…

Mirena
Source : www.audeladesmots.org